Top 28 des pays qui produisent le plus de déchets alimentaires au monde

0
99

L’un des plus grands problèmes mondiaux à l’heure actuelle est l’augmentation continue du gaspillage alimentaire. Actuellement, un tiers de la nourriture produite dans le monde finit dans une décharge, où elle finira par augmenter la pollution de l’air. Quels sont les pays qui produisent le plus ce type de déchets dans le monde ? Le critère d’appréciation dans le cadre de ce classement est la quantité moyenne de déchets alimentaires produite annuellement par personne.

28. Russie, 33 kg

Avec de plus en plus de décharges qui se remplissent de déchets alimentaires chaque année, la Russie doit créer rapidement un plan d’action si elle veut lutter contre son dilemme du gaspillage alimentaire.

Le pays envisage actuellement d’utiliser les déchets alimentaires dans la production d’aliments pour animaux, mais cela s’est avéré être une solution inopportune. En attendant, le pays est responsable de près de vingt millions de tonnes de déchets alimentaires chaque année et la quasi-totalité finit dans des décharges où il se transforme en polluants.

Alors que ce nombre est considéré comme faible par rapport aux autres pays européens, le manque de zones pour placer ces déchets alimentaires est devenu un danger pour la sécurité.

27. Afrique du Sud, 40 kg

Alors que le pays souffre considérablement de la sécheresse et de la faim, il est triste de constater que l’Afrique du Sud est considérée comme l’un des pays qui produit le plus de déchets alimentaires au monde. De plus, les tonnes de nourriture gaspillées chaque année suffiraient à nourrir la quasi-totalité des citoyens du pays qui vivent dans la pauvreté.

Conscient de ce problème, le pays a mis en place diverses lois pour tenter de résoudre ce problème, mais le défi à relever est d’impliquer les citoyens. La plupart des citoyens ne réalisent pas la gravité du problème et doivent apprendre de meilleures pratiques pour que le pays devienne vraiment plus durable.

26. Inde, 50 kg

Alors que l’Inde est l’un des pays où le pourcentage de déchets alimentaires est le plus faible sur son continent, ses chiffres ne semblent pas si bons à la plus grande échelle.

Avant même que les produits alimentaires n’atteignent les étagères des consommateurs, le pays connaît un taux de gaspillage alimentaire de 40 % en raison de mauvaises pratiques de récolte, de transport et de stockage.

Mais le gaspillage alimentaire ne se limite pas au producteur, et les déchets ménagers rendent les chiffres encore plus drastiques.

Une statistique montre que même les produits alimentaires qui parviennent au consommateur sont souvent jetés avec un taux de plus de 50 kg de déchets alimentaires par personne chaque année.

25. Pologne, 56 kg

Avec plus d’un million de personnes en Pologne vivant dans la pauvreté, c’est un choc malheureux que le pays soit considéré comme l’un des principaux contributeurs au gaspillage alimentaire dans le monde.

De plus, la crise économique a augmenté le nombre de personnes vivant dans la pauvreté tout en augmentant d’une manière ou d’une autre le nombre de déchets alimentaires. Bien que certains groupes aient été mis en place pour tenter de lutter contre ces problèmes, comme l’application « Too Good To Go » et Caritas Charity Pantry, le pays a une longue bataille devant lui.

Même avec les cinq mille tonnes de nourriture données à ceux qui en ont besoin, le pays fait toujours face à un nombre élevé de déchets alimentaires et de pauvreté.

24. États-Unis, 59 kg

Le gaspillage alimentaire étant la première chose dans les nombreuses décharges du pays, il est clair que les États-Unis ont beaucoup de travail à faire pour réduire la quantité de déchets alimentaires. Cela signifie que près de quarante pour cent de tous les aliments produits dans le pays ne sont jamais touchés avant d’être acheminés vers la décharge.

Cela est dû à des aliments oubliés dans le ménage, à des récoltes laissées pourries dans les champs.

23. Brésil, 60 kg

Bien que de nombreuses personnes dans le pays aient désespérément besoin de nourriture, le Brésil parvient toujours à être l’un des principaux contributeurs au gaspillage alimentaire dans le monde.

Le fait malheureux est que les grandes entreprises ne sont pas disposées à donner l’excédent de nourriture aux organismes de bienfaisance, donc au lieu de donner de la nourriture à ceux qui en ont besoin, elle est jetée. Une partie de ce manque de volonté est basée sur le manque de confiance des entreprises envers les petites organisations caritatives, mais le pays a mis en place un nouveau plan pour aider à résoudre ce problème.

Un nouveau site Web appelé Connecting Food a créé un lieu sûr permettant aux grandes entreprises d’interagir avec des organisations caritatives réputées, mais les données sur son succès ne sont pas encore disponibles.

22. Japon, 64 kg

Le Japon a encore un long chemin à parcourir dans sa lutte contre le gaspillage alimentaire, mais sa technologie la plus récente pourrait être la prochaine meilleure chose.

Actuellement, le pays est responsable de près de trente millions de tonnes de déchets alimentaires chaque année, et plus de six millions de tonnes sont encore comestibles au moment de leur élimination.

Cependant, le pays a déployé une nouvelle application appelée TABETE qui se traduit par « manger s’il vous plaît » et motive les citoyens à produire moins de déchets alimentaires. Cette application permet aux concitoyens de publier des aliments qui seraient autrement gaspillés et de connecter ces articles aux personnes qui pourraient en avoir besoin.

21. Chine, 64 kg

À partir de 2021, une loi a été adoptée en Chine pour réduire les taux de gaspillage alimentaire causés par une concurrence contraire à l’éthique et des convives gloutons. Cette loi a officiellement interdit tous les événements alimentaires compétitifs, les vidéos de frénésie alimentaire et punira en fait les clients qui laissent trop de nourriture dans leur assiette lorsqu’ils dînent au restaurant.

Cela survient après que les statistiques ont révélé que le pays avait gaspillé plus de vingt millions de tonnes de nourriture au niveau des consommateurs uniquement dans les grandes villes.

Le pays est célèbre pour ses vidéos et ses concours de frénésie alimentaire, c’est donc un pas dans la bonne direction.

20. Bangladesh, 65 kg

Compte tenu du niveau de pauvreté au Bangladesh, il est étonnant qu’il ait un niveau de gaspillage alimentaire plus élevé que certains pays riches.    

Plus de dix milliards de tonnes de nourriture sont gaspillées dans le pays chaque année, et une grande partie de cette nourriture est encore comestible au moment de son élimination. Si l’on considère la population du pays, cela représente plus de 65 kg de déchets alimentaires par personne chaque année.

Pour aggraver les choses, une bonne partie des citoyens du pays ne voient jamais cette nourriture et continuent de souffrir de la faim.

19. Italie, 67 kg

En 2021, l’Italie a adopté une loi pour informer ses citoyens sur le gaspillage alimentaire et rendre possible pour tous le processus de don de produits alimentaires non désirés. S’il est encore trop tôt pour déterminer tous les effets de cette loi, le pays fait définitivement un pas dans la bonne direction.

Les enregistrements précédents montraient que chaque ménage du pays contribuait à plus de 150 kg aux déchets alimentaires chaque année, mais ce nombre a déjà commencé à diminuer.

En fait, une étude récente montre que près de la moitié des ménages du pays ont réduit le gaspillage alimentaire.

18. Colombie, 70 kg

 La Colombie fait face à ses pires records de gaspillage alimentaire à ce jour. En effet, les gens stockent chez eux plus de denrées périssables qu’ils ne peuvent en manger et doivent inévitablement en jeter la majorité.

Près de dix millions de tonnes de déchets alimentaires sont produites par le pays chaque année, et ce nombre ne cesse de croître au fil du temps. Cette nouvelle est encore plus choquante compte tenu du fait que plus de cinquante pour cent des citoyens colombiens sont confrontés à un certain niveau d’insécurité alimentaire.

17. Pakistan, 74 kg

Alors que les conditions météorologiques extrêmes rendent le Pakistan plus sensible au gaspillage alimentaire, les chiffres produits par le pays sont scandaleux. À l’heure actuelle, près de la moitié de toute la nourriture produite dans le pays est gaspillée soit par le producteur soit par le consommateur.

Cela équivaut à près de quarante millions de tonnes de nourriture gaspillée chaque année et pourrait facilement fournir à certaines des plus grandes villes du pays trois repas solides par jour.

Malheureusement, la majorité de ce gaspillage se produit soit au niveau du transport, soit lors de grandes cérémonies lorsque les festins de style buffet facilitent le remplissage excessif de votre assiette.

16. Allemagne, 75 kg

Un nouveau plan axé à la fois sur les producteurs et les consommateurs a récemment été lancé, mais il est encore trop tôt pour dire l’impact qu’il a sur les pourcentages drastiques de gaspillage alimentaire en Allemagne. Actuellement, le pays est responsable de la contribution de centaines de tonnes de déchets alimentaires chaque année. Ces chiffres malheureux se résument à plus de 75 kg de déchets alimentaires par personne et par an.

La loi prévoit d’encourager les producteurs à emballer les produits dans des formats plus petits pour éviter le gaspillage potentiel et informer les consommateurs sur la gravité du gaspillage alimentaire.

15. Vietnam, 76 kg

Plus d’un demi-million de citoyens vietnamiens souffrent de la faim, il est donc d’autant plus choquant que le pays soit l’un des principaux contributeurs au gaspillage alimentaire dans le monde.

Une enquête récente a révélé que près de quatre-vingt-dix pour cent des ménages gaspillent au moins deux repas par semaine.

Bien que culturellement, ce soit un signe de courtoisie de faire plus de nourriture qu’il n’en faut pour un repas, cela a mis le Vietnam dans une situation très difficile. Plus de la moitié des déchets globaux produits par le pays sont des produits alimentaires et la majorité de ces produits sont encore comestibles lorsqu’ils sont jetés.

14. Espagne, 77 kg

À l’instar du Royaume-Uni, l’Espagne s’est fixé pour objectif de réduire le gaspillage alimentaire d’ici 2030, mais son nombre ne fait que croître d’année en année.

Actuellement, le pays est responsable de près de cinquante millions de tonnes de déchets alimentaires chaque année, et plus de quatre-vingts pour cent de la nourriture n’est même pas cuite lorsqu’elle est jetée.

On prétend que cette augmentation des déchets est le résultat direct des récentes températures élevées, mais les deux problèmes vont de pair. Une augmentation du gaspillage alimentaire contribuera au changement climatique, il est donc important de trouver des moyens de lutter contre le gaspillage alimentaire, quelle que soit la chaleur.

13. Royaume-Uni, 77 kg

Avec pour objectif de réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici 2030, le Royaume-Uni a encore un long chemin à parcourir s’il veut être rayé de la liste des plus grands producteurs de déchets alimentaires au monde.

Bien que le pays ait constaté des réductions du gaspillage alimentaire chaque année, il produit toujours environ dix millions de tonnes de déchets alimentaires à l’échelle annuelle.

Une majorité de ce gaspillage alimentaire se retrouve à l’échelle des ménages avec une moyenne annuelle de près de sept millions de tonnes. Le reste de ce gaspillage alimentaire est le résultat d’erreurs de fabrication et d’une préparation excessive dans les restaurants.

12. Indonésie, 77 kg

Il est surprenant que l’Indonésie soit l’un des principaux producteurs de déchets alimentaires au monde si l’on considère le fait qu’elle est également l’un des principaux pays souffrant de la famine. En fait, les tonnes de nourriture qui sont gaspillées en Indonésie suffisent à elles seules à résoudre le conflit de la faim dans le pays.

Malheureusement, une grande partie du gaspillage alimentaire que connaît le pays est due au stockage et au transport inappropriés des marchandises. La plupart des déchets se produisent à ce niveau en raison de conditions défavorables, mais le reste peut être observé au niveau du consommateur.

11. Canada, 79 kg

Plus de la moitié des aliments produits au Canada sont gaspillés, et de ce nombre, la majorité des aliments sont encore comestibles lorsqu’ils sont jetés. Actuellement, le pays est responsable du gaspillage de plus de cinq millions de tonnes de nourriture dans le seul processus de production.

Ce chiffre est encore plus astronomique que les près de trois millions de tonnes de nourriture gaspillées une fois achetées par le consommateur. Cela se résume à près de deux mille dollars de nourriture par ménage avec une perte annuelle globale dépassant cinquante milliards.

10. France, 85 kg

En 2016, la France a mis en place une loi pour limiter le gaspillage alimentaire, mais elle parvient toujours à être l’un des premiers pays pour le gaspillage alimentaire dans le monde. Bien que cette loi ait empêché les supermarchés de se débarrasser des produits indésirables, elle ne change rien au problème du gaspillage alimentaire des ménages.

Néanmoins, cette nouvelle loi est un pas dans la bonne direction et de nombreux pays cherchent à l’adopter aussi. Les preuves ont montré que cette nouvelle loi a non seulement réduit le gaspillage alimentaire, mais a augmenté le pourcentage de produits donnés aux citoyens dans le besoin.

9. Malaisie, 91 kg

La Malaisie est actuellement responsable du gaspillage de près de vingt mille tonnes de produits alimentaires chaque jour.

Pour aggraver les choses, ce nombre drastique équivaut à plus de cinquante pour cent de l’ensemble des déchets du pays. Sans oublier le fait qu’une majorité de la nourriture qui est jetée est encore comestible au moment de l’élimination.

De plus, ces chiffres ne tiennent même pas compte des saisons des festivals lorsque le gaspillage alimentaire augmente de quinze à vingt pour cent chaque jour.

8. Éthiopie, 92 kg

Avec le gaspillage alimentaire qui se produit de toutes parts, il n’est pas étonnant que l’Éthiopie soit l’un des pays qui produisent le plus de déchets alimentaires au monde.

Non seulement le pays connaît des niveaux élevés de gaspillage alimentaire des ménages, mais cela se voit également au niveau de la récolte, du transport et du marché. Une étude montre que l’un des plus grands problèmes du pays est son incapacité à conserver les produits les plus sensibles. Pour cette raison, près de la moitié des articles comme les tomates, les mangues et les papayes ne parviennent même pas entre les mains du consommateur.

7. Mexique, 94 kg

Avec l’aide de la Banque mondiale, le Mexique se bat pour changer son titre de l’un des principaux producteurs de déchets alimentaires au monde, mais il lui reste encore un long chemin à parcourir. Actuellement, plus d’un tiers de toute la nourriture produite dans le pays est gaspillée.

Le plan actuel consiste à informer les citoyens des problèmes liés au gaspillage alimentaire tout en fournissant des produits non désirés à ceux qui en ont désespérément besoin. Cela aidera non seulement les citoyens aux prises avec la pauvreté, mais aidera le pays à devenir globalement plus durable.

6. Kenya, 99 kg

Avec de nouveaux plans mis en place pour réduire le gaspillage alimentaire, le Kenya espère qu’un jour il sera retiré de la liste des principaux contributeurs au gaspillage alimentaire dans le monde.

La principale raison pour laquelle le pays connaît tant de gaspillage alimentaire est le climat chaud. Malheureusement, de nombreux agriculteurs ne disposent pas des installations de refroidissement appropriées pour conserver les fruits et légumes frais pendant de longues périodes.

Cependant, des investissements ont récemment été réalisés pour fournir cet équipement aux agriculteurs locaux et la quantité de déchets alimentaires diminue déjà.

5. Australie, 102 kg

Les ménages étant le principal contributeur, l’Australie est devenue l’un des pays qui produisent le plus de déchets alimentaires au monde. Une étude récente montre que le pays est responsable de la production de près de huit millions de tonnes de restes de nourriture chaque année, et qu’une majorité est encore comestible lorsqu’elle est jetée.

Non seulement cela coûte à l’économie près de quarante milliards de dollars par an, c’est aussi une gifle pour les nombreux citoyens vivant dans la pauvreté sans une quantité significative de nourriture. Heureusement, Stop Food Waste Australia est un nouveau plan qui a été mis en place pour enseigner aux citoyens la gravité du problème.

4. Arabie Saoudite, 105 kg

Alors que des efforts sont déployés pour réduire la production de déchets alimentaires, force est de constater que l’Arabie saoudite reste l’un des principaux producteurs de déchets alimentaires au monde. En fait, plus de trente pour cent de la production actuelle de déchets du pays provient des produits alimentaires.

En regardant de plus près cette répartition, vous verrez que chaque citoyen du pays est responsable de plus de 105 kg de déchets alimentaires par an.

Le premier produit alimentaire gaspillé est la farine, atteignant près d’un million de tonnes de déchets chaque année et le deuxième le plus élevé est la volaille avec plus de 900 000 tonnes.

3. Irak, 120 kg

Ces grandes villes signalant des collectes d’ordures contenant plus de cinquante pour cent de déchets alimentaires, il n’est pas étonnant que l’Irak soit considéré comme l’un des principaux producteurs de déchets alimentaires au monde. Cette nouvelle est d’autant plus choquante compte tenu de la crise économique à laquelle le pays est actuellement confronté.

Plus de 200 t de déchets alimentaires sont produits chaque jour dans la seule région du Kurdistan irakien, et ce nombre ne fait qu’augmenter d’année en année. Il y a tellement de déchets que le pays ne sait quoi en faire, et les pratiques actuelles de gestion des déchets sont dangereuses pour le public.

2. Grèce, 142 kg

La Grèce se classe au premier rang des pays européens en matière de gaspillage alimentaire, et cela en dit long compte tenu de la mauvaise réputation du continent en matière de gaspillage alimentaire.

Les archives montrent que les citoyens grecs gaspillent de la nourriture au moins deux fois par mois, la majorité des articles gaspillés étant des fruits, des légumes, du pain, des pâtes ou de la viande. Ce n’est pas seulement un gaspillage de nourriture, mais un gaspillage des matériaux et de la main-d’œuvre nécessaires à leur production.

1. Nigéria, 189 kg

Le Nigéria est actuellement le premier producteur de déchets alimentaires au monde, ce qui est extrêmement décourageant compte tenu du taux de pauvreté élevé du pays. Le pays produit plus de quarante millions de tonnes de déchets alimentaires chaque année, et ce chiffre ne devrait qu’augmenter les années à venir.

La triste réalité est qu’il y a près de cent millions de citoyens au Nigéria qui vivent avec rien de plus qu’un seul dollar par jour tandis que les riches stockent chez eux plus de nourriture qu’ils ne peuvent en consommer.

Un rapport récent montre que les ménages aisés jettent au moins 17 % de leur nourriture, tandis que les citoyens pauvres meurent de faim dans les rues.