13.-Le-tourisme-peut-etre-a-la-base-de-la-dependance-touristique

Top 15 des faits insolites sur le tourisme

Le tourisme est un fait social, culturel et économique. Il suppose des voyages qui s’effectuent par des personnes en vue d’aller découvrir ou voir des sites touristiques. Le tourisme peut paraître étrange à bien des égards, en raison de certains faits se rapportant à lui. Découvrez dans cet article, quinze faits insolites sur le tourisme.

15. Le tourisme peut causer l’épuisement des ressources naturelles

L’influence que peut exercer le tourisme sur les ressources naturelles d’un pays n’est pas une chose à prendre à la légère. En effet, le tourisme est une activité qui requiert la présence de l’étranger. De ce fait, la visite de certains endroits par les touristes peut être à la base d’un épuisement des ressources naturelles. Cela peut être causé par la volonté des touristes, de s’offrir un mobile touristique assez naturel au détriment de l’argent. Tout ce qui constitue des besoins en matière de tourisme est susceptible d’affecter les ressources d’une nation.

D’ailleurs, l’impact du tourisme sur les ressources naturelles et la promotion de la surconsommation sont possibles. Ceci est particulièrement regrettable dans les zones où la nourriture et l’eau sont déjà des ressources rares.

14. Le tourisme est une cause de pollution

Lorsqu’un grand nombre de personnes viennent visiter, elles pèsent invariablement sur le système de transport et ajoutent à la pollution locale et mondiale. Par exemple, deux kilomètres de trajet aérien génèrent environ 24 kg de dioxyde de carbone et environ 60 % de tous les vols sont effectués par des touristes.

Par ailleurs, certains estiment que les navires de croisière qui visitent les Caraïbes produisent plus de 70 000 tonnes de déchets par an. Ces déchets ne sont nullement profitables pour l’environnement. Ils peuvent être à la base de divers dommages affectant la nature.

13. Le tourisme peut être à la base de la dépendance touristique

Il y a des pays où le tourisme est mis en avant et considéré comme premier moteur de développement. Cependant, même si cela réussit dans certains cas, il est important de faire la part des choses. Car, lorsque cela devient une dépendance touristique, cela peut causer des dommages considérables.

Notons que, parfois, le tourisme prend une telle importance que d’autres sources de revenus sont négligées. Ainsi, cela entraîne une dépendance économique vis-à-vis de types de tourisme spécifiques. C’est une sage décision pendant une période prospère, mais à long terme, cela pourrait mettre le pays en danger de faillite économique. Cela peut également contribuer à des bouleversements politiques ou à des catastrophes naturelles.

12. Le tourisme favorise le braconnage étranger

Même si le tourisme permet aux étrangers de découvrir d’autres horizons, il leur est égal d’un intérêt non négligeable. Plusieurs structures touristiques sont sous les ordres de structures étrangères. Et pour cela, le braconnage, une sorte de chasse furtive et sans permission sur les terres d’autrui est favorisée.

Parfois, de grandes sociétés étrangères contrôlent une partie importante de l’industrie du tourisme dans un pays en développement. Elles le font tout en générant des bénéfices beaucoup plus importants que les entreprises locales, qui reçoivent relativement peu de revenus.

11. Le tourisme peut causer des financements déséquilibrés

Pour le tourisme, des fonds considérables peuvent être décaissés en vue de l’atteinte de tel ou tel objectif. Or, cet état de choses est à la base des financements déséquilibrés. Il entraîne par exemple le déficit financier dans le cadre d’autres projets nationaux.

D’ailleurs, bien qu’il puisse être plus efficace d’utiliser l’argent ailleurs dans un pays, il pourrait finir par aller vers les zones touristiques. Ainsi, les résidents qui ne vivent pas dans des zones touristiques désignées sont laissés de côté et connaissent une baisse correspondante.

10. Le tourisme est à la base des fluctuations saisonnières

Le tourisme est un secteur dont les activités sont à la base de la création de plusieurs emplois. Cependant, les emplois dans l’industrie du tourisme sont souvent temporaires. D’ailleurs, il s’agit des emplois peu rémunérés, sans avantages supplémentaires tels que les pensions ou l’assurance maladie ou les soins médicaux.

De ce fait, certaines zones peuvent avoir des pics de fréquentation suivis de longues périodes où il y a pratiquement peu d’activités. Cela ne favorise nullement les employés recrutés qui se retrouvent désœuvrés après une courte période de travail.

9. Le tourisme occasionne le choc des cultures

Le tourisme peut être à l’origine de certains chocs de culture. Puisqu’il implique l’acceptation de l’étranger, la survenance de certains faits occasionne des chocs culturels. Certaines incompréhensions sont notamment à la base de ces problèmes qui porte atteinte à la culture.

Les touristes manquent souvent de respect pour les coutumes et les cultures locales. Certains d’entre eux ne respectent pas les codes vestimentaires. D’autres par contre adoptent un comportement vulgaire ou inapproprié en public et se comportent de manière grossière ou inappropriée avec les habitants ainsi que leur culture.

8. Le tourisme peut affecter la culture

Parfois, certaines visites touristiques se soldent par des achats de mobiles touristiques. Des touristes charmés par tel ou tel objet décident après leur passage de se l’offrir en vue d’en faire un souvenir. Même si cela permet le voyage de l’œuvre d’art d’un pays, cela affecte également la culture.

D’ailleurs l’âme d’un lieu touristique peut être amoindrie par la commercialisation de la culture. Les coutumes locales qui ont un riche patrimoine culturel sont réduites à se déguiser et à dessiner des numéros pour les touristes en échange d’argent. Cela fragilise la culture et la réduit à une monnaie d’échange.

7. Le tourisme est à la base des dommages environnementaux

Avec des risques tels que l’érosion, la pollution, la perte d’écosystèmes naturels et les incendies de forêt, le tourisme peut souvent entraîner des dommages environnementaux. Même si les touristes se comportent de manière responsable, le simple nombre d’entre eux pourrait entraîner des dommages.

Les bâtiments, monuments et temples anciens ont souvent du mal à faire face à l’augmentation du trafic et subissent des dommages inévitables. La faune et les autres attractions touristiques naturelles peuvent subir des dommages durables.

6. Le tourisme participe à la promotion des structures

Le tourisme « a sa place sur la carte » : il donne au local une chance de se montrer et d’être connu du monde. En effet, le tourisme génère 5 % du PIB mondial. C’est un moteur efficace qui participe à la promotion des structures.

En outre, pour chaque emploi créé dans le tourisme de base, environ 1,5 emploi supplémentaire est indirectement créé dans l’économie liée au tourisme au sens large. En conséquence, le tourisme fournit un emploi à 1 travailleur sur 12 dans les économies avancées et émergentes.

5. Le tourisme est un moteur d’opportunités

Le tourisme est un atout important d’opportunités. Il propose des emplois et participe à la réduction du chômage. En effet, le personnel est nécessaire dans les hôtels, les bars, les transports, les événements, les magasins et les restaurants.

Ainsi, chaque structure profite de l’occasion pour procéder à des recrutements en vue de pourvoir les besoins de personnels. Le tourisme peut fournir des opportunités d’emploi indispensables. Cela favorise surtout la disponibilité de la main-d’œuvre.

4. Le tourisme renforce les liens interculturels

Le tourisme favorise les relations internationales qui peuvent conduire à des collaborations commerciales et culturelles à plus long terme. Il favorise également la sensibilisation interculturelle parmi les habitants et les touristes et construit des ponts de compréhension entre les cultures.

Grâce au tourisme, les relations interculturelles sont renforcées. Cela participe à la consolidation des liens de fraternité basés sur les cultures de chaque pays.

3. Le tourisme favorise la découverte de l’autre

En voyageant, l’on accepte de donner une partie de soi afin de recevoir, à la place, une nouvelle marque d’identité. Cela permet de compléter le puzzle de notre être. Ainsi, voyager, c’est accepter de se confronter à l’inconnu et de se faire surprendre. Le tourisme favorise donc une ouverture sur le monde ainsi que l’opportunité de tisser du lien entre les populations de pays lointains.

C’est des moments qui encouragent ainsi le voyageur à aller du statut de simple visiteur à celui d’ami. Il découvre les autres dans leurs cultures et traditions, et apprends à les accepter. L’échange culturel que créé le tourisme contribue au dialogue social et l’acceptation de la différence.

2. Le tourisme permet de côtoyer l’âme d’une nation

La vraie beauté d’un pays réside souvent dans ses habitants. Sourires, échanges et découvertes de connaissances sont quelques-uns des moments inoubliables du voyage. Grâce au tourisme, la population est aussi mise en valeur à travers l’artisanat.

Qui n’est pas allé dans un restaurant typique pour essayer un plat signature d’un célèbre chef local ? Ou découvrir un tableau d’un artiste célèbre qui a peint une certaine rue ? Ce sont les gens qui rendent un pays vraiment beau. L’envie de revenir, l’envie d’y rester.

1. Le tourisme favorise le décollage de l’économie locale

Le tourisme représente actuellement 10 % du PIB mondial et un dixième des emplois. Ces emplois existent dans de nombreux sous-secteurs du voyage, comme la restauration, le transport ou l’hébergement. Ce poids économique représente une part importante du PIB de certains pays, favorisant ainsi la modernisation des infrastructures et l’amélioration des conditions de vie de leurs habitants.

L’industrie du tourisme continue de créer des possibilités d’emploi pour répondre à la demande croissante. Ainsi, dès son arrivée dans la destination d’accueil, le voyageur participe, directement ou indirectement, au développement de l’économie locale, à laquelle il doit sa présence. Si un voyageur mange dans un restaurant, dort dans un hôtel ou loue un vélo pour se déplacer en ville, il contribue à la croissance des emplois dans l’industrie. Même si le tourisme est d’un intérêt particulier pour plusieurs pays, il n’en demeure pas moins qu’il est aussi la source de plusieurs dommages. Ces quinze faits insolites tels que listés en sont la preuve, que le tourisme n’est pas une activité profitable à toute fin.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires

Qu’est-ce que la sénologie ?

Dans le but de pouvoir cerner plus profondément les différentes parties du corps humain, les sciences en général et la médecine en particulier se sont

Top 16 des cadeaux pour la Saint-Valentin

La Saint-Valentin est une fête propice pour célébrer l’amour dans un couple chaque année. Cependant, trouver le cadeau parfait pour l’être aimé peut s’avérer difficile