Top 15 des présidents américains les plus intelligents

0
35

L’intelligence est cette aptitude que possède tout humain à opiner, choisir et inventer sa vie. Imaginez-vous à quel point cette dernière doit être déterminante dans le palmarès d’un chef d’État, surtout celui incarnant le pouvoir américain ? Cette revue est un classement des 15 présidents américains de tous les temps qui ont époustouflé le monde de par leur agilité d’esprit et leur écrasant baromètre cognitif. Ne manquez pas avant tout de découvrir les critères qui ont permis d’obtenir ce classement.

Sur quels critères a-t-on évalué l’intelligence des présidents américains ?

Pour des raisons qui semblent évidentes, il n’est pas possible que les 46 présidents des États-Unis s’assoient pour un test de quotient intellectuel (QI). Ainsi, en 2006, Dean Simonton, professeur de psychologie à l’université de Californie, a mené une vaste étude sur le « brio intellectuel » des présidents américains, en utilisant l’historiométrie. L’enseignant a utilisé cette approche pour estimer la corrélation entre le quotient intellectuel et le succès des présidents.

La principale particularité de cette étude est ceci : dans la Preuve de l’Intelligence, une personne passe un test standard et on suppose que le résultat reflète son niveau d’intelligence. Par contre, dans la focalisation historiométrique, l’intelligence d’une personne est estimée quantitativement sur la base de variables qui présentent des corrélations connues. Le quotient intellectuel, le niveau d’éducation le plus élevé, les diplômes universitaires, les moyennes aux examens d’entrée à l’université, les titres et les préférences en sont des exemples.

Ici notre critère d’appréciation est essentiellement le quotient intellectuel. Est considéré comme doté d’intelligence supérieure, toute personne dont le quotient intellectuel surpasse la barre des 140. Nous en avons eu assez dans les présidents américains et voici pour vous, 15 des plus remarquables.

15. Franklin Pierce : 141

Franklin Pierce était le 14e président et a servi entre 1853 et 1857. Selon les estimations de Simonton, Pierce avait un QI de 141. Après avoir obtenu son diplôme au Bowdoin College, il a été élu à l’Assemblée législative du New Hampshire à l’âge de 24 ans et en est devenu le président deux ans plus tard. Il livra une gouvernance exemplaire qui en aucune occasion n’a remis en cause son quotient intellectuel.

14. John Tyler ; 142

John Tyler a été le 10e président des États-Unis après la mort de son prédécesseur, William Henry Harrison, en avril 1841. Tyler a fréquenté le College of William and Mary et a étudié le droit. Bien qu’il ait un QI estimé à 142, ses pairs ne le prenaient souvent pas au sérieux, car il était le premier vice-président à devenir président sans avoir été élu. Malgré ses détracteurs, Tyler a adopté de nombreuses lois positives tout au long de son mandat, y compris un projet de loi tarifaire destiné à protéger les fabricants du Nord-Américain.

13. Abraham Lincoln ; 148

Abraham Lincoln avait un QI estimé à 148 selon le psychologue Simonton. Ce dernier est particulièrement impressionnant, étant donné qu’il a eu très peu de scolarité et qu’il était en grande partie autodidacte. Malgré son cursus inachevé, il parvient néanmoins à devenir un avocat.

En tant que président, il a dirigé les États-Unis pendant la guerre civile.

Aussi, Abraham a été ce président américain qui a ratifié la proclamation d’émancipation pour abolir l’esclavage. Orateur qualifié, il a prononcé ce qui est peut-être le discours présidentiel le plus célèbre de l’histoire des États-Unis, le discours de Gettysburg.

12. Franklin Delano Roosevelt ; 150,5

Avant de commencer son mandat de 12 ans en tant que président, Franklin Delano Roosevelt, avec un quotient intellectuel de 150,5, a fréquenté Harvard. Il passa par la suite à la faculté de droit de l’Université de Columbia, et a été secrétaire adjoint de la marine américaine. C’est celui-ci qui va guider les États-Unis à traverser la Grande Dépression et la Seconde Guerre mondiale. Exceptionnel n’est-ce pas ?

Franklin Delano Roosevelt a également institué le New Deal pour améliorer l’état de l’économie américaine. Croyez-vous avoir tout appris des réformes gouvernementales prises par Roosevelt ? Il adopta aussi des mesures législatives comme la loi sur la sécurité sociale, qui est toujours en vigueur aujourd’hui.

Malheureusement, ce dernier fut un homme de santé très précaire. Comme une ironie du destin, on diagnostiqua à Roosevelt à ses 39 ans, de la poliomyélite. Malgré son intelligence, il va succomber au pouvoir en 1945. C’est certainement parce que la santé prévaut plus que l’intelligence.

Toutefois, ne l’oublions pas, Roosevelt continue jusqu’à aujourd’hui d’être le seul président américain à être élu durant quatre mandats. Eleanor Roosevelt la femme de Franklin Delano Roosevelt était l’une des premières dames les plus en vue de la Maison-Blanche.

11. James Garfield ; 152,3

James Garfield avait un QI particulièrement élevé de 152,3 bien qu’il n’ait servi que 200 jours en fonction avant son assassinat. Avant cela cependant, il a fréquenté la célèbre école d’art libéral Williams College et a ensuite travaillé dans le gouvernement de l’État de l’Ohio pendant neuf mandats. Il était également officier d’état pendant la guerre civile. Il n’est pas le seul à disposer d’un QI de 152, 3 dans la revue, mais se voit classé en avant à cause de sa durée de vie très courte. Il a juste su marquer son existence !

10. Chester-Arthur ; 152,3

Chester Arthur avec son QI de 152,3 prit ses fonctions après la mort de son prédécesseur, James Garfield. Né dans le Vermont d’un père irlandais et d’une mère américaine, il a fréquenté l’Union College dans le nord de l’État de New York, puis est devenu avocat à New York. Il a travaillé sur plusieurs affaires de droits civils très médiatisées avant de s’impliquer dans la politique. Il est par ailleurs élu sur le poste de président en 1881.

9. Theodore Roosevelt ; 153

Le National Constitution Center a qualifié Teddy Roosevelt de « l’un des présidents les plus dynamiques de l’histoire de la Maison-Blanche ». Avec un QI de 153, il est indiscutablement l’un des plus intelligents hommes de la terre.

Il est issu d’une riche famille new-yorkaise et a fréquenté la Harvard ou le Columbia Law School, bien qu’il n’ait pas obtenu son diplôme de cette dernière.

Il est appelé le père de la marine américaine et a remporté le prix Nobel de la paix pour ses efforts de rétablissement de la paix pendant la guerre russo-japonaise.

8. Jean Adams ; 155

À ne pas confondre avec son fils, John Quincy Adams. John Adams avait un QI d’environ 155. Si vous voulez avoir une idée de ce à quoi ressemblait ce célèbre président, vous pouvez consulter les vastes archives de lettres entre Adams et sa femme, Abigaïl. Il était le seul des cinq premiers présidents à ne pas être originaire de Virginie. Il était du Massachusetts et c’est lui qui a rédigé la Constitution du Massachusetts, qui est toujours en vigueur aujourd’hui. Massachusetts est l’État américain qui a produit le plus de présidents dans l’histoire américain.

7. Woodrow Wilson ; 155,2

Woodrow Wilson a été président de 1913 à 1921. Il possède un QI estimé à 155,2. Ce dernier a eu entre autres à effectuer des progrès considérables dans les affaires mondiales et la politique américaine.

Il est né en Virginie quelques années avant la guerre civile et a étudié à Princeton, à l’Université de Virginie et à Johns Hopkins. Wilson était en fait professeur d’université avant sa carrière gouvernementale. Après avoir dirigé le pays pendant la Première Guerre mondiale, sous sa présidence il a plaidé pour la paix mondiale et a créé la Société des Nations pour y parvenir.

Pour cette initiative il remporta le prix Nobel de la paix.

6. Jimmy Carter ; 156,8

Jimmy Carter est venu d’humbles débuts de la Géorgie rurale. Mais il n’en était pas moins intelligent, avec un QI de 156,8. Il s’est engagé dans un travail diplomatique important pendant son mandat de président et a poursuivi son travail humanitaire après ses années à la Maison-Blanche. Son labeur l’a cependant conduit à devenir un professeur de renommée à Emory. Il reçoit par ailleurs la Médaille présidentielle de la liberté et aussi, le célèbre prix Nobel de la paix.

5. Bill Clinton ; 159

Le QI de Bill Clinton était estimé à 159. William Clinton, dit Bill Clinton, est né le 19 août 1946 à Arkansas. C’est un homme d’État américain et le 42e président des États-Unis, en fonction du 20 janvier 1993 au 20 janvier 2001. Membre du parti démocrate, il a été procureur général de l’Arkansas de 1977 à 1979.

En 1975, il a épousé Hillary Rodham qui fut secrétaire d’État américaine de 2009 à 2013 et candidate démocrate à la présidence en 2016. Ce dernier l’avait connu pendant ses études à Yale.

Son mandat à la Maison-Blanche est marqué par :

  • la plus longue période d’expansion économique en temps de paix de l’histoire américaine moderne ;
  • la ratification de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) ;
  • intervention armée en Haïti, les accords d’Oslo entre Israël et la Palestine ;
  • l’engagement des troupes de l’OTAN dans les guerres de Yougoslavie ;
  • le premier attentat contre le World Trade Center à New York (1993) ; et
  • les attentats contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie (1998).

Aussi, on note durant son mandat une série d’affaires scandaleuses, qui l’a conduit à faire l’objet d’une procédure de destitution devant le Congrès, sans succès.

Symbole des nouveaux démocrates, il était ouvert à la déréglementation dans l’agriculture et les télécommunications.

Le 19 mai 2009, Clinton a été nommé Envoyé spécial des Nations unies en Haïti par le secrétaire général Ban Ki-moon. Depuis 1997, il est également à la tête de la Fondation Clinton. C’est un homme de grande inspiration, ce qui a été approuvé par son quotient intellectuel hors du commun.

4. John Fitzgerald Kennedy ; 159,8

Même avec un QI de 159,8, John F. Kennedy avait la réputation dans son enfance, d’être un mauvais élève, préférant les jeux et les sports. Heureusement, il parvient à être diplômé de Harvard en 1940. Il fut par ailleurs élu en 1960 à 43 ans, comme président des États-Unis.

Homme de la Marine, il a remporté une médaille militaire pendant la Seconde Guerre mondiale pour des actions héroïques dans le Pacifique Sud. Après avoir été élu à la fois à la Chambre et au Sénat, il est devenu le deuxième plus jeune président de l’histoire. Au cours de son mandat, il s’est occupé de la crise des missiles cubains. Aussi, il a autorisé l’invasion de la baie des Cochons, en plus de créer le Corps de la paix, et décréta aussi la loi relative aux droits civils en 1964. Il a également été le seul président à remporter un prix Pulitzer.

Son engagement en faveur de l’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce lui a valu le respect jusque dans les rangs du Parti républicain. Il fut également célèbre pour avoir prôné l’abolition de la ségrégation raciale.

3. James Madison ; 160

À seulement 1,62m de taille, James Madison est le président américain le plus petit, mais son QI est définitivement supérieur : il a été estimé à 160.

Un universitaire dans l’âme, il est considéré comme le premier étudiant diplômé de Princeton, bien qu’il n’ait techniquement pas obtenu de diplôme. Il est appelé le « Père de la Constitution » et est l’auteur de la Déclaration des droits. Son épouse, Dolley, a aussi joué sa partition de première dame à travers ses actions d’intérêts sociaux et philanthropiques.

Pouvez-vous à présent deviner le deuxième plus intelligent de l’espace présidentielle des États-Unis ?

Il s’agit de Thomas Jefferson.

2. Thomas Jefferson ; 160

Thomas Jefferson avait tellement de livres pour nourrir son QI de 160 qu’il les a vendus à la Bibliothèque du Congrès après qu’elle ait été saccagée par les Britanniques. Véritable homme de la Renaissance, il répertorie les réalisations dans les domaines de l’économie, de l’architecture, de la gastronomie et du vin, de l’agriculture, de la paléontologie, de l’astronomie, de la musique et de l’écriture. Oh, et il a écrit la déclaration d’indépendance et a doublé la taille des États-Unis en 1803 avec l’achat de la Louisiane. N’est-il pas à la taille de son QI ?

1. John Quincy Adams ; 175

Avec un score de 175, John Quincy Adams, diplômé de Harvard, a le QI estimé le plus élevé de tous les présidents américains. C’est le premier président américain qui selon les estimations confisque le record de la plus grande proportion de matière grise. Il est unique sur la chaine présidentielle américaine.

Ce dernier a étudié partout dans le monde, parlant couramment sept langues tout au long de sa vie. Sans même terminer ses études de droit, il devient avocat. Diplomate notable, Adams a d’abord été secrétaire d’État du président James Monroe. Parmi les faits saillants de sa carrière au gouvernement, citons l’élaboration de la doctrine Monroe et l’aide à la négociation de la fin de la guerre de 1812. Il a été surnommé « Old Man Eloquent » pour ses talents oratoires de premier ordre. Aussi il est vu comme étant, l’un des présidents américains les plus aptes.