Top 30 des pays les plus pauvres d’Asie

0
162

Top 30 des pays les plus pauvres d’Asie

Sur cinq continents au monde, l’Asie est le plus grand, occupant environ 30 % de la superficie terrestre totale du monde. L’Asie compte 49 pays et est l’une des économies collectives les plus fortes du monde. Cependant, certains de ses pays ont un manque à gagner en termes de développement. Ceci est une sélection des 30 pays les plus pauvres d’Asie en termes de PIB.

30. Chine, 18 931 dollars

La Chine se classe au 30e rang en Asie avec le PIB par habitant le plus bas de 18 931 dollars. Dans les données mondiales, son PIB se classe au 76e rang mondial.

La Chine a la plus grande population du monde avec 1 397 897 720 habitants. Sur la population totale, 3,64 % sont au chômage et 0,6 % vivent en dessous du seuil de pauvreté. Il a une dette publique de 47 % du PIB et un taux de croissance du PIB réel de 6,14 %, ce qui le place au 26e rang mondial.

L’économie prospère dans plusieurs industries, notamment les mines, les métaux, le pétrole, les produits de consommation, l’agriculture, les transports et les télécommunications.

29. Turkménistan, 17 415 dollars

Situé en Asie centrale, le Turkménistan est le 29e pays le plus pauvre d’Asie et le 81e du monde. La population compte 2,305 millions d’actifs, dont 48,2 % travaillent dans l’agriculture, 37,8 % dans les services et 14 % dans l’industrie.

Sur 5 579 889 habitants, 11 % sont au chômage et 0,2 % vit en dessous du seuil de pauvreté. Ses principaux produits agricoles sont le coton et le blé, qui sont inclus dans la composition du PIB agricole de 7,5 %.

Bien que le pays dispose de gaz naturel et de pétrole, ses faibles prix de l’énergie nuisent à la croissance du pays.

28. Mongolie,15 709 dollars

En raison de son emplacement entre la Chine et la Russie, l’économie de la Mongolie prospère grâce à environ 90 % des exportations vers la Chine et reçoit environ 90 % de la source d’énergie de la Russie. Sa croissance du PIB réel est en moyenne de 5,1 % et son PIB par habitant s’élève à 15 709 dollars internationaux.

Sa population totale est de 3 19891 habitants, dont 8 % sont au chômage et 28,4 % vivent en dessous du seuil de pauvreté. Environ la moitié de la population active travaille dans les services, 31,1 % dans l’agriculture et 18,5 % dans l’industrie.

Le pays s’efforce d’augmenter les investisseurs étrangers pour stimuler l’économie. Il compte actuellement diverses industries, notamment la production agricole, l’exploitation minière et la fabrication.

27. Géorgie, 14 856 dollars

La Géorgie est située dans le sud-ouest de l’Asie et de l’Europe. Sa population actuelle est de 4 933 674, dont 59,9 % sont une population urbaine. Environ 12 % de la population sont au chômage et 19,5 % vivent en dessous du seuil de pauvreté. Le taux de croissance de son PIB est passé à 5 %, soit près de la moitié de son taux précédent de 2,8 %. De plus, les conflits économiques avec la Russie ont freiné le taux de croissance potentiel.

Quelques-unes des principales activités économiques proviennent de produits agricoles, notamment le lait, le raisin, les pommes, les mandarines et bien d’autres. En outre, il s’appuie également sur plusieurs industries telles que la sidérurgie, les mines, le vin et la production chimique.

26. Azerbaïdjan, 13 909 dollars

L’Azerbaïdjan est un pays situé dans le sud-ouest de l’Asie et l’Europe de l’Est avec une population totale de 10 282 283 habitants.

La population active du pays est en moyenne de 4,939 millions, dont 48,9 % exercent dans les services, 37 % dans l’agriculture et 14,3 % dans l’industrie. Environ 4,9 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté et 5 % sont au chômage. Sa dette publique croissante a atteint 54,1 % du PIB, ce qui en fait le 85e pays au monde avec la dette la plus élevée.

Malgré cela, sa croissance économique actuelle a été influencée par l’augmentation des exportations de pétrole. Cependant, certains obstacles économiques tels que la corruption, la forte inflation et le manque de commerce extérieur pèsent sur l’économie.

25. Sri Lanka, 13 638 dollars

Le Sri Lanka soutient son économie avec 61,7 % de services, 30,5 % d’industrie et 7,8 % d’agriculture. Il a un taux de croissance actuel de 2,29 % et une dette publique de 79,1 %, l’un des pourcentages de dette les plus élevés se classant au 35e rang mondial. Sur 23 044 123 habitants, 4,83 % sont au chômage et 4,1 % vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Le taux d’inflation actuel des prix à la consommation est de 4,3 %. La majeure partie de la main-d’œuvre travaille dans les services, mais le tourisme a récemment connu une croissance à la suite du règlement d’un différend avec les Tigres de libération de l’Eelam tamoul.

Certaines des principales industries de l’économie sont la production de caoutchouc, le transport maritime et la production agricole comme le riz, le lait, la volaille, les noix de coco et la canne à sucre.

24. Arménie, 13 513 dollars

L’Arménie est située dans le sud-ouest de l’Asie avec une population totale de 3 011 609 habitants couvrant une superficie totale de 29 743 km2. Environ 18,9 % de la population sont au chômage et 26,4 % vivent en dessous du seuil de pauvreté. Son économie a un PIB par habitant de 13 513 dollars, dont environ 14 % du PIB représente les envois de fonds des expatriés.

Globalement, son PIB provient à 54,8 % des services, 28,2 % de l’industrie et 16,7 % de l’agriculture. Le taux de croissance actuel du PIB réel est de 7,5 %, une augmentation significative par rapport à son taux précédent de 0,3 %.

Son économie tourne autour des produits agricoles, notamment le lait, les fruits et les légumes, ainsi que d’autres industries majeures telles que l’exploitation minière, la transformation des aliments, la production de diamants et bien d’autres.

23. Iran, 12 882 dollars

Situé au Moyen-Orient, l’Iran est le 24e pays avec le PIB par habitant le plus bas s’élevant à 12 882 dollars internationaux. De plus, son PIB se classe au 98e rang mondial.

Il a un taux de croissance du PIB réel de 3,7 %, principalement tiré par les exportations de pétrole et de gaz. La composition du PIB est de 55 % de services, 35,3 % d’industrie et 9,6 % d’agriculture. Sur 85 888 910 habitants, 11,8 % sont au chômage et 18,7 % vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Il s’appuie sur plusieurs industries, notamment des produits agricoles tels que le lait, la tomate, l’orange, la pomme, ainsi que des industries du pétrole, de la transformation des aliments et de la fabrication de métaux.

22. Indonésie, 12 431 dollars

L’Indonésie a la plus grande économie d’Asie du Sud-Est avec un PIB par habitant de 12 431 dollars internationaux et un taux de croissance du PIB réel de 5,03 %. C’est le quatrième pays le plus peuplé avec un total de 275 122 131 habitants, dont 5,31 % sont au chômage et 9,4 % vivent en dessous du seuil de pauvreté.

La composition de son PIB est de 45,4 % de services, 41 % d’industrie et 13,7 % d’agriculture. Son économie diversifiée repose, entre autres, sur le pétrole et les carburants, l’exploitation minière, la production agricole, le tourisme et la joaillerie. Certains des partenaires d’exportation du pays sont la Chine, l’Inde, le Japon, la Malaisie et les États-Unis.

À ce jour, le pays est toujours confronté à des problèmes tels que le manque d’infrastructures et la corruption.

21. Bhoutan, 11 928 dollars

Le Bhoutan possède l’une des plus petites économies du monde avec un PIB par habitant de 11 928 dollars internationaux. Son PIB provient à 42 % des services, 41,8 % de l’industrie et 16,2 % de l’agriculture. Le pays a un taux de croissance du PIB de 7,4 % et une dette publique de 106,3 %, la 12e plus élevée au monde.

Sur une population de 857 423 habitants, 3,2 % sont au chômage et 8,2 % vivent en dessous du seuil de pauvreté. Environ 58 % de la population active dépend du travail agricole, 22 % des services et 20 % de l’industrie. Outre l’agriculture, l’exportation d’hydroélectricité est une autre source de revenus pour le pays.

20. Vietnam, 11 677 dollars

Le Vietnam est situé en Asie du Sud-Est et compte une population totale de 102 789 598, l’une des plus grandes populations au monde. Sur la population totale, 54,659 millions font partie de la population active, et 40,3 % exercent dans l’agriculture. Le taux de chômage est de 2,11 % et le taux de la population en dessous du seuil de pauvreté est de 6,7 %.

L’économie a une dette publique de 58,5 % du PIB tout en réalisant son objectif de taux de croissance du PIB de 6,8 %. Le Vietnam continue de faire des efforts pour diversifier ses industries économiques et créer des réformes importantes.

L’économie a connu une croissance significative dans diverses industries, notamment l’agriculture, les exportations et le commerce extérieur.

 19. Liban, 11 564 dollars

Le Liban est situé en Asie occidentale au Moyen-Orient et au carrefour de trois continents : l’Afrique, l’Asie et l’Europe. Il a un PIB par habitant de 11 564 dollars, se classant au 19e rang des pays les plus pauvres d’Asie et au 111e au monde. Son taux de croissance du PIB réel est de 1,5 % avec une composition du PIB de 83 % de services, 13,1 % d’industrie et 3,9 % d’agriculture.

Sur 5 261 372 habitants, 9,7 % sont au chômage et 27,4 % vivent en dessous du seuil de pauvreté.

L’économie est affectée par de nombreux problèmes économiques, notamment des impôts élevés, la corruption et la bureaucratie, pour n’en nommer que quelques-uns.

18. Jordanie, 10 590 dollars

Située au Moyen-Orient, entre Israël et l’Irak, la Jordanie est classée 18e pays d’Asie avec le PIB par habitant le plus bas de 10 590 dollars. Il a une dette publique massive de 95,9 % du PIB, se classant au 22e rang mondial.

Sur une population totale de 10 909 567 habitants, 19,1 % sont au chômage et 15,7 % vivent en dessous du seuil de pauvreté. Son taux de croissance du PIB est de 2 % et sa composition du PIB est de 66,6 % dans les services, 28,8 % dans l’industrie et 4,5 % dans l’agriculture.

En raison du manque de ressources naturelles du pays, l’économie dépend fortement de l’aide étrangère et de l’énergie importée.

Le pays est confronté à de nombreux défis économiques, notamment le chômage et le sous-emploi, la dette publique et la crise des réfugiés en raison de la violence civile en cours en Syrie.

17. Irak, 10 038 dollars

L’Irak a un PIB par habitant de 10 038 dollars, mais un taux de croissance du PIB réel lent de -2,1 %. La composition de son PIB est de 51 % d’industrie, 45,8 % de services et 3,3 % d’agriculture. Sur une population totale de 39 650 145 habitants, 16 % sont au chômage et 23 % vivent en dessous du seuil de pauvreté. Actuellement, le gouvernement fait face à une dette publique de 59,7 %.

L’une des principales raisons pour lesquelles le pays est confronté à un déclin économique est la guerre civile en cours et la lenteur de l’industrie pétrolière. L’industrie pétrolière représente 85 % des revenus, mais aurait besoin d’améliorations supplémentaires dans le traitement et les infrastructures.

16. Philippines, 9 061 dollars

Situées en Asie du Sud-Est, les Philippines sont le 16e pays le plus pauvre d’Asie avec un PIB par habitant de 9 061 dollars. Il a une dette publique de 39,9 % du PIB, se classant au 128e rang mondial.

Le pays a un taux de chômage de 5,11 % avec une population active de 41,533 millions, dont 56,3 % travaillent dans les services, 25,4 % dans l’agriculture et 18,3 % dans l’industrie.

Son économie dépend des produits agricoles tels que les noix de coco, les bananes et les légumes, ainsi que des industries telles que la fabrication, le pétrole, le vêtement et l’électricité. Environ 16 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Cependant, le gouvernement fait des efforts pour améliorer les réformes fiscales et les infrastructures.

15. Laos, 8 519 dollars

Le Laos est un pays communiste à parti unique et enclavé d’Asie du Sud-Est, bordé par le Cambodge, la Chine, le Myanmar, la Thaïlande et le Vietnam. Elle compte 7 574 356 habitants, dont 0,7 % sont au chômage et 18,3 % vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Le pays a une dette publique croissante de 63,6 % et un taux de croissance du PIB réel de 6,9 ​​% qui est influencé par la faiblesse du climat des affaires et la corruption. Néanmoins, l’économie du pays continue de s’améliorer avec ses industries économiques actuelles, notamment les exportations de ressources naturelles, l’exploitation minière et l’agriculture.

La composition de son PIB est de 45,9 % de services, 33,2 % d’industrie et 20,9 % d’agriculture. Certains des produits agricoles qu’il produit sont des légumes, du riz, du café et des fruits.

14. Ouzbékistan, 7 830 dollars

L’Ouzbékistan est situé en Asie centrale avec une population de 30 842 796, ce qui en fait le 47e plus grand pays du monde en termes de population. Avec un PIB par habitant de 7 830 dollars, le pays est le 14e pays le plus pauvre d’Asie et le 128e du monde.

Son taux de croissance du PIB réel est de 5,3 % avec une dette publique de 24,3 % du PIB. De plus, environ 5 % de la population sont au chômage et 14 % vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Bien que le pays soit la cinquième plus grande industrie cotonnière, son économie s’est affaiblie en raison de la lenteur des échanges en Russie et en Chine.

13. Inde, 7 333 dollars

L’Inde est le 13e pays le plus pauvre d’Asie avec un PIB par habitant de 7 333 dollars et une dette publique de 71,2 % du PIB. C’est le 129e pays le plus pauvre du monde où 8,5 % de la population est au chômage. Sur une population totale de 1 339 330 514 habitants, environ 21,9 % vivent en dessous du seuil de pauvreté. L’Inde a une économie diversifiée qui repose à 61,4 % sur les services, à 23 % sur l’industrie et à 15,4 % sur l’agriculture.

Malgré cela, son PIB reste l’un des plus bas d’Asie en raison du faible nombre d’investisseurs étrangers, d’infrastructures inadéquates et de possibilités d’emploi limitées.

12. Syrie, 6 373 dollars

Située au Moyen-Orient et à proximité de la mer Méditerranée, la Syrie a un PIB de 6 373 dollars.

Il a une dette publique croissante de 94,8 % du PIB, se classant au 23e rang mondial. Sur 20 384 316 habitants, environ la moitié de la population est au chômage et 82,5 % vivent en dessous du seuil de pauvreté. La composition du PIB est de 60,8 % de services, 20 % d’agriculture et 19,5 % d’industrie.

Certains produits agricoles produits sont le lait, les fruits, le blé et l’orge. L’économie est confrontée à des défis permanents qui entravent sa croissance, notamment la guerre civile violente sans fin, les dommages continus aux infrastructures et les difficultés du commerce extérieur, pour n’en nommer que quelques-uns.

11. Bangladesh, 5 812 dollars

Avec un PIB par habitant de 5 812 dollars, le Bangladesh est le 11e pays le plus pauvre d’Asie et le 137e du monde.

Il a un score de 0,632 dans l’indice de développement humain (IDH), se classant au 133e rang mondial.

Le Bangladesh est en Asie du Sud, avec une population de 164 098 818 personnes. Environ 24,3 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, 4,4 % sont au chômage et 40 % sont sous-employés.

Le taux de croissance du PIB réel de l’économie est de 7,4 % et dépend à 56,5 % des services, 29,3 % de l’industrie et 14,2 % de l’agriculture. Cependant, son économie reste instable avec la corruption persistante, les conflits politiques et l’insuffisance des infrastructures.

10. Palestine, 5 664 dollars internationaux

La Palestine est un pays souverain situé en Asie occidentale en Cisjordanie. Il a une population totale de 5 159 076 personnes occupant une superficie totale de 6 020 km2.

Son PIB se classe au 10e rang en Asie et au 139e dans le monde. De plus, il a un score de 0,708 dans l’indice de développement humain, se classant au 115e rang mondial.

De nombreux Palestiniens souffrent du chômage, environ 27,4 % de la population. L’économie du pays continue de décliner en raison de conflits politiques et de restrictions à l’importation et à l’exportation.

 9. Kirghizistan, 5 323 dollars

Le Kirghizistan est un pays enclavé situé en Asie centrale. Il compte 6 018 789 habitants couvrant une superficie totale de 199 951 km2. Sur la population totale, environ 3 % sont au chômage et 20 % en dessous du seuil de pauvreté.

Son taux de croissance du PIB réel est de 4,6 % avec une composition du PIB de 14,6 % agriculture, 31,2 % industrie et 54,2 % services. Son économie est alimentée par les envois de fonds, l’exploitation minière et la production agricole, notamment la viande et le coton. Cependant, il dépend encore d’une aide étrangère d’environ 5 % du PIB.

8. Pakistan, 5 224 dollars

Situé en Asie du Sud et bordé par l’Inde, l’Iran, l’Afghanistan et la Chine, le Pakistan est le huitième pays d’Asie avec le revenu le plus bas, avec un PIB par habitant de 5 224 dollars. De plus, il se classe au 147e rang mondial avec une dette publique croissante de 67 % du PIB.

Il y a 238 181 034 habitants, dont environ 6 % sont au chômage et 24,3 % vivent en dessous du seuil de pauvreté. L’économie a un taux de croissance du PIB réel de 5,4 % et une composition du PIB de 24,4 % d’agriculture, 19,1 % d’industrie et 56,5 % de services.

La majorité de la main-d’œuvre travaille dans l’agriculture, environ 42,3 % de la main-d’œuvre. L’économie reste l’une des plus pauvres d’Asie en raison de conflits politiques et d’un climat des affaires peu favorable aux investisseurs étrangers.

7. Cambodge, 4 930 dollars

Le Cambodge a un PIB par habitant de 4 930 dollars internationaux, se classant au 149e rang mondial. Sur une population totale de 17 304 363 habitants, 3 % sont au chômage.

La population vivant sous le seuil de pauvreté représente environ 16 % de la population totale. De plus, le pays a une dette publique de 30,4 % de son PIB.

Son économie s’épanouit à partir de plusieurs industries, notamment le tourisme, l’agriculture, la fabrication et l’exploitation minière. Malgré ces industries, le Cambodge est le septième pays le plus pauvre d’Asie en raison de la corruption, des faibles opportunités d’emploi et des infrastructures inadéquates.

6. Myanmar, 4 831 dollars

Le Myanmar est situé en Asie du Sud-Est, entre la Thaïlande et le Bangladesh. En 2022, elle compte une population totale de 57 069 099 dont 4 % sont au chômage et 24,8 % sont en dessous du seuil de pauvreté.

Son PIB de 4 831 dollars par habitant se classe sixième en Asie et 150e dans le monde. L’économie prospère grâce à la production de bois, à la production de métaux et aux produits agricoles, notamment le riz, les légumes, la volaille et les fruits.

L’économie a une dette publique croissante de 33,6 % de son PIB. Ce qui est lié à la faiblesse de la gouvernance économique et à la corruption. En conséquence, il y a un manque d’infrastructures et un climat des affaires peu favorable.

5. Népal, 4 199 dollars

Le Népal est le cinquième pays le plus pauvre d’Asie et le 152e du monde, avec une dette publique croissante de 26,4 % du PIB. Sur une population totale de 30 424 878, environ 3 % sont au chômage, et 21,4 % ont entre 15 et 24 ans.

De plus, environ 25 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Alors que le Népal dépend de l’agriculture pour 27 % du PIB, de l’industrie pour 13,5 % et des services pour 59,5 %, son économie dépend fortement des envois de fonds, qui représentent 30 % du PIB.

Son taux de croissance du PIB réel est de 7,9 % et avec un taux d’inflation de 4,5 %. Outre son emplacement enclavé et ses infrastructures limitées, l’économie a également été affaiblie par le tremblement de terre de 2015, qui a causé des dommages catastrophiques aux infrastructures.

4. Tadjikistan, 3 856 dollars

Situé en Asie centrale et à l’ouest de la Chine, le Tadjikistan a une population de 8 990 874, la 96e plus grande population au monde. Dans le classement mondial de comparaison du PIB, il se classe au 157e rang mondial.

Le taux de croissance du PIB réel de son économie est de 7,1 % avec un taux d’inflation des prix à la consommation de 7,7 %. La composition du PIB est de 28,6 % agriculture, 25,5 % industrie et 45,9 % services.

L’économie prospère avec certains produits agricoles, notamment le lait, le bœuf, les légumes et le coton, ainsi que les industries de l’aluminium, de l’or, de l’argent et de l’huile végétale. Malgré cela, l’économie est toujours en difficulté depuis la guerre civile, ce qui se traduit par un taux d’endettement public de 50,4 % du PIB et un taux de chômage de 2,4 %.

3. Timor oriental, 3 119 dollars

Le Timor oriental ou Timor Leste est situé en Asie du Sud-Est et au nord-ouest de l’Australie avec une population de 1 413 958 habitants occupant une superficie de 14 874 km2. C’est le troisième pays le plus pauvre d’Asie et le 183e au monde.

Le pays a un taux de croissance du PIB réel de -4,6 %, une dette publique du PIB de 3,8 % et une composition du PIB de 9,1 % d’agriculture, 56,7 % d’industrie et 34,4 % de services.

De plus, le taux de chômage est avancé et environ 41 % de la population totale vit en dessous du seuil de pauvreté. Timor Leste traverse actuellement une période difficile, reconstruisant ses infrastructures et créant des emplois pour les jeunes.

Bien que son industrie pétrolière et gazière génère de revenus pour l’économie, ce n’est pas suffisant pour générer des emplois.

2. Afghanistan, 2 474 dollars

L’Afghanistan se classe deuxième dans la liste des pays asiatiques aux revenus les plus bas. Il est situé en Asie du Sud, avec le Pakistan et l’Iran comme pays voisins. Il abrite 37 466 414 habitants et couvre une superficie de 652 230 km2. Dans les classements mondiaux, son PIB est classé 175e avec une composition du PIB de 23 % d’agriculture, 21,1 % d’industrie et 55,9 % de services.

Son économie dépend principalement des subventions et de l’aide étrangère, ainsi que de l’agriculture et du commerce avec la Chine. En raison de problèmes politiques, de la sécheresse, de la guerre des talibans et du COVID-19, son économie reste instable, entraînant un taux d’inflation de 5 %, un taux de croissance de la production industrielle de -1,9 % et un taux de chômage de 23,9 %.

1. Yémen, 1 925 dollars

Situé au Moyen-Orient entre Oman et l’Arabie Saoudite, le Yémen est le pays le plus pauvre d’Asie avec un PIB par habitant de 1 925 dollars. Le PIB du pays se classe au 185e rang de tous les pays du monde et au 168e sur l’indice de développement humain des Nations Unies.

Il a une population totale de 30 399 243 et une population urbaine de 38,5 %. La composition du PIB est de 20,3 % agriculture, 11,8 % industrie et 67,9 % services. L’économie du Yémen est fortement affectée par la guerre continue, qui a entraîné une inflation accrue, des exportations interrompues, des importations limitées et des dommages aux infrastructures.

De plus, cela a entraîné un risque élevé de maladies infectieuses majeures, une augmentation du taux de chômage de 27 % et des sources de nourriture extrêmement limitées.