Top 16 des plus anciens monuments du monde

0
17
DETALLE DE PINTURAS EN LA CUEVA DE ARTE RUPESTRE DE EL CASTILLO EN PUENTE VIESGO

Les monuments font partie des ouvrages, objets, architectures, qui nous rappellent l’histoire, et que nous nous devons de protéger pour les générations futures. Non seulement ils représentent des lieux d’attraction pour la plupart, c’est aussi là où reposent nos histoires. Vous connaissez sans doute certains d’entre eux, ou en avez entendu déjà parler. Mais ce n’est pas évident de tous les connaître. Dans cette liste, on a regroupé les 16 monuments que nous trouvons plus anciens si l’on prend en compte le nombre d’années de leur existence. Découvrons ces sites ensemble.

16. Le Dhamek Stupa, an 500 de notre ère

L’Inde fait partie des pays avec les plus anciennes et grandes civilisations, mais également l’un des États possédant les monuments culturels et historiques les plus connus du monde. Le Dhamek Stupa est érigé vers l’an 500. C’est un temple bouddhiste logé dans la région de Varanasi en Inde. Il s’agit de la structure la plus impressionnante de Sarnath, et l’un des temples les plus importants du pays. Sa construction a été décidée dans le but de remplacer l’ancienne structure de l’an 249, construite à l’époque du roi Mauryan Ashoka. Ce monument atypique représente en effet le parc aux cerfs Rishipattana. Ce temple a une très grande importance pour les bouddhistes, car Bouddha y aurait donné son tout premier sermon.

15. Le mur d’Hadrien, 200 ans après Jésus Christ

L’Angleterre compte plusieurs monuments importants de l’histoire, dont l’un d’eux est le célèbre mur d’Hadrien. Ce site historique date d’il y a 200 ans après Jésus Christ. Cette construction est entièrement en pierre, ce qui booste sa magnificence. Son nom lui a été attribué en s’inspirant de celui de l’empereur qui l’a fait édifier, le souverain Hadrien. Ce long mur de défense traverse actuellement toute la largeur de la partie nord de l’Angleterre. L’objectif de sa construction était de poser des défenses contre l’attaque des barbares (peuples calédoniens) au niveau de la frontière nord de la province. Mais en plus de cette fonction, l’édifice était également utilisé comme poste de contrôle pour la réception des taxes fixées sur les marchandises importées.

14. La Tombe thrace de Kazanlak, 400 ans avant Jésus Christ

Cet extraordinaire monument est logé à Bulgarie. La Tombe thrace de Kazanlak est vieille de 400 ans avant Jésus Christ. On parle là d’un monument funéraire qui fait partie des plus grands trésors historiques et culturels du pays. C’est un site qui a été construit avec des briques cuites en argiles impures. Tous ces petits détails en rajoutent naturellement à sa majestuosité. La découverte de la tombe s’est faite dans les années 1994. Et depuis, elle est comptée parmi les plus importantes Thraces nécropoles. Le site est constitué d’un corridor fait en blocs et avec du stuc comme revêtement. C’est un monument regroupant plusieurs pièces, dont certaines étaient considérées comme des chambres funéraires.

13. Le Panthéon d’Athènes, an 447 avant Jésus Christ

Le Panthéon d’Athènes est une structure assez remarquable. Il s’agit d’un magnifique temple dressé dans la région d’Athènes à Grèce. Sa construction date de l’an 447 avant Jésus-Christ, ce qui fait de lui l’un des monuments les plus vieux de l’histoire. Parmi les monuments grecs antiques, c’est le plus populaire. Nous devons la réalisation de l’édifice à l’architecte Ictinos, et sa décoration à Phidias, un grand sculpteur. Ce panthéon servait d’un côté de temple dédié à la déesse Athéna, la grande gardienne d’Athènes, et aussi déesse de la sagesse et de la guerre. En dehors de cette fonction importante, il jouait également le rôle de trésorerie servant à la conservation de l’argent de la Ligue de Délos.

12. La Pyramide de Khéops, 2560 avant Jésus-Christ

L’Égypte dans l’histoire de l’humanité, est l’un des pays dont la renommée n’est plus un débat. C’est le pays qui abrite la surprenante Pyramide de Khéops. Ce site a été construit il y a 2560 ans avant Jésus Christ par les Égyptiens de l’époque. Encore appelé grande pyramide de Gizeh, ce monument historique de l’Antiquité forme en effet une pyramide de base carrée. Il serait selon les archéologues et historiens, le tombeau du Pharaon. Il est fièrement dressé au centre du complexe funéraire de Khéops, et était désigné dans l’Antiquité comme l’une des Sept Merveilles du monde. Cette pyramide est non seulement la plus ancienne des Sept Merveilles du monde, mais également la seule qui a pu survivre dans le temps.

11. Skara Brae, 3180 ans avant Jésus Christ

Skara Brae existe depuis 3180 ans avant Jésus Christ. C’est en Écosse que se situe cette majestueuse attraction touristique. On parle d’un site archéologique logé sur l’île principale des Orcades, la côte occidentale de Mainland. C’est le vestige des ruines d’un ancien village néolithique. Cette vieille construction est un ensemble de huit habitations. Ces maisons sont restées longtemps en bon état parce qu’elles étaient recouvertes de sable qui les protégeait visiblement. Le site a été désigné comme le village de l’époque néolithique le plus complet du continent européen. Le site archéologique est honoré sur la célèbre liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

10. Newgrange, 3200 ans avant Jésus Christ

Newgrange est localisé en Irlande. C’est un monument qui date de 3200 ans avant Jésus Christ, et qui fait aujourd’hui partie à part entière de l’histoire de l’Irlande. Logé dans le comté de Meath, il fait partie des plus populaires mégalithiques du pays. Cette construction est un tumulus qui renferme une chambre funéraire accessible à partir d’un long passage couvert. Il est inscrit dans le patrimoine mondial de l’UNESCO, et représente l’un des sites préhistoriques nommés Bru na Boinne. C’est un bâtiment assez imposant, et qui fait partie des monuments préhistoriques les plus remarquables du continent européen. Après la fouille de ce magnifique monticule, il a été révélé que le site abritait un peuple caractérisé par une organisation sociale assez hiérarchisée grâce à l’ADN d’un individu enterré en l’an 3200 avant notre ère.

9. Les temples de Tarxien, 3500 ans avant Jésus Christ

Les temples Tarxiens font partie des richesses historiques de Malte inscrites dans le patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est un ancien édifice vieux de 3500 ans avant Jésus-Christ regroupant quatre constructions religieuses néolithiques. Les fouilles de ce site vont commencer dans les années 1915. En effet, l’opération avait été décidée par le premier directeur du Musée national d’archéologie de Malte, suite à plusieurs plaintes émises par des paysans qui en avaient marre de l’état rocailleux des champs. Et c’est ainsi qu’on arrive à la découverte d’un monument préhistorique enfoui dans la terre. Le site connaîtra ensuite une restauration en 1956.

8. Ggantija, 5000 avant Jésus-Christ

En tant que temple mégalithique, Ggantija est l’un des plus anciens du monde. En 2012, ce monument culturel maltais a été inscrit dans le patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est une ancienne construction devenue un vestige cachant d’innombrables trésors historiques. Érigée entre 3000 et 5000 ans avant Jésus Christ, la tour des géants fait aujourd’hui partie d’un des sites les plus célèbres de Malte. Plusieurs niches ont été découvertes pendant les premières fouilles, et sont depuis lors bien conservées. Même si ce temple septentrional n’est plus aussi en bon état, il fait tout de même partie des richesses historiques et culturelles du pays, et du monde entier.

7. Gobekli Tepe, 10 000 ans avant Jésus Christ

Nous connaissons la Turquie pour sa richesse culturelle. Eh bien, c’est aussi l’un des pays disposant des sites historiques les plus anciens du monde. Le Gobekli Tepe date de la période de pierre. Ce monument historique inscrit dans le patrimoine mondial depuis 2018 est l’un des plus vieux du monde. C’est un site localisé en Turquie, et à proximité de la frontière syrienne. Il est unique en son genre comme monument historique. D’après les rapports de la fouille, il n’existe aucune trace concrète d’activités domestiques. On ne saurait donc affirmer avec certitude que les habitants y pratiquaient de l’élevage, de l’agriculture, etc. Cependant, les archéologues ont révélé que ce site vieux de 10 000 ans avant Jésus Christ faisait certainement office d’un lieu de rituels.

6.  Grotte de Lascaux, 16 000 ans avant Jésus Christ

La Grotte de Lascaux est un vestige qui se trouve en France. Ce monument est vieux comme le monde, et existe depuis 18 000 ans. Cette grotte ornée est localisée en Nouvelle-Aquitaine, précisément dans la ville de Montignac-Lascaux. À cause de l’authenticité et la grande beauté de ses œuvres, elle est comptée parmi les grottes ornées les plus importantes appartenant à l’époque du Paléolithique supérieur. Elle était désignée par Henri Breuil comme Versailles de la Préhistoire ou encore Altamira française.

5. Le Temple Ta Prohm, 20 000 ans avant Jésus Christ

Ta Prohm est localisé à Angkor. Il s’agit d’un temple Röhm bouddhiste dont la construction date du 12e siècle. Ce complexe monastique est un monument qui fait la fierté du Cambodge. Il a été érigé à l’époque de l’empereur de Khmer Jayavarmn VII, un membre à part entière du bouddhisme. Le temple ne dispose que d’un seul niveau, et son nom était dédié à la mère de l’Empereur Jayavarman VII appelée Prajnaparamita. C’est un vestige qui renferme des tours de pierre qui représentaient des figures monumentales de Bouddha. Après sa construction, il sera entièrement dédié à la famille royale. Même s’il a été restauré des années après, son état actuel est bien semblable à son aspect d’origine.

4. La Grotte d’Altamira, 25 000 ans avant Jésus Christ

La Grotte d’Altamira est logée en Espagne. C’est un vieux monument dont l’existence date d’il y a 27 000 ans. Cette grotte ornée est située dans la région de Santillana del Mar. On y retrouve l’une des compositions picturales les plus remarquables de la Préhistoire. Son existence remonte à la fin du Paléolithique supérieure, et elle représente le premier ensemble pictural ayant été soumis à une étude et publié. C’est en 1879 que les peintures du monument seront en effet découvertes, même si la grotte était déjà connue vers 1868. Sanz de Sautuola va y effectuer une visite en 1876 en compagnie de sa fille. Et c’est d’ailleurs elle qui remarquera les premiers dessins. Même si aujourd’hui elle est une importante composition picturale dans le monde, il fut un temps où beaucoup de personnes étaient sceptiques quant à son authenticité.

3. Potok Cave, 34 000 ans avant Jésus Christ

Potok Cave est l’appellation d’une grotte localisée dans le nord de la Slovénie. Elle représente aujourd’hui l’un des sites archéologiques et paléontologiques les plus importants du monde. Le monument existe depuis 36 000 ans. Le site servait de lieu d’habitation à des humains qualifiés de modernes du point de vue anatomique. Cette population appartenait à la culture aurignacienne et l’époque paléolithique. C’est la ferme de Potok de Podolseva qui inspirera son nom actuel.

2. La Grotte Chauvet, 34 000 ans avant Jésus Christ

En France, il existe plusieurs monuments qui ont marqué l’histoire de l’humanité. La Grotte Chauvet, ce vestige vieux de 36 000 ans est l’un d’eux. Il s’agit d’une grotte ornée située à Vallon-Pont-d’Arc en France. Elle date de l’époque de paléolithique, et est dressée sur une longueur de 500 m. C’est dans les années 1994 qu’elle sera découverte, avant d’être inscrite dans le patrimoine mondial de l’UNESCO en 2014. À l’origine, elle avait pour appellation  »Grotte ornée de la Combe d’Arc ». Elle sera des années après renommée, pour finalement porter son nom actuel en l’honneur de l’un de ses inventeurs Jean-Marie Chauvet. De nombreuses gravures et peintures recouvrent magnifiquement ce monument, et la rendent assez fascinante.

1. La Grotte d’El Castillo, 38 000 ans avant Jésus Chris

Parmi les attractions touristiques de l’Epagne, la Grotte de Castillo fait partie des plus célèbres, et les plus fréquentées. Ce monument est âgé de 40 000 ans, ce qui fait de lui l’un des plus vieux de l’histoire. C’est un site dans lequel se retrouve un gisement archéologique, ainsi qu’une grotte. Las Monedas, Las Chimeneas et Las Pasiega ne se trouvent qu’à quelques pas de ce monticule dressé sur le célèbre monte Castillo. Il a fallu attendre juillet 2008 avant que la grotte ne soit inscrite dans le patrimoine mondial de l’UNESCO. Il y a eu plusieurs découvertes après la fouille du site, dont les indices de l’habitation. Pour ce qui concerne l’art pariétal, on a découvert dans cette grotte d’innombrables graphiques dessinés, peints, ou gravés.