endroits plus abandonnés au monde  

Top 16 des endroits les plus abandonnés au monde  

Dans le monde, autant il y a des endroits peuplés, autant il y en a qui ont été abandonnés. Chaque territoire a une histoire bien particulière et aussi très fascinante. Des villes, des parcs aux villages en passant par les centres de loisirs, leurs renommées sont incroyables et méritent de l’attention. Cela étant, découvrez dans ce classement, le top 16 des endroits les plus abandonnés du monde. 

16- Le cinéma abandonné du Sinaï en Égypte 

Pour les adeptes de divertissement dans les salles de cinéma, cet endroit devrait vous intéresser. Le cinéma du Sinaï est situé dans le désert égyptien du Sinaï et en plein air. Il est vrai que c’est assez excitant de pouvoir regarder des films à la belle étoile. Malheureusement dans ce cas, il n’y a jamais pu avoir de projections. Cette place est constituée de plus de 200 sièges de bois tous alignés soigneusement, d’un écran et d’un projecteur. Le site a été découvert par le célèbre photographe Kaupo Kikkas. 

Par ailleurs, d’après plusieurs recherches, les causes de la non-activité de ce site sont nombreuses. D’abord, un désert est quand même le dernier lieu auquel on pense pour faire une salle de cinéma. Personne n’aimerait avoir du sable ou encore du soleil dans les yeux pendant qu’il regarde son film préféré. Quelque temps après sa découverte, le cinéma a été saccagé par des personnes totalement inconnues. Ce n’est maintenant plus qu’un tas de chaises en bois cassées.

15- La ville d’Epecuen en Argentine

Dans les années 1930, Epecuen était une station balnéaire qui accueillait plus de 25 000 personnes pendant les vacances. Et en plus d’être magnifiques, les eaux de son lac avaient également des vertus de guérison, car elles étaient très salées. Ce qui rendait l’endroit encore plus attractif. Cependant, le lac qui lui donnait tant de succès est devenu la source de sa perte. En effet, la ville était située à la périphérie du lac, et ses montées d’eau devenaient de plus en plus fréquentes. 

Les conditions météorologiques étaient inquiétantes au fil du temps, c’est-à-dire qu’à cette période, il y avait une abondance de pluies et de vent. Ainsi, les hôtels et les habitats se retrouvaient infiltrés et baignés dans de l’eau. C’est à cet instant que les habitants ont décidé de quitter immédiatement les lieux. Après leur départ, la ville s’est asséchée laissant des dégâts matériels très importants. Cet endroit qui était plein de vie est maintenant comme un univers post-apocalyptique.

14- La prison de Rummu en Estonie

Les prisons ont toujours été des endroits hostiles et à ambiance froide. Imagines alors une prison semi-immergée dans l’eau. À une époque dans l’histoire, l’Union soviétique construit une prison qui sera pleine de détenus en 1940. Ces derniers étaient soumis à des travaux dans une carrière de Calcaire voisine. 

Lorsque l’Estonie obtient son indépendance en 1991, la prison de Rummu est totalement abandonnée. Et peu à peu, l’eau s’infiltre dans les bâtiments. Pour les habitants de la zone et pour les visiteurs, le paysage est exceptionnel. La prison de Rummu est devenue une plage visitée par bon nombre de personnes. Les plus fascinés par l’endroit, ce sont les plongeurs curieux qui souhaitent pouvoir bien observer la partie immergée. 

13- Le parc d’attractions Spreepark à Berlin

Un parc d’attractions abandonné revêt une atmosphère glaciale lorsqu’on imagine que l’endroit respirait le bonheur. C’était le cas du Spreepark même si aujourd’hui, il semble que tout s’est arrêté d’un coup. Ce parc installé dans la région de Berlin, précisément dans le quartier Treptow-Koepenick, ouvre ses portes en 1969. Vous l’aurez deviné, c’était en période de guerre froide. Une raison de plus pour clamer son existence. Et pour cause, c’était le bon moyen de se changer les idées. 

Il y avait toutes sortes de jeux et de manèges. Mieux, le parc attirait des millions de visiteurs chaque année. Cependant, après la réunification des deux Allemagnes, le parc a connu un déclin stupéfiant. En effet, cette réunion a fait chuter le nombre de visiteurs du parc, car d’autres parcs étaient sur le marché. Le propriétaire du parc ayant manqué de moyens de financement pour les pertes, décide de le fermer.

12- La cité engloutie de Shi Cheng en Chine

Il y a de cela 1300 ans, Shi Cheng ou encore la cité des 5 lions a été fondée à 400 km de Shanghai, près de Hangzhou. Cette ville était bien portante jusqu’à ce que les Chinois décident de construire un barrage hydroélectrique. Pour cela, il fallait sacrifier des étendues de terres où vivaient des gens– des villages et des villes par exemple. Il a donc fallu noyer au moins 50 000 ha de terre équivalant à des milliers de villes. 

Bien qu’elles soient englouties sous l’eau, les structures de pierres et les statues ont gardé leur aspect initial. On peut dire que l’eau épargne les briques des agressions extérieures. C’est bien évidemment une découverte exceptionnelle de s’y aventurer. Cependant, il faut faire attention, car la cité dont on parle est bien sous 26 à 40 mètres d’eau.

11- Le Bouzloudja en Bulgarie

Le Bouzloudja est un monument unique — en raison de sa forme de soucoupe volante — que l’on retrouve en Bulgarie. Sa façade est recouverte de graffitis de toutes couleurs et vraiment magnifiques. Avec un trône à environ 1440 m d’altitude, cette construction était autrefois le siège du parti communiste bulgare. Sur les lieux, la température est assez basse et c’est bien normal à cette altitude. Il faut savoir que le siège de ce monument est un endroit historique pour les Bulgares. En effet, c’était le champ de bataille des rebelles bulgares contre les Turcs de l’Empire ottoman en 1868.

La vue du haut de cette montagne est absolument époustouflante. Bien que l’accès à l’intérieur soit interdit, certains touristes y sont parvenus. L’endroit est complètement abandonné, depuis la fin du communisme en Bulgarie en 1989. Plusieurs personnes le soupçonnent d’être hanté et plein d’autres histoires terrifiantes sont racontées à son propos. Mais malgré tout cela, le Bouzloudja qui est aujourd’hui parmi les lieux les plus délaissés du monde est reconnu comme marquant l’histoire du peuple bulgare.  

10- La tour de Sathorn en Thaïlande

Au début des années 90, la Thaïlande a connu un essor économique qui a éveillé plusieurs projets de construction. Parmi eux, on compte la tour de Sathorn. Elle serait un gratte-ciel de 180 m ayant, en son sein, 50 étages en béton. Avec ce monument, la Thaïlande aurait marqué l’histoire avec l’un des plus grands duplex au monde. Malheureusement, juste 3 ans après le début de la construction, l’architecte du projet se fait accuser pour planification d’assassinat. Ce qui a extrêmement freiné le travail. 

Puis il s’en est aussi suivi une grande crise économique dans toute l’Asie. Le marché thaïlandais n’y a pas échappé en 1997. Cela a donc stoppé tout le financement du gratte-ciel. Par ailleurs, depuis son abandon, la tour est devenue comme un lieu hanté. Il est normalement interdit d’accès au public, mais certains aventuriers y pénètrent malgré tout.

9- Le village vert d’Houtouwan en Chine

Situé à environ 138 km de Shanghai, Houtouwan était un ancien village chinois sur la petite île de ShengShan. Avant qu’elle ne soit complètement déserte, elle abritait auparavant 2000 pêcheurs et leurs familles. Ce qu’il faut savoir, c’est que, pour les habitants de Houtouwan, la vie était rude, car l’endroit était complètement isolé. Au début des années 90, la plupart d’entre eux ont alors dû aller s’installer ailleurs en espérant de meilleures conditions de vie. 

Par ailleurs, le surnom qui a été donné à Houtouwan est celui de village vert. En effet, après toutes les années d’inhabitation, les bâtiments du village possèdent une très belle particularité. On observe plutôt de la végétation luxuriante et des lianes rampantes sur les murs et sur les sols, au lieu de la poussière et des ruines. Le paysage de Houtouwan est tout simplement atypique, mais extraordinaire. La dernière chose à noter c’est que le dernier habitant est parti il y a 20 ans. 

8- L’hôpital Beelitz Heilstätten en Allemagne

Cet hôpital allemand, utilisé autrefois comme un sanatorium, est digne d’une maison de films d’horreur. Il faut savoir que dans l’Allemagne de 1898, cet endroit servait de centre médical pour les personnes souffrant de tuberculose. Les années sont passées puis il est transformé en hôpital militaire, pour l’armée allemande. D’après l’histoire, Adolf Hitler y a séjourné pendant la Seconde Guerre mondiale à la suite d’une blessure. 

Malgré le fait qu’aujourd’hui les lieux sont vides, il demeure toujours une atmosphère glaçante dans les pièces de cet hôpital. C’est bien évident, lorsqu’on imagine les horreurs qui ont pu se passer entre les quatre murs de cet endroit. Mais, ce qu’on observe aujourd’hui, ce sont les lits rouillés, les murs délabrés qui rendent le site encore plus lugubre.

7- La ville Fantôme de Bodie 

Vers la fin des années 1800, en Californie, la ville de Bodie dans le comté de mono, était une zone minière qui fonctionnait parfaitement. Contrairement à ce qu’on observe aujourd’hui, c’était une ville avec tout ce qu’il y a de plus normal. Elle fut découverte par William S. Bodey qui y a trouvé de l’or. C’est ainsi que se sont construites les premières usines en 1861 et la ville connut un essor monumental.

La ville comptait plus de 10 000 habitants en 1880 et regorgeait de vie. On pouvait y trouver plus de 65 saloons. C’était un brassage de personnes venant de tous les horizons, des familles épanouies et même des propriétaires de commerce. Mais quelques années plus tard, la ville se trouvait de plus en plus déserte, car l’or s’épuisait plus rapidement. Les populations ont alors décidé de s’en aller en laissant toute leur vie sur place. Si cette ville est surnommée ville fantôme, c’est parce que malgré le temps, elle a gardé son aspect initial intact

6- La ville de Centralia en Pennsylvanie

Dans le comté de Columbia en Pennsylvanie, il existe une ville nommée Centralia. Elle brûle depuis plusieurs années, plus précisément depuis 1962. Les routes de Centralia sont couvertes de graffitis colorés. Et d’après les estimations, elle continuera de brûler même dans les 250 prochaines années. Centralia était une belle petite ville atypique différente de toutes celles de la région. C’est alors qu’est survenu un incendie stupéfiant qui se propageait dans les profondeurs de la terre jusqu’à atteindre les gisements de charbon. Il s’agit ainsi de l’événement déclencheur de la destruction de la ville

Centralia est une ville de Pennsylvanie qui a connu un destin tragique. Cet espace très peuplé auparavant est devenu comparable à un désert. En effet, le sol de la ville est littéralement en feu. Ce feu fait rage depuis 1962 et ne risque pas d’en finir. Ces catastrophes sont dues à la production excessive de charbon dans le sol. Ce qui conduit également à des trous dans le sol qui sont infectés au monoxyde de carbone.

5- L’île d’Hashima au Japon

Elle est située au large de Nagasaki, au Japon. L’île de Hashima a été construite à l’origine pour être la résidence des travailleurs de mines de charbon sous-marines en 1887. Malheureusement, elle est devenue un espace qui n’abrite que des bâtiments immenses en béton et plus de 5000 personnes. Les appartements de l’île étaient spacieux et très confortables avec des terrasses magnifiquement ornées. Il y avait même des salles de cinéma et des piscines. Donc vraiment tout ce qu’il faut pour être épanoui et pour s’amuser.  

Mais tout commence à changer et il y a de moins en moins de monde à partir de 1974. À cette période, le Japon ne s’intéressait plus à l’exploitation du charbon et le lieu est devenu désert. Grâce à son histoire fascinante, l’île de Hashima est devenue un site historique, mais également un lieu de tournage. D’ailleurs, c’est à cet endroit qu’a été tourné des scènes cultes du film Skyfall du célèbre acteur James Bond.

4- La ville de Varosha au Chypre

Dans les années 70, Varosha était la zone touristique la plus visitée de Chypre et la plus visitée au monde. Tellement que même les plus grandes stars comme Élisabeth Taylor et Rachel Well y passaient leurs séjours. La ville est située sur la côte Est en République de Chypre. Elle faisait sensation à cause de ses boutiques et hôtels luxueux, mais aussi ses immenses plages de sable toutes aussi magnifiques.

Cependant, en 1974, lorsque l’armée turque envahit le territoire, la ville connut un tournant tragique. Tous les résidents de la ville se sont précipités pour se mettre à l’abri. Cette jolie ville qui a autrefois connu un succès planétaire est maintenant un lieu historique. En effet, ce qu’on observe aujourd’hui, ce ne sont que des bâtiments délabrés et des rues vides et sinistres. De plus, l’accès est interdit à tout citoyen qui désire s’y aventurer sauf les militaires et les membres de l’Union européenne.

3- La ville de Tchernobyl en Ukraine

L’histoire de Tchernobyl est sans hésiter la plus émouvante de toutes. Située au nord de l’Ukraine, cette ville a subi la plus grande catastrophe nucléaire qui ait jamais existé. En effet, en 1986, un réacteur prend feu et explose. C’est ainsi que s’est propagé dans toute la ville, une très grande quantité de radioactivité. Cet incident effroyable a causé le décès d’un bon nombre de personnes, mais aussi une destruction rapide de l’écosystème de la zone.

Cependant, ce territoire qui est demeuré sans vie pendant des années est en face de régénération. En effet, la faune et la flore de Tchernobyl ont retrouvé leurs forces de jadis. Néanmoins, on ne compte aucune vie humaine pour le moment. Par conséquent, dans les zones urbaines, on observe des maisons vides, des jardins d’enfants et des hôpitaux. On sent qu’il y avait de la vie, mais elle s’est arrêtée d’un coup. C’est un spectacle très émouvant.

2- La ville de Craco en Italie 

Craco est un petit village en Italie. Il a été construit sur une falaise et il se trouve à plus de 400 m d’altitude. Il faut savoir que cette ville existait bien avant 1060. Au fil des ans, elle s’est étendue autant en populations, qu’en maisons. Au 19e siècle, en raison de la pression que faisaient ces bâtisses sur la colline, des tremblements de terre commençaient à surgir. Il fallait constater que la ville avait atteint le maximum de constructions. 

Alors qu’en 1963, quelques personnes vivaient encore dans la zone, il eut un effroyable glissement de terrain qui les contraint à se loger ailleurs. C’est à ce moment que la ville s’est éteinte. Néanmoins, elle reste le lieu de tournage du film iconique la passion du Christ.

1- Kolmanskop en Namibie  

Kolmanskop est sans doute l’endroit le plus incroyable au monde. C’est une ancienne ville située dans le désert du Namib. Son histoire particulière mérite d’être partagée au monde entier. En effet, il y a plus de 60 ans, la ville était peuplée de plus de 1200 habitants et ils vivaient heureux et épanouis. Il faut savoir que malgré l’environnement hostile des alentours, c’était une ville prospère et florissante.

Tout commence à changer en 1908 lorsque les colonies germaniques ont eu connaissance que la ville était une mine de diamants. S’en sont suivis des épisodes de colonisations effroyables. Les colons n’ont pas hésité à exterminer les habitants de la ville pour s’emparer de leurs biens. Le résultat de cette cruauté est observable aujourd’hui, car cette ville se trouve ensevelie dans du sable

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires

Qu’est-ce que la sénologie ?

Dans le but de pouvoir cerner plus profondément les différentes parties du corps humain, les sciences en général et la médecine en particulier se sont

Top 16 des cadeaux pour la Saint-Valentin

La Saint-Valentin est une fête propice pour célébrer l’amour dans un couple chaque année. Cependant, trouver le cadeau parfait pour l’être aimé peut s’avérer difficile