Accueil Magazine Top 15 des plus graves catastrophes naturelles de l’histoire

Top 15 des plus graves catastrophes naturelles de l’histoire

0
Top 15 des plus graves catastrophes naturelles de l’histoire

Les catastrophes naturelles sont la résultante de différents événements naturels. Elles ont lieu pendant différentes périodes, et occasionnent une avalanche de victimes dans leur manifestation. Dans le présent article, vous découvrirez les 15 plus graves catastrophes naturelles de l’histoire. Le nombre de morts causés par catastrophe a servi de critère d’appréciation.

15. Séisme à Quetta, 60 000 morts

En 1935, la ville de Quetta subie l’un des plus grands séismes de son histoire. Située au Baloutchistan, une province de l’est du pays faisant donc partie de l’Inde britannique, Quetta est balayée par un séisme. Sa magnitude était de 7,7 sur l’échelle de Richter. Considéré ainsi comme le séisme meurtrier jamais observé en Asie du Sud, l’événement a coûté la vie à plus de 60 000 habitants. Son épicentre est basé à quatre kilomètres au sud-ouest de la ville d’Ali Jaan, seulement à 153 kilomètres de Quetta.

14. Éruption du Tambora, 71 000 morts

Éruption explosive ayant entraîné un panache volcanique et des nuées ardentes, l’éruption du Tambora a eu lieu du 5 au 17 avril 1815. En effet, c’est une éruption volcanique dont la manifestation a été repérée sur l’île de Sumbawa en Indonésie. Elle est la cause de l’année sans été dans ce pays. D’ailleurs, les répercussions de cette année sans été se sont révélées encore plus catastrophiques que celles de l’éruption. La catastrophe entraîna ainsi la mort de plus de 71 000 personnes. Faut-il le dire, elle est considérée comme la deuxième éruption la plus violente de l’histoire, et devance l’éruption minoenne, produite en 1610.

13. Canicule européenne d’août 2003, 72 000 morts

Cet événement climatique survenu en 2003 aura fait 72 000 morts. C’est une catastrophe dont l’ampleur est exceptionnelle. Ayant été marqué par différents records, l’événement est la résultante d’un printemps assez chaud et sec. En ce moment, les températures atteignaient les 30 °C dans certaines zones. En effet, c’est une canicule importante que les experts associent à une extrême sécheresse. Elle rappelle notamment le lot de chaleur de l’an 1974 en Europe ainsi que la sécheresse de 1976. Sa manifestation a laissé plusieurs séquelles. Dans plusieurs pays, particulièrement la France et le Portugal, ses conséquences sur les écosystèmes, les infrastructures ou les populations, ont déclenché une crise politique.

12. Séisme au Cachemire, 73 000 morts

En 2005, un séisme dont la magnitude est estimée à 7,6 sur l’échelle de Richter a frappé la région du Cachemire. C’est un phénomène qui a touché la frontière indo-pakistanaise ainsi que d’autres régions du nord-ouest du Pakistan. Les statistiques officielles ont établi une estimation de 73 000 morts causés par la catastrophe. C’est l’une des catastrophes naturelles les plus affreuses en raison du nombre de sans-abris qu’elle a faits (3,3 millions). Ayant endommagé plusieurs infrastructures du pays, le séisme au Cachemire a également touché des régions comme la vallée de la Neelum, le district de Bagh, etc.

11. Séisme de 1908 à Messine, 123 000 morts

Le séisme de Messine en 1908 est un tremblement de terre qui aura créé d’énormes dégâts. Les pertes en vies humaines occasionnées sont estimées à 123 000 morts. Ayant eu lieu dans le détroit de Messine, la catastrophe a touché le nord-est de la Sicile ainsi que la pointe Sud-Ouest de la Calabre. En effet, suite à la secousse de trente secondes, s’est déclenché un tsunami dont les effets ravageurs ont détruit plusieurs villes de Messine. Associé à ce tsunami, le séisme de 1908 à Messine a fait entre 75 000 et 200 000 morts, à en croire les estimations.

10. Cyclone Gorky, 138 866 morts

Officiellement désigné comme 02 B de 1991, le Cyclone de Gorky est aussi appelé Marian. Il est reconnu pour être l’un des plus meurtriers cyclones tropicaux historiques. Ainsi, dans la nuit du 29 avril 1991, il percuta le territoire de Chittagong, au sein du sud-est du Bangladesh. Des vents d’environ 250 km/h ont soufflé et une onde de tempête estimée à six mètres inonda loin dans les profondeurs des terres. Faut-il le dire, c’est une catastrophe qui a tué plus de 138 000 personnes. Les délogements sont les conséquences extrêmes de cet événement affreux. Il fit d’ailleurs plus 10 millions de réfugiés dispersés dans plusieurs coins du monde.

9. Typhon de Nina, 229 000 morts

Cyclone tropical ayant causé plusieurs dégâts à Taïwan et à la Chine, le Typhon de Nina s’est produit en août 1975. Notamment causé par l’effondrement du barrage de Banqiao, le Typhon de Nina a fait au moins 229 000 morts. Il est surtout considéré comme le troisième cyclone tropical le plus terrible de l’histoire. L’impact de la tempête à Taïwan avait occasionné des vents de 185 km/h non loin du mur de l’œil. Les rafales entraînées par l’événement sont estimées jusqu’à 22 km/h. Quant aux plus fortes précipitations compilées, elles ont atteint les 700 mm. 

8. Rupture du barrage de Banqiao, 230 000 morts

L’effondrement du barrage de Banqiao constitue la rupture de ce dernier. C’est l’un des 61 barrages rompus au sein du Henan, en Chine, sous l’impact du typhon Nina en 1975. À l’instar des autres effondrements, la rupture du barrage de Banqiao a causé la troisième inondation historique la plus meurtrière. Cette inondation a frappé une population entière de 10,15 millions d’habitants. Aussi, elle a inondé plus de 30 villes et contrées de 12 000 kilomètres carrés. Le nombre de morts est estimé entre 26 000 et 230 000. Notons qu’en dehors de ces dégâts, cette inondation occasionnée par la rupture du barrage de Banqiao est la cause de l’effondrement de 6,8 millions de maisons. Faut-il le dire, la révolution culturelle en vogue à l’époque n’a nullement constitué un handicap pour cette catastrophe naturelle.

7. Séisme de 1920 à Hai yuan, 273 400 morts

En 1920 à Hai yuan, un tremblement de terre s’est produit à 20:05:53 heure de Pékin. Avec une magnitude estimée à 7,8 à l’échelle de Richter, de nombreux médias chinois ont affirmé que c’était l’un des grands séismes survenus en Chine. D’ailleurs, les trois années ayant suivi 1920, Hai yuan a connu d’autres répliques du séisme de 1920. Avec son épicentre basé au sein du xiang de Hai yuan en Ningxia, le séisme à Hai yuan est aussi appelé le séisme de 1920 à Gansu.

6. Séisme de 2010 en Haïti, 316 000 morts

L’Haïti est un pays qui n’est pas resté en marge des grandes catastrophes naturelles ayant marqué l’histoire. En effet, au cours de l’an 2010, un tremblement de terre d’une magnitude de 7 à 7,3 a frappé l’Haïti. Avec son épicentre basé à 25,3 km de Port-au-Prince qui est la capitale du pays, il a un hypocentre localisé à 10 km de profondeur. Avec son intensité de 7,0 à l’épicentre, ce séisme a fait environ 316 000 morts.

5. Cyclone de Bhola, 500 000 morts

Considéré comme le cyclone tropical le plus affreux de l’histoire écrite, le cyclone de Bhola est l’une des catastrophes naturelles les plus graves de l’époque moderne. En effet, c’est entre les 12 et 13 novembre 1970 qu’il s’est abattu sur le Pakistan oriental ainsi que l’État du Bengale-Occidental en Inde. Notons qu’avant cet événement meurtrier, un cyclone avait surgi au sein du Golfe du Bengale. En atteignant les côtes du delta du Gange, il s’abattit dans la nuit du 12 au 13 novembre sur le Bangladesh. Cyclone de catégorie 3, le cyclone de Bhola a fait d’énormes victimes. Les estimations révèlent plus de 500 000 victimes dont plus 100 000 disparus, emportées par noyade.

4. Séisme de 1976 à Tangshan, 655 000 morts

Produit le 28 juillet 1976 à Tangshan, le séisme à Tangshan est le premier plus meurtrier de l’histoire. Son épicentre fut situé non loin de la cité industrielle de Tangshan, au sein de la province de l’Hebei. Un bilan de 655 000 morts a été établi par les statistiques officielles. En plus des morts, le séisme a fait enregistrer plus de 164 581 blessés. Ayant atteint plus de 8,1 magnitudes selon les sismologues. Le séisme de Tangshan a également séparé des familles.

3. Séisme au Shaanxi, 830 000 morts

Le 24 janvier 1556, dans la province de Shaanxi, Shaanxi a été victime de l’un des plus graves de l’histoire. 830 000 morts sont recensés à la suite de cet événement qui malgré les victimes a aussi fait des survivants. En effet, c’est une catastrophe naturelle dont les faits sont rapportés dans les annales chinoises. L’un des survivants, l’érudit Qin Keda en a d’ailleurs tiré des conclusions. Pour lui, « les personnes restées chez elles avaient été épargnées », contrairement à « celles qui fuyaient » et qui ont trouvé la mort. Toutefois, on désigne par ailleurs le phénomène comme le grand tremblement de terre de Jiajin, car il s’est produit sous le règne de l’empereur Jiajin.

2. Inondations de 1931 en Chine, entre 422 499 et 4 millions de morts

En 1931, la Chine a été victime de l’une des catastrophes naturelles les plus meurtrières du XXe siècle. Ayant fait entre 422 499 et 4 millions de morts, les inondations de 1931 en Chine ont engendré plusieurs autres formes de catastrophes naturelles. Il s’agit entre autres des épidémies et des famines. En raison du nombre exorbitant de morts causées par cette catastrophe, les inondations de 1931 en Chine restent les plus historiques. D’ailleurs, elles occupent une place non négligeable dans le répertoire des catastrophes naturelles les plus désagréables de l’histoire.

1. Famine au Bengale de 1770, 10 millions de morts

Déroulée pendant l’asservissement du sous-continent indien, la famine de 1770 au Bengale est l’une des premières famines meurtrières. Elle est la résultante des mauvaises récoltes de riz ainsi que d’un conflit armé. Il s’agit d’un conflit ayant opposé les Anglais aux pouvoirs locaux. Les estimations révèlent plus de 10 millions de morts, soit un trentième allant à un tiers de la population de Bengale. Même si les régions voisines avaient des récoltes excédentaires, cela n’a pas empêché cette famine d’exterminer des familles entières. Tout comme les différentes catastrophes énumérées dans cette revue, celle-ci est également l’une des multiples qui se sont produits dans le monde.