Top 15 des plus grands ports du monde

0
170

Quand on parle de fret maritime, il est impossible de ne pas penser aux grands ports de Chine. Au sein d’une industrie aussi vaste que le transport de marchandises commerciales, il est courant de se demander quels sont les plus grands ports du monde. Cependant, peu seront surpris d’apprendre que neuf des dix plus grands ports commerciaux du monde sont situés sur le continent asiatique. Ce qui en surprendra plus d’un, c’est de savoir que 7 des 10 ports les plus importants du monde sont en Chine. L’objectif ultime de cette revue est de vous exposer les 15 plus grands ports du monde. Mais avant cela, découvrons d’abord quelques fonctions du port.

Qu’est-ce qu’on peut savoir sur un port?

De façon simple, on peut comprendre qu’un port est un local, un endroit bien situé qui permet d’effectuer des transactions de marchandises et de transporter des passagers. En d’autres termes, le port maritime est un lieu qui accueille des navires de marchandises de toutes catégories. C’est le lieu de rencontre entre les navires et les moyens de transport terrestre. Les ports sont généralement à la base de l’expansion de leur pays d’appartenance, faisant croître l’économie.

Dans le domaine maritime, on distingue quatre catégories de ports à savoir : les ports commerciaux, de pêche, à caractères plaisantins, et militaires.

Par ailleurs, cet article est exclusivement dédié aux ports commerciaux. Et ils sont classés suivant plusieurs critères : le volume de cargaison, la taille des conteneurs, et la valeur des propriétés.

Il se trouve que la majorité de ces ports maritimes classés sont sur le continent asiatique et émergent principalement un seul pays : la Chine.

Top 15 des plus grands ports du monde

15. Port de Louisiane du Sud

Ce port est un ensemble de plusieurs infrastructures portuaires qui se situe dans le sud de la Louisiane. C’est le seul plus grand port de l’Amérique qui soit présent sur cette liste.

Il dispose des terminaux entre les ports de La Nouvelle-Orléans et de Bâton-Rouge. Et intervient dans les domaines d’activités de denrées agricoles, dans les hydrocarbures et le charbon.

14. Port de Rizhao, Chine

Situé non loin du centre ville de Rizhao, le port de Rizhao comporte 46 postes d’amarrage dans deux zones portuaires qui sont : la zone portuaire de Lanzhao et la zone portuaire de Shijiu.

Courant 2012, grâce à ses 284 millions de débits en termes métriques, il occupait la dixième place des ports les plus visités et fréquentés de Chine.

13. Port de Dalian, Chine

Situé à Dalian dans la République populaire de Chine, le port de Dalian enregistrait dans l’année 2020 plus de 301 millions de tonnes de marchandises, soit environ 3,212 millions d’EVP.

Dalian Port Company est propriétaire et gestionnaire du port. Il y a environ 80 postes d’amarrage et 7 terminaux à savoir : Daliangang, Ganjinzi, Dalianwan, Nianyuwan, Xianglujiao, Dayaowan, Heizuizi et Si’ergou qui relient plus de quatre-vingt-dix-neuf lignes maritimes à travers le monde.

C’est en outre un port régional et responsable de la quasi-totalité des transports régionaux à proximité.

12. Port de Suzhou, Chine

Après avoir atteint une capacité de manutention de 428 millions de tonnes, le port de Suzhou est devenu le treizième plus grand port du monde. Il a également un rang élevé lorsque les ports sont classés en fonction de leur activité et est classé dans les catégories de ports fluviaux intérieurs les plus fréquentés du monde.

L’autorité municipale de Suzhou possède et gère le fonctionnement du port. Il est construit sur le fleuve Yangtze à son cours inférieur avec les principales zones portuaires, à savoir les ports de Changshu, Zhangjiagang et Taicang.

Ces zones portuaires comprennent 224 postes d’amarrage au total et traitent avec plus d’une centaine de voies maritimes nationales et internationales. Ce port est principalement utilisé pour le transport de divers matériaux de construction et de charbon.

11. Port de Jebel Ali, Émirats arabes unis

C’est le seul port non asiatique que l’on retrouve dans cette liste. Il dispose de 23 postes d’amarrage et 78 grues. Le terminal 3, après son expansion de 1,5 million d’EVP, devrait être le plus grand terminal semi-automatisé au monde.

Ce n’est pas seulement le port le plus important du Moyen-Orient, mais Jebel Ali est également le plus grand port artificiel.

Le port de Jebel Ali à Dubaï ferme le top 11 du classement des principaux ports mondiaux, même s’il n’a démarré son activité qu’en 1979, bien plus tard que ses adversaires.

10. Port de Rotterdam, Pays-Bas

Le port de Rotterdam porte deux titres, d’abord du plus grand port d’Europe et un deuxième du dixième plus grand port du monde.

Il traite en toute sécurité 441,5 millions de tonnes de fret instantanément. L’étendue approximative de ce port est de 124,26 kilomètres carrés pour une longueur de 42 kilomètres. Le port de Rotterdam est le plus profond du nord-ouest de l’Europe et permet l’amarrage profond des navires.

Le port européen a été le plus grand port du monde pendant 42 ans entre 1962 et 2004, avant de se glisser à sa place actuelle.

9. Port de Tianjin, Chine

Avec les derniers développements, l’industrie du transport maritime, la quantité de marchandises transitée par ce port augmente dans l’ensemble à une moyenne de 5,3 % et les conteneurs augmentent de 6,2 %.

La capacité de manutention des marchandises du port est telle qu’il peut traiter de marchandises d’environ 476 millions de tonnes à la fois, soit 12,3 millions de conteneurs.

Situé à l’embouchure d’une rivière du nord de la Chine nommée Hai He River, ce port est exploité par le Groupe de Sociétés Portuaires de Tianjin. Il est construit sur une superficie combinée de terre et d’eau respectivement de 131 km² et 336 km² pour servir d’interconnexion entre 500 ports d’environ 189 pays. Au total, ce port chinois dispose de 159 postes d’amarrage interconnectés pour former un excellent réseau portuaire.

À la date du 12 août 2015, ce port était victime d’une grande explosion dans un entrepôt chimique dans une soirée vers 18h 30. Le bilan effectué suite à cet accident faisait un total de 173 personnes disparues.

8. Port de Hong Kong, Chine

C’est l’un des ports les plus actifs au monde, tant pour le transport de passagers que pour le fret. Après plusieurs années de croissance négative, il a de nouveau dépassé en 2019 les 20 millions d’EVP par an.

Le port de Hong Kong a occupé le trône des plus grands ports du monde à plusieurs reprises : de 1987 à 1989, de 1992 à 1997, et plus récemment de 1999 à 2004, avant d’être dépassé par le port de Singapour. Comme Busan et Singapour, Hong Kong est l’un des ports de transbordement les plus importants.

Dans les années 90, le port de Hong Kong était le numéro un et le plus efficace du sud de la Chine. Mais compte tenu de l’essor des ports chinois et d’autres ports voisins ces dernières années, Hong Kong a légèrement glissé dans le classement pour venir à sa position actuelle.

7. Port de Qingdao, Chine

Le plus grand port de la République populaire de Chine est situé à Qingdao. Il occupe la septième place sur le plan mondial et la cinquième en Chine.

Ce port a une connexion avec plus de 4 500 ports dans plus de 130 pays dans le monde.

Fondé en 1892, le port de Qingdao est composé de quatre zones portuaires différentes : Dagang, Qianwan, Guangdong et Dongjiakou. Il est considéré comme l’un des ports les plus importants au monde en bordure du Pacifique occidental.

6. Port de Busan, Corée du Sud

Le port de Busan, également connu sous le nom de Pusan, est également le plus grand port de Corée du Sud et sa deuxième plus grande ville.

Sixième plus grand port du monde, le port de Busan est situé au bord de la rivière Naktong et constitue une escapade commerciale majeure entre l’océan Pacifique et les pays appartenant à l’Eurasie.

Ce port est le plus grand de la péninsule coréenne et est connecté à plus de 500 ports dans 100 pays à travers le monde. On estime qu’il a clôturé l’année 2020 avec un total de 30,5 millions d’EVP transférés.

Busan est également le troisième plus grand port de transbordement. En 2020, elle a géré 19,46 millions d’EVP en transbordements, ce qui représente une croissance de 11,5% par rapport à l’année précédente.

5. Port de Guangzhou, Chine

Plus grand port du sud de la Chine, le port de Guangzhou bénéficie d’une connectivité avec plus de 300 ports dans près de 100 pays. Le port constitue le pilier de la ceinture industrielle des régions du Guangxi, du Yunnan, du Hunan et du Jiangxi. Le port de Huangpu fait également partie de Guangzhou.

Il y a une petite différence entre la capacité de manutention des marchandises du port de Tianjin et du port de Guangzhou. Le port de Guangzhou peut traiter des cargaisons de plus de 460 millions de tonnes, cette capacité de manutention de marchandises le classe au quatrième rang sur la liste mondiale.

Dans sa phase initiale, il a été conçu pour traiter seulement cent millions de tonnes de fret, mais cette capacité connaît une croissance de sorte que la capacité totale de manutention de fret atteint actuellement environ 460 millions de tonnes. Soit plus de quatre fois la capacité de 100 millions de tonnes en 1999. Cette expansion de capacité a été une invitation à plus d’échanges à partir du port et à une augmentation du trafic de marchandises.

4. Port de Shenzhen, Chine

Le quatrième plus grand port à conteneurs au monde est également situé en Chine dans la ville de Shenzhen. Shenzhen borde la région administrative de Hong Kong au sud. Depuis 2014, le port à conteneurs a pu continuellement augmenter son volume de manutention et ainsi dépasser d’autres ports comme celui de Hong Kong.

En 2020, le volume de manutention du port de Shenzhen était de 26,5 millions d’EVP. Malgré la pandémie de Corona, cela représente une augmentation de plus de 700 000 EVP par rapport à 2019.

3. Port de Ningbo-Zhoushan, Chine

Formé en tant qu’entreprise collaborative par le port de Ningbo et le port de Zhoushan en 2006, le Ningbo-Zhoushan est l’un des plus grands ports maritimes au monde.

Desservant trois fleuves, le Yangtze, le Yong et le Qaintang, le port s’attendait à un énorme coup de pouce en raison de la construction d’un nouveau terminal. Sa capacité manutentionnaire est ainsi porté à plus de 453 millions de tonnes de fret.

Les principaux terminaux de ce port sont ceux de Beilun, Ningbo, Zhenhai, Chaunshan et Daxie et il est exploité par le Groupe Portuaire de Ningbo. Il comprend 309 postes d’amarrage qui interconnectent au total 600 ports au total dans 100 pays.

2. Port de Singapour, Singapour

Autrefois classé comme le plus grand port du monde, le port de Singapour a perdu sa place et est désormais classé deuxième dans la même catégorie. Du point de vue économique, le port de Singapour joue un rôle très important, car il dessert le marché de la réexportation à une échelle gigantesque.

Il est connecté à plus de 600 autres ports répartis dans plus de 100 pays. En matière de manutention, le port maritime traite un cinquième des conteneurs de fret mondiaux et est responsable du transit de près de 50% de l’approvisionnement mondial en pétrole brut.

La capacité de manutention de fret du port de Singapour est d’environ 537,6 millions de tonnes. Annuellement, un total d’environ 140000 navires sont reçus par ce port.

Les principaux terminaux du port de Singapour sont à Pasir Panjang, Tanjong Pagar, Sembawan, Keppel, Jurong et Brani. Il abrite environ deux cent quatre grues de quai et de nombreuses grues à portique.

Actuellement, un terminal est en cours de rénovation, devrait être étendu à 15 postes d’amarrage supplémentaires et devenir opérationnel dans un proche avenir.

1. Port de Shanghai, Chine

Avec un total de cinq terminaux fonctionnels, le port de Shanghai est devenu le plus grand port du monde, dépassant celui de Singapour. Il est situé à Shanghai, en Chine et possède à la fois une partie maritime et une partie fluviale.

Avec une capacité de manutention d’environ 744 millions de tonnes, ce port assure une gestion efficace de 32,5 millions de conteneurs simultanément.

Il s’étend sur une superficie de 3 619 km² au delta et au confluent du fleuve Yangtze.

Le port de Shanghai comprend trois zones à conteneurs importantes, situées respectivement à Wusongkou, Waigaoqiao et à Yangshan avec un total de 125 postes d’amarrage. Le tronçon du quai totalise une vingtaine de kilomètres.

Un quart des marchandises du commerce international en provenance de la Chine est moyennement géré par ce port. En effet, il dessert environ 2 000 navires-porte-conteneurs de façon mensuelle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here