Top 15 des plus belles lignes de train en Europe

0
134

Il existe des millions de kilomètres de voies ferrées dans le monde. Ces derniers tissent un réseau mondial qui, telles des cicatrices, coud les pays entre eux, s’arrêtant dans de nombreuses gares. Nostalgie, beauté et caractère sont des attributs souvent associés à certains trajets ferroviaires devenus des classiques. Êtes-vous prêt pour l’aventure de parcourir le monde sur des rails ? Il n’y a pas de bourrage. La détente est garantie.

15. L’Indian Pacific, tournée en Australie

Les lignes de train qui traversent le plus grand pays d’Océanie sont nombreuses et variées. Tout dépendra des jours et lieux à visiter. Pour aller d’est en ouest, il faudra emprunter l’Indian Pacific. Il couvre le trajet entre les villes de Sydney et Perth en trois jours en reliant l’océan Pacifique à l’Indien.

Le paysage est plein de contrastes en passant par des villes comme Broken Hill ou Kalgoorlie, la capitale de l’or de l’Australie. Ce trajet réserve également à ses visiteurs de magnifiques Blue Mountains, à la plaine désertique de Nullarbor.

14. La ligne T19 du métro Stockhom

La ligne T19 du métro Stockhom est l’une des lignes vertes du comté. Elle fut inaugurée en 1950 et comporte actuellement 100 stations et 7 lignes sur une distance de 110 kilomètres. Mais à la grande surprise, elle n’est directement pas reliée à l’aéroport de Stockhom-Arlanda.

13. Denali Star, pour parcourir Alaska en train

Pour connaitre l’État américain de l’Alaska, rien de mieux que son chemin de fer, plus précisément la ligne Denali Star et son service Goldstar. C’est un train équipé de sièges confortables et de fenêtres extraordinaires.

En trois heures, il couvre le trajet entre Anchorage, la ville la plus peuplée d’Alaska, et Fairbanks, la deuxième plus grande ville de l’État. Ici la beauté des aurores boréales est appréciée en moyenne 200 jours par an. Le paysage offert par cet itinéraire est si spectaculaire que le train ralentit, voir s’arrête, si bien que les touristes brulent leur appareil photo. La grande attraction de ce circuit est la vue qu’il offre sur le mont McKinley, qui, avec ses 6 194 mètres d’altitude, est la plus haute montagne d’Amérique du Nord.

12. Le train des nuages

L’expérience est vraiment spéciale. Aussi appelé, tren a las Nubes en Argentine, il est un ancien chemin ferré devenu voie ferrée touristique. Il parcourt 434 km en 16 heures et va de la ville de Salta dans la vallée de la Lerma, à 1 187 mètres d’altitude. Le train traverse la zone connue sous le nom de Quebrada de Toro jusqu’à La Puna, puis fait l’inverse. En cours de route, cette ligne traverse au total 29 ponts, 21 tunnels, 13 viaducs, 2 rouleaux et 2 zigzags. Ceci est le fruit du travail de l’ingénieur américain Richard Maury.

Le train vers les nuages à une capacité de 468 passagers et roule à une vitesse de 35 km/h. Le long de son parcours, il fait deux arrêts. Le premier à San Antonio de los Cobres, une ville très ancienne qui tire son nom de la Sierra Cobre. Le deuxième arrêt est au viaduc de Polvorilla où il est recommandé de marcher lentement pour ne pas souffrir du mal de l’altitude. Cependant, le train a du personnel de santé à bord pour aider les passagers qui en ont besoin.

11. Le mythique Orient Express

Ce train continue d’offrir une attraction formidable au voyageur qui décide de débourser une somme non négligeable. C’était un train qui partait trois fois par semaine de Paris et se terminait dans la ville roumaine de Giurgiu

Cet hôtel cinq étoiles sur rails de style Art déco, où gastronomie et soins raffinés vont de pair, est un train qui laisse des souvenirs inoubliables.

10. L’express du Danube

Partir de Turquie et parcourir l’Europe centrale en train peut être une bonne idée. Mais il faudrait avoir un budget un peu conséquent. Le train part d’Istanbul et suit la ligne du Bosphore jusqu’à la frontière bulgare. Dans ce pays, des arrêts sont effectués dans plusieurs villes. Cette ligne passe également en Autriche et dans les pays slovaques.

9. Transcantábrico, nord de l’Espagne

Le Transcantábrico est un voyage le long de la côte cantabrique dans lequel les yeux seront inondés d’un vert intense. La ligne de luxe va de Saint-Sébastien à Saint-Jacques-de-Compostelle et allie patrimoine culturel et gastronomique.

Sur son parcours, il est possible de voir des villes comme Viveiro, Luarca, Santillana del Mar, ainsi que des capitales comme Oviedo, Santander ou Bilbao. Le Transcántabrico propose des suites entièrement équipées, plusieurs salons d’autocars, un restaurant, une salle de bal et dispose également d’un autocar pour se déplacer dans les différents arrêts touristiques. Il fonctionne de mars à octobre.

8. Chemin de fer de la forêt noire, près de hornberg

Cette ligne de chemin de fer en Allemagne est l’une des plus anciennes au monde. Le train panoramique qui relie les villes d’Offenbourg et de Constance permet de contempler les paysages de la vallée du Haut-Rhin jusqu’au lac de Constance. Le long de ce trajet, qui dure en moyenne une heure, le voyageur fait des escales dans des villes aussi charmantes que Fribourg. Il visite les sources du Danube et la vallée de l’Enfer jusqu’à atteindre les lacs Titisee ou Schluchsee entourés de forêts luxuriantes.

7. Glacier express-suisse

La Suisse est la reine du voyage en train. Il y a près de deux siècles, ce pays a dû sauver son orographie montagneuse par les rails. Ce sont généralement des trains qui augmentent des kilomètres de mètres d’altitude par des pentes raides. L’un de ces itinéraires est celui tracé par le Glacier Express qui relie les villes de Zermat, dans les Alpes occidentales. Et de Saint-Moritz, dans les Alpes orientales. Le train traverse 91 tunnels et 291 ponts et le col de l’Oberalp à 2 033 mètres d’altitude, dans un parcours panoramique de 7 heures et 30 minutes. 

6. L’Inlandsbanan de l’intérieur de la Suède

L’Inlandsbanan est une voie ferrée suédoise qui s’étend sur une distance de 1288 kilomètres en reliant Kristinehamn et Gallivare. C’est l’un des meilleurs moyens de découvrir le territoire suédois. En cours de route, le voyageur peut faire autant d’arrêts qu’il souhaite et reprendre le voyage le lendemain. Le chemin de fer effectue des circuits touristiques avec des départs quotidiens de mi-juin à fin aout. Le voyageur peut faire autant d’arrêts sur tout que l’objectif est de contempler le paysage avec parcimonie.

5. Le chemin de fer de la mort, Myanmar

La Thaïlande et l’ancienne Birmanie, désormais officiellement connue sous le nom de Myanmar, étaient reliées par plus de 420 km de voies ferrées. Ces voies étaient construites par les prisonniers de guerre (des Japonais et Asiatiques) pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est appelé voie ferrée de la mort parce que plus de 100 000 prisonniers ont trouvé la mort pendant sa construction.

La plus grande icône de cette route est sans aucun doute l’un des ponts les plus célèbres de la littérature et du cinéma : le pont sur la rivière Kwai. Ce pont est situé à Kanchanaburi, et vaut la peine d’être visité, surtout ses musées thématiques sur la guerre.  Vous pouvez aussi faire des excursions dans les environs et découvrir ses fantastiques parcs naturels.

4. le Ghan, en Australie

Si l’objectif est d’aller du sud vers le nord, alors il faut opter pour le Ghan, qui va d’Adélaïde à Darwin également en trois jours. Les collines, la côte et le désert se serrent à nouveau la main sur l’un des plus longs itinéraires du monde. Les deux arrêts que fait ce train sont Alice Springs et Katherine. Dans le premier, l’on peut visiter un site aborigène, tandis que dans le second, il est possible de naviguer sur sa rivière.

Il existe des itinéraires plus courts comme l’Overland, qui relie Melbourne à Adélaïde. Si vous recherchez l’exclusivité, le chemin de fer australien le plus luxueux est le Southern Spirit, qui propose plusieurs itinéraires à travers le sud du pays.

3. La ligne Flam, dans les fjords norvégiens

L’action des glaciers a créé une extraordinaire beauté, comme les fjords. Celles-ci sont généralement admirées de deux manières différentes : en bateau ou en train. Si la deuxième option est choisie, il y a un chemin de fer spécial pour vivre l’expérience de très près. Il s’agit du train Flamsbana, un itinéraire touristique qui part de la ville de Myrdal, dans les montagnes, et se termine à Flam. C’est le chemin de fer le plus long du monde, surmontant une pente de 55 % et avec plus de 860 mètres de dénivelé entre le point de départ et le point d’arrivée.

Au cours de ce voyage entre les fjords, on découvre un paysage assez impressionnant. Le train passe près du majestueux Aurlandsfjord, une branche du Sognefjord qui est doté d’une longueur de 29 kilomètres. Il traverse la vallée étroite et escarpée de Flam entourée de grands sommets et d’imposantes cascades. Et s’arrête dans les endroits les plus magiques et pittoresques, tels que la cascade de Kjosfossen.

2. Quing- Zang, de la Chine au Tibet

Pour aller de Pékin à Lhassa, on peut choisir d’emprunter la ligne de train la plus haute du monde, inaugurée en 2006. Sa construction a été compliquée, du fait que les travaux ont été réalisés à grande hauteur. C’est un voyage de 48 heures dont l’altitude maximale est de 5 072 mètres d’altitude, dans la passe de Tanggula.

Un autre des records de cet itinéraire est le tunnel de Fenghuoshan, qui mesure 1 388 mètres de long. C’est aussi le tunnel ferroviaire le plus haut du monde. Afin que les voyageurs ne souffrent pas du mal de l’altitude, chaque siège est équipé de masques à oxygène.

1. La route du Transsibérien, la première sur la liste

La route transsibérienne est pleine de merveilles. Chaque année, des milliers de voyageurs préparent leurs sacs pour effectuer de long voyage de la Russie à la Chine en passant par la Mongolie. Ces voyages entre trois pays s’effectuent généralement sur cinq et sept jours. Les billets de train peuvent être achetés dans une agence spécialisée ou jusqu’à 45 jours à l’avance sur le site Internet des chemins de fer russes. Mais, l’individu qui a opté pour l’achat de son billet sur un site russe doit être en mesure de comprendre la langue ou de la traduire.

Nombreux sont ceux qui pensent que le Transsibérien est un train en soi. Mais ce n’est malheureusement pas le cas, puisqu’il s’agit d’un itinéraire à deux branches (Trans-Mongol et Trans-Mandchourien) dans lequel plusieurs trains circulent. Bien que la capitale russe soit un lieu attractif, la branche trans mongole est celle qui attire plus les voyageurs.