Beautiful colorful butterfly isolated on white background.

Top 15 des faits intéressants sur les papillons

La nature regorge de multitudes de merveilles qui en dehors de leur beauté contribuent aussi à la sauvegarde de l’équilibre environnemental. En parlant de ces merveilles de la nature, les animaux sauvages occupent une grande place. Parmi les animaux sauvages, nous retrouvons  les papillons qui sont très connus à cause de la diversité de leurs espèces et aussi surtout à cause de leur beauté. Avec cet article, faites le tour des faits intéressants sur les papillons. 

1- La transparence des ailes des papillons

Il est inutile de vouloir programmer un examen de vue des papillons au microscope afin de déceler l’aspect réel de leurs ailes. En effet, les ailes de papillon ont une couverture composée de multitudes de petites écailles environ des milliers. Puis les couleurs qui vous séduisent la vue lorsque les papillons volent à travers les fleurs dans votre jardin sont les reflets de nombreuses couleurs de l’environnement à travers ces écailles.

Il faut noter que les ailes elles-mêmes ont pour composition une protéine appelée chitine. C’est cette protéine qui forme aussi l’exosquelette des insectes. Et pareillement à l’exosquelette, la chitine est transparente.

2- L’existence des milliers d’espèces de papillons

Certaines personnes en étudiant les animaux ont pour plaisir de mémoriser les espèces ou les différentes variétés. Précisément concernant les papillons, les scientifiques ont découvert qu’il existe près de 20 000 espèces. Donc au cas où vous voudriez bien mémoriser les noms de ces différentes espèces, cela pourrait vous prendre plus de temps.

Et pour rendre la tâche plus facile, il va falloir peut-être commencer par les espèces que l’on retrouve régulièrement en France. Ces espèces sont à peu près 5000 dont seulement 260 sont exclusivement diurnes.

3- L’organe responsable du goût chez les papillons

Sûrement que les faits intéressants sur les papillons listés jusque-là font partie déjà de vos connaissances antérieures. Cependant, ce fait va beaucoup vous surprendre, car en réalité les papillons utilisent leurs pattes pour goûter. Et ce comportement n’est pas si inhabituel chez les papillons. Au cours d’une journée, les activités effectuées par les papillons consistent à manger et à s’accoupler. Puis grâce à ces activités, ils sont contraints de se poser sur des fleurs de temps en temps.

Au cas où la nourriture représente la priorité, les récepteurs du goût permettent aux papillons de trouver les bonnes plantes et les nutriments indispensables pour leur survie. Beaucoup de personnes se demandent maintenant ce que cela voulait signifier lorsqu’un papillon se pose sur elles. La simple raison est que le papillon a probablement faim.

4- La durée de vie éphémère des papillons

En abordant les faits intéressants sur les papillons jusqu’ici beaucoup sont curieux et brûlent d’impatience concernant la durée de vie des papillons. Alors voici enfin ce qu’il en est réellement. Un papillon adulte a en moyenne une durée de vie estimée à trois voire quatre semaines. Cependant, le cycle de vie depuis la fécondation jusqu’au vieillissement peut durer deux à huit mois.

Dans la nature pour toute chose, il existe souvent des exceptions à la règle et c’est aussi le cas chez les papillons. En effet, il y a au moins une espèce de papillon dont la durée de vie est d’environ 24 heures. Alors que d’autres papillons migrateurs, en l’occurrence le monarque d’Amérique du Nord peut vivre pendant près de huit mois.

5- Le papillon le plus répandu en France et en Europe est la piéride du chou

La piéride du chou est l’espèce de papillon la plus répandue en France et en Europe. C’est un papillon très connu pour sa couleur particulièrement blanc crème avec des marquages ou des taches noires. Il peut ne pas être le papillon le plus coloré dans votre cours ou dans votre jardin cependant il reste le plus commun.

Diurne et butineur, le mâle de piéride du chou a un marquage noir proéminent sur chaque aile alors que la femelle possède deux marquages au niveau de chaque aile. C’est une espèce observable facilement sur de nombreuses fleurs à la maison comme dans les jardins, elle peut atteindre près de 6 cm de taille.

6- La capacité migratoire de certaines espèces de papillons

En s’appuyant sur leur durée aussi relativement courte, l’on pourrait se demander, mais pourquoi un papillon pourrait migrer ? En effet, chez bon nombre d’espèces de papillons c’est le froid qui vient mettre fin à leur vie en les rendant immobiles. Tandis que pour certaines espèces, la chute de la température est un signal fort pour changer de milieu de vie.

De ce fait, les papillons ont besoin d’une température corporelle de 20 à 50 °C afin d’être capables de déployer les muscles de leurs ailes pour voler. Au cas où la température diminue, certaines espèces migrent seulement pour rechercher le soleil.

Dans cette tâche migratoire, le monarque d’Amérique du Nord est capable de parcourir en moyenne une distance d’au moins 4 000 km. Pour ce faire, il mise sur son vol qui est lent, mais très puissant avec son envergure comprise souvent entre 93 et 105 mm, donc en clair des facteurs qui lui procurent de la résistance et de la force.

7- L’une des grandes espèces de papillons est le papillon à queue d’hirondelle géante

Le papillon à queue d’hirondelle géante est très connu pour sa grandeur surtout en Europe. Il a une envergure d’ailes qui varie de 100 à 178 mm avec de grands vols planés. Ces ailes peuvent battre jusqu’à 300 fois par minute soit en moyenne presque 5 fois par seconde. À vrai dire, cette espèce porte un nom qui rime avec ses dimensions ou ses capacités.

Et si vous en avez déjà rencontré au cours d’un footing ou dans un jardin compte tenu du fait qu’elle est diurne, cette espèce à la capacité de vous envoûter juste par sa forme imposante. La description du papillon à queue d’hirondelle géante a été empruntée à l’oiseau qui porte le même nom. Ceci grâce aux longues queues que possèdent les ailes postérieures de ce papillon.

Par ailleurs, ces ailes présentent à la vue un fond jaune, mais clair. Le tout parsemé de marquages ou de dessins noirs avec une bordure noire embellie de marquages bleus et un marquage rouge sur l’aile postérieure. Un autre fait intéressant sur ce papillon est qu’il est capable de sécréter une substance odorante qui chasse les potentiels prédateurs.

8- Le régime alimentaire des papillons est essentiellement hydrique

Les papillons ont une alimentation particulièrement liquide. D’aucuns peuvent dire qu’en les voyant se poser de fleur en fleur, c’est sûr qu’ils se nourrissent. Oui, en effet, mais uniquement de substances hydriques. Ceci à cause du fait qu’ils ne disposent pas de système dentaire capable de mastiquer des produits alimentaires durs.

En réalité, ils possèdent une trompe qui fonctionne comme les pipettes. Et c’est avec ce dispositif de pipette, que les papillons boivent du nectar ou toute autre forme de liquide. Pour trouver facilement ces nourritures liquides, les papillons ciblent des fleurs ou des plantes hôtes. Ainsi, en Amérique du Nord, ils ciblent généralement les plantes hôtes comme les armoises et l’estragon.

En Europe, les papillons consomment notamment les ombellifères comme le fenouil commun, le persil, la carotte, l’aneth, mais aussi la rue fétide et la fraxinelle. Il faut souligner que le papillon en suçant le nectar d’une fleur pour s’alimenter emporte avec lui sur son corps poilu une certaine quantité de grains de pollen jusqu’à la prochaine fleur. C’est pour cette raison que le papillon est qualifié d’insecte pollinisateur à l’égard des abeilles.

9- Les ailes constituent la charpente défensive des papillons

Les ailes des papillons en dehors du vol leur permettent aussi de se préserver contre les prédateurs. L’espérance de vie moyenne des papillons est courte. Et même à l’étape d’adulte ou de vieillesse, les papillons demeurent des insectes très fragiles. Pour eux, rester en vie le plus longuement possible multiplie les chances de procréer afin d’assurer la subsistance de l’espèce.

Cette subsistance est d’une plus haute importance et représente d’ailleurs tout l’intérêt pour l’équilibre écologique de la nature. Alors, les papillons pour se défendre utilisent souvent les ailes comme mécanisme de défense. En effet, les papillons plient les ailes pour se fondre dans le décor de l’environnement et se rendre en quelque sorte invisibles.

Ou dans d’autres situations, les papillons déploient les ailes pour former un grand éventail de motifs et de couleurs pour faire peur ou distraire les prédateurs. Tous ces mécanismes interviennent comme des systèmes de défense.

10- Les papillons n’ont pas une paire d’ailes  

Il a été révélé que les papillons possèdent quatre ailes et non deux ailes comme les oiseaux selon l’opinion de beaucoup de personnes. Ce fait est d’ailleurs le fait le plus controversé sur les papillons. En dépit de toutes les représentations illustrées par les dessins ou les peintures ou même l’apparence que vous-même avez vue sur un papillon en vol, il faut retenir que les papillons possèdent quatre ailes bien distinctes.

Puis les ailes disposées vers l’arrière sont appelées les ailes postérieures tandis que les ailes situées au niveau de la tête sont appelées les ailes antérieures. Une fois en vol, vous avez l’impression que les papillons dessinent une forme de huit. Ce qui est vrai. Puis c’est grâce aux puissants muscles localisés dans la région thoracique que les papillons parviennent à faire ce mouvement avec les quatre ailes.

11- Les couleurs des ailes des papillons

Les ailes des papillons affichent deux formes de colorations bien distinctes. Ces colorations dites pigmentaires et structurelles apparaissent parfois de façon séparée ou des fois de façon combinée sur les ailes de papillon. Comme, il s’agit des pigmentations, elles sont brillantes et encrées puis demeurent définies en dépit de la quantité ou de la puissance de la lumière présente de l’environnement du papillon.

C’est probablement, cette capacité qui permet à ces colorations structurelles de se déplacer avec la lumière en laissant derrière elles un effet digne d’un arc-en-ciel. La description faite ici est facilement observable chez le papillon morpho. Le nom papillon morpho fait référence à plusieurs espèces de papillons bleus iridescents qui peuplent massivement les forêts tropicales.

12- Le charme et la beauté des papillons

Les papillons ont beaucoup de capacités plus que ce que l’on croirait. En effet, les papillons peuvent voir des couleurs que l’on ne peut pas voir. Et ceci à cause du fait qu’ils sont capables de percevoir la lumière ultraviolette qui n’est pas incluse dans le champ des capacités visuelles.

Par ailleurs, les ailes de nombreuses espèces de papillons possèdent ou reflètent des couleurs ultraviolettes « inconnues » qui interviennent dans leur capacité reproductive pour attirer des partenaires.

13- Les larmes de tortue, une bonne nourriture pour les papillons

En Amazonie péruvienne, une vidéo inédite a filmé des papillons qui suçaient des larmes de tortues. Ce fait intéressant peut sembler digne d’un conte de magie ou de fées, mais les spécialistes ont très vite donné la raison qui pourrait susciter un tel comportement chez les papillons.

En effet, le régime alimentaire de base des papillons constitué de nectar floral ne leur permet pas d’obtenir du sodium. Et c’est cette substance, que les papillons cherchent dans les larmes de tortue et parfois aussi dans les excréments.

14- La capacité pollinisatrice des papillons et l’écosystème

Un fait aussi intéressant concernant les papillons cible leurs capacités de pollinisation qui sont très précieuses pour l’écosystème. Il est connu de tous que les abeilles sont les meilleurs pollinisateurs. Néanmoins, les papillons apparaissent comme des alliés incontournables.

Ceci à cause du fait que les papillons sont capables de polliniser les fleurs de coton, une partie du cotonnier que les abeilles ne visitent naturellement même pas. Cet état de choses code pour l’augmentation de la récolte cotonnière.

Par ailleurs, c’est même un type de pollinisation bien connu ou plusieurs insectes collaborent pour polliniser différentes parties d’une même plante. Les scientifiques parlent de complémentarité de pollinisation et en dehors du cotonnier, cela se produit également chez bon nombre d’autres plantes comme les amandes.

15- Les activités industrielles comme menace pour la subsistance des papillons

Les activités industrielles en particulier l’agriculture industrielle menace la vie de bon nombre d’animaux sauvages depuis un certain temps. C’est aussi le cas des nombreuses espèces de papillons. En effet, la construction des nouvelles fermes industrielles sur de grandes superficies emblavées détruit l’habitat et les sources d’alimentation des papillons.

Les superficies laissent place à des cultures de maïs et de soja pour l’élevage ou même la consommation humaine. Par ailleurs, un pesticide utilisé pour ces cultures est très toxique et met à mal le schéma migratoire des papillons comme le monarque d’Amérique du Nord. Il s’agit du glyphosate.

En outre, il a été constaté que les chiffres de papillons migrateurs sur la côte californienne ont baissé graduellement sur ces deux dernières décennies. Ceci n’est pas uniquement un fait intéressant, il suscite aussi l’intérêt de veiller à la protection de l’habitat des papillons afin de pérenniser leurs espèces.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires
Camping

Les meilleurs campings de France

Les vacances sont une période propice à l’épanouissement, surtout pour ceux qui adorent passer du temps ensemble. À cet effet, les français sont particulièrement friands