ont-de-meilleures-amies

Top 15 des faits insolites sur les animaux

Les animaux sont des êtres vivants dont l’existence mérite une étude scrupuleuse. Ces créatures sont pleines de mystères. Dans cet article, vous allez découvrir 15 faits insolites sur les animaux.

15. Une fois chatouillés, les rats rient

Comme vous l’avez lu, les rats peuvent rire, et ce serait crucial pour eux. Lorsqu’il est chatouillé, un rat émet des vocalisations via des sons ultrasonores à 50 kHz. Ces derniers nous sont inaudibles, mais on les entendrait aussi lorsqu’ils joueraient ensemble.

Deux scientifiques ont fait cette découverte après avoir réalisé que lorsqu’un rat était taquiné, il montrait des signes de plaisir. Ces résultats ont été étayés par l’observation de l’activité neuronale dans le cortex somatosensoriel. Ce dernier est d’ailleurs la zone du cerveau utilisée par les humains pour traiter les informations recueillies à la surface de la peau.

14. La poudre de plumes de papillon est en fait des écailles

Est-ce que toucher les ailes d’un oiseau les empêche de voler ? Est-ce une légende ou une triste réalité ? Soyez rassuré, les papillons sont beaucoup plus résistants qu’ils ne le paraissent. Toucher leurs ailes et libérer la « poudre » peut les effrayer gravement, mais cela ne les tue pas.

La poudre qui apparaît sur nos mains après avoir manipulé un papillon est en fait un amas de minuscules écailles et ne sert à rien dans le vol de l’insecte. Ces minuscules écailles ne sont pas nécessaires aux papillons, au lieu de cela, ils servent à colorer leurs ailes. Ceci afin qu’ils puissent être reconnus par leurs congénères et se protéger des prédateurs.

13. Les mouches se frottent les pattes pour se laver

Malgré ce que l’on peut penser de ces minuscules insectes volants, les mouches accordent une grande importance au maintien de leur hygiène. Cela explique pourquoi on les observe fréquemment en train de frotter leurs pâtes.

La mouche a de minuscules poils sensoriels sur ses pattes, et même les moindres poussière ou résidu peuvent interférer avec la façon dont elle perçoit les objets qu’elle touche. Elle doit donc se frotter les pâtes afin de les nettoyer.

12. Les fourmis ne dorment pas, mais font plutôt des pauses

Avez-vous déjà vu une fourmi dormir ? Bien qu’elles soient connues pour être des travailleuses extrêmement dures, les fourmis, comme beaucoup d’autres insectes ne sont pas vraiment terrifiants. Elles entreront à plusieurs reprises chaque jour dans un état appelé végétatif pendant une brève période de temps afin de se détendre.

Leur température corporelle chute et leurs muscles se détendent pendant qu’ils restent immobiles avant de partir pour plusieurs heures de travail. Le manque de temps de repos d’une fourmi affecte directement son espérance de vie, ce qui explique pourquoi un employé vit moins longtemps que le monarque.

11. Les chagrins des autres souris peuvent être ressentis par un autre

Une étude scientifique avait démontré que les souris étaient capables d’éprouver de l’empathie pour la tristesse et la douleur de leurs congénères.

Les résultats des expériences ont indiqué que l’odeur était le mécanisme de cette transmission de la douleur. Cela déclencherait une corrélation complexe entre les mécanismes de communication sociale des deux groupes distincts de souris et le transfert émotionnel entre eux.

10. Les éléphants peuvent s’identifier dans un miroir

Tous les animaux n’ont pas la capacité cognitive de se reconnaître dans un miroir. Bien qu’avoir une conscience soit plutôt rare dans le règne animal, il arrive parfois qu’un animal sorte du tas. Cette capacité était auparavant connue chez les chimpanzés ou même chez les jeunes enfants, mais elle existe également chez les éléphants.

De nombreuses études ont été menées pour confirmer que les éléphants et les chimpanzés possèdent tous deux la capacité cognitive nécessaire pour reconnaître leur propre image dans un miroir.

9. Le fait de ne pas tondre un mouton peut être la cause de sa mort

La santé d’un animal pourrait être gravement endommagée par des quantités excessives de laine. Ce risque s’explique par plusieurs facteurs, dont le fait que la laine est déjà en mouvement continu et sans arrêt. Elle laisse l’animal emprisonné dans un cocon de laine qui se solidifie, absorbe l’humidité et finit par s’évaporer.

Inévitablement, les bactéries, champignons et autres parasites nocifs se multiplient lorsqu’il y a abondance de laine. Avec cet état de choses, il est important de tondre votre mouton si vous voulez lui éviter une mort subite.

8. Le lait d’hippopotame a une couleur rose

Voici un fait qui pourrait même nous faire aimer davantage cette grande bête de la savane. Le lait de l’hippopotame est en fait blanc. Mais lorsqu’il fait extrêmement chaud et que le soleil est au rendez-vous, il exsude un fluide visqueux qui est plutôt de couleur rose, donnant à l’animal un écran solaire naturel.

Le résultat est « lait rose », qui est un mélange des deux fluides : du lait et un écran entièrement rose. Disons alors que c’est un reflet solaire qui donne cette couleur rose à l’hippopotame.

7. Les vaches aussi ont de meilleures amies

Ce n’est pas un mythe, et c’est aussi crucial pour leur bien-être. Les vaches développent des sentiments pour un ou plusieurs de leurs congénères et se lient d’amitié avec eux. De plus, il a été démontré que lorsqu’un chien est séparé de son ami, il devient stressé. Les chiens sont beaucoup plus sérieux lorsqu’ils sont avec leur congénère préféré.

Cette étude permet d’inciter les éleveurs à prendre soin de leur bétail. Les vaches peuvent produire plus tout en réduisant le stress de l’animal en étant laissées avec son ami. C’est étonnant, n’est-ce pas ?

6. Les loutres de la mer dorment main dans la main

Le fait que l’on sache désormais que les mammifères marins dorment en se tenant la patte rend les loutres de la mer encore plus attachantes.

La majorité de ces animaux du Pacifique Nord dorment en flottant dans l’eau. Ils se rapprochent alors l’un de l’autre en dormant afin d’éviter de se séparer du groupe et de se perdre. Ce geste est loin d’être anodin. Cela signifie qu’ils tiennent l’un à l’autre de façon véritable. Avec ce geste solidaire, ils seront sûrs de toujours se trouver au sein d’une cohésion forte et inébranlable.

5. Le chien fait partie des animaux intelligents

Des études ont montré que les chiens ont suffisamment d’intelligence pour comprendre jusqu’à 250 mots et gestes, des nombres jusqu’à cinq et des calculs mathématiques élémentaires. Un enfant de deux ans est aussi intellectuel qu’un chien de taille moyenne, et cela de façon approximative.

Si ce n’était pas l’intelligence, on se demandait comment ces bêtes parviennent à se souvenir de qui que soit, afin de rugir au moment opportun. Et par ailleurs, ceux qui sont des serveurs fidèles, leurs gestes sont très insolites. On comprend maintenant que l’intelligence est le socle de toutes leurs prouesses.

4. Les manchots parcourent de grandes distances au sol

Tous les manchots sont capables de se tenir sur leurs courtes pattes et d’avancer en se dandinant. Mais certains d’entre eux, comme le manchot Adélie, le manchot à jugulaire, et le manchot empereur, avancent plus vite. Ils y parviennent en glissant sur le ventre en utilisant leurs pattes et leurs ailes comme moyen de propulsion.

Avec cette technique, ces animaux peuvent parcourir un bon nombre de kilomètres sans être lassés. Cela pourrait bel et bien lui permettre de se détendre et de sonder d’autres horizons.

3. Le dauphin voit à travers les sons

Le dauphin détermine ses cibles, comme les bancs de poissons, en envoyant des sons à haute fréquence, puis il analyse l’écho qui en résulte. Son système d’écholocalisation lui permet de déterminer la taille, la forme et la structure de ses proies ainsi que si elles sont calmes ou agitées.

Avec cette aptitude, nous pouvons affirmer que la vue est très importante pour la plupart des êtres humains. Sur ce, nous devons nous donner toutes les chances afin de la rendre performante et claire. Le son est alors un moyen puissant dans la quête permanente du dauphin.

2. Les éléphantes femelles mènent la harde

Dans le monde des éléphants, les femelles restent regroupées et créent des sociétés matriarcales dirigées par un éléphant expérimenté. Les connaissances de l’éléphant femelle qui pourrait avoir jusqu’à soixante ans sont très bénéfiques pour le groupe. Elle est consciente des endroits où se trouvent des réserves alimentaires saisonnières et des sources d’eau par exemple.

En effet, grâce à son expérience et son dynamisme, la femelle aurait une mémoire assez riche pour diriger la harde sans incident. On peut comprendre que le féminisme n’est pas un courant qui est au cœur de l’existence des éléphants.

1. Le plus existant des félins est le léopard

Le léopard d’Afrique et d’Asie peut courir à une vitesse de 70 km/h, mais il compte sur la tromperie pour se rapprocher de la proie qu’il amène. Cet animal se couche dans les acacias pour se reposer, et de là, il surveille les environs pour anticiper ses proies. Si l’une d’elles s’aventure sous l’arbre où il se trouve, il se laissera tomber. Et dans ce cas, c’est la débandade, une course effrénée qui donnera lieu à une fuite salutaire ou une mort sanglante.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires

Qu’est-ce que la sénologie ?

Dans le but de pouvoir cerner plus profondément les différentes parties du corps humain, les sciences en général et la médecine en particulier se sont

Top 16 des cadeaux pour la Saint-Valentin

La Saint-Valentin est une fête propice pour célébrer l’amour dans un couple chaque année. Cependant, trouver le cadeau parfait pour l’être aimé peut s’avérer difficile