Top 15 des plus belles journalistes arabes

0
170

Depuis l’avènement de l’émancipation de la femme, la femme ne cesse de gravir les échelons dans toutes les activités qu’elle entreprend, afin de se démarquer du lot. C’est le cas du journalisme. Elles sont nombreuses à exercer dans le paysage médiatique arabe. À travers leur style rédactionnel, leur dynamisme et leur charme, ces femmes impressionnent les auditeurs et téléspectateurs arabes ou non arabes. Découvrez à travers cet article quinze d’entre elles qui font l’unanimité et dont la présentation laisse le souffle couper.

15. Annabella Hilal, la juge devenue présentatrice télé

Après l’obtention de sa maitrise en droit, son rêve est de devenir juge. Mais le sort en a décidé le contraire en 2006 après sa brillante réussite au concours miss monde où elle fut classée parmi les sept meilleurs. À ce stade le monde des médias lui a offert plusieurs privilèges et elle devint présentatrice TV LBC avec deux émissions majeures. Elle a par la suite rejoint l’équipe de MBC et présente avec Ahmed Fahmi le spectacle de talents musicaux.

14. Joumana Haddad, une journaliste engagée sur le plan social et culturel

Elle a eu un parcours très riche en distinction avec pour motivation principale la culture. Cet engagement culturel lui a permis d’occuper le poste de responsable des pages culturelles du quotidien libanais AN Nahar. Elle y demeura pendant 20 ans soit de 1997 à 2017. Joumana Haddad a reçu en 2006 le prix du journalisme arabe.

13. Anya Effendi, la journaliste algérienne spécialiste des questions sportives

Toute charmante, Anya a posé ses premiers pas dans le monde des médias avec l’émission Magic Lamp de la télévision algérienne. Elle a également présenté plusieurs autres programmes qui ont rapport avec la culture, l’art et le social. Son amour pour le sport l’a conduit à participer en 2011 au concours des meilleurs diplômé, organisé à l’occasion de la célébration d’Al Jazeera spots Channel. Aujourd’hui, elle travaille en tant que présentatrice d’information et de sport pour BN Sport.

12. Laila Al-Shaikhili, première femme présentatrice de programme politique sur les chaines satellitaires arabes

Cumulant plus de 30 années d’expérience, Laila Al-Shaikhili est une figure emblématique très brillante dans l’espace médiatique arabe. Elle a débuté avec ANA Channel, America en 1991 et a travaillé avec plusieurs autres médias avant de rejoindre finalement la chaine de télévision arabe Al Jazeera. Laila Al-Shaikhili a durant sa carrière, présenté avec succès des bouquets de talkshow, et couvert des évènements de grande envergure.

Son charisme et son professionnalisme lui ont permis de réaliser des interviews avec des personnalités politiques très reconnues comme Nelson Mandela. Bien qu’étant journaliste, elle est aussi formatrice accréditée à Aljazeera. 

11. Mariem Belkadhi, une animatrice avec une voix pleine d’énergie et de force

C’est une Journaliste animatrice à forte réputation en Tunisie. Elle s’est révélée au grand public dans les années 2011 sur les ondes de Shems FM. Ce n’est qu’après cette période que sa carrière a pris son envol et elle a intégré les émissions télévisées. Dans ses animations, elle fait preuve d’une femme forte intellectuelle et très cultivée.

10. Raghida Dergham, la Libano-Américaine qui a fait éclore sa carrière à fleurs d’âge

Raghida Dergham a posé ses premiers pas dans le journalisme à l’âge de quinze ans. Elle a exercé à la radio en 1974 à Boston et comme correspondante à New York en 1976. Ce n’est qu’en 1989 qu’elle a rejoint le quotidien arabe indépendant Al-Hayat. Avec son dynamisme, elle est devenue correspondante diplomatique de cet organe et rédige des chroniques hebdomadaires sur les affaires politiques internationales.

Maintes de ces œuvres sont présentées dans des publications majeures comme The New York Times Washington post, etc. Ragihda Dergham a eu le mérite d’avoir interviewé des dirigeants internationaux ainsi que des personnalités publiques. Elle a raflé plusieurs prix grâce à ses productions professionnelles durant son parcours.

9. Hala Misrati, la splendide présentatrice qui s’est fait dévoiler au public pendant la guerre civile

Sa beauté n’a rien à envier à la fée. Sa carrure et son professionnalisme dans le monde des médias libyen lui offrent une grande audience lors de ces émissions. Elle a acquis une célébrité lors de la guerre civile en Libye grâce à sa position pro Kadhafi. Elle a connu des moments tumultueux durant sa carrière surtout en février 2012 où elle a été incarcérée puis relâché.

8. Ilhem Sghayer, l’inégalable animatrice de la Tunisie

Ilhem Sghayer est une passionnée du monde des médias très motivé et engagé à donner de l’excellence à sa carrière. Qu’elle soit en équipe ou seule, Ilhem Sghayer sait faire de belle prestation en Tunisie comme hors de ses frontières.

Vu qu’elle a commencé très tôt sa carrière, la Tunisienne a développé en elle une stratégie de travail inégalable. Ce qui lui permet de choisir ses sujets à traiter ainsi que le style de présentation à adopter. Grâce à ses qualités, elle arrive à capter l’attention et à fidéliser un maximum d’auditeurs et de téléspectateurs.

7. Wafaa El Kilani, la présentatrice arabe le plus populaire

Après ses études en science politique à l’université de Benghazi en Libye, Wafaa El Kilani a commencé sa carrière de présentatrice avec Arab radio et télévision Network en 1997. Elle a eu l’honneur de prendre en interviews plusieurs personnalités à forte réputation comme Abdel Emam, Kazem al Saher et bien autres. Son style de présentation et son dynamisme pour le travail lui ont valu le titre de la présentatrice la plus populaire du magazine Ana Zahra en 2012.

6. Aicha Othman, la star des médias en Tunisie

Née le 18 décembre 1979, Aicha Othman est comptée parmi les grandes figures du paysage médiatique tunisien. Elle s’est fait découvrir au monde par ses premières présentations de journal télévisé sur la chaine Hannibal TV.

Journaliste et animatrice en Tunisie, elle a travaillé avec plusieurs chaines Ennahar comme TV Atessia TV et a animé plusieurs émissions. Elle cumule son rôle dans les médias à celui de manager à Espoir Pro. La rigueur et le professionnalisme dont fait preuve Aicha constituent pour elle un atout afin de réaliser un taux élevé d’audience.

5. Ola al-Fares, une personnalité médiatique influente du monde arabe

Déjà à 17 ans, Ola al-Fares a commencé à exercer en tant que journaliste professionnelle. De nationalité jordanienne, elle exerce à MBC. Au cours de son parcours professionnel, elle a conquis de nombreux prix de reconnaissance. La présentatrice a à son actif plus de 13 millions d’abonnés sur plusieurs médias sociaux. Ola al-Fares a le mérite d’être la première femme arabe qui soit monté à Burj Khalifa. En plus d’être une journaliste animatrice TV elle est aussi mannequin et avocate.

4. Mona Abou Hamze, la Libanaise qui compte plus de 2000 invités pour son émission Talk of the Town

Personnalité influente de la télévision libanaise, Mona Abou Hamze a poussé son premier cri de vie à Barouk le 02 octobre de l’année 1968. Sa passion pour la télévision s’est très tôt révélée. Puis en 2009, elle commence à animer l’émission libanaise Talk of the Town sur MTV. Pour ce creuset, elle accueille des invités très influents et à son actif plus de 2000 invités. Son talent lui a fait gagner plusieurs prix, dont celui du Murex d’or en 2009.

3. Mona El-Shazly, l’incontournable animatrice de talkshow

De nationalité égyptienne, Mona El-Shazly a vu le jour le 23 décembre 1970. Après ses études à l’université américaine du Caire, elle s’est lancée dans le domaine du journalisme. Mona El-Shazly a fait ses premiers pas d’animatrice avec le talkshow.

Son plus célèbre talkshow fut l’Al Ashira Masa’an dans lequel elle présente les nouvelles de la journée. Ceci à travers des questions adressées aux politiciens égyptiens et étrangers, aux islamiques ainsi qu’aux scientifiques. En 2013 elle a migré vers la chaine MBC Mars avec un nouveau talkshow nommé Gomal Mofida.

2. Rama Karaki, animatrice libanaise qui a fait taire un cheikh

Rama Karaki est une présentatrice de passion dans le monde médiatique arabe. Toujours coiffée de foulard, elle demeure naturelle, dynamique et très à l’aise devant les caméras. Animatrice, auteure et chroniqueuse de la télévision libanaise, elle a d’abord travaillé à la NTV (Al-Jadeed) avant de rejoindre la Future. La journaliste au charme admirable est devenue très populaire après son interview avec cheikh Hani Sibaï sur l’émission Lil Nachr.

1. Khadidja Beneguenna, la femme influente des médias arabes 

Avec son Hidjab soigneusement posé sur la tête, sa présence à l’écran draine plusieurs téléspectateurs. Khadidja Beneguenna est une journaliste très expressive qui s’est fait révéler par ses critiques à l’endroit de plusieurs régimes politiques sur la télévision algérienne.

Elle a acquis une forte notoriété à travers la qualité de son travail et la maitrise des sujets débattus. Sa beauté physique, son charme et son élégance ont apporté une valeur ajoutée à sa célébrité. Son engagement féminin l’a conduit à mener des actions aux côtés des femmes pour montrer leur importance dans les médias. Son dynamisme dans le domaine du journalisme lui a valu en 2018 le prix des femmes des médias arabes et bien d’autres récompenses.