illustration_raid_viking_9_1024x1024

Top 20 des faits intéressants sur les Vikings

L’histoire viking, bien que remplie de mythes et des superstitions, regorge des faits captivants. En dehors des combats violents et des massacres, il s’agit d’un peuple ayant une culture riche et une religion diversifiée. Même si leurs vécus n’ont pas été totalement restaurés, les quelques traces des ruines archéologiques et des sagas en disent long sur eux. Découvrez 20 faits intéressants sur les Vikings.

1- Le paradis des guerriers vikings s’appelle le Walhalla

Encore connue sous le nom de paganisme nordique, la religion nordique ancienne comptait les Vikings parmi ses pratiquants. Dans cette religion scandinave, tous les adeptes pouvaient placer leur foi en Odin, l’un des principaux Dieux du panthéon. Pour les Vikings, mourir sur le champ de bataille est un honneur, car cela fait d’eux un valeureux et brave guerrier.

Ils espèrent être choisis par Odin (Dieu du savoir, de la guerre et des morts) pour reposer en paix au Walhalla. En effet, le Walhalla est une salle imposante et majestueuse située à Asgard et gouvernée par Odin. Là-bas résident les divers héros, les rois légendaires et les Einherjar c’est-à-dire les guerriers d’exception qui sont morts bravement au combat, l’arme à la main.

2- Les Vikings portaient-ils des casques à cornes ?

Quand on parle des Vikings, beaucoup de personnes pensent aux casques à cornes en raison de ce qu’ils voyaient dans les films et les bandes dessinées. En réalité, les guerriers vikings ne portaient pas des casques à cornes. En effet, ces casques seraient trop encombrants à l’issue des combats et constitueraient une éventuelle faiblesse.

Cependant, il faut noter que l’image du casque aux cornes associées aux Vikings était tirée du portrait des vieux prêtres germaniques lors des cérémonies. Selon la description, l’on retraçait un vécu où ces prêtres portaient des casques.

3- Qui sont réellement les Vikings ?

Au sens large, le terme viking désigne l’ensemble des Scandinaves de la période de l’âge des Vikings. Ainsi, par extension tous les peuples du Danemark, de la Norvège et de la Suède des années 800 à 1100 sont généralement appelés Vikings.

Mais, le terme viking fait allusion aux Scandinaves ayant participé à des raids ou des voyages de pirates sur les côtes des îles britanniques et européennes du 8e au 11e siècle.

4- L’étymologie exacte du mot viking n’est pas assurée

L’origine du mot viking n’est pas réellement connue, car elle est réclamée par plusieurs peuples. Les peuples nordiques de l’époque étant répartis un peu partout, il est logique que le mot ait plusieurs origines.

Le mot serait apparu pour la première fois en vieil islandais dans le groupe de mots « fara i vikingu » qui signifie « partir en rapine, en piraterie ». Ainsi nait un dérivé masculin, viking qui signifie « personne qui pratique la piraterie ».

D’autres sources expliquent que le mot est tiré du vieux norrois qui désignait le mot « pirate » par « wicing ». Un terme qui est aussi emprunté au vieil anglais.

On rencontre aussi une autre étymologie très répandue, mais qui sera plus tard démentie. Celle-ci stipule que le mot serait un dérivé du norrois « vik » qui signifie « anse, bras de mer entre deux îles ».

Par la suite, le mot viking est admis en français au 19e siècle. Dans son sens moderne, il désigne un guerrier, explorateur originaire de la Scandinavie.

5- Pour les Vikings, avoir des cheveux blonds et décolorés est un signe de beauté

Conformément à la culture et les idéaux de beauté nordiques, les Vikings se décoloraient les cheveux. Pour rendre leurs cheveux blond ardent, ils utilisaient un savon avec une forte teneur en lixiviat. D’autres employaient aussi la même astuce sur leur barbe.

Cependant, l’utilisation du savon de lessive sur les barbes n’était pas forcement associé à l’esthétisme. En fait, ledit savon avait des vertus thérapeutiques et pouvait particulièrement venir à bout des poux dans les cheveux.

6- Bien qu’ils soient des marins, ils étaient très hygiéniques

L’histoire peignit les Vikings comme de grands hommes indisciplinés aux longues barbes. Mais en vrai, les Vikings étaient des hommes extrêmement hygiéniques malgré qu’ils soient des marins. Les Vikings profitaient bien des sources d’eau chaude et se baignaient au moins une fois par semaine.

Parmi les objets qu’ils utilisaient se trouvaient des pinces à épiler, des peignes, des rasoirs tout comme des nettoyeurs d’oreilles fabriqués à partir d’os et de bois d’animaux.

7- Chez les Vikings, la femme avait des droits importants dans la société

Contrairement aux autres cultures européennes, les femmes des sociétés nordiques bénéficiaient d’une liberté relative malgré la suprématie des hommes. Les femmes vikings étaient les plus « émancipé » de l’époque. Bien qu’elles se marient jeunes, elles avaient le privilège d’hériter des biens et des terres. Elles étaient les gestionnaires des finances familiales et pouvaient partir en exploration avec les hommes.

Plus intéressantes, les femmes vikings pouvaient demander le divorce et quelques fois réclamer leur dot. Cependant, elles n’étaient autorisées à se battre ni à porter des armes. Selon les coutumes nordiques, la violence à l’égard des femmes était formellement interdite. Celles-ci ne devraient pas être frappées ni blessées lors des raids sur les rives scandinaves ainsi que dans les pays étrangers. Toutefois, elles sont retenues comme des esclaves.

8- Les Vikings étaient de grands esclavagistes

Le commerce des esclaves était l’activité favorite des Vikings. Ils envahissaient et prenaient en captivité tous les hommes et femmes des zones anglo-saxonnes, slaves et celtes. Ils pillaient toutes les colonies. Ces esclaves forment la dernière classe sociale nommée « Thralls ». Ils sont ensuite vendus sur les marchés d’esclaves internationales en Europe, en Scandinavie ou au Moyen-Orient.

9- Les Vikings ont colonisé tant de régions grâce aux réchauffements climatiques

L’hémisphère nord a connu une période dite de réchauffement médiéval des années 950 à 1250. Les colons vikings ont su profiter de cette période d’augmentation de la température. Grâce à ce changement climatique, ils ont pu traverser les mers qui étaient donc dépourvues de glace. Dès lors, ils établissaient des colonies dans des régions comme Terre-Neuve.

10- Un raid brutal de la date du 8 juin 793 marqua le début de l’ère viking

Sur les côtes nord-est de l’Angleterre se trouvait l’île de Lindisfarne. Un soir d’hiver, le 8 juin 793, des raiders vikings (Norvégiens) prenait d’assaut la petite île. Ils pillèrent plus que jamais le monastère de l’île avec autant de férocité qu’ils plongèrent le monde chrétien dans la consternation.

Dans de nombreuses chroniques, les moines retracèrent l’invasion des Vikings. Pour certains, c’était de misérables païens qui sont venus profaner les corps des saints. D’autres pensaient que les Vikings étaient des envoyés de Dieu pour les purger de leurs péchés. Mais, ils ignoraient que c’était le début d’une grande ère. Car cette piraterie n’est que le premier d’une longue série de pillages contre l’Angleterre. Quelques décennies plus tard, tous les peuples vikings arrivaient sur les terres britanniques.

11- Les motivations des raids vikings restent toujours inconnues

Depuis la fin de l’ère des Vikings, beaucoup de questions ont suscité l’intérêt des hommes. Notamment, la question sur les raisons qui ont guidé le choix des régions pillées par les Vikings. Certaines théories stipulent que le roi Charlemagne y est pour quelque chose. En fait, ce roi des Francs et empereur d’occident était connu comme un roi guerrier. Il avait forcé la conversion des peuples saxons païens grâce à des séries de campagnes militaires. Une attitude qui aurait inspiré les Vikings aussi.

D’autres spéculations ont porté sur la faiblesse des militaires européens à la suite de l’effondrement romaine. Les Vikings ayant connaissance d’une telle désorganisation, savaient les villes côtières européennes sans défense. Ils ont donc profité de cette situation pour traverser les mers.

Certains expliquaient les raids vikings par une famine qui sévit en Scandinavie. Mais cette hypothèse n’a pas été validée jusqu’à présent. Mais il n’est pas interdit d’imaginer que les Vikings ont envahi d’autres régions parce qu’ils s’en sentaient capables. Puisque cette hypothèse est aussi probable.

12- L’invasion viking : Des pérégrinations à travers le monde

Bien que les attaques vikings se limitent à l’hémisphère Nord, on ne put dire qu’ils n’ont pas fait le tour du monde. Les navires vikings avaient navigué sur les eaux de l’Afrique du Nord à Constantinople jusqu’en Russie. Le peuple nordique a également foulé les sols palestiniens pour des raids et pour des raisons exploratrices. Les fouilles archéologiques et les épopées lointaines (sagas) leur firent voyager du Tigre à Bagdad.

13- L’année 865 marque la grande intrusion viking en Angleterre

Pendant 70 ans, l’invasion viking dans les îles britanniques se limitait en Irlande et en Écosse. C’est alors qu’en 865 le « great heathen army » envisagea une expansion des incursions. Ce groupe de Vikings arriva en Northumbrie dans le nord de l’Angleterre et conquit toutes les régions jusqu’à York.

Avant de se faire chasser de la ville de York en 878, ils y vivaient en tant que fermiers. Ils reprennent les lieux de nouveau en 947. Les batailles continuèrent pendant 10 ans avant de prendre fin.

14- L’Islande a été découverte par un Viking

cof

Une légende raconte que vers les années 830, un marin Viking qui allait vers une de leur colonie (les îles Féroé) se perdit en mer. Finalement, il accosta dans une région inconnue. Il fonda la ville de Reykjavik qui revendiquait 20 000 habitants à l’époque.

15- Les Vikings exploraient déjà l’Amérique

Avant que Christophe Colomb ne découvre l’Amérique en 1492, les Vikings l’avaient découvert et y vivaient. Vers l’an 1000, Leif Erickson (fils d’Érick le rouge) avait déjà conduit des expéditions à terre-neuve. Il bâtit un village à L’Anse aux Meadows. Ce village ne sera pas trop habité à cause du manque de provision et des actes de représailles des autochtones.

16- La société viking était subdivisée en trois classes sociales

La société viking était constituée des jarls, des Karl et des Thralls. La classe sociale des jarls était celle des nobles seigneurs. C’est à eux que reviennent les droits fonciers. Ils sont aussi de grands marchands et sont en collaboration avec le roi pour la gestion des colonies. Les Karls pouvaient posséder des terres et y construire. Ceux-ci sont des fermiers et des constructeurs libres.

La dernière classe était celle des Thralls. Ils sont les esclaves capturés majoritairement lors des raids ou achetés sur les marchés internationaux. Ils sont bien traités et avaient de petits sous pour survivre. En revanche, il n’avait aucun droit. Le plus intéressant de tous est qu’il est bien possible de passer d’une classe sociale à l’autre. Ce qui amenait les Thralls à travailler dur pour y arriver.

17- La culture et la cuisine viking étaient diverses et variées

Les fouilles archéologiques montrent que les Vikings ont laissé derrière eux quelques sagas et des pierres taillées. Cependant, les découvertes ont montré qu’ils avaient une culture diversifiée. La mythologie des peuples nordiques était composée de plusieurs dieux et déesses. Les femmes vikings portaient des bijoux couteux fabriqués avec soins et les jarls sont vêtus de vêtements en soie.

L’alimentation viking est notamment en fonction de leur milieu de vie. Ainsi, les Vikings des hautes montagnes se gavaient de viande, de légumes, de pain et des fruits de mer.

18- Les Vikings sont les fondateurs de plusieurs grandes villes européennes

Les Vikings ont traversé l’hémisphère boréal lors des explorations. Ils ont participé à la fondation et au développement de nombreuses villes européennes. Les villes phares irlandaises telles que Dublin, Waterford, Wexford et limericks étaient initialement des filiales vikings au même titre que Reykjavik. Les peuples vikings ayant participé à des raids en Russie sont les créateurs de la ville de Smolensk et Novgorod.

19- Des guerriers scandinaves étaient devenus des fous furieux

Au-delà des nombreuses victoires enregistrées lors des raids, les berserkers (des guerriers scandinaves) manifestaient une fureur incontrôlée. Les histoires racontent que sous l’emprise de « Thor », les guerriers changeaient de forme. Ce Dieu de guerre de la mythologie scandinave les remplissait de sa force et de son courage. Les manuscrits de l’époque les décrivent comme des loups enragés qui étaient prêts à répandre de la terreur, à mettre les villes à feu et à sang sans le moindre scrupule.

Plusieurs théories expliquaient ces rages de diverses manières. Pendant que les uns parlent de la consommation des stimulants comme les champignons psychoactifs ou l’alcool fort, d’autres mentionnent le syndrome de stress post-traumatique.

20- Le déclin de l’ère viking était inévitable

Célébrant de nombreuses victoires après des trentaines de décennies d’exploration et de raids marquées par des massacres terrifiants, les Vikings ont chuté à la fin du 11e siècle. L’ère viking a pris fin notamment à cause du christianisme et du catholicisme. En effet, la trêve de Dieu interdisait la violence et le vol. La plupart étant devenus chrétiens, alors ils ne voulaient pas pécher contre le seigneur. Aussi, beaucoup de descendants vikings avaient prêté allégeances au roi des colonies qu’ils avaient déjà asservies. Ils sont donc devenus des peuples de ces régions et adoptent leur langue et leurs coutumes.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires
Camping

Les meilleurs campings de France

Les vacances sont une période propice à l’épanouissement, surtout pour ceux qui adorent passer du temps ensemble. À cet effet, les français sont particulièrement friands