frontières les plus insolites au monde

Top 25 des frontières les plus insolites au monde

Les pays du monde entier sont reliés entre eux par des zones les délimitant appelées « frontières ». En plus d’être des zones d’accès, les frontières témoignent souvent de la relation amicale ou conflictuelle qu’entretiennent les pays. Si certaines frontières sont normales et n’ont rien d’extraordinaire, d’autres cependant relèvent de l’extraordinaire avec la nature et d’autres encore, sont surprenantes. Dans cet article, nous vous emmenons à la découverte des limites territoriales étranges entre les pays. Voici le top 25 des frontières les plus insolites au monde.

25- Northwest angle entre le Canada et les États-Unis

Les États-Unis d’Amérique se relient au Canada par le Northwest angle. Il s’agit d’une frontière pleine d’incongruité. En effet, pour quitter le Canada et rejoindre le pays de l’oncle Sam, il faudra traverser la province canadienne de Manitoba. Bien évidemment, pour passer de l’autre côté, un contrôle est nécessaire. Mais soyez bien tranquille, il n’y a ni douaniers ni police.

L’originalité de ce point de passage insolite réside dans cette cabane en bois encore appelée « cabane à Jim ». Et si vous pensez qu’à l’intérieur se trouve encore un humain, vous faites fausse route. Elle est en réalité composée d’un vieux scan et d’un téléphone. La procédure est donc simple: appuyer sur le bouton des États-Unis puis passer un coup de fil à Jim avant de scanner votre passeport. Bienvenue aux États-Unis.

24- Panmunjom entre les deux Corées

La Corée du Nord, pays le plus fermé au monde, a pour dirigeant Kim Jong-Un. Ce dictateur n’entretient pas de bonne relation avec Séoul. Ainsi, seulement un bâtiment bleu pâle dans lequel on retrouve un câble microphone sépare les deux pays asiatiques. Le passage d’une nation à une autre à Panmunjeom, zone démilitarisée, n’a rien d’apaisant. Au contraire, les nombreux touristes ayant déjà vécu l’expérience témoignent de la tension palpable qui règne à ce poste frontalier.

Et sans surprise, cette expérience n’a rien d’agréable, car il faut signer une décharge avant de rejoindre le pays de destination. Celle-ci approuve que vous désiriez entrer dans le pays en courant le risque de vous blesser ou d’être tué par une action ennemie. Une fois la décharge signée, vous traversez une porte qui conduit directement au pays voisin, devant le regard bien sûr des militaires armés.

23- Col de Khunjerab entre le Pakistan et la Chine

Quitter le Pakistan pour rentrer en Chine est un vrai parcours de combattant. En effet, après avoir rempli les formalités administratives à Sust, poursuivre la route vers la Chine devient une expérience époustouflante. Et pour cause, le passage vers les sommets escarpés exige de grands efforts de respiration. Entrainez donc au préalable vos poumons à trouver de l’oxygène dans de telles situations.

Vous l’aurez compris, la route menant vers le géant asiatique est l’une des frontières les plus élevées au monde. Tout au long du périple, les cascades bordant de profonds ravins défilent. Eh oui, vous aurez à voir les massifs du Karakorum, ceux de l’Hindou Kouch ou encore ceux du Pamir. Après 4700 mètres de traversée, la route redevient plate. La Chine se présente devant vous et vous souhaite la bienvenue avec sa gigantesque arche d’accueil.

22- El Paso de Agua Negra entre le Chili et l’Argentine

Il s’agit de l’une des frontières les plus dangereuses au monde. Quitter le Chili pour passer en Argentine ordonne de parcourir une route de 505 km. De la région de la Serena à San Juan en Argentine, la traversée semble particulière. En effet, cette route représente un cauchemar pour les conducteurs. En réalité, 177 km de ce passage crucial qui relie les deux pays sont dépourvus de goudron.

 Il faut donc s’armer de courage après les formalités au poste frontalier de la Serena, pour prendre ce chemin dangereux. Des virages en épingle difficiles à détecter, à la neige, en passant par les verglas, la route parait épouvantable. De plus, des précipices sans glissière de sécurité se trouvent de part et d’autre. Le point culminant de cette traversée difficile se trouve dans sa montée à une hauteur impressionnante et vertigineuse.

21- Amazonas entre le Pérou, la Colombie et le Brésil

Le Pérou, la Colombie et le Brésil se rejoignent par un carrefour amazonien : la frontière Amazonas. Elle se révèle l’une des plus naturelles et des plus riches en découvertes. Cette frontière traverse la ville de Leticia en Colombie, Tabatinga au Brésil sans oublier l’île de Santa Rosa au Pérou. Passer d’un point à l’autre se fait par ce fleuve à bord d’une embarcation. L’Amazonas accueille très souvent des touristes qui effectuent une croisière.

Ils peuvent se déplacer comme bon leur semble à condition de se faire tamponner leur passeport à chaque entrée ou sortie de l’un de ces trois pays. D’extraordinaires communautés habitent par ailleurs les rivages de ce territoire. Leurs quotidiens sont faits de pêche, mais aussi de chasse dans la forêt. La culture de la céréale est également une activité à laquelle ils s’adonnent à cœur joie.

20- Fleuve Zambèze entre le Botswana et la Zambie

Passer du Botswana à la Zambie s’effectue en un bref temps. En effet, seulement 400 m de traversée sur le fleuve Zambèze sépare les deux pays. Ce qui en fait l’une des frontières les plus courtes de la planète. Le Zambèze se classe 4e plus long fleuve d’Afrique après le Nil, le Congo et le Niger. Il mesure au total 2750 kilomètres et sert de liaison entre le Botswana et la Zambie.

La traversée pour atteindre la Zambie est plus facile que d’arpenter les routes rudimentaires en très mauvais état. Le ferry de Kazungula se charge de la traversée. Toutefois, la durée de votre passage dépend tout de même des agents de frontières. Ces derniers peuvent retarder votre passage en raison de faux frais qu’ils exigent des passagers. Ceux qui refusent de payer prennent par le Zimbabwe.

19- Col de Torougart entre le Kirghizstan et la Chine

Avec ses montagnes culminant à 3752 m, le col de Torougart sert de frontière entre le Kirghizstan et la Chine. Il se situe à un emplacement éloigné tout juste entre la province de Naryn et la région de Xinjiang. Depuis 1983, à sa réouverture après les conflits entre la Chine et l’État soviétique, le poste frontalier chinois est transféré à 2000 mètres d’altitude. Même à cette altitude, le franchissement de la frontière parait très difficile.

Mais avec la construction de la route de 858 kilomètres, bordée de monts, le franchissement du col de Torougart n’exigeait plus beaucoup d’effort. Certes, le point de passage en Chine demeure toujours à 2000 mètres d’altitude, mais les voyageurs peuvent l’atteindre à voiture. Ensuite, des gardes-frontières qui travaillent selon l’heure de Pékin, vérifient les documents et effectuent les dernières formalités.

18- Entre le Djibouti et le Somaliland

Parcourir la frontière entre le Djibouti et le Somaliland est d’abord une expérience insolite. En effet, longue de 400 km, vous devez parcourir le no man’s land qui sépare les postes frontaliers de chaque pays. Le parcours nécessite un moyen de transport. Pour cela, depuis le Djibouti, des taxis collectifs se chargent de transporter les voyageurs pour traverser le désert.

Il s’agit d’un désert dont la traversée dure deux jours. Des somalilandais habitent le long de ce territoire. Malgré les attaques qu’ils subissent, ces habitants accueillants n’hésitent pas à offrir de l’hospitalité à tout étranger. Arrivé au poste frontalier, des douaniers effectuent des contrôles de routine et vérifient les documents administratifs. Sans visa, l’entrée dans ce pays non reconnu par la communauté internationale est d’office refusée.

17- Frontière du fleuve Amour entre la Chine et la Russie

La frontière du fleuve amour qui sépare la Chine de la Russie impressionne. En effet, le nord-Est de la Chine et l’Extrême-Orient russe sont reliés sur le territoire du Heilong par le fleuve amour. Cette étendue d’eau tire sa source de la montagne sacrée de Burkhan Khaldun en Mongolie. Avec son climat tempéré, les alentours du fleuve renferment tout un écosystème incroyable. 

Ainsi, avec plus de 2800 plantes et des prairies, des espèces en voie de disparition comme le tigre de Sibérie y vivent. Ce fleuve de 4354 km représente de ce fait une frontière naturelle entre les deux pays. Par ailleurs, à ses bords, se trouvent des gardes-frontières chinois qui font passer les formalités d’usage avant de vous laisser passer en Extrême-Orient russe.

16- Frontière Ibrahim Khalil entre la Turquie et l’Irak

Passer de la Turquie en Irak commence par la traversée du poste frontalier de Silopi. Ce district de la province de Sirnak dans le sud-est de la Turquie, abrite le poste frontalier d’entrée en Irak. Il s’agit de la porte frontière de Habur située dans la plaine. On y trouve des installations grisâtres turques.

De même, des douaniers turcs passent constamment au peigne fin tous les voyageurs à destination de la région Kurde. Ce qui n’empêche pas les longues files d’attente de routiers dont la plupart sont des camionneurs. Une fois les formalités d’usage remplies, le passage en Irak se fait rapidement. Le pays est en proie à des conflits depuis plusieurs années, seul donc le nord du Kurdistan est sécurisé.

15- Entre le Pakistan et l’Afghanistan

Le Pakistan et l’Afghanistan se séparent respectivement à l’est et à l’ouest par 2430 km de frontière. Une distance qui en fait la plus longue des frontières afghanes. Depuis 2017, le long de cette ligne est protégée par une barrière de clôture de 2680 km construite par le gouvernement pakistanais. Ce dernier avait pour objectif de rendre impossible toute activité de contrebande et de trafic illicite de drogue et d’armes.

 Le gouvernement pakistanais visait aussi par ailleurs à éliminer le terrorisme à ses portes. Des conflits ayant pour cause cette barrière ont eu lieu entre les habitants d’Angur Ada et ceux de Sheken en 2007. Par ailleurs, plus de 400 forts, en plus des caméras, des tours de guet et des drones, surveillent la barrière. Des gardes frontaliers s’occupent des formalités administratives avant de vous laisser poursuivre votre chemin.

14- Entre l’Espagne et le Maroc

Elle fait partie des frontières les plus courtes au monde. Avec une longueur de 15, 9 km, elle possède une particularité. En effet, les habitants marocains ont la possibilité de voir les côtes espagnoles depuis leur territoire. Elle est matérialisée par des barrières de séparation dans les enclaves terrestres de Melilla et de Ceuta. Celle de Melilla mesure 9,6 km de long tandis que celle que Ceuta en fait 6,3 km.

Des tensions règnent très souvent à ces postes frontaliers. En effet, de nombreux migrants marocains et ceux venus d’autres pays africains les prennent fréquemment d’assaut et escaladent pour se retrouver de l’autre côté. Quand ils n’arrivent pas à déjouer l’attention des policiers, cela conduit à des affrontements. Une catastrophe avait eu lieu le 24 juin 2022 et a entrainé la mort d’une dizaine de migrants venus d’Afrique subsaharienne.

13- Entre l’Autriche et la Slovénie

Depuis 1991, l’Autriche s’est séparée de la Slovénie par une frontière longue de 330 km. Celle-ci se trouve dans les alpes en région montagneuse. Pour servir de repères, des bornes frontalières marquent le tripoint Autriche-Italie-Slovénie qui se rejoignent à 1500 m d’altitude dans les alpes. C’est de là que commence celle qui sépare l’Autriche de la Slovénie. Par ailleurs, à proximité des arbres non loin de la frontière se trouve aussi le monument de forme tétraédrique qui commémore le tripoint.

On peut y lire les différentes dates de création de la frontière. En octobre 2015, la ministre autrichienne de l’Intérieur avait laissé entendre la construction d’un mur entre les deux pays. Cette barrière devrait servir à mettre fin à l’immigration massive et incontrôlée qui transitait par la route des Balkans. Ce qui finalement n’aura pas lieu.

12- Entre le Venezuela, le Brésil et le Guyana

Le Venezuela, le Brésil et le Guyana partagent une frontière en commun. Il s’agit du mont Roraima. Cette montagne tabulaire délimitée par des falaises de 100 mètres de haut abrite sous ses pieds une plaine sauvage. La montagne majestueuse se perd dans les nuages et délimite le Venezuela, le Brésil et la Guyane.

Depuis le plateau qui culmine à 1200 mètres d’altitude, cette frontière surprenante offre une vue magnifique et impressionnante sur les environs. Par ailleurs, le plus haut de la chaine de montagnes de Sierra de Pakaraima est, avec le parc, classé patrimoine mondial de l’UNESCO. Par ailleurs, selon une légende, des Indiens Piaroa le voient comme le tronc de l’arbre géant qui porte les fruits de la terre. De nombreux randonneurs guidés par des Indiens effectuent l’ascension de cette frontière naturelle.

11- Entre le Brésil et l’Argentine

Qui n’a jamais entendu parler des chutes d’Iguazu situées dans la forêt tropicale ? Ce site naturel situé à 80 % du côté de l’Argentine et à 20 % du côté brésilien constitue une frontière entre les deux pays. Certains le considèrent même comme la plus belle frontière naturelle du monde. Classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, les chutes d’Iguazu sont la somme de 275 cascades qui déversent 6 millions de litres d’eau chaque seconde.

Un beau spectacle sachant que les eaux coulent d’une hauteur impressionnante de 82 mètres. Accéder à ce site peut se faire tant du côté argentin que brésilien. Ainsi donc, à partir de l’Argentine, le site naturel offre de nombreux sentiers permettant de pénétrer dans les gorges et d’obtenir les meilleurs panoramas. Du côté brésilien, on peut contempler les 185 000 hectares du parc avec une vue impressionnante sur le centre même de la gorge.

10- Entre l’inde et le Pakistan

Vous êtes-vous déjà demandé quelle est la frontière qui sépare l’Inde du Pakistan ? La question mérite d’être posée, car la réponse laisse perplexe. En effet, les deux pays d’Asie du Sud se rapprochent à travers une frontière naturelle. La chaine de l’Himalaya représente un ensemble de 2400 km de long de chaines de montagnes.

Avec ses 14 sommets, l’Himalaya abrite le toit du monde, le mont Everest, plus haut sommet montagneux du monde. Mais l’Himalaya sert aussi de frontière naturelle entre l’Inde et le Pakistan à travers la région de Cachemire qui traverse la chaine de montagnes. Il faut remonter en 1947, à la guerre indo-pakistanaise pour voir l’origine du partage de ce territoire entre les deux nations.

9- Entre l’Espagne et le Royaume-Uni

Il s’agit de la deuxième plus petite frontière internationale du monde. Avec 1,2 kilomètre de longueur, « The Frontier » comme les Anglais l’appellent se trouve juste au pied du rocher de Gibraltar. Il sépare l’Espagne du territoire anglais d’outre-mer situé au sud de la péninsule ibérique. La seule colonie encore existante en Europe tombe dans les mains des Britanniques en 1704 lors de la guerre de succession.

Par la suite, le traité d’Utrecht rendra cette prise officielle au grand détriment de l’Espagne qui convoitait lui aussi ce territoire. Avec la mer Méditerranée et le détroit de Gibraltar, la région semble un territoire stratégique pour les gouvernements espagnols qui demandent son partage avec le gouvernement britannique.

8- Le massif gréseux entre l’Allemagne et la République tchèque

D’une longueur de 646 km, la frontière entre l’Allemagne et la République tchèque est spectaculaire. En effet, depuis 1993, la région de Zittau sert de liaison entre les deux pays. Elle abrite le massif gréseux de l’Elbe, une frontière naturelle entre les deux pays de l’Union européenne.

Celui-ci se situe précisément sur les rives de l’Elbe, un fleuve de 1091 km qui traverse la Tchéquie et l’Allemagne. Le massif gréseux de l’Elbe, encore appelé « montagnes gréseuses de l’Elbe » se présente comme un fond de mer du Crétacé. Son origine remonte à des millions d’années. Il regorge de causses, de plateaux et de gorges. Une frontière bâtie par la nature elle-même.

7- Entre l’Argentine, le Paraguay et le Brésil

L’Argentine, le Paraguay et le Brésil se joignent au niveau des fleuves Iguazú et Paraná. En effet, cette triple frontière à proximité des chutes d’Iguazú sépare les trois pays et tire son origine du croisement entre les deux fleuves. Pour donc rendre accessibles et faciles la liaison et le déplacement entre l’Argentine, le Paraguay et le Brésil, de nombreux ponts ont vu le jour.

Leur particularité réside dans le fait qu’ils ne font traverser que les visiteurs qui viennent à pied. De ce fait, les milliers de touristes qui viennent visiter la région stationnent leur moyen de déplacement et traversent à pied ces différents ponts. Par ailleurs, cette triple frontière se symbolise par un obélisque construit par chacun des trois pays.

6- Entre la Pologne et l’Ukraine

En plus d’être une frontière, le passage de la Pologne en Ukraine est une œuvre d’art architecturale. Officiel depuis 1991, ce point de passage entre les pays à première vue n’a rien d’extraordinaire. Pas de barrière. D’une longueur de 535 km, elle passe par des prairies et des terres agricoles. Ce qui lui confère son caractère insolite se trouve dans le dessin effectué dans la végétation.

 En effet, un célèbre et talentueux artiste polonais a dessiné dans les terres agricoles un poisson géant marquant la frontière entre la Pologne et l’Ukraine. Les deux poissons, l’un à côté de l’autre, sont orientés chacun du côté opposé. Celui de gauche représente la Pologne et celui de droite, l’Ukraine.

5- Entre la Chine et la Mongolie

La frontière entre la Chine et la Mongolie se trouve au milieu d’une longue route asphaltée. Jusque-là rien d’anormal. En traversant les 4 677 km d’autoroute, juste avant les postes de garde frontaliers, un élément attire l’attention de tous. Il s’agit de la représentation de deux brontosaures qui s’embrassent au-dessus de l’autoroute en pente douce. En effet, ce symbole de paix voudrait faire signifier aux passagers que la région est réputée pour avoir abrité des dinosaures.

Avant donc de traverser de l’autre côté, les passagers, majoritairement des touristes, n’hésitent pas à faire des photos du joyau. Par ailleurs, avec cette distance, il s’agit de l’une des plus longues frontières au monde. La Mongolie, d’une superficie de 1 564 116 m², possède également une frontière terrestre avec la Russie.

4- Entre l’Allemagne et les Pays-Bas

Il s’agit d’une frontière qu’on ne voit que rarement. Il ne doit en exister que très peu de ce type au monde. En effet, après des années sous domination allemande, les Pays-Bas ont fini par obtenir leur souveraineté en 1581. À cette époque, le pays portait encore l’appellation de « Provinces Unies ». Ce n’est donc qu’en 1813 que la nation portera finalement le nom des Pays-Bas.

Une appellation qu’elle porte encore de nos jours. De ce fait, les autorités allemandes et hollandaises ont défini les frontières entre les deux pays. Celle qui les sépare alors de la nouvelle nation indépendante, s’étend sur 577 km de long. Chose étrange, elle passe aussi par une partie de l’intérieur d’un bâtiment servant de centre d’affaires.

3- Entre les États-Unis et la Russie

Beaucoup l’ignorent encore, mais les États-Unis et la Russie possèdent une frontière en commun. En effet, celle-ci se révèle entièrement maritime et son origine remonte à 1867. Elle passe par le détroit de Béring, bordée par la Sibérie et l’Alaska. Sur le détroit, on peut apercevoir deux îles séparées par une courte distance de 3 kilomètres l’une de l’autre.

Par ailleurs, ce qui les distingue est la ligne de changement de date. Par conséquent, c’est ce qui justifie l’écart de fuseau horaire entre les deux nations. Finalement, la Russie se trouve seulement à 35 km de distance des États-Unis. Toutefois, 21 heures séparent les deux pays en tenant compte du décalage horaire. N’est-ce pas impressionnant ?

2- Entre la Suède et la Finlande

Créée depuis 1809, la frontière principale entre la Suède et la Finlande a connu une modification dans sa tracée en 1985. Néanmoins, celle de l’île Market parait très insolite. En effet, l’île se situe au nord de la mer Baltique et mesure 0,033 km². Elle avait abrité un phare finlandais dont l’emplacement a été rectifié en 1985 à la suite d’analyse de données satellites.

Le phare se trouvait en effet sur le territoire suédois, auparavant attribué à la suite d’une tracée ayant permis de le séparer en deux. La longueur de cette ligne estimée à 506 mètres en fait par ailleurs la sixième plus petite frontière au monde. De nombreux touristes curieux viennent découvrir par eux-mêmes cette frontière. Elle dépasse par ailleurs celle séparant le Bahreïn et l’Arabie Saoudite et mesurant 303 m.

1- Entre les Pays-Bas et la Belgique

Et si c’était la frontière la plus insolite du monde ? Longue de 451 km, son origine remonte à 1995. On la retrouve dans la ville de Baerle divisée en deux et appartenant aux deux pays. Le côté Baerle-Duc est la possession de la Belgique tandis que Baerle-Nassau appartient aux Pays-Bas. En effet, cette frontière bizarroïde passe juste toute près d’une terrasse de café.

Elle ne s’arrête pas là, on retrouve aussi la ligne de délimitation qui traverse au milieu d’une route. De plus, dans certains cas, cette frontière divise même certaines habitations en passant par leur milieu. Sans surprise, en plus de couper des bâtiments en deux, cette frontière surprenante participe à la renommée de ces deux villes. Elles se voient bonder de touristes venus voir la fameuse frontière insolite.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires

Qu’est-ce que la sénologie ?

Dans le but de pouvoir cerner plus profondément les différentes parties du corps humain, les sciences en général et la médecine en particulier se sont

Top 16 des cadeaux pour la Saint-Valentin

La Saint-Valentin est une fête propice pour célébrer l’amour dans un couple chaque année. Cependant, trouver le cadeau parfait pour l’être aimé peut s’avérer difficile