Top 15 des plus beaux films de tous les temps

0
5

Quand on parle des plus beaux films du monde, nous avons à priori les yeux rivés sur les productions cinématographiques américaines. Cependant, qu’ils soient reconnus ou célébrés, tous les films produits de par le monde sont admirables, et font marrer de plaisir leur nation et même au-delà. Ceci est une tour d’horizon dans la discographie filmographique du monde. Découvrez ci-dessous les 15 plus beaux films de tous les temps dont vous ne vous lasserez jamais !

15. Les dieux sont tombés sur la tête (1980)

Les dieux sont tombés sur la tête est un film sud-africain. Écrit par Jamie Uys, il est publié en 1980. Vous vous intéresserez au contenu de ce scénario qui le permet, de faire surface dans cette revue. Voici donc un bref résumé de cette réalisation, premier film africain du classement.

En effet, l’histoire se déroule dans une tribu de Bushmen isolée dans le désert du Kalahari, qui a peu de contacts avec le reste du monde. Un jour, une bouteille de Coca-Cola en verre est jetée d’un petit avion de tourisme. Ce dernier tombe sur le sol à côté de Xi, un membre de la tribu.

Comme Xi ne sait pas d’où vient la bouteille, la tribu imagine qu’il s’agit d’un « cadeau des dieux ».

Ladite bouteille est transparente, très dure et sert de flûte, de pilon, de récipient ou même de bien d’autres choses. Cette dernière est si utile que tout le monde en a besoin en même temps, ce qui provoque des disputes inhabituelles pour la tribu. Le conseil se réunit et Xi décide de jeter la bouteille aux « portes du monde ».

Sans doute les dieux sont tombés sur la tête (1980) doit être une inspiration extraordinaire !

14. Titanic

Titanic est un film américain de 1997 réalisé et produit par James Cameron. Incorporant à la fois des aspects historiques et fictifs, le film est basé sur l’histoire du naufrage du Titanic. Il met en vedette Leonardo DiCaprio et Kate Winslet dans le rôle de personnages de classes sociales différentes. Leonardo DiCaprio serait tombé amoureux à bord du navire lors de son voyage inaugural.

Les autres acteurs sont Billy Zane, Kathy Bates, Frances Fisher, Gloria Stuart, Bernard Hill, Jonathan Hyde, Victor Garber et Bill Paxton.

Cameron le concepteur du film épique Titanic a été inspiré par sa fascination pour les naufrages. Il a estimé qu’une histoire d’amour entrecoupée de pertes humaines était essentielle pour transmettre l’impact émotionnel de la catastrophe du Titanic.

Le tournage a commencé en 1995, alors que Cameron filmait l’épave du Titanic. Des modèles réduits et des images informatiques ont été utilisés pour reconstituer la présumée histoire du Titanic.

Il est essentiel de noter que le film Titanic a été cofinancé par Paramount Pictures et 20 th Century Fox. La première pour la distribution nord-américaine et la seconde pour la distribution internationale.

Il s’agit du film le plus cher jamais réalisé à l’époque, avec un budget de production de 200 millions de dollars.

13. Gare Centrale (film)

Gare Centrale est un film égyptien de Youssef Chahine datant de 1958, qui a été rediffusé en 2018 dans une version restaurée.

Kenaoui est un homme frustré qui découpe des photos de femmes qu’il accroche dans son local. Il est amoureux de Hanouma, une vendeuse clandestine, et la poursuit. Mais elle le dédaigne car elle est promise à Abou Seri, un porteur qui veut organiser un syndicat.

La majesté de ce film fait de lui, le deuxième plus beau film africain classé dans cette tribune.

  1. Skyfall (2012)

Skyfall ou encore 007 Skyfall (littéralement chute du ciel) est un film d’espionnage américano-britannique de Sam Mendes sorti en 2012.

Ce film a été un grand succès au box-office mondial et a rapporté plus d’un milliard de dollars, ce qui en fait le plus lucratif de tous les volets de la série. La chanson éponyme Skyfall, interprétée par Adele, s’est vendue à plus de 7 millions d’exemplaires. C’est d’ailleurs l’un des indices potentiels qui justifient son apparition dans ce magazine.

La chanson titrée Skyfall est l’un des singles les plus vendus de tous les temps. Il a été entre autres récompensé par l’Oscar de la meilleure chanson originale. Aussi, il est également distingué par le Golden Globe de la meilleure chanson originale lors de la 85e cérémonie des Oscars le 24 février 2013.

11. Hero (2002)

Hero est un film chinois de combat à l’épée (Wu xia pian) réalisé par Zhang Yimou et sorti en 2002.

Pendant la période des Royaumes combattants, le Grand Roi de Qin rêvait, réunifier l’empire désormais dispersé. Ceci à l’aide de batailles et de violentes invasions.

En cette période, la Chine était divisée en sept régions qui se faisaient constamment la guerre. Ciel étoilé, Lame brisée et Flocon de neige, trois des plus grands guerriers de l’empire Zhao, auraient été abattus. Ces hommes abattus étaient également connus pour être des conspirateurs les plus actifs et les plus dangereux. Il fut entre autres agressé par un homme dont on ne sait que peu de choses. Cet homme est appelé ‘’Sans nom’’. Afin de le récompenser comme il se doit, le roi de Qin souhaite recevoir le mystérieux héros.

Alors qu’il n’est permis à personne d’approcher le roi à moins de cent pas, Sans Nom, lorsqu’il arrive au palais, reçoit de l’or et des terres. Il fut autorisé exceptionnellement à se tenir à vingt pas du roi car, il a vaincu Ciel étoilé et Flocon de neige. Le roi lui demande alors de raconter son histoire. Ce qu’il fut.

Ce film chinois jusqu’à nos jours continue d’impressionner tous les amateurs du cinéma chinois, de par le monde. C’est pourquoi il a pu se hisser en 10e position de cette tribune des plus beaux films du monde.

10. Laisse parler ton cœur

Laisse parler ton cœur est un film indien. Sorti en 1980, il est l’ouvrage inspiré de Karan Johar. Le film raconte l’histoire d’amour contradictoire de Rahul Khanna et Anjali Sharma.

La femme de Rahul, Tina meurt à la naissance de sa fille Anjali, mais lui laisse une série de huit lettres. Dans la fameuse série de lettres, Tina explique à sa fille qu’elle porte son nom Anjali en souvenir de la meilleure amie de son père à l’université, Anjali Sharma. Un long flash-back montre ensuite l’époque où Rahul, chef de gang et coureur de jupons, et Anjali, une vraie diablesse, étaient les meilleurs amis du monde. Anjali ne prend conscience de son amour pour Rahul que lorsque celui-ci fait la connaissance de Tina Malhotra, qui deviendra plus tard sa femme. Désespérée, Anjali s’enfuit sans laisser de message. La petite Anjali aurait découvert la lettre à son 8e anniversaire.

De retour dans le présent, la petite Anjali met tout en œuvre pour qu’Anjali puisse retrouver son amour de jeunesse, son père. Elle fut ceci conformément à la volonté de sa mère consignée dans la lettre. C’est donc le film dans lequel la fille jouera l’intermédiaire à son père afin que ce dernier puisse renouer avec sa vielle chérie.

Des histoires comme cela ne courent pas les rues, vous le savez.

9. Le voleur de bicyclette

Le voleur de bicyclette est un film italien de Vittorio De Sica, sorti en 1948. Le film raconte l’histoire d’un père de famille pauvre, qui se voit privé de sa bicyclette, outil indispensable à la survie de sa jeune famille.

Adapté à l’écran par Cesare Zavattini à partir du roman de Luigi Bartolini, Le voleur de bicyclette est à ce jour le plus beau film italien de tous les temps.

Avec Lamberto Maggiorani dans le rôle du père désespéré et Enzo Staiola dans celui de son fils courageux, ce film est considéré comme l’un des chefs-d’œuvre du néoréalisme italien.

Dans la Rome de l’après-guerre, Antonio, au chômage depuis deux ans, trouve enfin du travail comme post-amateur. Malheureusement, son vélo est volé et constitue pourtant un outil essentiel dans son nouveau travail.

Accompagné de son fils, il part à la recherche de son unique source de subsistance.

8. State of Grace

Ce  film américain de 2013 a été le bloc de départ de la carrière de nombreuses stars actuelles.

State of Grace dresse le portrait d’enfants difficiles, rejetés, abusés et en colère. Ce film s’intéresse également aux sentiments des adolescents. Un adolescent par exemple maltraité par sa mère et une jeune fille qui se scarifie puis abusée par son père sont autant de lyrisme dont regorge le film. Vous y verrez également, un autre qui fuit la maison en raison de ses crises de comportement récurrentes.

Le film touche à cause de la détresse qu’il met à l’écran. Mais également, parvient-il à changer le caractère des hommes en jetant une lumière sur la vie sombre des foyers.

Ce scénario, qui alterne entre des scènes très sombres et de vrais moments d’espoir, était à l’époque une grande chance pour ces jeunes acteurs anonymes. Aujourd’hui, ces acteurs brillent d’un tout autre éclat.

7. The Social Network

The Social Network est un merveilleux film de notre époque. C’est un film reconnu surtout pour les nombreuses notes musicales qui le colorent. Publié en 2010 par David Fincher au Québec, on y retrouve des notes toutes distordues. S’en suivent également, quelques notes de piano qui tentent tant bien que mal de donner une consistance à ce fond sonore qui brouille les pistes.

Le premier morceau de la bande originale de The Social Network, est un tremplin sonore pour cette décennie des réseaux sociaux.

The Social Network, le film de David Fincher est idéal, car il correspond si bien au sujet qu’il traite, l’algorithme imprévisible « Mark Zuckerberg ».

Parlant de la mise en scène, dans son huitième long métrage, David Fincher parle de tout, sauf de Facebook. David Fincher n’a non plus abordé la prétendue modernité du réseau social dont il s’indigne réellement. Au lieu de cela, il préfère se concentrer sur les luttes internes, les amitiés qui se brisent à cause de la recherche d’une prétendue visibilité, des pouvoirs ou de l’argent. Autant, des thèmes vieux du monde que le cinéaste transfigure à travers des scènes désormais iconiques.

Que ce soit la course d’aviron des frères jumeaux ou d’Eduardo Saverin qui se rend compte de sa trahison, The Social Network est une magnifique réalisation.

Lors de la 83e cérémonie des Oscars, ce film a remporté à lui seul trois trophées.

6. Les Demoiselles de Rochefort

Les Demoiselles de Rochefort est un film musical français, écrit et réalisé par Jacques Demy. Ce dernier est sorti en 1967. Les rôles principaux sont tenus par Catherine Deneuve et Françoise Dorléac dans cette comédie musicale composée par Michel Legrand.

C’est le film français le plus marrant de tous les temps. Si vous ne l’avez jamais regardé, voici pour vous une chance de vous faire une idée sur ce dernier.

Ledit film commence par l’arrivée d’une caravane, sur la route d’Échillais un beau matin d’été. Elle est entre autres composée de forains, de cinq motos, de deux cavaliers sur des chevaux blancs et de quatre camions bleus. Le cortège transportait des barques et du matériel pour la fête foraine. Il y avait à la tête, Étienne au volant et son mécanicien Bill à côté.

La caravane s’apprête à traverser la Charente à l’aide de la nacelle du pont transbordeur de Martrou. Sur le plancher de la nacelle, quelques pas de danse sont exécutés entre les véhicules et la caravane poursuit sa route pour entrer ensuite dans la ville. Les forains viennent s’installer sur la place Colbert à Rochefort pour y installer une fête foraine qui sera l’occasion d’animations insolites ! Or Delphine et Solange sont des « sœurs jumelles nées sous le signe des Gémeaux ». Elles sont âgées d’une vingtaine d’années et enseignent respectivement la danse et la musique à Rochefort. Elles ont été élevées par leur mère, Yvonne Garnier, qui tient un bar sur la place, accompagnées par leur grand-père et Josette, la serveuse du bar.

En quête du grand amour, les deux jumelles font la connaissance de Maxence. Maxence est un jeune marin blond qui fait son service militaire dans une caserne de la ville. Peintre et poète, il est également à la recherche de son idéal féminin, comme il le chante dans le café d’Yvonne où il passe régulièrement. Il y raconte son parcours et ses voyages sur les océans autour du monde, toujours à la recherche de son amour, son « idéal féminin ».

Une grande histoire d’amour va naitre dans ce film. C’est d’ailleurs ce qui fera sur des décennies la spécificité de ce film !

5. Boyhood

Après plus de deux heures passées, caler dans un fauteuil, il n’est pas rare de constater que le temps est paru long. Évidemment ! Boyhood le 5e plus beau film du monde dure 2 heures et 45 minutes. Mais, ce dernier les mérite amplement.

Richard Linklater le concepteur de ce film n’a pas seulement réalisé un film unique sur la famille, mais un énorme projet cinématographique en filmant la vie des enfants abandonnés. Ce dernier fut interprété par un seul acteur, de ses six ans jusqu’à l’âge adulte. Pendant douze ans, Ellar Coltrane a donc joué Manson, le garçon sans abri.

Dans Boyhood, Richard Linklater a choisi donc de filmer des événements ordinaires de la vie d’un garçon qui grandit pour devenir un jeune homme. Du premier amour à l’entrée à l’université en passant par les déménagements que ce dernier a connu, ce film est tout extraordinaire.

Cette capacité à sublimer des situations quotidiennes pour nous émouvoir est l’essence même du cinéma. C’est l’art du grand vrai cinéma.

De cette grande inspiration temporelle ressort une immense mélancolie qui a fait de Boyhood le numéro 5 incontesté des plus beaux films du monde.

4. Stalker (film, 1979)

Avez-vous déjà regardé par le passé un film russe ? Sinon Stalker en est un.

En effet, Stalker est un film soviétique d’Andreï Tarkovski, sorti en 1979. Le scénario du film a été écrit par Arcadi et Boris Strugatski. Le titre Stalker vient d’un terme anglais qui signifie « traqueur », ou « stalker » (chasseur secret et silencieux). Voici en bref ce qu’il en est de ce dernier.

Dans un futur lointain, le protagoniste Alexander Kaidanowski travaille comme talker. Il guide les visiteurs à travers la Zone, un lieu en ruine où les lois de la réalité ne s’appliquent pas et dont personne ne connaît la nature.

En son cœur, il y aurait un endroit, la chambre, où tous les désirs peuvent être réalisés. Les alentours de la zone ont été scellés par le gouvernement et sont passés au peigne fin par les militaires.

Le film commence avec le harceleur qui se réveille auprès de sa femme et de sa fille. Sa femme Alisa Freindlich le supplie de ne pas retourner dans la zone, mais il rejette ses vœux. Dans un bar miteux, le stalker rencontre les deux clients qu’il doit guider à travers la zone, l’écrivain Anatoli Solonitsyn et le professeur Nikolai Grinko.

Leur voyage commence lorsqu’ils contournent le barrage des gardes de la zone en suivant un train jusqu’à l’intérieur des portes, puis en prenant une draisine. Après un certain temps, le stalker arrête la machine car les voyageurs sont déjà entrés dans la zone.

Le stalker avertit ses clients qu’ils doivent le suivre de près s’ils veulent survivre aux dangers de la zone. En vrai, La Zone suit des règles mystérieuses dont seul le stalker peut comprendre la signification !

3. Aquarius

Aquarius est un film franco-brésilien, écrit et réalisé par Kleber Mendonça Filho, sorti en salles en 2016. Aquarius est présenté en compétition officielle au Festival de Cannes 2016.

Dans ce film, Clara le personnage principal a 60 ans et est une vielle chanteuse. Elle habite toujours à l’Aquarius, un immeuble caractéristique des années 1940, situé en bord de mer.

Un promoteur immobilier a racheté tous les autres appartements et les a vidés. Clara est la seule à refuser de déménager. S’ensuivent un harcèlement et des intimidations qui perturbent Clara et l’amènent à reconsidérer sa vie.

2. Les sept samouraïs

Les sept samouraïs sont un film japonais réalisé par Akira Kurosawa en 1954.

L’histoire se déroule dans le Japon médiéval de la fin du XVIe siècle. Elle montre comment un village de paysans recrute sept samouraïs pour lutter contre les bandits qui ravagent les campagnes environnantes.

Ce film a largement contribué à la renommée internationale de son réalisateur, bien plus que Rashōmon, son œuvre sorti quatre ans plus tôt. De même, le rôle de Kikuchiyo a largement contribué à la renommée mondiale de Toshirō Mifune.

Ce film est l’un des films japonais les plus connus au monde. Bien que la version intégrale soit restée longtemps inconnue en dehors de son pays d’origine, le film a reçu un Lion d’argent au Festival du film de Venise en 1954. Il a ensuite connu un grand succès commercial dans le monde entier. Ceci est dû principalement à l’universalité de l’histoire et de la performance des acteurs.

Il est parfois, considéré comme l’un des meilleurs films d’action de l’histoire du cinéma. Les sept samouraïs a continué d’exercer une grande influence sur le cinéma mondial. Ce dernier a été adapté plus ou moins librement notamment, à travers son western Les sept mercenaires en 1960.

1. Roméo et Juliette

Roméo et Juliette ou Romeo and Juliette est une tragédie de William Shakespeare. Elle raconte l’histoire de deux jeunes gens, Roméo Montaigu et Juliette Capulet, qui tombent amoureux l’un de l’autre. Ceci, malgré la haine de leurs familles et y subissent par ailleurs, un destin funeste. Comme la force de l’amour est indissociable, cette bande n’a jamais pu s’éponger de la mémoire de ses cinéphiles.

La pièce s’inscrit dans une tradition d’histoires d’amour tragiques qui remonte à l’Antiquité. L’intrigue est tirée d’un récit italien de Luigi da Porto, traduit en anglais et en vers par Arthur Brooke en 1536. On voit cette traduction sous le titre The Tragical History of Romeus and Juliet. En 1582, William Painter en présenta une version en prose dans son Palace of Pleasure.

Shakespeare a fait des emprunts aux deux traductions, mais a approfondi l’intrigue. Il a par exemple développé les personnages secondaires, notamment Mercutio et le comte Paris.

La pièce a probablement été écrite entre 1591 et 1595 et publiée pour la première fois en 1597.

C’est une pièce qui témoigne du talent naissant du dramaturge, notamment en ce qui concerne sa structure. Les scènes comiques et tragiques s’alternent pour augmenter la tension, le développement des personnages secondaires et les intrigues secondaires. Chaque personnage se voit attribuer une forme poétique particulière, qui peut évoluer au fil du temps. Roméo, par exemple, devient de plus en plus adepte du sonnet au fil de la pièce.

Roméo et Juliette a fait l’objet de nombreuses adaptations au théâtre, au cinéma, à l’opéra et à la comédie musicale. C’est pourquoi jusqu’à nos jours ce dernier est conservé comme le plus beau film de tous les temps. Surtout, du point de vue sensationnel.