Home Magazine Top 15 des faits insolites sur les femmes

Top 15 des faits insolites sur les femmes

0
Top 15 des faits insolites sur les femmes

Tout être humain adulte et de sexe féminin est reconnu comme étant une femme. Bien qu’elles ne disposent pas de la même endurance que les hommes, elles ne sont pas moins capables. Cet article dédié à la gent féminine contient 15 faits insolites sur les femmes.

15. La première programmeuse informatique est une femme

Avec l’essor de la technologie, les informaticiens ont intensifié la création de logiciels pour faciliter l’usage des ordinateurs. Créer un programme n’est pas de tout repos. Il faut prendre en compte la grande variété de choix éventuels de l’utilisateur et agir en conséquence. Ce n’est donc pas à la portée de tout le monde.

Même si le domaine de la programmation semble être tout indiqué pour les hommes, les femmes ont aussi leur mot à dire. La preuve, la première personne à s’y être essayé est une femme. Ada Lovelace, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a pour l’occasion fait usage d’un moteur analytique. Elle est connue comme étant la pionnière de ce domaine si élitiste.

14. Les femmes vivent plus longtemps que les hommes

L’utilisation de procédés chimiques dans la production des aliments que nous consommons augmente les risques de maladies chroniques. C’est l’un des facteurs principaux entraînant la diminution de l’espérance de vie humaine. L’Homme ne peut donc vivre qu’environ 100 ans au maximum, même s’il y a des exceptions. On constate cependant que, dans le monde entier, la moyenne d’années vécut par les femmes et supérieure à celles des hommes.

Deux éléments peuvent expliquer ce phénomène. D’abord, les hormones sécrétées par chaque individu. Les gonades mâles ne produisent qu’un seul type d’hormone : la testostérone. Bien qu’elle soit bénéfique à l’organisme sur de nombreux plans, elle affaiblit en même temps le système immunitaire. Les œstrogènes produits par l’organisme féminin le bonifient et le rendent apte à repousser le plus de toxines possible.

Ensuite, faut-il le préciser, les femmes sont généralement moins exposées aux durs travaux que les hommes. Le stress engendré par ces conditions entraîne le vieillissement des cellules qui meurent plus vite qu’elles se régénèrent.

13. Les personnes les plus empathiques sont les femmes

Faire preuve d’empathie, c’est pouvoir se mettre à la place des autres. En vous confiant à une personne encline à la sympathie, il y a de fortes chances que vous vous sentez compris. Cela que vous soyez un proche ou un inconnu. Naturellement, les femmes sont des personnes sensibles et ouvertes aux émotions d’autrui. Cela leur permet de comprendre le mode de pensée d’une personne, et si nécessaire, de l’aider. Les hommes ne sont que très peu dotés de cette faculté.

12. Les femmes prennent près de 300 jours de leur vie pour choisir leurs vêtements

La majorité des hommes se plaignent du temps qu’il faut à leurs partenaires pour s’habiller. Vous avez raison, Messieurs, mais coquetterie oblige. Que ce soit pour aller au travail, sortir le soir ou même aller voir des amis, l’habillement n’est pas le même. Et comme on veut être la plus belle, quoi de mieux que d’essayer les derniers vêtements, accessoires et escarpins achetés. C’est parti pour 15 à 20 minutes d’essayage. Certaines passent même près d’une heure à choisir leurs tenues pour bien les assortir. « Une minute s’il te plait, j’ai presque fini » n’est assurément qu’une réplique.

11. Contrairement aux hommes, les femmes peuvent faire plusieurs choses à la fois

Combien de fois n’a-t-on pas entendu ce stéréotype d’amis, de parents ou même de nos partenaires ? Tu es une femme, les femmes sont multitâches. Il suffit qu’une femme se concentre sur une chose au détriment d’une autre pour qu’elle soit assaillie. Mais, les femmes sont-elles vraiment multitâches ? Plusieurs expériences ont été faites pour confirmer cette possibilité. Certaines ont débouché sur une infirmation et d’autres, une confirmation. Ce qu’il faut garder est que nul ne peut être pleinement concentré sur deux choses à la fois. La seule chose qui pourrait permettre d’y arriver c’est une bonne organisation. Mais encore faut-il le confirmer.

10. Les femmes sont obsédées par leur apparence

Miroir, miroir, dis-moi qui est la plus belle ? Oh, ma reine! La majorité des femmes, pour ne pas dire toutes, souffrent de ce « syndrome ». Bien que les critères de beauté diffèrent d’une personne à une autre, elles veulent être « la plus belle femme du monde ». Ainsi, tous les éléments susceptibles de mettre en doute leur beauté doivent être immédiatement anéantis.

Un bouton sur le visage, des poils aux pieds ou des cicatrices embarrassantes ? Tout doit disparaitre. Et donc, de temps en temps, chaque jour, dans les toilettes ou ailleurs, elles se remaquillent pour garder leur beauté. C’est aussi le moment de vérifier l’effet qu’on fait aux autres, particulièrement aux hommes.

9. Les Jeux olympiques de 1900 ont connu la première présence de femmes

À l’origine, seuls les hommes avaient le droit de participer aux Jeux olympiques. Au cours de l’organisation des jeux par la ville de Paris cependant, des femmes se trouvaient dans les rangs des athlètes. Sur près de 1000 participants, 22 étaient de sexe féminin. Elles ont démontré leur savoir-faire à l’équitation, au tennis, au golf, au croquet et à la voile. Aux éditions qui ont suivi, le nombre de candidates a augmenté ainsi que les disciplines qu’elles pouvaient pratiquer.

8. De tous les mammifères, la femme est celle avec les plus grosses poitrines

Les femelles de chaque espèce de mammifères sont dotées de mamelons pour nourrir leur progéniture. Chez la femme, ceux-ci sont au nombre de deux et plus volumineux que pour les autres espèces. Jusqu’à ce jour, aucune étude scientifique n’a pu démontrer l’importance de la grosseur dans l’allaitement des petits. Il s’agirait plutôt de la conséquence d’un choix naturel.

7. Après avoir fait l’amour, les femmes n’ont pas sommeil       

Une grande partie des hommes s’endort après une partie de jambes en l’air. Ce n’est pas de leur faute, il s’agit d’un besoin physiologique. Cela peut toutefois être frustrant pour leur partenaire. Les organismes des hommes et des femmes étant constitués différemment, celles-ci deviennent plutôt câlines. Certaines veulent discuter et s’amuser, ou se faire câliner. Les sensations diffèrent selon les individus et la satisfaction éprouvée.

6. Les femmes surmontent mieux les ruptures amoureuses

Il est peut-être vrai que les femmes aiment plus longtemps que les hommes. Une fois la relation rompue, elles ont tendance à prendre tout leur temps pour repartir de zéro. Ces dernières visent à travailler sur elle-même afin que les déboires de la relation passée ne s’invitent pas dans une éventuelle nouvelle union. Et, une fois qu’elle a fait le deuil, elle est prête à aimer de nouveau. Quant aux hommes, ils ont tendance à passer de flirt en flirt pour cacher leur déception. Au final, cette déception influence toutes leurs liaisons futures.

5. Une femme pleure au moins une trentaine de fois chaque année

C’est peut-être une triste statistique si on part du principe que la femme doit toujours avoir le sourire. Les hommes ne sont pas vraiment étrangers à ces écoulements de larmes. Qu’elles ressentent de la joie, de la douleur ou de la mélancolie, les femmes pleurent. Cela leur permet d’évacuer les émotions négatives qui les inondent. On préférerait quand même pleurer de joie même si c’est le plus rare des cas.

4. La femme est la créatrice de l’univers

Dans le panthéon sumérien, la déesse Tiawat serait à l’origine de la naissance de l’univers. De quoi réfuter la thèse du Big bang ? Ou celle de l’église ? Cependant, les Sumériens ne sont pas les seuls à croire en la véracité de cette thèse. En Australie aussi, certains indigènes considèrent la femme comme source de toute chose. D’ailleurs, celle-ci n’a-t-elle pas reçu le surnom de mère de l’humanité ?

3. Les ménorragies des femmes durent pendant au moins 4 ans de leur vie

Les règles, ce phénomène physiologique indispose plus d’une femme. C’est une période au cours de laquelle la femme se sent sale et dégoutante. Pourtant, ce n’est qu’une réponse de leur corps à l’absence de grossesse. Elles surviennent une fois par mois, durent 5 jours en moyenne et peuvent s’étendre jusqu’à 7 jours. Ce n’est qu’à la ménopause soit vers la cinquantaine que le procédé s’interrompt définitivement.

2. La femme vient de la planète Vénus

Les noms donnés aux planètes du système solaire sont relatifs à leurs caractéristiques. Pour représenter la planète Venus, on se sert d’une petite boucle surmontée d’une croix. Selon la mythologie grecque, il s’agirait d’un miroir qui contenait tous les attributs féminins. Le dieu Zeus en aurait fait présent à la déesse Vénus pour son mariage. Dans les situations biologiques, ce signe désigne le sexe féminin.

1. Une grossesse peut survenir sans crier gare

Avoir des relations sexuelles est peut-être pour le plaisir, mais il en découle des conséquences à ne pas négliger. Outre les affections qui peuvent être transmises, on a également le risque d’une grossesse. Il suffit d’une fois pour qu’une femme tombe enceinte. La période allant du 5e jour au 8e jour après les menstruations est cruciale. Les biologistes l’ont nommée : période de fécondité. Toute relation sexuelle dans cette période garantit, à presque 100 %, une grossesse. Le délai est de trois jours en prenant en compte la durée de vie des spermatozoïdes et de l’ovule.