eau-sur-terre

Top 18 des faits intéressants sur l’univers

L’univers englobe beaucoup de composantes et de phénomènes qui ne cessent de susciter de nombreuses études scientifiques. Au fur et à mesure que les différents domaines scientifiques arrivent à élucider certains pans des composantes et des phénomènes de l’univers, il est clair que les hommes et la terre constituent un petit ensemble dans un gigantesque schéma des faits et des choses universels. Du coup, l’univers en lui-même possède ce côté mystérieux qui nourrit au fil des années la découverte et la curiosité de l’humanité. Voici le top 18 des faits intéressants sur l’univers.

1- L’univers et la théorie du Big Bang

Afin d’expliquer la provenance de l’univers, plusieurs théories ont été mises au point. Parmi toutes ces théories, seule la théorie du Big Bang est la plus acceptée comme une explication cosmologique à la formation de l’univers.

D’après les défenseurs de cette théorie, la formation de l’univers a débuté il y a environ 13,7 milliards d’années où tout ce qui existe aujourd’hui était une petite masse. C’est-à-dire que l’univers à l’état actuel étaient comprimé et réduit dans un minuscule volume sous forme d’une petite boule unique, chaude et chaotique.

Ensuite, il y a eu une gigantesque explosion appelée Big Bang provoquant une expansion fulgurante de l’univers. Toutes les composantes de l’univers : la matière, l’énergie et l’espace proviennent tous de cette explosion et c’est elle qui donne d’ailleurs son nom à la théorie.

En parlant de la théorie du Big Bang, les explications scientifiques n’ont pas pu montrer ce qui existait avant la grande explosion. Ce qui n’est pas étonnant parce qu’en voyant de plus près, on remarque que les scientifiques ne possèdent pas un moyen pour savoir ce qui existait compte tenu du fait qu’il n’y a pas de preuve palpable.

Ne pouvant pas savoir ce qui existait avant la grande explosion, les scientifiques ont cependant expliqué ce qui s’est passé après. Ils ont expliqué que dans les premiers moments ayant succédé au Big Bang, l’univers était horriblement chaud et dense.

Au fur et à mesure qu’il se dilatait, l’univers devenait de moins en moins dense ce qui lui permettait aussi de se refroidir graduellement. Par la suite, il y a eu la formation des particules subatomiques notamment les protons, les neutrons et les électrons dont leur fusion à former l’hydrogène.

Les noyaux d’hydrogène ont profité de la quantité d’énergie remarquable disponible dans l’univers pour se fusionner et donner de l’hélium. Ainsi, environ 380 000 ans plus tard, l’univers a connu la formation des premiers atomes neutres, dont les électrons qui constituent la matière de l’univers.

Cette matière était répartie dans l’espace, mais d’une manière particulière laissant ainsi des amas denses de part et d’autre : on dit que la matière n’est pas disséminée de manière homogène dans l’espace. Les amas denses ont formé des milliards de galaxies, d’inestimables trillions d’étoiles et d’autres composantes qui forment aujourd’hui une grande partie de la masse visible de l’univers.

Si bien que quand vous observez par exemple les étoiles, vous voyez sur de longues distances. Puis compte tenu du fait que la lumière venant de si grandes distances met suffisamment du temps à vous parvenir, vous n’observez pas uniquement la distance, mais également le passé en quelque sorte.

Ce fait ainsi détaillé sur l’univers aussi intéressant que merveilleux est largement adopté et accepté par de nombreux scientifiques comme une explication cosmologique à la formation de l’univers.

2- La formation de la planète Terre pendant la période d’Eon Hadéen

Pour expliquer la formation de la planète Terre et par extension celle de l’univers, les scientifiques s’accordent sur un phénomène produit au cours de la période nommée Eon Hadéen qui a duré pratiquement 600 millions d’années. En effet, ce thème provient du nom d’un dieu grec, celui des enfers, appelé Hadès.

Le phénomène mentionne que la Terre a pris forme à la suite de la fusion des poussières dans un nuage de gaz et de poussières environnant le jeune Soleil. En ce moment, la Terre était remplie d’une multitude de volcans en éruption simultanément.

À cette époque également, il y avait fréquemment des impacts d’astéroïdes. Toutes ces conditions réunies, montrent à quel point la chaleur fut intense : c’était pratiquement du feu puis c’est pour cette raison que le nom fait allusion au dieu Hadès.

Par ailleurs, selon les constats, la Terre possède un poids 81 fois plus supérieur qu’à celui de la Lune. L’univers compte 88 constellations reconnues toutes observables depuis les hémisphères sud et nord sous forme de motifs d’étoiles.

3- L’apparition de la Lune il y a environ 4,5 milliards d’années

Pour expliquer la formation de la Lune, les scientifiques s’appuient sur le fait qu’il y a eu un impact entre la Terre et un autre objet planétaire appelé Théia. En effet, il y a 4,5 milliards d’années que ce corps planétaire plus petit a touché la Terre laissant une quantité énorme de débris se projeter dans l’espace.

Par la suite, le noyau du corps planétaire s’est enfoncé totalement dans le noyau de la Terre et les deux noyaux se sont fusionnés. La quantité énorme de débris projetée dans l’espace a mis des milliards d’années pour se fusionner et former un seul corps en orbite autour de la planète Terre. Puis c’est ce corps en orbite que nous voyons actuellement sous forme de ce qu’on appelle Lune.

Un autre fait intéressant sur l’univers est que toutes les planètes appartenant au système solaire pourraient en matière de distance s’incruster entre la Terre et la Lune. Ceci est possible uniquement d’un point de vue de distance, car les planètes ne peuvent pas s’approcher les unes des autres sans s’exploser mutuellement par collision.

Les cratères de la lune seraient les lieux les plus froids du système solaire. Les scientifiques ont remarqué que dans les cratères de la lune au niveau de l’hémisphère sud, il règne une température maximale d’une valeur de -238 °C. Par ailleurs, il y a un astéroïde le plus volumineux du système solaire appelé Vesta qui fait 25 fois la ville de Manhattan en matière de comparaison.

4- La Terre n’est pas la seule planète à comporter des montagnes

En dehors de la Terre, il y a Pluton qui comporte aussi des montagnes. Les montagnes plutoniques sont glacées et sont hautes de 11 000 pieds ce qui laisse supposer que Pluton est géologiquement en activité depuis plus de 100 millions d’années.

Cette supposition vient mettre à jour de nombreux doutes surtout en ce qui concerne la source d’énergie de Pluton ayant alimenté son mouvement tectonique. Ceci parce que Pluton est très éloignée du soleil et d’autres planètes.

Dans l’espace, Pan est un objet planétaire ayant des formes tout de même étrange. À cause du balayage des débris de l’anneau par la fente d’Encke, Pan présente un aspect semblable à celui d’une noix. Il faut notifier que les engins Rovers et les vaisseaux spatiaux constituent les seules populations actuelles de Mars.

5- Il serait possible que Pluton abrite la vie humaine

Parmi toutes les planètes connues de l’univers, un fait intéressant est de savoir que nombreuses sont celles qui ne peuvent pas entretenir la vie. Cependant, il y a Pluton qui de façon théorique serait à même d’abriter la vie.

Les seules conditions qui lui manquent selon les scientifiques seraient la présence d’océan liquide et le niveau d’éclairage.

Il a été révélé qu’une fois par an, il arrive qu’un astéroïde ayant environ la taille d’une voiture pénètre l’atmosphère terrestre. Fort heureusement pour la population terrestre avant l’impact, l’astéroïde se consume dans l’espace.  

6- Des pluies inédites sur Saturne et Jupiter

Vous avez toujours entendu parler de Saturne et de Jupiter pour d’autres raisons, mais pas à cause du fait qu’il pleut sur ces deux planètes. En effet, il y a des pluies de diamant sur les deux planètes.

Le phénomène explicatif mentionne que sur les deux planètes, il y a une atmosphère riche en méthane et dès qu’il y a des tempêtes de foudre le méthane se transforme en suie (carbone).

Ces particules se durcissent et deviennent des morceaux de graphite qui en fin de compte tombent sous forme de grêlons de diamant.

7- La plus longue vallée de l’univers est située sur Mars

La plus longue vallée connue de l’univers se trouve aujourd’hui sur Mars faisant 4 000 km de long. Les Valles Marineris puisque c’est d’elles qu’il s’agit sont quasiment aussi longues que les États-Unis. Avec des appréciations et des comparaisons précises, il est dit que cette vallée fait 10 fois la longueur du Grand Canyon.

Par ailleurs, nombreux sont ceux qui se demandent qu’elles puissent bien être les galaxies qui sont visibles depuis la Terre. En effet, les scientifiques ont estimé que trois à sept galaxies sont observables depuis la Terre.

Il s’agit de la Voie lactée, de la galaxie du Triangle (M-33), d’Omega Centauri, des nuages de Magellan, de la galaxie d’Andromède (M-31) et la galaxie sphéroïdale naine du Sagittaire. L’autre fait intéressant à retenir ici est que toutes ces galaxies sont même visibles sans l’utilisation de télescope depuis la Terre.

8- Kepler 22b, la planète Terre 2.0 pour la vie humaine

Les scientifiques ont découvert une autre planète pour la première fois en 2011 plus précisément dans le système Kepler 22. Cette planète appelée Kepler 22b est qualifiée d’habitable ce qui lui a valu le surnom de Terre 2.0.

Néanmoins, il y a un doute compte tenu du fait que cette exoplanète est située à 600 années-lumière de distance, l’on se demande si elle peut abriter la vie. Par ailleurs, des découvertes suggèrent que la vie aurait existé sur Mars.

En réalité, sur une roche à la surface de Mars, les astronomes ont relevé de nombreuses espèces de fossiles de minuscules organismes vivants. En absence de vie, il ne devrait normalement pas avoir de fossiles d’organismes vivants d’où la supposition qu’il pourrait y avoir des êtres vivants qui ont vécu par le passé sur cette planète.

9- Des clarifications sur la période d’apparition de la vie sur Terre

C’est récemment en 2017 que des recherches ont prouvé que la vie est apparue sur Terre il y a à peu près 3,5 milliards d’années. Cette précision a été mise au point après la découverte de fossiles microscopiques bactériens au niveau des échantillons de geysérites.

En effet, ces geysérites tout comme les bactéries sous-marines vivent aux dépens des substances chimiques issues de la formation des sources d’eau en activité géologiquement comme les geysers et les sources d’eaux chaudes.  

10- L’origine des eaux terrestres

Une interrogation qui revient souvent concerne la provenance des eaux terrestres. En effet, les eaux terrestres ont plusieurs sources. Néanmoins, la source la plus importante était la vapeur d’eau qui se situait au niveau des nuages issus de l’éruption des nombreux volcans qui peuplaient la Terre à l’époque.

Une autre vapeur d’eau ayant servi de source aux eaux terrestres actuelles était cette vapeur située dans les gaz qui sortaient timidement des volcans en sommeil, puis d’autres matériaux géologiques de la Terre primitive.

Ensuite, les objets planétaires qui ont touché la terre ont ajouté de l’eau. Après que la Terre s’est refroidie, la vapeur d’eau s’est transformée en liquide, donc de l’eau recouvrant la surface de la planète.

Durant des centaines de millions d’années, l’eau liquide ainsi formée s’est fusionnée et a connu des accroissements laissant apparaître des mares, des lagunes, des lacs, des rivières, des fleuves, des mers et enfin des océans.

11- Dans l’univers, la planète Jupiter possède un objet puissamment actif du point de vue volcanique

La planète Jupiter dispose l’objet volcanique le plus actif de tout le système solaire. Il s’agit de la lune de Jupiter appelé Io possédant des centaines de volcans à son actif. C’est d’ailleurs même ce qui fait d’elle la lune la plus active du système solaire.

Elle est capable d’émettre des nuages de gaz volcanique à 403 km de hauteur dans sa propre atmosphère.

Sur Mars, il règne des températures extrêmes. En fait, dès que vous vous positionnez sur l’équateur de Mars, la température au sol est très chaude. Tandis qu’au-dessus de votre position en haut, il règne une température bien glaciale.   

12- Les étoiles dans l’univers versus les grains de sable de la Terre

Ce fait intéressant peut sembler aussi étonnant du fait qu’il mentionne qu’il existe plus d’étoiles dans l’univers qu’il y a de grains de sable à la surface de la Terre. Les évidences scientifiques évoquent des chiffres pouvant atteindre des trillions d’étoiles.

13- Les tempêtes de Neptune pourraient engloutir la Terre

Si vous cherchez les vents les plus rapides du système solaire, vous devez vous rendre sur Neptune. Sur cette planète, les vents atteignent des vitesses de 2 575 km par heure. Donc c’est carrément des tempêtes qui pourraient même avec cette vitesse emporter la Terre entière.

14- Le nombre de galaxies dans tout l’univers

Il a été révélé une estimation faisant état du fait que le nombre de galaxies existant peut atteindre des milliards. Et il faut mentionner que les découvertes ne sont pas encore à terme, imaginez un instant, dans les années à venir si d’autres galaxies parvenaient à être découvertes.

15- La tempête de la planète Saturne versus la carte de la France : un fait hexagonal

Les scientifiques ont découvert que sur Saturne il y a une tempête qui présente six faces. Elle souffle depuis des centaines d’années en permanence. Cependant, elle ne souffle pas sur la surface de Saturne dans son entièreté, mais précisément au niveau de l’hémisphère nord.

16- Les planètes naines possèdent des particularités excepté leur taille dans le système solaire

Actuellement, les astronomes ont établi qu’il y a cinq planètes naines dans le système solaire et à cause de leur forme jugée trop petite, elles ne peuvent pas être acceptées comme étant des planètes ordinaires. Il s’agit de Cérès, Makemake, Haumea, Éris et Pluton.

Par ailleurs dans ce lot, c’est Cérès qui est la plus petite de toutes. Cérès constitue en ce moment la plus petite des planètes naines encore en activité dans le système solaire. Quant à Haumea, il présente une forme étonnanted’une balle de football. En réalité, il ne possède pas la forme d’une sphère comme les autres planètes.

D’ailleurs, Haumea gravite une fois dans un intervalle de quatre heures. Ce mouvement de rotation est jugé trop rapide comparativement aux mouvements rotatoires d’autres planètes. En effet, ceci est dû simplement à sa forme de ballon de football.

17- Une lune inédite sur Neptune

Sur la planète Neptune, il y a une lune qui présente un mouvement rotatoire à l’envers. Bien qu’elle soit connue comme étant la lune la plus grande de tout le système solaire, Triton gravite autour de Neptune d’une manière rétrograde. Jusqu’à présent, les scientifiques ne savent même pas la raison qui justifie cet état de choses.

18- Les gravitations de Mars, de Vénus, de Mercure et du soleil

Sur Mars, une journée possède une durée de 24 heures, 39 minutes et 35 secondes. Mars gravite autour du soleil plus lentement que comparativement à la Terre. Ainsi sur Mars une année équivaut à 687 jours sur Terre.

Parallèlement sur Vénus, une journée comprend 243 jours sur Terre. Néanmoins, une gravitation de Vénus autour du soleil prend 225 jours sur Terre. Quant au soleil, sa gravitation complète fait plus d’un mois sur Terre.

Alors que comme vous le savez bien, la Terre elle-même prend un jour pour faire une gravitation complète : d’où les notions du jour et de la nuit. En réalité, la gravitation complète du soleil se fait entre 25 ou 35 jours sur Terre. Mercure fait une rotation complète autour du soleil plus rapidement que la Terre avec une vitesse de 65 000 km par heure. Pour assister à une année sur Mercure, il faut mettre seulement 88 jours sur Terre.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires
Camping

Les meilleurs campings de France

Les vacances sont une période propice à l’épanouissement, surtout pour ceux qui adorent passer du temps ensemble. À cet effet, les français sont particulièrement friands