Home Le magazine Top 15 des plus anciennes cartes du monde

Top 15 des plus anciennes cartes du monde

0
Top 15 des plus anciennes cartes du monde

La cartographie est vieille comme le monde. Cette technique de dessin existe depuis l’époque des plus anciennes communautés humaines. Les peuples de la préhistoire utilisaient déjà cette technique pour représenter leur environnement. Certains de ces dessins sont réalisés par des savants sur des manuscrits de papiers, tandis que d’autres sont gravés sur des pierres. Ils se basaient ainsi sur leur connaissance pour dessiner leur représentation du monde, ce qui aidait naturellement les peuples de l’époque à se repérer. Toutes les vieilles civilisations humaines ont dressé des cartes. Nous avons recensé les plus anciennes suivant les dates de création.

15. Atlas d’Andrea Bianco, 1436

L’Atlas d’Andrea Bianco date de 1436. Andrea Bianco est un marin et un cartographe d’origine vénitienne. Il fait partie d’ailleurs des plus populaires cartographes vénitiens du 15e siècle. Sa popularité fut surtout boostée par la création de son Atlas. On parle d’une carte qui est constituée d’une dizaine de feuilles de vélin d’une longueur de 29 cm et d’une largeur de 38 cm.

Chaque feuille de la carte contient une description précise. La première feuille par exemple représente une description de la règle de marteloio. Il s’agit en effet d’une méthode mathématique vénitienne de traçage élaborée pour faciliter la détermination de la distance et de l’orientation en mer. La deuxième feuille quant à elle est une carte qui donne une description claire des côtes de la mer Noire.

14. Le planisphère de Virga, 1411-1415

Le planisphère de Virga est une œuvre d’Albertin Virga élaborée entre 1411 et 1415. Albertin Virga est un grand géographe et cartographe d’origine vénitienne. Dans les années 1409, il réalisa de multiples cartes marines de la mer Méditerranée, de même qu’une carte de description de Venise. Sa plus célèbre œuvre est évidemment le planisphère, une mappemonde à laquelle il a consacré beaucoup de temps.

Le planisphère de Virga est circulaire. Cette mappemonde est représentée sur un parchemin d’une longueur de 69,6 cm et d’une largeur de 44 cm. Cette carte donne des détails concis et précis sur les terres nouvelles.

13. La carte Kangnido, 1402

La carte kangnido date de 1402. C’est une carte historique des pays et des villes qui a été élaborée en Corée par le grand Kim Sa-hyeong, et les célèbres Yi Hoe et Yi Mu. Il s’agit d’un document qui donne une description globale et précise de l’Ancien Monde. On retrouvait ainsi l’Europe et l’Afrique à l’ouest, le Japon et la Corée à l’est, et une chine surdimensionnée au centre.

La carte de kangnido est élaborée durant une période antérieure aux Grandes découvertes européennes. En raison de la description géographique précise de l’Empire de Chine, du Japon, et de la Corée, on suppose donc une exploration profonde à une époque plutôt lointaine.

12. Atlas Catalan, 1375

Atlas Catalan est une carte à rhumbs. Autrement dit, elle représente une carte de navigation utilisée principalement à l’époque médiévale pour repérer les ports, et pour pouvoir anticiper tous les dangers situés aux alentours.

L’Atlas Catalan a été élaborée vers 1375, et serait signée par Abraham Cresques, un célèbre cartographe du XIVe siècle qui aurait collaboré avec son fils Jehuda Cresques pour la réalisation. La carte représente six feuilles de vélin pliées en deux, et disposées sur du bois. Certaines des feuilles renferment les informations astrologiques et cosmographiques, alors que d’autres représentent ce qu’on peut considérer comme la mappemonde même. Le contenu de la carte est basé sur des connaissances réelles et des évènements fantaisistes, mais tout cela fait évidemment sa particularité.

11. Mappa Mundi d’Hereford, vers 1300

Hereford appartient au Royaume-Uni. Cette magnifique ville est l’une des cités historiques les plus connues de l’Angleterre. La Mappa Mundi d’Hereford représente une carte en TO dont les origines remontent à 1300. Cette légendaire carte du monde serait une œuvre de Richard de Haldingham ou de Lafford. Chaque tracée de la carte est faite d’encre noire, avec quelques ajouts de rouge, d’or, et du vert/bleu. C’est incontestablement la carte la plus détaillée des Mappa Mundi en conservation.

10. Mappa Mundi d’Ebstorf, vers 1300

Ebstorf est une grande ville de l’Allemagne. La carte du monde d’Ebstorf est une carte élaborée vers 1300. C’est une Mappa Mundi de 3,6 m qui referme près de 3000 données en formats texte et image. Avec cette richesse de contenu, cette carte du monde est considérée comme la plus grande et la plus complexe des œuvres cartographiques du Moyen-âge.

La Mappa Mundi d’Ebstorf est constituée d’environ trente feuilles de parchemin reliées les unes aux autres. Son nom lui a été donné en l’honneur de la région où elle a été découverte, un lieu qui représenterait également l’endroit où elle a été créée. Sa découverte s’est faite en 1830 après les fouilles du couvent bénédictin d’Ebstorf. Mais à cause des ravages du bombardement de Hanovre en 1943, elle a été complètement détruite. Mais grâce aux diverses copies, les cartographes ont pu en réaliser une reconstitution.

09. La carte d’Al Idrissi, vers 1154

Al Idrissi a vu le jour à la Mazara del Vallo en Italie vers 1101. Il s’agit d’un célèbre historien qui était aussi cartographe, explorateur, et grand écrivain de l’époque médiévale. Cet auteur encore connu sous le nom de Dreses a grandi sur le continent africain, plus précisément en Al-Andalus dans le nord. Après ses études, il a exploré une importante partie de la mer Méditerranée, et a voyagé un peu partout en Europe.

Al Idrissi est auteur de plusieurs œuvres dont la célèbre carte du monde. Il a élaboré cette carte vers 1154, en se basant sur les informations antérieures de l’Antiquité classique, ses connaissances sur l’Afrique, et celles recueillies par les marchands arabes sur l’Océan indien et l’Afrique. Grâce à ce travail de recherche minutieux, ses œuvres cartographiques font sans surprise partie des plus complètes, avec une représentation du monde bien précise.

08. Mappa Mundi de Beatus, vers 1050

La Mappa Mundi de Beatus est apparue vers 1050. Elle est une œuvre de Beatus de Liébana, un célèbre moine né en 730, et qui résidait au monastère Saint-Martin de Liébana sur le territoire espagnol. Il s’agit d’une forte figure médiévale qui est rendue populaire par son Commentaire sur l’Apocalypse en 776.

La mappemonde de Beatus de Liéabana est comptée parmi les œuvres cartographiques les plus importantes du haut Moyen-âge. Le moine éponyme s’est consacré à sa réalisation vers 780, en s’inspirant des gravures de Ptolémée, des descriptions des Saintes Écritures, et celles d’Isidore de Séville. Le manuscrit original n’a jamais été retrouvé, mais grâce aux différentes copies présentes dans certains manuscrits postérieurs, on a pu avoir une idée de la façon dont Beatus concevait le monde médiéval. Le rôle principal de cette carte, c’est de donner une illustration de la dispersion des Apôtres suite à la Pentecôte.

07. Mappa Mundi d’Albi, vers 780

Lorsqu’on parle de Mappa Mundi, on fait référence à toutes les cartes du monde conçues sur le continent européen durant le Moyen-âge. Il s’agit de gravures des continents et des mers représentées sur une surface plane. Ces cartes étaient très importantes pour les peuples du Moyen-âge.

La Mappa Mundi d’Albi est l’une de ces cartes médiévales de la représentation du monde. Elle se trouve dans un manuscrit de la 2de moitié du 8e siècle, gardée précieusement dans la médiathèque Pierre-Amalric d’Albi. La carte du monde d’Albi est le plus vieux document de représentation globale du monde. En 2015, elle a eu l’honneur d’être enregistrée dans le registre Mémoire du monde de l’UNESCO. 

06. La carte du monde de Ptolémée, 150 de notre ère

Claude Ptolémée était un grand astrologue et astronome d’origine grecque. Ce célèbre savant est né vers 100 dans la région de Canope, dans la Basse-Égypte, en province romaine d’Égypte. Avant son décès en 168, il a fait de grandes réalisations dont le monde est témoin jusqu’à ce jour. Ptolémée était un homme à tout faire.

À l’époque de l’Empire romain, il était en dehors de l’astrologie et de l’astronomie, un mathématicien connu, un grand théoricien de la musique, un écrivain, et un épigrammatiste. C’était en fait un artiste et un scientifique à part entière. La carte du monde est l’une de ses plus belles et plus grandes réalisations.

La carte du monde de Ptolémée est en réalité sa description du monde. L’œuvre est inspirée de son ouvrage Geographia écrit dans les années 150 avant l’ère commune. C’est cet ouvrage qui va permettre de construire une première fois la carte, avant la découverte du manuscrit de l’œuvre originale en 1300. Une reconstitution de la carte de Ptolémée sera donc faite à base de ce manuscrit, respectant rigoureusement la représentation que le savant faisait du monde.

05. La carte du monde d’Anaximandre, Antiquité

La carte du monde d’Anaximandre est l’une des plus vieilles cartes de l’histoire, mais dont les origines de création demeurent toujours un véritable mystère. Cette carte date de l’antiquité. Anaximandre est né vers -610, et mort vers -546. Il s’agit d’un grand savant et philosophe grec de l’époque présocratique.

Anaximandre serait le premier à avoir dessiné une carte géographique. Pour ce célèbre savant, le monde est circulaire et dispose pour centre la mer Égée. Il a ainsi tenté de donner une description scientifique de l’origine et de l’organisation du monde. Et cette carte est exactement l’un des nombreux résultats de ses réflexions. Sur la carte d’Anaximandre, trois continents constituent le monde (l’Europe, l’Asie, et l’Afrique).

04. La carte du monde de Milet, Antiquité

Hécatée de Milet, plus connu sous le surnom de « Le logographe », faisait partie des figures fortes de la Grèce antique. Il est né vers 550 avant Jésus Christ, et est mort en 476 avant Jésus Christ. On parle d’un savant, historien, et géographe qui a mené de nombreuses recherches sur l’organisation du monde dans tous ses aspects.

Le logographe fait partie des premiers humains à avoir mis en place une carte du monde. Selon les légendes, le savant se serait inspiré de celle d’Anaximandre. Cette carte de l’historien accompagne sa Périégèse, une œuvre géographique et historique sur la Grèce.

03. La carte du monde d’Eratosthène, Antiquité

La date précise de la carte du monde d’Ératosthène reste imprécise, mais la carte a bénéficié d’une reconstitution en 1883. Eratosthène est l’un des plus grands savants du 3e siècle avant Jésus Christ. Il est né vers 276 avant Jésus Christ dans la région Cyrène, et mort dans les années 194 avant Jésus Christ. C’était un grand historien, mathématicien, philosophe et astronome. C’est d’ailleurs à lui que nous devons l’invention de la discipline de la géographie qui continue d’être étudiée aujourd’hui.

Ératosthène est auteur de plusieurs œuvres historiques, géographiques et philosophiques. Sa carte du monde est une incorporation de ses nombreuses trouvailles faites pendant les conquêtes d’Alexandre le Grand ainsi que celles de ses successeurs. 

02. La carte de Bedolina, 3000 ans avant Jésus Christ

La carte de Bedolina, encore connue sous les appellations de Rocher 1 de Bedolina et Cadastre de Bedolina, est l’une des cartes topographiques les plus vieilles du monde. Il s’agit d’un pétroglyphe de l’époque préhistorique appartenant à la Vallée de Camonica. Ce rocher représente un site important de l’art rupestre du Valcamonica. Les dessins sont gravés sur une surface plane de grès du Permien d’une longueur de 9 m, et d’une grande largeur de 4 m dressé au sommet de la Vallée.

La carte de Bedolina serait vieille de 3000 avant Jésus Christ. Sur ce rocher, il y a des représentations des voies de montagne, des champs, des points d’eau, des figures animales et humaines, ainsi que de nombreux villages. Ce pétroglyphe présente plus de 100 dessins dont certaines figures dateraient de l’Âge du bronze, soit 2500-720 avant Jésus Christ. Par ailleurs, l’Université de Milan a mené des études récentes, et les résultats révélés démontrent que l’origine de la plupart des réalisations date de l’Âge du fer, soit mille ans avant Jésus Christ.

01. La carte de Pomponius Mela, Antiquité

Pomponius Mela est né vers 15, et était compté parmi les savants les plus célèbres de l’Empire romain. Déjà vers 43, il était connu comme un grand écrivain. C’est une importante figure romaine dont l’une des œuvres est consacrée à la description du monde selon les Gréco-Romains. Pomponius est considéré comme le plus vieux géographe de l’époque romaine. Sa carte du monde est la représentation que les peuples de l’Empire romain faisaient de leur environnement. La carte a eu droit à une reconstitution en 1898.