Top 15 des faits intéressants sur la respiration

La respiration est un phénomène biologique qui facilite l’usage de la réserve énergétique ainsi que les échanges gazeux avec l’environnement extérieur. Notre but est de vous faire découvrir 15 faits intéressants sur la respiration.

1. La respiration se fait en trois étapes

Une bonne respiration survient après l’accomplissement de trois étapes cruciales. Chacune de ces dernières se déroule dans une cavité cellulaire spécifique. D’abord, on a la glycolyse, qui se déroule à l’intérieur du cytoplasme précisément dans l’hyaloplasme. Ensuite, le cycle de Krebs qui a lieu dans la matrice mitochondriale. Enfin, la chaîne respiratoire mitochondriale se construit au sein de la membrane interne des mitochondries.

• La glycolyse

Il s’agit d’un mécanisme de libération de l’énergie des cellules. Ce procédé a lieu hors de la mitochondrie et consiste à dégrader le glucose présent pour le convertir en énergie. Au cours de la glycolyse, on observe des réactions entrainées par des enzymes dégradant les molécules de glucose et de pyruvate.

• Le cycle de Krebs

Ce cycle constitue un des procédés organiques nécessaires à la fonction respiratoire. Il s’agit de métaboliser les lipides, glucides et acides aminés afin d’obtenir l’ATP, une molécule énergétique. En tout, dix étapes sont indispensables à la réalisation de ce cycle.

 • La chaîne respiratoire mitochondriale

L’oxydation des enzymes réduites obtenues au cours de la dégradation des composés organiques a lieu dans la mitochondrie. Elle est réalisée par une boucle transportant des électrons : c’est la chaîne respiratoire mitochondriale.

2. Le procédé de la respiration se déroule en deux phases

L’accomplissement du mouvement respiratoire requiert celui des phases d’inspiration et d’expiration de l’air. On ne peut parler de respiration que lorsque ces deux phases sont complètes.

La phase d’entrée de l’air ou inspiration est celle au cours de laquelle l’air quitte le milieu extérieur pour l’intérieur des poumons. Au cours de la deuxième phase, l’air qui était auparavant entré est expulsé hors des poumons : c’est l’expiration. Il peut y avoir entre 12 et 20 cycles par minute chez un Homme adulte.

3. Le poumon, organe principal dans la réalisation du mouvement respiratoire

La distribution de l’oxygène et la gestion des interactions gazeuses entre le sang et l’air sont assurées par les poumons. L’appareil respiratoire comprend les muscles respiratoires, les voies aériennes et les vaisseaux pulmonaires. Le poumon appartient à l’appareil respiratoire et de ce fait est impliqué dans la réalisation du mouvement respiratoire.

En fait, l’air qui entre par les narines au cours de l’inspiration va se loger dans la cavité des poumons qu’elle approvisionne en oxygène. En ressortant des poumons, au cours de l’expiration, l’air se charge en dioxyde de carbone qu’elle expulse hors du corps.

 4. Déclenchement du mécanisme de la respiration

Lorsque vous vous trouvez dans un milieu concentré en dioxyde de carbone, vous avez l’impression de vous étouffer. Le mécanisme de la respiration est enclenché lorsque vous essayez de faire rentrer de l’air à l’intérieur de votre corps. Une fois dans votre nez, l’air entrant est épuré, chauffé et humecté. Le chemin trachée-bronches-alvéoles qu’il emprunte ensuite le dirige droit aux poumons.

Une fois dans les poumons, l’air est mélangé au dioxyde de carbone qui s’y est niché. L’air contenant le dioxyde de carbone est chassé des poumons et ressort par le nez. Une concentration élevée en dioxyde de carbone de l’atmosphère fait accélérer votre fréquence respiratoire. La respiration revient à la normale lorsque le milieu est purgé d’une partie du dioxyde de carbone.

 5. L’existence de plus d’une dizaine de types de respiration

Chaque être vivant a une façon qui lui est spécifique de respirer. Que ce soit des végétaux ou des animaux, qu’ils soient ovipares ou vivipares, leur mécanisme de respiration n’est pas le même.

Pour ce qui est de la respiration des animaux aquatiques uniquement, on distingue plusieurs techniques. On a par exemple la respiration cutanée, la respiration trachéenne, la respiration pulmonaire, pour ne citer que ceux-là.

Pour ce qui est de l’Homme, on peut distinguer entre autres la respiration abdominale et la respiration thoracique.

6. La respiration aide à gérer ses émotions

Réguler la fréquence de votre respiration avant d’avoir une discussion avec quelqu’un par exemple vous aide à vous calmer. Cela vous permet de concentrer votre énergie dans le moment présent. Vous vous sentirez apaisé et plus enclin au dialogue. Si vous trouvez que vos sentiments vous submergent à un moment donné, fermez les yeux et respirez calmement. Vous vous sentirez tout de suite plus serein.

7. Pratiquer des exercices respiratoires libère le corps des toxines

Après les repas, les déchets issus du métabolisme des aliments, ainsi que les bactéries, et toxines pullulent dans le corps. La respiration nous permet d’éliminer ces déchets grâce à l’apport en oxygène. Toutefois, pour que le corps soit purifié des toxines, il faut une fréquence de respiration profonde et appuyée. Pratiquer des activités comme la course ou le yoga semble être le meilleur moyen pour en venir à bout.

 8. Respirer permet d’augmenter le taux d’oxygène dans le corps

Le rôle primordial de la respiration est de combler les besoins en oxygène de l’organisme et de rejeter le dioxyde de carbone. Avec l’augmentation du taux d’oxygène vient celle de globules rouges chargés de protéger le système immunitaire. La respiration a pour fonction d’assurer l’échange d’oxygène et de dioxyde de carbone entre le sang et l’air.

 9. Appareiller la respiration pour se déplacer dans un environnement inhabituel

Les animaux qui ont pour habitude de respirer dans l’air s’en abstiennent au cours du temps passé dans l’eau. Les Hommes ne peuvent rester en apnée que pendant quelques minutes. Lors des explorations ou dans le cadre de pêches sous-marines, on fait recours à la plongée en apnée. Cette dernière peut aussi être considérée comme une épreuve lors des compétitions.

Une fois dans l’eau, la fréquence cardiaque baisse. Les pratiquants d’une telle discipline s’entrainent à retenir leur respiration et à subir la hausse de la pression de l’eau. Ces précautions sont prises pour éviter de se noyer, de perdre connaissance ou d’attraper une pneumonie. Vivre dans l’espace nécessite également un entrainement rigoureux. Les cosmonautes doivent être capables de fabriquer l’oxygène dont ils auront besoin et de le recycler.

Ils usent d’un électrolyseur pour séparer l’oxygène de l’hydrogène à partir de l’eau. Le dioxyde de carbone ainsi que l’hydrogène récupéré sont rejetés dans l’espace.

 10. Grande influence de la mauvaise respiration sur la santé

Lorsque l’appareil respiratoire présente des anomalies, il arrive qu’on remarque un excédent de dioxyde de carbone ainsi qu’une carence d’oxygène dans le sang. Les conséquences les plus notables de cette anomalie sont les essoufflements, un excès de fatigue.

Respirer avec le diaphragme tout en stimulant le nerf parasympathique peut aider à apaiser cette boucle. La stimulation du nerf parasympathique provoque une réplique pour apaiser les signes annonciateurs de la dépression et de l’anxiété. Il est dangereux de respirer par la bouche, car on s’expose aux affections dues aux bactéries. Cela peut entrainer des pathologies au niveau du visage et de la mâchoire. La carence en oxygène au niveau des globules rouges fragilise tout le système immunitaire. Les muscles s’engourdissent plus facilement du fait du manque de sang.

 11. La respiration comme une clé majeure dans les disciplines chinoises et japonaises

Les taoïstes chinois et les samouraïs japonais ont pour coutume de méditer pour ajuster leur QI. La méditation repose sur le contrôle du souffle. Il s’agit de faire le vide dans sa tête pour laisser l’énergie vitale circuler librement dans le corps. Pour ces pratiquants, le but est de retrouver l’énergie qu’ils dégageaient à la naissance et donc des pensées pures. Les Européens, quant à eux, n’ont commencé à s’y intéresser que récemment.

 12. Respirer pour déstresser

Contrôler votre respiration vous aidera grandement quand vous vous sentirez stressé ou angoissé. Des études ont prouvé que contrôler son souffle pouvait affermir le cœur et les poumons. Lorsque la respiration est paisible, la partie du cerveau contrôlant le stress est inactive. Le corps et l’esprit sont calmes. En ne vous concentrant que sur votre souffle, vous ne ressentirez plus d’angoisse.

L’un des meilleurs types de respirations que vous pouvez pratiquer est la respiration abdominale. Elle permet d’améliorer l’afflux d’oxygène dans le corps. Votre système nerveux sera mieux équilibré et en phase avec votre corps.

13. Utilité de la respiration dans les chants et la musique

Respirer permet de coordonner et de rendre naturel le flux musical. C’est un procédé indispensable, car il met de la cohérence dans le développement de la mélodie et dans la composition de la partition. Dans le domaine de la musique, le diaphragme se trouve être un muscle fondamental. En respirant avec le diaphragme, l’air est éjecté des poumons et la tonalité monte sans être forcée. De cette façon, le musicien peut chanter sans se casser les cordes vocales ou s’étouffer.

14. La respiration aide à rester concentré

Le yoga est une discipline qui a pour base les techniques de contrôle du souffle. Ces méthodes permettent d’augmenter le degré d’attention tout en contrôlant les différentes phases de la respiration. La méthode veut que les battements du cœur soient synchronisés à la respiration pour augmenter le niveau de concentration.

15. La respiration comme objet de rapprochement avec le divin

Plusieurs sectes ou confréries pensent que contrôler et retenir sa respiration les guidera dans le voyage spirituel. Pour eux, ce n’est que comme cela qu’ils atteindront ce qu’ils appellent « l’illumination ». Cette coutume provient des hindouistes qui invoquent Dieu en récitant son nom continuellement.

Selon les taoïstes, l’air est l’essence de chaque individu. Contrôler sa respiration, revient donc pour eux à régénérer leurs matières. Leur but est de rendre leur esprit pur et invincible comme celui d’un jeune embryon. Ils pourront donc rejoindre le paradis en toute sérénité.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires

Qu’est-ce que la sénologie ?

Dans le but de pouvoir cerner plus profondément les différentes parties du corps humain, les sciences en général et la médecine en particulier se sont

Top 16 des cadeaux pour la Saint-Valentin

La Saint-Valentin est une fête propice pour célébrer l’amour dans un couple chaque année. Cependant, trouver le cadeau parfait pour l’être aimé peut s’avérer difficile