Accueil Magazine Top 20 des avantages et inconvénients du divorce par consentement mutuel

Top 20 des avantages et inconvénients du divorce par consentement mutuel

0
Top 20 des avantages et inconvénients du divorce par consentement mutuel

À un certain moment, le divorce devient la seule issue pour retrouver le calme intérieur. Mais quels sont les utilités et les dangers lorsqu’on divorce par consentement mutuel ? Nous y apporterons une lueur dans cet article.

07 avantages du divorce par consentement mutuel

Divorcer sans avoir recours à la justice présente quelques avantages. Nous vous laissons en découvrir sept.

7. Moins coûteux

Lorsque vous optez pour un divorce par consentement mutuel, vous êtes à l’abri des fonds que nécessite un divorce par voie judiciaire. En effet, quand il s’agit du divorce judiciaire, vous serez soumis aux frais destinés à la justice quand elle se charge une telle situation. Or, pour un divorce par consentement mutuel, vous ne serez face qu’à deux conditions à remplir. Il s’agit des formalités que vous êtes appelé à remplir et le payement des honoraires de votre avocat.

6. La rapidité

Le temps est très précieux pour être gaspillé au moment où vous vous impatientez pour une rupture à chaud. La seule flamme qui brûle l’âme en ce moment, c’est que les choses se passent comme un éclair de foudre. Cela permet de vite passer aux choses les plus sérieuses. Dans le cas d’un divorce par consentement mutuel, vous gagnez du temps puisqu’il peut se dérouler en vingt jours. Les époux ne sont plus suspendus à une audience qui sera accordée par le juge en fonction de sa disponibilité.

5. La préservation de l’intimité

Le linge sale se lave toujours en famille, et non au vu et au su de tout le monde. Il y a des affaires très intimes et sérieuses dont seuls les époux peuvent cerner la complexité. La raison valable de votre séparation pourrait être une affaire de fantasme sexuel auquel l’un de vous n’aspire guère. Dans de tels cas, est-ce commode d’évoquer ce prétexte au vu de tous ? Sûrement pas. Puisque vous ne serez plus devant la justice pour justifier vos actes, vous pouvez faire taire vos raisons valables. Vous préservez ainsi votre intimité.

4. La paix du cœur

Le foyer devrait être un endroit calme et apaisant où les blessures intérieures et émotionnelles seront soignées. Mais ce n’est toujours pas le cas. D’autres sont au contraire une atmosphère infernale où les conflits, les bagarres et les rancunes s’intensifient. La paix du cœur et celle intérieure se trouvent du coup troublées. Un feu brûlant et une rage animent les personnes victimisées. Dans de pareilles circonstances, le divorce serait le salut pour retrouver sa paix intérieure.

3. La liberté d’action

Lorsque vous acceptez la vie de couple, vous décidez, dès lors, de laisser une partie de vous-même au profit de votre partenaire.Cependant, dans le but de réduire les tensions, vous vous trouvez dans l’obligation d’agir non de plein gré, mais par obligation morale. Par exemple, en étant en couple, il n’est pas convenable que vous partiez à une festivité sans le consentement de votre époux. Mais, en cas de solitude, vous pouvez fonctionner à votre gré. Faire des promenades en plein temps, voyager avec des proches ou passer le weekend chez un être cher vous seront possibles.

2. L’émancipation

S’émanciper, c’est franchir les barrières qui entravent votre épanouissement, qui vous retiennent dans un état d’inconfort. Les contraintes conjugales et la liberté confisquée seraient des facteurs très défavorables pour l’émancipation. Surtout quand il est question d’une femme. Elle se trouve prise dans un étau, coincée au pied du mur. Son plaisir, sa paix intérieure et sa liberté d’expression sont alors mis à l’épreuve. En optant pour le divorce, vous pouvez œuvrer pour votre émancipation. Vous serez hors des préjugés sociaux.

1. La réduction des conflits conjugaux

La vie conjugale est parfois houleuse et pleine de désagréments qui se succèdent. Si les discordes deviennent intenses et vous avez une sensibilité très forte, vous courez un grand risque. Les coups de poing, les pressions et les reproches deviennent parfois insupportables. En divorçant, vous mettez fin aux conflits intempestifs dans votre vie conjugale.

13 inconvénients du divorce par consentement mutuel

Ce divorce a quelques inconvénients. Nous vous présentons huit d’entre eux.

13. La perte de la dignité et de l’honneur

La dignité et l’honneur sont des valeurs immatérielles qui sont essentielles pour l’équilibre d’un homme dans la société. D’une façon fortuite, nous pouvons les perdre auprès de nos proches à la suite d’une rupture. En effet, à un moment de notre existence, le mariage n’est plus une question d’opinion, mais d’obligation légale. De là, avoir un époux ou une épouse nous donne de l’estime et de la considération. Mais lorsque vous êtes divorcé, vous perdez ces valeurs.

12. Le déshonneur pour les enfants

Vous voulez divorcer pour retrouver votre paix intérieure. Quel sentiment animera vos enfants lorsqu’ils verront les parents de leurs amis ? Dans leur entourage, ils ne seraient pas bien vus. Parce que les deux parents sont comme une toiture qui les protège.

11. Une atteinte à l’institution divine

De façon institutionnelle, l’homme et la femme sont destinés à mener ensemble une vie durant toute leur existence. Il n’est pas question de petites discordes, des petits désaccords qui entravent la paix du foyer. Ceci parce que vous êtes destinés à vivre le meilleur et le pire. Du coup, l’union entre deux parents n’est pas seulement sociale, mais aussi céleste. Opter pour un divorce serait une atteinte à l’institution divine.

10. Une vie précaire

Les habitudes que vous avez développées lorsque vous êtes en couple avec votre partenaire, vous peinerez à les laisser. C’était toute une collaboration, une cohésion et une complémentarité lorsque vous étiez en couple. Vous n’aurez plus de soutien financier de la part de votre partenaire. De nouvelles responsabilités seront à votre charge. Si par malheur, vous perdez votre boulot, l’indigence sera votre quotidien.

9. Manque de sollicitude pour les enfants

Les soins minutieux, l’attention et l’entretien à l’égard des enfants sont importants pour leur jeune âge. Ils sont de divers ordres. D’abord, il y a leurs soins corporels qui regroupent la propreté, la santé buccale. Ensuite s’en suivent leur état de santé ainsi que leurs alimentations. Enfin, on peut souligner les gestes affectueux et réjouissants. Laissés à leurs sorts, les enfants n’auront pas l’attention et les soins nécessaires pour leur épanouissement.

8. Les risques de litige

Lorsque vous bâtissez ensemble votre vie de couple, il est difficile de mettre l’autre à l’écart. Avez-vous un bien immobilier dans lequel vous avez tous investi ? Y a-t-il un prêt dont le remboursement n’est pas encore à terme ? Une horde de polémiques capables de créer la tension entre les divorcés. Après le divorce, se sentant frustré, un partenaire pourrait se venger pour avoir ce qui lui revient. Ne voulant pas se laisser faire, une réaction contradictoire pourrait survenir. Dès lors, les litiges pourraient arriver d’un temps à l’autre.

7. L’éducation des enfants en péril

Il est appréciable que les enfants soient élevés dans un foyer auprès de leurs parents. Ils sont les personnes capables de veiller judicieusement sur l’éducation des enfants quoiqu’il arrive. Mais lorsque la rupture vient entre les deux parents, les élever devient problématique. Si le parent chez qui ils évoluent est assez occupé, comment pourrait-il leur inculquer des valeurs morales ? Comment est-ce qu’il pourra parvenir à bien se concentrer sur leur éducation ? Tout cela risque d’être bâclé en fin de compte.

6. Les séquelles d’une marâtre

La plupart des marâtres sont l’incarnation du diable, à quelques exceptions près. Elles nourrissent une aversion et un dédain envers les fils de l’ex-femme de leurs époux. Qu’a-t-elle à gagner en se donnant à fond pour l’éducation des enfants qui ne lui appartiennent pas ? Même si elle le fait, ce sera par générosité et non une contrainte. Elle a alors la possibilité de faire d’eux ce que bon lui semble. La violence, le vol, et bien d’autres vices peuvent leur être inculqués.

5. L’avenir des enfants en danger

Nous sommes souvent ce qu’aux premières heures de notre existence, l’on a inculqué à notre esprit. L’enfance est l’étape primordiale où le destin de l’individu est modelé et formaté. En négligeant leurs éducations, vous mettez ainsi leurs avenirs en danger. Si vous étiez tous deux ensembles, leurs scolarités pourraient être mieux assurées. Cela permettrait de leur construire un avenir digne de confiance.

4. La délinquance juvénile

La plupart des délinquants sont issus des familles monogames où leurs éducations sont minimisées et mal assurées. Souvent négligés et laissés à eux-mêmes, ils vivent une vie d’aventuriers. Si votre enfant est seul à la maison alors que vous n’y êtes pas, savez-vous ce dans quoi il pourrait se mêler ? Il peut se laisser aller à la dérive avec la mauvaise compagnie. Car, ses amis peuvent l’amener à poser des actes immoraux.

3. Les blâmes et les railleries

Le divorce peut être la cause principale des blâmes dont votre entourage pourrait vous accabler. Surtout quand il s’agit d’une femme, cet acte est vu comme un échec. Comment répondrez-vous lorsqu’une connaissance aura voulu avoir des nouvelles de votre partenaire ? Et de quel œil ceux qui vous ont mis en garde contre cette union vous verront-ils ? Vous serez alors la source des railleries et des blâmes.

2. La débauche sexuelle

Même si vous avez divorcé, cela ne veut pas dire que vos envies sexuelles seront atténuées. Si vous ne savez pas résister à ce désir ardent, vous serez allé(e) à la débauche sexuelle. En vous laissant aux différends hommes/femmes qui viennent à vous, au fil du temps, vous en serez dépendant(e).

1. Les maladies graves

D’un côté, le divorce par consentement mutuel pourrait amplifier les maladies liées à la malnutrition. D’un autre côté, les maladies sexuellement transmissibles peuvent atteindre la personne ayant divorcé.