Le-bapteme-1

Top 15 des faits incroyables sur Jésus-Christ

Le Nouveau Testament contenu dans la bible parle en majorité d’un homme : Jésus-Christ. Selon la personne et les croyances, il est le fils de Dieu, un imposteur ou un prophète. Embrasser le christianisme revient à étudier sa vie et ses actions. Cela permet de mieux le cerner pour en prendre exemple. Lire cet article est absolument parfait pour accomplir ce dessein. Il y est exposé 15 faits incroyables que vous ignorez peut-être sur Jésus-Christ.

15. Il a transformé l’eau en vin

Dans la contrée d’Israël qu’a connu Jésus, les fêtes donnaient lieu à de véritables effusions de vin. On en réservait des outres entières pour ne pas en manquer. Or, au cours d’une noce qui a eu lieu à Cana, le vin avait manqué. Il n’y avait aucun moyen de s’en procurer et on n’était qu’au milieu de la cérémonie. La mère de Jésus ayant vu cela demande aux serviteurs d’aller voir Jésus. Ce dernier leur dit d’apporter des outres pleines d’eau et de les faire goûter. Miracle ! C’était du vin, l’eau était transformée en vin. Ce miracle avait rendu davantage légitime le statut de Jésus entant que fils de Dieu.

14. Il a eu 12 apôtres

Au cours de son ministère, plusieurs personnes ont accompagné Jésus et lui sont restées fidèles. On dénombrerait environ 70 disciples permanents. Les disciples sont des personnes qui apprennent ou à qui on enseigne un art. Effectivement, les disciples de Jésus savaient guérir les malades et opérer d’autres miracles.

Cependant, il y avait parmi ces derniers, certains qui étaient plus proches de lui. Il les a appelés « apôtres » et ils sont au nombre de douze. Il y a Simon-Pierre, Matthieu, Barthélemy, Thomas, Jean, Jacques, Judas l’Iscariote, Philippe, André, Jude, Jacques, Simon. Ils ont été choisis après une longue méditation. Le premier à avoir été est André. Ils ont pour rôle de diriger l’église et de ramener les gens à la foi véritable.

13. Jésus a ressuscité des morts

Une des prouesses incroyables montrées par Jésus à ses disciples, mais aussi aux Israéliens est la résurrection. En temps normal, la résurrection est un phénomène impossible à réaliser. Elle consiste à ramener à la vie les personnes mortes, qu’elles l’aient été récemment ou non. Il est fait référence à ce phénomène dans le livre saint pour faire montre de la puissance du Christ.

Plusieurs personnes mortes ont retrouvé la vie après que Jésus leur eut imposé les mains. La résurrection qui a le plus fait parler est celle de Lazare. Étant très proche de celui-ci, sa mort ébranla Jésus qui le ressuscita malgré le fait son corps était déjà en putréfaction. Plusieurs autres personnes revinrent à la vie grâce à Jésus. Même un des sacrificateurs de Jérusalem dont la fille était morte eut droit à ses faveurs. Toutefois, le premier mort que Jésus a ramené à la vie est le fils d’une veuve.

12. Son importance pour les chrétiens

L’intérêt que portent les chrétiens à la vie de Jésus n’est plus à démontrer. « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Quiconque viendra à moi ne périra point, mais aura la vie éternelle ». Cette phrase signifie pour tous les chrétiens du monde qu’ils vivront en donnant leur vie à Jésus. Même si on ne sait rien de ce qui se passe lorsqu’on meurt, beaucoup croient à une vie après la mort. Cette vie se déroulerait dans un endroit unique appelé paradis. C’est donc pour accéder à cet idéal qu’ils essaient de mener une vie semblable à celle du Christ.

11. Le double sens de la pâque

La pâque est une fête juive célébrée bien avant la naissance de Jésus. Elle a pour origine le fait que les juifs aient été épargnés des calamités durant leur séjour en Égypte. Ces fléaux sont connus sous le nom des « 10 plaies ». Ils sont survenus au cours de la négociation entre Moïse et le pharaon concernant la sortie des juifs d’Égypte. Au cours de la dernière plaie, les premiers-nés des Égyptiens avaient tous perdu la vie. Ceux des juifs ayant été sauvés grâce au marquage au sang d’agneau de leur porte.

C’est donc ce miracle qui est célébré le jour de pâque. Des siècles après cet événement, un autre fait a rendu la fête de pâque unique. Elle coïncide dans le Nouveau Testament avec la résurrection de Jésus. C’est donc une célébration très importante pour les juifs, mais aussi les chrétiens du monde entier.

10. Les évangiles

Les principales parties du Nouveau Testament sont les récits de la vie de Jésus. Ils ont été rédigés par quatre de ces plus proches disciples. Ces documents débutent généralement par sa généalogie avant d’aborder son enfance. La moindre étape, de sa vie à son avènement en passant par sa mort, y est consignée.

Les récits diffèrent légèrement selon les auteurs, mais se rejoignent sur les événements importants. Certains cultes chrétiens se basent sur les principes qui y ont été inclus. Ils se donnent même le nom d’« évangélistes », et essaient de propager au plus grand nombre possible, les évangiles.

9. Le reniement de Pierre

Renier quelqu’un revient à nier tout lien, quel qu’il soit avec cette personne. C’est une déclaration mensongère qui peut être faite aussi bien envers sa famille ou ses amis. La plupart du temps, elle survient dans des circonstances extrêmes. Profitant de ce que les mécontents racontaient à son sujet, les chefs religieux arrêtent Jésus.

Pendant qu’il est conduit par la nuit glaciale vers eux, deux disciples l’accompagnent. L’un deux, Pierre a été reconnu par une servante. Craignant sa vie, ce dernier nia promptement tout lien avec l’accusé du jour. Pourtant avant cet épisode, Jésus l’en avait averti et il avait réfuté en disant qu’il préférât mourir.

8. La crucifixion

Crucifier quelqu’un consiste à lui fixer les mains et les pieds sur des planches disposées en croix. Bien qu’elle ne soit plus utilisée dans le cadre des condamnations, elle est connue partout dans le monde. Et pour cause, c’est la sanction qui a été infligée à Jésus-Christ. Dans l’antique Israël, ce châtiment était réservé aux plus grands brigands et aux meurtriers. Les chefs juifs ont jugé qu’en se proclamant Roi des juifs, Jésus avait manqué de respect à l’empereur. Et en ce sens qu’il avait commis un crime impardonnable. Il a donc été condamné à la crucifixion après jugement du gouverneur de la ville.

7.  Jésus était trahi par un baiser

S’il y a une chose que personne au monde ne parvient à pardonner facilement, c’est la trahison. La raison est qu’elle provient le plus souvent de personnes en qui on a mis toute sa confiance. Il y a plusieurs formes de trahison. Que ce soit un conjoint infidèle, un ami déloyal ou un frère traitre, c’est dur de pardonner.

Dans la bible, c’est Judas l’Iscariote qui a tenu le mauvais rôle. C’est l’un des disciples fervents de Jésus qui fut payé à 30 pièces d’argent pour le livrer à ses ennemis. Comment ces derniers ont-ils convenu de le faire reconnaître ? Par un baiser. « L’homme auquel je donnerai un baiser, c’est lui. Arrêtez-le ! », Dit Judas. Une fois devant Jésus, il l’embrasse et ce dernier fut arrêté.

6. Né d’une vierge

Dans la coutume juive d’antan, les filles promises en mariage doivent rester vierges jusqu’à la célébration. La virginité était considérée comme un symbole de pureté de la jeune fille. Elle faisait ainsi l’honneur de sa famille et la fierté de son fiancé. Tomber enceinte avant le mariage est donc considéré comme un affront fait aux deux familles. Il y a même des cas où le mariage est annulé pour ce motif.

Marie, la mère de Jésus était fiancée à un homme du nom de Joseph. Elle tomba enceinte, sans avoir connu d’homme, sous l’action du Saint-Esprit. Son fiancé ne voulant pas ébruiter l’affaire décida de la quitter secrètement. Cependant, il revint à de meilleurs sentiments, mais ne l’approche pas avant la naissance du petit. Jésus n’a donc pas été conçu comme vous et moi.

5. La guérison des malades

La médecine n’était pas aussi évoluée au temps de Jésus qu’aujourd’hui. Les maladies facilement traitables aujourd’hui étaient incurables à cette époque. Les malades étaient abandonnés à leur triste sort. Quant à ceux qui avaient les moyens, ils se faisaient dépouiller petit à petit par les guérisseurs.        

 Lorsqu’il venait dans une de ces villes infestées de malade, Jésus prenait le temps de les guérir. Il y avait même une piscine dans laquelle les malades se baignaient une fois l’eau agitée. Celui qui y arrivait le premier était spontanément guéri. Un jour du Shabbat, Jésus guérit un homme paralysé incapable de s’y plonger. De là s’est éveillée la rancune que les chefs religieux avaient pour lui.

4. Jésus nourrit les peuples

Lorsqu’il était de passage dans une ville, des centaines voire des milliers de personnes se pressaient pour l’écouter parler. Ses enseignements se poursuivaient parfois jusque tard dans la nuit. Impossible donc pour ces masses de se nourrir. Les disciples n’ayant pas assez d’argent pour tous les satisfaire, Jésus faisait recours au miracle. Il multipliait la nourriture existante pour qu’elle soit en quantité suffisante pour tous. Il est arrivé qu’il nourrisse plus de 5000 personnes avec cinq pains et trois poussons. On raconte même que les restes emplissaient une dizaine de corbeilles. Cela ne s’est pas produit qu’une fois, et chaque fois, les gens étaient de plus en plus nombreux.

3. Le baptême

Même de nos jours, le baptême revêt une grande importance pour les chrétiens du monde entier. Être baptisé signifie être né de nouveau. C’est le passage entre le pardon des péchés antérieurs et la nouvelle vie chrétienne. Pour ce faire, le célébrant « lave » le fidèle avec une eau spéciale. C’était déjà le cas lors du passage de Jésus en Israël.

La seule différence est que le fidèle était plongé dans le Jourdain. En ce temps-là c’était Jean, fils de Zacharie et parent de Jésus qui faisait office de célébrants. Cela lui a d’ailleurs valu le surnom de « baptiste ». Même Jésus est passé par cette étape avant de commencer son ministère. Plusieurs personnes ont été baptisées par les disciples de Jésus. Plus que le simple baptême, c’est l’absolution des péchés et le nouveau départ qui attire les fidèles.

2. La sanctification

Se consacrer uniquement à Dieu et s’éloigner du péché, tel se résume le processus de sanctification. Les personnes qui se dirigent sur ce chemin rejettent tout ce qui les attache au monde matériel. Seule une poignée de personnes arrivent à réussir à le faire.

Ils sont alors consacrés par l’église et canonisés. Jésus demande souvent à ses disciples de se sanctifier. Car dit-il « ce que vous aurez perdu pour moi, mon père vous le rendra au centuple ». Le premier saint fut Simon-Pierre. Après lui vinrent d’autres qui ont également tout rejeté pour servir Dieu.

1. La Pentecôte

Tout comme la pâque, il existe d’autres célébrations chères aux chrétiens. L’une d’elles est la Pentecôte. Elle est célébrée en souvenir de la descente de l’Esprit saint sur les disciples de Jésus. En effet, avant sa montée au ciel, Jésus a promis à ses disciples de leur envoyer un signe pour les fortifier. Dans l’attente de ce jour, ces derniers ont rassemblé le plus de fidèles possible aux quatre coins du monde. Alors qu’ils étaient dans une pièce, chacun se mit à parler dans une langue qui permettrait aux autres de le comprendre. À la vue de ce prodige, beaucoup crûrent et se firent baptiser. Une partie des chrétiens a même pris ce phénomène comme base de leur foi.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires
Camping

Les meilleurs campings de France

Les vacances sont une période propice à l’épanouissement, surtout pour ceux qui adorent passer du temps ensemble. À cet effet, les français sont particulièrement friands