Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
158755257_m

Top 30 des aliments riches en vitamine D

Parmi les nutriments qui occupent une place de choix dans le fonctionnement de l’organisme, on a la vitamine D. Elle assure plusieurs fonctions, en l’occurrence celles qui ont trait aux besoins physiologiques vitaux de l’homme. Avec elle, le système immunitaire fonctionne normalement et la croissance osseuse des enfants a lieu sans difficulté. À ce jour, il existe deux moyens pour fournir ce nutriment à l’organisme. L’organisme peut le synthétiser grâce aux rayons soleils ou vous pouvez l’obtenir en choisissant les aliments adaptés. Nous vous proposons de découvrir dans cet article, 30 aliments riches en vitamine D que vous pouvez consommer régulièrement.

30- Le beurre

Le beurre ne fait plus partie des aliments qui ont une bonne réputation depuis quelques années. Cet état de chose est essentiellement dû au taux élevé de cholestérol qu’il contient. Mais en réalité, le beurre est un mauvais aliment pour la santé seulement lorsqu’il se consomme à l’excès. En effet, étant issu de la transformation de la crème de lait, il regorge de nutriments essentiels pour la santé.

Les substances phares de cet aliment sont les vitamines A, D et E.  La vitamine D participe à la santé de vos dents et de vos os. En plus de cela, elle joue un rôle essentiel dans la maturation des cellules des systèmes immunitaires. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a la réputation de protéger contre les infections. En consommant raisonnablement le beurre, vous mettez votre organisme à l’abri de plusieurs risques.  

29- Le lait

À l’état naturel, lorsque le lait est extrait, il contient une faible quantité de vitamine D. Cependant, avant d’être mis sur le marché, la plupart des entreprises l’enrichissent avec cette vitamine. Elle est introduite sous forme d’une solution vitaminique qui respecte des protocoles stricts. Il faut également préciser que cet ajout se fait lors des étapes de transformation et des contrôles de qualités sont effectués à la fin du processus.

Quotidiennement, vous devez essayer d’apporter 15 microgrammes de nutriment de vitamine D à votre organisme. Si vous choisissez de le faire en buvant du lait, il faudra consommer au moins un verre de lait par jour. Cela couvrira près de 45% de vos besoins quotidiens. N’hésitez donc pas à mettre les laits entiers, écrémés, sans lactose, etc. dans la liste de vos aliments à consommer régulièrement en 2023

28- Les œufs

Si vous aimez manger des œufs, alors continuez de le faire, car ils sont très nutritifs. Peu importe la manière dont ils se préparent, les œufs demeurent des aliments riches en vitamine, notamment le jaune d’œuf. Entre autres, vous y verrez du fer, des vitamines A, D, E et des protéines. Hormis leur goût très appétissant, la vitamine D qu’ils contiennent protégera votre santé osseuse.

Elle favorise aussi l’absorption du calcium, permet le développement des os et procure du maintien à vos dents. À cet effet, Santé Canada a même publié un livre dénommé Guide alimentaire canadien. Au nombre des recommandations importantes, le guide conseille d’apporter des aliments protéinés comme l’œuf à ses repas pour maintenir sa forme. Il existe également des études qui prouvent que la vitamine D de cet aliment peut lutter efficacement contre le cancer. 

27- Le yaourt

Le yaourt occupe une place importante dans la liste des produits laitiers que nous consommons. Il s’obtient grâce à la fermentation du lait et peut se consommer seul ou à la fin d’un repas. Vous pouvez aussi l’ajouter à vos recettes. Il existe 3 raisons pour lesquelles vous devez consommer du yaourt. D’abord, il regorge de souches de bactéries lactiques grâce auxquelles vous pouvez prévenir et guérir certaines maladies.

Ensuite, le yaourt est bénéfique pour la digestion du lactose. Sa consommation permet de digérer plus aisément le lactose, lutter contre la diarrhée et les inflammations de l’intestin. Enfin, la dernière raison qui devrait plus vous intéresser, c’est son apport en substances nutritives. Il est une bonne source de calcium, de phosphore, de vitamine A, B et D. En guise de recommandation, buvez deux à trois potions yaourt par jour. 

26- Le fromage frais

Au cours de la période d’hiver, le taux de consommation du fromage frais augmente considérablement. Encore appelé « cream cheese » en anglais, il se compose de lait, de crème et de sel. Le fromage frais est très apprécié à cause de sa texture, sa douceur et son apport protéinique. S’il se consomme en grande quantité au cours de l’hiver, c’est parce qu’il a une valeur nutritionnelle importante. Avec tranche de 100 g, vous aurez au minimum 8 g de protéines, 100 mg de calcium et une grande quantité d’acide aminé.

Outre les nutriments précités, le fromage frais contient également assez de vitamine D. Pour profiter pleinement de cet avantage, il existe des catégories de fromage que vous devez prioriser. Il s’agit de la mozzarella, le brie, le cheddar, le gruyère, etc. toutefois, il est important de préciser qu’il y a des précautions à prendre au cours de l’achat. Il faut faire attention à sa teneur en graisse et à la quantité de sel qu’on y ajoute.

25- Le chocolat

Les bienfaits du chocolat sur le corps humain ne sont plus à démontrer. Premièrement, nous savons tous qu’il abaisse les risques de maladies cardiovasculaires grâce aux flavonoïdes qu’il contient. Deuxièmement, il améliore la performance des sportifs et lutte contre le déclin cognitif. C’est l’une des principales raisons pour laquelle on le recommande aux personnes âgées.

Troisièmement, le chocolat aide à mieux lutter contre les rides. En réalité, les antioxydants qu’il y a dans le chocolat permettent de garder le corps dynamique. Mais ce que vous ignorez certainement, c’est que le chocolat dispose également d’une grande quantité de vitamine D. Que vous soyez enfant ou adulte, vous pouvez manger le chocolat quotidiennement pour profiter de ses nombreux bienfaits. 

24- La margarine végétale

On a tendance à confondre le beurre et la margarine. Alors qu’en réalité, il existe une grande différence entre les deux produits. Cela se ressent au niveau de leur composition en lipide. Contrairement au beurre, la margarine est dépourvue de cholestérol et est plus riche en acide gras polyinsaturé. C‘est un aliment très riche en vitamine E. C’est d’ailleurs pour cela qu’on conseille aux personnes qui souffrent de problèmes cardiovasculaires, d’en faire leur allié.

Il contient aussi des omégas 3 qui sont impliqués dans la prévention de la dégénérescence musculaire liée à l’âge (DMLA). Pour ce qui est de la vitamine D, vous devez choisir avec soin votre margarine pour en bénéficier puisqu’elles n’en contiennent pas toutes. N’hésitez donc pas à consulter la valeur nutritionnelle de ce produit au cours de l’achat.

23- Le foie gras de canard

S’il y a bien une chose pour laquelle le foie gras de canard est connu, c’est pour son apport en vitamine A. Dans la classification des aliments qui contiennent plus de vitamine, il occupe la seconde place après le beurre. Il en contient en grande quantité et cela lui permet d’avoir un impact positif sur la vision du consommateur. Outre cela, le foie gras de canard contient aussi de la vitamine D, du cuivre et le sélénium.

Toutefois, lorsqu’on déguste un plat de foie gras de canard, on le fait avec une arrière-pensée. En tout cas, les personnes averties pensent directement aux calories, au surpoids et aux inconvénients que cela pourrait avoir sur la santé. Pourtant, les scientifiques ont prouvé que ceux qui en mangent résistent aisément aux maladies cardiovasculaires. Vous devez juste le consommer de manière modérée. 

22- Les pétales de maïs 

Les pétales de maïs ou flocons de maïs sont connus sous le nom de Corn Flakes en anglais. Ils se consomment sous forme de petit déjeuner avec du lait et les enfants en raffolent. Et pour cause, il a un côté croustillant et un goût peu sucré. Il est également possible de l’ajouter à des recettes pour concocter des plats délicieux.

Les pétales de maïs apportent aussi des substances nutritives dont votre corps a besoin. Dans 100 g de cet aliment, vous trouvez au moins 1,20 microgramme de vitamine D. À cela s’ajoutent les vitamines B1, B2, B3, B5, du cuivre et du magnésium. Il permet d’apporter 378 kcal à votre corps pour lui permettre de faire face à ses besoins énergétiques de la journée.    

21- Les champignons

À l’instar de la peau humaine, le champignon absorbe la lumière du soleil qui permet de synthétiser la vitamine D. La production peut aussi avoir lieu lorsqu’il se trouve près d’une lampe solaire. Cette transformation est provoquée par l’ergostérol qui est l’équivalent du cholestérol chez les champignons.  

Par ailleurs, vous devrez choisir avec soin le type de champignon que vous voulez consommer. Car tous les champignons ne sont pas comestibles. À cela s’ajoute le fait qu’avant de devenir une source de vitamine D, le champignon doit être frais, bio et cuit suivant les règles d’hygiène. Si vous habitez dans des régions où les hivers sont longs et sombres, vous pouvez opter pour des champignons transformés.

20- Le saumon fumé

Le saumon fumé est un poisson très apprécié. Cependant, au-delà de son côté gourmand, il faut reconnaître qu’il est aussi nutritif. En effet, le saumon fumé est une excellente source de protéines. Il s’agit en l’occurrence des acides gras polyinsaturés et qui n’ont aucun impact négatif sur la santé. Au contraire, ceux-ci protègent votre cerveau et aident à prévenir les risques de démence. Pour les enfants en bas-âge, ces substances favorisent la concentration lors des apprentissages.

 Que vous décidiez de le griller en papillote ou à la vapeur, la quantité de cholestérol restera toujours dans les normes. Il a également une teneur très riche en vitamine D. Ainsi donc, la consommation du saumon fumé vous permettra d’éviter certaines maladies comme le diabète, les problèmes cardiovasculaires, etc. Lorsque vous souhaitez changer la viande rouge par du poisson, le saumon fumé représente une bonne alternative.

19- La dorade

Physiquement, la dorade est un poisson très maigre. Si vous êtes un amateur de poissons à chair, il est fort probable que vous ne l’appréciez pas. Pourtant, il mérite qu’on s’intéresse à elle à cause des nombreuses substances nutritives qu’elle renferme. La dorade ne contient presque pas de lipide, mais plutôt une grande quantité de protéines.

Ces derniers jouent un rôle clé dans la formation des enzymes, des tissus et de la sécrétion des hormones de l’organisme. Elle est aussi une source de vitamine B, D et E. Avec la dorade, vous avez des antioxydants qui permettent de lutter contre le vieillissement de vos cellules. Sa chair est notamment pourvue en minéraux, en oligoéléments tels que : le potassium, le phosphore, le fer et l’iode. La dorade a même l’avantage d’être plus digeste. 

18- Le thon

Le thon se vend beaucoup plus dans des boîtes de conserve. Il est très utilisé quand on désire concocter des repas express. Malgré cela, le thon demeure un aliment bon et sain. Manger du thon vous apportera des protéines à foison. De tous les poissons, il est le plus riche en protéines. Dans 100 g de thon, le taux de protéine peut avoisiner 30 g. Cela permet de couvrir plus de la moitié de vos besoins quotidiens.

Le thon est également riche en phosphore, en vitamine D, en sélénium et en oligoéléments. Les oligoéléments protègent vos cellules et luttent contre le stress. Grâce à la vitamine D, vos muscles se tonifient davantage. Pour le goût, sa chair est dense et compacte. Il faudra bien l’assaisonner pour en rehausser la saveur. En revanche, il est très rassasiant et vous pouvez le privilégier pour les régimes amaigrissants. 

17- La perche

La perche contient une quantité variable de matière grasse. C’est pour cette raison que sa classification semble un peu difficile. En fonction de la variété et du mode d’élevage, ont peu à classer dans la catégorie des poissons mi-gras ou gras. Mais ce qui est indiscutable, c’est qu’elle a su s’imposer comme une grande source de protéine de qualité. Vous y trouverez aussi des acides gras monoinsaturés et polyinsaturés dont les bénéfices sur la santé sont déjà connus.  

Ce type de poisson apporte aussi des vitamines intéressantes pour l’organisme. Vous y dénombrer des vitamines B3, B12, et D. Seulement, il y a des mesures à respecter pour manger la perche. Il n’est pas recommandé de le manger cru ou mariné. Car elle peut contenir des bactéries que seule la cuisson peut détruire. Par ailleurs, les femmes enceintes et les personnes qui ont un système immunitaire affaibli doivent aussi éviter sa consommation. 

16- La truite arc-en-ciel

À l’instar des autres poissons, la truite est une bonne source de protéines. Elle contient neuf types d’acides aminés. En plus de cela, on y retrouve des sels minéraux et plusieurs vitamines essentielles à l’organisme. La truite arc-en-ciel est une espèce que vous trouverez le plus sur les étalages et dans les poissonneries, surtout au cours de l’été. Cela est dû au fait que son élevage se fait sans beaucoup de difficulté et qu’elle revient à un prix abordable aux consommateurs.

Loin d’être une nourriture de pauvre, la truite arc-en-ciel est classée dans la catégorie des poissons « gras ». Avec les acides gras qu’elle contient, vous pouvez éviter les problèmes cardiovasculaires. La truite arc-en-ciel contient également de la vitamine D. Avec 100 g, vous aurez plus de 11 microgrammes de vitamine D. Autrement dit, que vous soyez enfant ou adultes, vous aurez 1⁄4 de votre apport journalier en mangeant cette portion.

15- Le maquereau

Vous êtes en quête d’un aliment qui vous apportera une bonne partie des nutriments essentiels pour votre santé ? Ne cherchez plus. Optez plutôt pour le maquereau. C’est le poisson qui contient le plus d’iode. Ses bienfaits seront bénéfiques pour votre peau et pour le fonctionnement de la thyroïde. Grâce à lui, vous aurez les protéines essentielles qu’il faut pour votre bien-être. Il ne faut pas aussi occulter le fait que le maquereau soit très riche en vitamine D.

Celle-ci absorbe le calcium et le phosphore et constitue un soutien pour vos muscles. Toutefois, il faut notifier que la manière dont le maquereau est préparé peut influencer sa teneur en vitamine D. lorsque la préparation se fait au four, vous aurez près de 7,72 microgrammes de vitamine D pour 100 g. En dehors de la vitamine, le maquereau offre d’autres nutriments essentiels. Vous aurez en bonus, de l’Oméga 3, des vitamines B, du fer, de l’iode et du sélénium.  

14- L’anchois

L’anchois se classe dans le groupe des poissons gras. Autrement dit, il figure parmi les poissons bleus dont la teneur en lipide dépasse 2 %. S’il est autant apprécié, c’est à cause de sa chair tendre et douce. Il a aussi une haute valeur biologique à cause des protéines. Ce poisson fournit également une bonne quantité de vitamine A et D.

Vous pouvez le consommer comme vous voulez. Peu importe la méthode de cuisson, vous trouverez 11 microgrammes de vitamines D dans 100 g d’anchois. Par ailleurs, vous pouvez le donner fréquemment à vos enfants et aux personnes qui souffrent de carence en fer. Parce qu’il en contient grande quantité. Vous bénéficierez aussi des avantages des Oméga 3 qu’il renferme. 

13- Le hareng

Le hareng est un poisson qu’on retrouve beaucoup plus dans les mers froides. Il se vend et se consomme sous différentes formes. Mais plus de personnes aiment le manger fumé, mariné et grillé. Avec une portion de 100 g environ, vous pouvez couvrir plus de la moitié de vos besoins en vitamines D quotidiennement. Et ceci, peu importe si vous êtes homme ou femme.

En revanche, il est possible que la quantité de vitamine diminue suivant le mode de cuisson. À titre d’exemple, avec une cuisson à vapeur ou au four du hareng, vous aurez 5,4 microgrammes de vitamine D. Or, lorsque vous le marinez, la quantité peut atteindre 7 microgrammes. Les sels minéraux et le phosphore que le hareng contient participeront aussi à la minéralisation de vos os et de vos dents. 

12- Le foie de veau

Le foie de veau est un abat rouge qui répugne plusieurs enfants. Néanmoins, il est particulièrement riche en protéines et en minéraux essentiels. On pourrait citer entre autres : le phosphore, le potassium, le magnésium, le calcium, le fer et les vitamines A, B1, B2, B12, et D. Avec une portion de 100 g, vous pouvez couvrir le quart des besoins en vitamine de vos enfants.  

Si vous souhaitez apprendre à vos enfants à le manger, priorisez les foies de veau tendres et savoureux. L’idéal serait que l’animal soit nourri avec du lait. De la sorte, il sera plus appétissant et mieux nutritif. Préférez toujours les foies de veau cuit pour vous assurer qu’ils ne présentent pas de risque sur la santé.

11- L’espadon

L’espadon est parmi les animaux marins les plus rapides. Il est aussi connu sous le nom de poisson d’épée ou empereur et doit son nom à son bec encore appelé rostre et dont la forme est semblable à celui d’une épée. Il est très recherché à cause de sa chair fine et délicate qui est adaptée à tous types de cuisson.

Comme les autres poissons, l’espadon est une source importante de protéines. Vous y trouverez également des minéraux tels que le phosphore, les glucides, le fer et les vitamines. Normalement la vitamine B6, B12 et D. Seulement, il faut faire attention à sa consommation, car l’espadon est un poisson particulièrement riche en mercure. 

10- La sardine

Elle se pêche dans le monde entier et constitue un vrai régal que vous pouvez savourer sous plusieurs formes. Ses bienfaits sur la santé sont multiples. D’une part, la sardine est bonne pour le cœur parce qu’elle contient des omégas 3 et de la vitamine B12 qui prévient les risques de maladies cardiovasculaires.

D’autre part, la sardine contient des vitamines D, du phosphore et de calcium. Leur rôle à eux, c’est de lutter contre l’ostéoporose. C’est aussi un allié de taille si vous êtes un sportif, car il vous aidera à maintenir votre santé musculaire. Lorsque vous voulez manger de la sardine, privilégiez celles qui viennent d’être pêchées ou celles qui sont dans des boîtes de conserve de première qualité.

9- L’huile de foie de morue

L’huile de foie de morue s’obtient à partir du cabillaud. Celui-ci s’appelle également « foie de la morue d’Atlantique ». Bien que cet aliment soit une bête noire pour les enfants, vous ne devez pas cesser d’en préparer pour cette raison. En effet, ses valeurs et qualités nutritionnelles méritent qu’on l’utilise comme un complément. Elle est une source incontestable de vitamine D et A. Avec l’huile de foie de morue, vous conservez votre vision.  

Vous facilitez la croissance osseuse et entretenez l’éclat de votre peau. À cela s’ajoute le fait qu’elle protège le système cardiovasculaire et stimule la mémoire. Vous pouvez choisir les gélules ou ajouter directement l’huile à vos repas. Si vous ne le savez pas, retenez que l’huile de foie de morue se consomme en fonction des besoins de l’organisme. Selon l’académie, les personnes de 1 à 70 ans ont besoin d’au moins 15 microgrammes de nutriments par jour. Or avec 100 g, de cette huile, vous aurez près de 250 microgrammes de vitamine. 

8- Le caviar

On a souvent présenté le caviar comme un aliment de luxe. Mais mise à part son prix élevé, c’est aussi un aliment très nourrissant, au goût subtil et dont l’arôme est savoureux. En effet, les œufs d’esturgeons connus sous le nom de caviar possèdent d’énormes qualités gastronomiques et nutritionnelles.

C’est un produit plein de vitamines A, E, C et D. À cela s’ajoutent le phosphore, les glucides, les lipides et les protéines. C’est pour cette raison que dans certains pays, le caviar s’utilise comme fortifiants. À défaut de le consommer directement, les huiles à base de caviar sont prescrites pour aider certains types de malades.

7- Le flétan noir 

Le flétan noir est aussi connu sous le nom de “ Flétan du Groenland”. Il se distingue par les écailles de couleur brun foncé qui sont visibles sur son dos. Par contre, au niveau de son ventre, le gris est plus remarquable. Le flétan noir est aussi remarquable grâce à ses dents qui sont pointues et qui lui permettent de chasser les petites proies. 

Au-delà de ce mélange de couleur qui force l’admiration, vous devez aimer le flétan noir à cause de ses bienfaits sur la santé. Il est riche en protéines, en magnésium, et en vitamine D. En plus de cela, il a une texture molle et est facilement digérable. 

6- L’avocat

L’avocat est un aliment sain qu’on retrouve sous plusieurs formes. Disponible sous forme de tartines, de boissons ou de simples aliments, il présente de nombreux atouts nutritionnels. Dans le lot des nombreux avantages qu’il offre, il y en a quatre qui sont très importants. Premièrement, ils contiennent des graisses monoinsaturées qui abaissent votre pression artérielle.

Deuxièmement, l’avocat facilite la digestion puisqu’elle contient des fibres. Troisièmement, sa vitamine E et son carotène contribuent à la santé des yeux. Quatrièmement, les avocats sont riches en nutriments (sels minéraux, du fer, du cuivre et du potassium) et différents types de vitamine (A, B, D).  

5- L’huile à base de poisson

La consommation d’huile de poisson est devenue une habitude courante dans le monde occidental. Elle peut être issue des poissons sauvages comme elle peut être faite à base des poissons d’élevage. Si vous, vous ne l’utilisez pas encore, vous devez vous y mettre. Car elle contient trois choses essentielles pour votre bien-être.

D’abord, elle contient des acides gras oméga 3 qui proviennent des lipides qu’elle renferme. Ensuite, vous trouverez dans l’huile de poisson des anti-inflammatoires qui réduisent les douleurs articulaires. Enfin, les huiles à base de poisson contiennent de la vitamine D qui renforce votre masse osseuse.

4- La boisson de soja

 Encore appelé soya, le soja est une légumineuse originaire de l’Asie. Avant d’obtenir la boisson, les grains de soja sont bouillis et broyés puis la pâte obtenue est tamisée ou filtrée. Au final, on obtient une boisson riche en eau et en protéines et sans graisses. Naturellement, elle contient de la vitamine A, B2, B12 et D. Mais on peut aussi l’enrichir avec du calcium, du zinc, du magnésium et du fer.

Par rapport au goût, il faut dire que les premières formes de boisson de soja étaient âcres et un peu épaisses. Mais actuellement, vous trouverez sur le marché des boissons de soja avec ajout de sucres naturels et d’arômes. Ce qui est sûr, vous trouverez sûrement ce qui vous correspondra le mieux. Au cas où vous seriez allergique au soja, évitez au maximum la consommation de cette boisson.    

3- Le tilapia   

En réalité, le nom « tilapia » est une appellation vernaculaire. Le vrai nom de ce poisson issu de la famille des cichlidés est « thiape ». Il est l’un des poissons les plus vendus au monde parce qu’il se consomme dans tous les pays et existe sous plusieurs variétés. Il existe deux raisons pour lesquelles il est si apprécié. Premièrement, son élevage ne nécessite pas beaucoup d’investissement et il est résistant.

Deuxièmement, le tilapia est une composition nutritionnelle intéressante. Il contient des acides gras oméga 3 qui favorisent la santé cardiovasculaire. Vous pouvez en tirer les 9 acides aminés que notre corps ne fabrique pas qui sont essentiels à son fonctionnement. Excepté ces nutriments, le tilapia dispose de minéraux (sélénium, phosphore, magnésium, etc.) et de vitamines. Entre autres, sa chair contient les vitamines du groupe B (B3, B6 et B12) ainsi que de la vitamine D.      

2- Le merlan cru

Si par le passé le merlan était considéré comme le plat de pauvre, présentement ce n’est plus le cas. Il présente un grand intérêt sur le plan nutritif à cause des protéines et de la qualité d’oligoéléments qu’il contient. Pour ceux qui ne le savent pas, le merlan est un poisson proche de l’églefin et qui ne contient pas assez de matières grasses.

Les protéines qu’il contient facilitent la digestion. Vous pouvez donc en consommer que vous soyez seniors ou enfants. Quant aux oligoéléments, vous pourrez couvrir près de 50 % de vos Apports Nutritionnels Conseillés (ANC) en sélénium. Pour l’iode, vous pouvez aller jusqu’à 65 %. Le merlan participe également à votre apport journalier en vitamine D. Étant donné qu’il est disponible durant toutes les saisons des années, vous n’avez plus de raisons de vous en priver.

1-     La sauce au curry

Autrefois, le curry se retrouvait plus fréquemment dans les plats indiens. Mais au fil des années, il s’est imposé dans plusieurs autres pays du monde. Ce qui caractérise le plus la sauce au curry, c’est sa couleur jaune, son goût prononcé et ses multiples bienfaits sur la santé. D’abord, vous devez savoir que la sauce au curry est riche en oxydants. Cela est bénéfique pour la peau, car le risque de vieillissement cellulaire n’est plus trop élevé.

Ils stimulent aussi la sécrétion de sucs gastriques et facilitent la digestion. Ensuite, cette sauce est riche en vitamine E et K. Le principal avantage que vous pourrez tirer de la première vitamine est la prévention des maladies cardiovasculaires. En ce qui concerne la vitamine K, il vous aide à prévenir les hémorragies. Enfin, la sauce au curry contient de la vitamine D qui vous aide à renforcer votre santé musculaire.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires