Accueil Le magazine Top 15 des plus vieux arbres du monde

Top 15 des plus vieux arbres du monde

0
Top 15 des plus vieux arbres du monde

Avez-vous déjà poussé votre curiosité en cherchant à savoir quel est le plus vieil arbre du monde ? Et quel âge aurait selon vous un arbre ayant vécu pendant longtemps ? Si vous n’avez pas eu gain de cause, alors notre présente revue vous en donne. Découvrez-y le top 15 des vieux arbres du monde. L’âge des arbres a servi de critère d’appréciation.

15. Tane Mahuta (kaori), 2 000 ans

Mesurant 51,2 m de haut et 16,41 m de circonférence, cet arbre est l’un des derniers survivants de la forêt humide subtropicale. C’est une forêt de Northland qui a été victime d’une immense déforestation au XIXe siècle. En effet, le kaori est un conifère poussant sur l’île nord de la Nouvelle-Zélande. Autrefois, le tronc haut de cet arbre servait à fabriquer des mâts de bateaux. Scientifiquement, il est appelé Agathis Australis. Notons qu’en maori, le nom de cet arbre signifie « Seigneur de la forêt ».

14. Pioneer Cabin Tree, 2 000 ans

Le Pioneer Cabin Tree est un séquoia figurant parmi les plus reconnus au monde. Aussi appelé le tunnel Tree, c’était un célèbre séquoia géant du parc d’État de Calaveras Big Trees en Californie. Ainsi, le 8 janvier 2017, une tempête provoque son déracinement et le fait tomber. Or, en 1880, un tunnel avait été arrangé dans son tronc endommagé par un incendie. Notons que pendant plusieurs années, ce tunnel était également accessible aux voitures.

13. Le Séquoia Général Sherman, 2 200 ans

Âgé d’environ 2 200 ans, cet arbre dont les scientifiques s’accordent sur l’âge porte depuis 1879, le nom d’un général américain. On le reconnaît comme le plus âgé des séquoias de la planète, mais pas le plus grand. Cependant, on le retrouve dans la Giant Forest du parc national de Sequoia en Californie dans le sud-ouest des États-Unis. Étant l’organisme vivant le plus imposant au monde, il est l’arbre à tronc unique le plus imposant du monde. Par ailleurs, il a une hauteur de 84 m avec une circonférence de 31,1 m.

12. Olivier Millénaire, 2 800 ans

L’Olivier millénaire de Roquebrune-Cap-Martin est un arbre originaire de la France. Classé parmi les vieux arbres du monde, il aurait entre 1 800 et 2 800 ans. En effet, c’est un arbre plus trapu que haut, avec une circonférence de 23,50 m et une hauteur de 15 m. C’est d’ailleurs un arbre qui produit encore des olives noires. Cependant, l’Olivier millénaire a été secouru dès le XXe siècle par Gabriel Hanotaux, député et ministre. Faut-il le dire, ses propriétaires projetaient de le faire abattre. L’homme racheta alors la parcelle et l’Olivier devint un arbre remarquable depuis lors.

11. Cyprès, 4 500 ans

Cet arbre provient de l’espèce des Cupressus sempervirens et sa première mention officielle remonte au XIVe siècle. En effet, il aurait été mis en terre par Zoroastre et serait de ce fait âgé de plus de 4 000 ans. Néanmoins, il est important de savoir que même les spécialistes ne disposent nullement d’aucune certitude sur la date de naissance de celui qui l’a planté. Or, le cyprès mesure environ 25 cm de haut et 18 m de circonférence. Le nombre d’espèces dont il regorge varie selon les auteurs, de 16 à 31, ou plus. En raison de ses racines lignifiées, le Cyprès reste stable malgré sa grande taille.

10. Mathusalem, 4 789 ans

Cet arbre est un pin Bristlecone dénommé Mathusalem. Il est l’organisme vivant non clonal le plus vieux de la terre. En effet, il est lui aussi un Pinus longaeva dont l’âge est estimé à 4 789 ans lors de son étude en 1957 par Schulman et Harlan. Situé en Californie dans les White Mountains, son emplacement précis est dissimulé au public afin d’éviter tout acte de vandalisme. On le surnomme Mathusalem en référence au plus vieux patriarche de la Bible, mort à l’âge de 969 ans. 

9. Prometheus, 5 000 ans

Ayant vécu dans le Nevada, Prometheus est un arbre âgé de plus de 4 900 ans. Même si en 1964 il a été coupé lors des prélèvements qui ont servi à déterminer son âge, il reste l’un des vieux arbres du monde. En effet, c’est en comptant le nombre d’anneaux qu’il portait que les spécialistes ont remonté son âge jusqu’à plus de 4 800 lignes. Notons que c’est grâce au climat très sec où il a vécu, que les chercheurs ont eu la confirmation qu’il était bien plus vieux que ça. Par ailleurs, il était jusqu’en 2008 le végétal le plus âgé de la planète. Toutefois, c’est à cette même année que les spécialistes ont découvert l’Old Tjikko en Suède. Lequel arbre est encore plus âgé que Prometheus.

8. Pin Bristlecone, 5 000 ans

Cet arbre appartenant à la famille des Pinacées et du genre Pinus et vient de l’espèce des Pinus longaeva. En effet, c’est une espèce spécialement répandue dans le sud-ouest des États-Unis. Il est d’ailleurs l’un des organismes dont la longévité est exceptionnelle. Il est capable de dépasser la barre des 5 000 années d’existence. Faut-il le dire, c’est un arbre qui doit sa longévité à l’altitude élevée et le climat sec et froid dans lequel il vit.

7. L’If de Llangernyw, 5 000 ans

Appartenant à l’espèce l’if commun, cet arbre est considéré par plusieurs personnes comme le plus vieux d’Europe. Avec un âge estimé à 5 000 ans, il continue toujours d’accroître. C’est d’ailleurs un arbre vénérable mesurant 10,75 mètres de circonférence pour une hauteur d’environ 13 mètres. Dans le nord du Pays de Galles, cet arbre est spécial à bien des égards. Faut-il le dire, beaucoup de spécialistes le considèrent tel l’un des plus grands spécimens de son espèce.

6. Jomon Sugi, 7 000 ans

Originaire du Japon, cet arbre provient de l’espèce du Cryptomeria japonica situé à Yakushima. En effet, il est le plus grand des cryptomerias de l’île avec une estimation d’âge comprise entre 2 170 et 7 200 ans. Son nom se réfère à l’époque Jomon de la préhistoire du Japon. L’arbre est situé à une altitude de 1 300 m sur le pôle Nord de Miyanouradake. C’est le plus haut sommet de Yakushima. Notons que le jomon sugi est situé dans une région considérée comme le site du patrimoine mondial de l’humanité au Japon.

5. TJIKKO, 9 500 ans

Le TJIKKO est un épicéa dont les données d’analyse radiocarbone des tissus du système racinaire ont estimé l’âge à 9 500 ans. En effet, c’est un arbre dont les scions les plus vieux ont certainement été abîmés par un incendie de forêt. Cet arbre suédois découvert en 2008 a pu détenir le titre du plus vieil arbre de la planète pendant quelques années. Avec une hauteur de 4 m, il est l’un des plus vieux arbres clonaux individuels sur la terre. Néanmoins, c’est un arbre ayant germé vers 7 750 av. J.-C. vers la fin de la dernière période glaciaire. Notons qu’il pousse isolé à une altitude de 910 m au pied d’une montagne de 1 184 m.

4. Pin Huon, 10 500 ans

Le pin Huon est un conifère qui provient de la famille des legcarpe. En effet, il est originaire de la région humide sud-ouest de la Tasmanie en Australie. Il dispose d’un système racinaire d’une superficie de 1 hectare avec environ 10 500 ans de vie. De même, ses porcelets individuels sont âgés d’environ 3 mille ans chacun. Loin d’être un pin comme l’indique son nom, il est d’une espèce proche des Podocarpus. Cependant, il doit son nom à l’endroit où il a été trouvé (au bord du fleuve Huon). Faut-il le dire, c’est un arbre dont la croissance évolue lentement, mais avec une durée de vie élevée. Il mesure entre 10 et 20 m de haut, atteignant particulièrement 30 m. Toutefois, il dispose également des branches arquées avec les plus petites pendantes.

3. King Clone, 11 700 ans

Le King Clone est un créosotier du désert de Mojave qu’on retrouve aux États-Unis en Californie. En effet, c’est un vieil arbre qui a connu l’évolution du monde et l’apparition successive des haches, scies et autres débroussailleuses. C’est un arbre qui se développe par une croissance radiale non régulière et une segmentation de tige. Il est considéré comme l’une des plus anciennes bagues de brousse créosote dans le Mojave. Faut-il le dire, c’est une espèce d’arbre ayant une extrême tolérance pour les conditions arides et les agressions diverses.

2. Jurupa OAK, 13 000 ans

Témoin de la dernière période glaciaire de l’histoire de la terre, Jurupa OAK est un arbre qu’on peut retrouver aux États-Unis. En effet, ce chêne est de la famille des Fagacées. L’arbre pousse dans les canyons de Californie sur les pentes montagneuses. Il grandit dans les arroyos et d’autres genres d’habitats dépourvus d’humidité. Malgré son âge, cet arbre n’a été connu qu’il y a une dizaine d’années. C’est grâce à des particularités et de nombreuses études que des experts ont pu déterminer son âge. En plus d’être fort, cet arbre est hors norme et compte plus de 70 pouces sur une distance de 2,5 kilomètres.

1. Pando, 80 000 ans

Pando est un arbre que l’on peut voir dans l’Utah, un état de l’ouest des États-Unis. Signifiant « je m’étends » en latin, Pando tire son origine d’une colonie clonale de peupliers faux-trembles. Il est de l’espèce Populus tremuloides. En effet, c’est un arbre dont la colonie est faite de quelque 40 000 troncs tout en s’élargissant sur 44 hectares. Il a une masse organique qui est estimée à plus de 6 000 tonnes. On le surnomme l’organisme vivant le plus lourd de la terre, en raison des estimations faites quant à sa durée de vie. Par ailleurs, Pando est l’arbre le plus ancien sur la terre. Faut-il le dire, c’est un arbre défendu contre la déforestation. Il est protégé ainsi par le Service des forêts des États-Unis. La surpopulation de cerfs-mulets et de cerfs élaves, les maladies et le changement climatique sont les menaces auxquelles le Pando fait face.