Home Le magazine Top 15 des plus vieux acteurs français encore vivants

Top 15 des plus vieux acteurs français encore vivants

0
Top 15 des plus vieux acteurs français encore vivants

Ils ont bercé notre plus tendre enfance et même celle de nos parents, et jusqu’aujourd’hui, certains d’entre eux continuent de nous éblouir au petit écran. Âgés de 90 ans et plus, ils sont acteurs, comédiens français ou internationaux, au théâtre, au cinéma ou à la télévision. Voici le classement des 15 plus vieux acteurs français encore vivants.

15. Anouk Aimée, 90 ans

Anouk Aimée, de son vrai nom Françoise Dreyfus, est une actrice française née le 27 avril 1932 à Paris. Elle grandit loin de ses parents, en Charente, pour échapper aux rafles de juifs lors de la Seconde Guerre mondiale. De retour à Paris, elle est repérée dans la rue par le réalisateur Henri Calef qui lui offre le rôle d’Anouk dans La Maison sous la mer (1947). Elle utilise le nom de son premier rôle comme pseudonyme auquel elle ajoute le nom d’Aimée sur une suggestion du poète Jacques Prévert qu’elle rencontre sur le tournage du film inachevé La Fleur de l’âge de Marcel Carné. Sa carrière commence ainsi très jeune, elle enchaîne de nombreux films, puis en 1960 Federico Fellini la choisit pour incarner le personnage de Maddalena dans La Dolce Vita et celui de Luisa dans Huit et demi (1963). Elle connaît ensuite un succès international grâce à son rôle principal dans le film de Claude Lelouch Un homme et une femme (1966) qui lui vaut un Golden Globe de la meilleure actrice dramatique et une nomination aux Oscars.

14. Pierre Vernier, 91 ans

Pierre Louis Rayer, dit Pierre Vernier, est un acteur français né le 25 mai 1931 à Saint-Jean-d’Angély (Charente-Maritime). Ancien élève du Conservatoire national supérieur d’art dramatique (promotion 1954), il y rencontre ceux qui l’accompagneront dans toute sa carrière : Jean-Paul Belmondo, Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort, Bruno Cremer… En 1959, il joue avec Jean Gabin dans Rue des prairies. Claude Chabrol le fait réellement débuter au cinéma avec des rôles plus importants (Ophélia en 1961, Landru en 1963). Il retrouve Gabin en 1966 dans Le Jardinier d’Argenteuil, joue Bonaparte dans Caroline chérie. Mais c’est avec le feuilleton Rocambole, adapté du roman de Ponson du Terrail, qu’il devient célèbre. Depuis, on l’a vu jouer avec les plus grands réalisateurs, principalement dans de seconds rôles : Henri Verneuil, André Delvaux, Jacques Deray, Joseph Losey, Claude Lelouch, Jean-Daniel Verhaeghe ou Valérie Lemercier entre autres. En 2008, il interprète Charles de Gaulle pour la télévision (Adieu de Gaulle, adieu).

13. Leslie Caron, 91 ans

Leslie Caron est une actrice et danseuse franco-américaine, née le 1er juillet 1931 à Boulogne-Billancourt. Née de l’union d’un père français, Jean-Claude Caron, pharmacien, et d’une mère américaine, Margaret Petit2, elle-même danseuse à Broadway et native de Seattle3, Leslie Caron commence des études de danse classique à Paris à l’âge de 9 ans. Entrée à 16 ans dans la troupe des ballets des Champs-Élysées de Roland Petit, elle tient, en 1948, le rôle du Sphinx dans le ballet de David Lichine La Rencontre, où elle est découverte par Gene Kelly qui est dans la salle et la choisit comme partenaire pour le film qu’il prépare avec Vincente Minnelli, Un Américain à Paris (1951).

12. Jenny Clève, 92 ans

Jenny Clève est une actrice de cinéma française, née à Roubaix dans le Nord le 3 avril 1930. Jenny Clève est la fille d’André Clève et de Marie Debode. Elle quitte Roubaix pendant la Seconde Guerre mondiale, pour rejoindre les cousins de son père, propriétaires d’un grand domaine à Vernou-sur-Brenne en Touraine. En 1948, elle regagne sa ville natale et fait ses premiers pas en tant qu’actrice au conservatoire de Roubaix, où elle rencontre Claude Talpaert qui deviendra aussi acteur et qu’elle épouse le 3 avril 1951 à Roubaix. Ils ont quatre enfants, Nadine, née en 1952, Éric, né en 1955, Corinne, née en 1957 et Franck, né en 1963. Ils ont aussi une petite fille également comédienne, Charlotte Talpaert. Jenny Clève remporte le prix d’honneur du conservatoire de Roubaix.

11. Claire Maurier, 93 ans

Claire Maurier, née Odette-Michelle-Suzanne Agramon le 27 mars 1929 à Céret (Pyrénées-Orientales), est une actrice française. La carrière de Claire Maurier est aussi importante au théâtre qu’à la télévision. Après des petits rôles au cinéma depuis la fin des années 1940, elle est remarquée en 1959 en mère inconstante de Jean-Pierre Léaud dans Les Quatre Cents Coups de François Truffaut, puis en épouse provençale bigame de Bourvil et Fernandel en 1963 dans La Cuisine au beurre. À partir de 1966, elle incarne pendant 4 ans Esther dans le feuilleton à succès Vive la vie de Joseph Drimal. Elle fait un retour notable au cinéma en 1978 dans La Cage aux Folles puis, deux ans plus tard, dans le rôle plus étoffé de Madeleine, femme séduisante, mais vieillissante, d’Un mauvais fils de Claude Sautet. En 1994 et 1996, elle est une mère revêche dans les versions théâtrale et cinématographique d’Un air de famille d’Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri. Elle apparaît en bistrotière parigote dans Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain réalisé par Jean-Pierre Jeunet (2001). En 2005, elle est Maryse Berthelot, l’une des protagonistes de la série télévisée Faites comme chez vous ! réalisée par Arnaud Gidoin. En 2010, elle incarne la terrible mère de Gérard Depardieu dans La Tête en friche de Jean Becker.

10. Geneviève Page, 94 ans

Geneviève Page est une actrice française, née le 13 décembre 1927 dans le 16e arrondissement de Paris. De son vrai nom Geneviève Bonjean, elle est la fille du collectionneur Jacques-Paul Bonjean et la filleule de Christian Dior. Elle est élève au lycée Racine (Paris). Après avoir suivi les cours de Tania Balachova, puis du Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris, Geneviève Page fait ses débuts au théâtre en passant, d’abord par la Comédie-Française, pour entrer ensuite au TNP où elle joue notamment avec Gérard Philipe dans Lorenzaccio et Les Caprices de Marianne. Elle poursuit dans le répertoire classique au théâtre de l’Odéon dans des pièces comme Le Soulier de satin, Andromaque ou La Nuit des rois, etc. Elle commence un parcours cinématographique en 1949, dans le film franco-allemand, Ce siècle a cinquante ans, réalisé par Denise Tual, Roland Tual et Werner Malbran.

9. Jacques Ciron, 94 ans

Jacques Maurice René Ciron, né le 17 mai 1928 à Paris 17e, est un acteur français. Grâce à son allure et à sa voix, Jacques Ciron est un second rôle très populaire au cinéma et au Théâtre de boulevard. Figure du doublage, il prête notamment sa voix à certains dessins animés de Walt Disney ainsi qu’au personnage d’Alfred Pennyworth dans de nombreuses séries télévisées, des films d’animation de Batman et des films où le personnage est interprété par Michael Gough. Il a également fait sa renommée en prêtant sa voix au Clown maléfique Grippe-Sou dans la version française du téléfilm d’horreur « Il » est revenu. Jacques Ciron met fin à sa carrière dans le doublage en 2018.

8. Jean Bertho, 94 ans

Jean Berthollier, dit Jean Bertho, est un acteur et réalisateur français né le 23 janvier 1928 à Pont-à-Mousson en Meurthe-et-Moselle. Sa participation régulière aux Jeux de 20 heures et à d’autres émissions télévisées en fit un visage familier des français. Il fut également un des animateurs de l’émission C’est pas sérieux de Jean Amadou. Il commence par suivre les cours du conservatoire d’art dramatique de Nancy puis les cours de Charles Dullin à Paris où il côtoie Jean Rochefort et Jean-Pierre Marielle. Il est comédien de 1949 à 1959, apparaissant dans une trentaine de films, téléfilms, ou pièces de théâtre. Puis il devient en 1961 collaborateur permanent du magazine télévisé Cinq colonnes à la une, réalisant plusieurs reportages dans le Sud-Est asiatique. À partir de 1965, il réalise divers émissions télévisées, telle Lectures pour tous ou En votre âme et conscience, ainsi que 23 films de la série Les Cousins produits par Pierre Desgraupes, plusieurs dramatiques (Carlo Goldoni, Soirée Courteline), et de nombreuses émissions de variété radiodiffusées, dont Musicorama et L’Invité du dimanche.

7. Judith Magre, 95 ans

Simone Dupuis, dite Judith Magre, ou Simone Chambord à ses débuts, est une actrice française, née le 20 novembre 1926 à Montier-en-Der (Haute-Marne). Simone Dupuis est née dans une famille d’industriels de la Haute-Marne. À la fin des années 1940, elle s’inscrit en philosophie à la Sorbonne à Paris, mais fait les quatre cents coups. Lors du mariage d’une amie, elle rencontre un jeune homme, avec lequel elle se fiance trois jours plus tard, celui-ci devant partir sous peu à l’étranger pour son travail. Elle rompt finalement ses fiançailles lors d’un dîner avec les deux familles et rentre en stop à Paris, où elle est hébergée chez la sœur d’Andrée Putman, vivant une année difficile où elle gagne sa vie avec des petits boulots. Elle se fabrique des robes, qui attirent l’attention dans les bals qu’elle fréquente, chez Charles de Beistegui ou encore de Marie de Noailles, qui devient une amie Judith Magre est comédienne de théâtre et de cinéma. Elle a été couronnée par trois Molière et a joué avec et pour les plus grands. À 95 ans, elle est seule en scène au théâtre de Poche-Montparnasse dans Une vie allemande de Christopher Hampton. Pendant une heure et quart, elle interprète le rôle de Brunhilde Pomsel, dans un monologue aux textes ciselés, né des récits et témoignages de cette Allemande, ancienne secrétaire d’un des secrétaires de Joseph Goebbels, ministre de la Propagande pendant le régime nazi.

6. Frédérique Hébrard, 95 ans

Frédérique Hébrard, née Chamson le 7 juin 1927 à Nîmes, est une actrice et écrivaine française. Frédérique Hébrard est la fille de l’académicien André Chamson et de Lucie Mazauric. Elle a pris pour pseudonyme le nom de sa grand-mère maternelle. Elle fait ses études au lycée Henri-IV à Paris puis dans les lycées de Versailles, Nîmes et Montauban. Elle est lauréate du Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris en 1949. Elle se marie le 6 septembre 1949 avec le comédien Louis Velle. Ils auront trois enfants : Catherine, Nicolas et François Velle, scénariste et réalisateur. Fille de conservateurs du patrimoine, elle témoigne dans le film Le Musée d’Hitler, où elle raconte le transfert de La Joconde du musée du Louvre au château de Chambord en 1940. L’Académie française lui décerne le prix Dumas-Millier en 1980 pour l’ensemble de son œuvre. En 2001, elle est candidate à l’Académie française. Elle est chevalier de la Légion d’honneur et présidente d’honneur avec son époux de l’association « Les chats libres » de Nîmes.

5. Michel Barbey, 95 ans

André Robert Eugène Barbey, généralement dit Michel Barbey, né le 23 avril 1927 à Drucourt, (Eure), est un comédien français. Au cours d’une carrière très remplie, Michel Barbey a côtoyé les plus grands : Jean Gabin, Michel Simon, Gérard Philipe, Jean Vilar, Jean-Louis Barrault, etc. Il a tourné sous la direction de Jacques Becker, Claude Chabrol, Henri Verneuil et bien d’autres. Son dernier rôle au cinéma date de 2002 où il incarne « l’écrivain raté » dans Mama Aloko réalisé par Jean Odoutan. Il a joué dans plusieurs séries télévisées : il était notamment le « méchant » Dajou dans Janique Aimée (1963), le juge Daniel Legrand dans Cas de divorce (1991). Il a également tourné des épisodes des séries Van Loc : un grand flic de Marseille (1993) et Jamais deux sans toi… t (1996). Il est aussi un comédien de théâtre : il a longtemps joué à la Comédie-Française avant d’interpréter de nombreuses pièces au Théâtre privé. Ses deux derniers spectacles ont été mis en scène par Gérard Dessalles : Carnaval (1991) et Les Voyageurs de carton (1993).

4. Louis Velle, 96 ans

Louis Velle, né le 29 mai 1926 à Paris, est un acteur français. Formé au Conservatoire et au Cours Simon, il est depuis 1949 l’époux de l’écrivain, réalisatrice et actrice Frédérique Hébrard dont il a eu trois enfants Catherine, Nicolas et François, réalisateur et scénariste. S’il commence sa carrière au cinéma, c’est par la télévision qu’il va accéder à la célébrité. Encore assez discret dans L’Abonné de la ligne U (1964), les années 1970 lui apportent une certaine notoriété avec La Demoiselle d’Avignon, L’Homme qui revient de loin, Le 16 à Kerbriant et Docteur Caraïbes. On peut citer également L’Étrange Monsieur Duvallier (1979). Quelques années plus tard, Louis Velle est toujours très présent sur le petit écran avec Le Mari de l’ambassadeur. Mais, s’il brille à la télé, le cinéma fait aussi appel à lui : il est resplendissant dans Le Permis de conduire. Mais aussi dans Un mari, c’est un mari dont il partage la vedette avec son épouse Frédérique Hébrard. Actif au cinéma, à la télévision et au théâtre, Louis Velle a également signé plusieurs pièces et écrit des livres, dont certains en collaboration avec son épouse.

3. Anne Vernon, 98 ans

Anne Vernon, de son vrai nom Édith Antoinette Alexandrine Vignaud, est une actrice française. Née le 9 janvier 1924 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), elle est une vedette des années 1950 et 1960, ayant aussi tourné en Italie, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Passée par l’École Duperré, elle dessine d’abord des costumes de cinéma pour le couturier Marcel Rochas chez qui elle rencontre Jean Cocteau, Jean Marais, Madeleine Sologne et André Paulvé. Après quelques cours de théâtre chez Tania Balachova, elle remplace Gaby Sylvia tombée malade dans Huis clos de Jean-Paul Sartre puis dans Jean-Baptiste, le mal-aimé d’André Roussin au Théâtre du Vieux-Colombier. À l’invitation de Fernand Ledoux, elle participe à une tournée théâtrale d’un an en Amérique du Sud juste après la Libération. Jean Anouilh l’engage ensuite pour jouer sa pièce L’Invitation au château. Sa carrière théâtrale est lancée.

2. Micheline Chassagne, 100 ans

De son vrai nom Micheline Chassagne, elle obtient son premier rôle dans La Fessée de Pierre Caron en 1937. Son nom de scène vient de son premier succès dans Jeunes filles en détresse de Georg Wilhelm Pabst (1939) où elle incarne Jacqueline Presle. À la fin des années 1960, elle acquiert une grande notoriété en incarnant Eve, la pétulante femme de Daniel Gélin, dans Les Saintes Chéries, une série télévisée à succès. En 2007, elle a publié un livre d’entretiens avec l’écrivain Stéphane Lambert aux éditions Stock, dans lequel elle revient sur sa longue et riche carrière. Elle fêta son 100e anniversaire le 22 août 2022 à la Maison nationale des artistes de Nogent-sur-Marne.

1. Dorette Ardenne, 103 ans

Dorette Ardenne est née le 20 février 1919 en France. Elle est une actrice, connue pour ses films, Les aventuriers de l’air (1950), Retour au bonheur (1942) et Ma tante d’Honfleur (1949). Depuis le décès de Renée Simonot (née en 1911) survenu le 11 juillet 2021, elle est la doyenne des actrices françaises.