Top 15 des crypto-monnaies les plus rentables en 2021

0
396

Êtes-vous un débutant ou un nouveau dans le monde des crypto-monnaies ? Ce serait un excellent début pour vous de chercher à avoir des informations sur ce domaine. Plusieurs crypto-monnaies existent aujourd’hui, mais lesquelles sont plus rentables ? La suite de cet article vous présentera les 15 crypto-monnaies les plus rentables en ce moment et l’année prochaine à partir de leur capitalisation boursière.

15. Nem (XEM), 1 739 700 000 dollars

Le projet NEM est une plateforme qui permet à tout le monde de programmer un smart-asset. La plateforme NEM peut gérer jusqu’à 100 transactions par seconde contrairement à celle d’Ethereum qui ne gère que 15 transactions par seconde.

Pour vous donner une idée claire, un smart-Asset peut-être toute chose comme une action, une monnaie, une obligation ou encore d’autres. Cela permet la création des instruments financiers dont le modèle n’existe pas encore. Vous pouvez personnaliser vos idées selon vos imaginations. Sa capitalisation boursière est de 1 739 700 000 dollars.

Les exemples d’utilisation de la technologie NEM sont :

  • La Propriété d’actions ;
  • Le Vote ;
  • Le Crowdfunding ;
  • Les Programmes de points de fidélité ;
  • La Tenue de registres sécurisés et bien d’autres.

La fondation de la société NEM est basée à Singapour.

14. Dash (DASH), 1 980 806 026 dollars

Dash (Digital Cash) a l’objectif d’être la cryptomonnaie la mieux conviviale et la mieux évolutive au monde. La plateforme de cette monnaie a le pouvoir d’envoyer des fonds qui instantanément sont confirmés par une sécurité (preuve doublée des envois). Cette dernière propose aussi la fonctionnalité de l’historique effaçable des transactions. Avec elle, vous avez également la capacité d’effectuer des transactions de manière anonyme.

La monnaie DASH est faite pour être utilisée comme monnaie numérique, mais avec de valeurs ajoutées. Le temps de transaction de sa plateforme est beaucoup plus court et les frais sont aussi moins élevés. Elle a une caractéristique supplémentaire qui lui permettra d’être utilisée dans les services de haute gamme. Son équipe de travail comporte plus de 50 personnes dont Evan Duffield est le directeur. Sa capitalisation boursière est estimée à une valeur de 1 980 806 026 dollars.

13. Neo (NEO), 3 160 449 300 dollars     

La plateforme du projet Neo est celle de premier abord pour les contrats intelligents. Elle est parfois appelée l’Ethereum de la Chine.

Le projet Neo a pour but de numériser de nombreuses catégories d’actifs qui étaient conservés par des moyens plus traditionnels. Ainsi, ces actifs seraient utilisés dans des contrats intelligents. Vous allez vous demander la somme de sa capitalisation boursière. Cette dernière s’évalue à 3 160 449 300 dollars en bourse.     

Le fondateur de NEO se nomme Da Hongfei. Il représente une figure importante dans le monde de la cryptomonnaie et a travaillé sur beaucoup de projets de blockchain ultérieurement. L’équipe de travail de la plateforme est formée de 6 investisseurs internes et d’une large communauté de développeurs tiers.

12. Iota (MIOTA), 3 919 137 699 dollars

L’IOTA est créé spécialement pour faciliter les interactions entre les objets connectés. Il s’agit donc du développement de l’internet des objets. La valeur nette de sa capitalisation boursière évaluée à 3 919 137 699 dollars.

Cette monnaie a été créée par plusieurs personnes, dont Serguei Popov, Sergey Ivancheglo, Dominik Schiener et David Sønstebø. L’objectif de création est d’étendre les réseaux internet en utilisant les objets connectés. Elle est une technologie qui permet de faciliter la réalisation des paiements et les translations opérées entre les périphériques connectés. Plusieurs grands investisseurs sont en partenariat avec le projet IOTA.

11. Eos (EOS), 4 490 870 719 dollars

Eos vient remettre en cause Ethereum sur ses principes de fonctionnement. Les problèmes d’extensibilité ayant affecté Ethereum sont une principale question que le réseau Eos cherche à résoudre. Ce problème est survenu lors du taux élevé des transactions sur le réseau Ethereum.

Lors de chaque interaction sur Ethereum, vous devez payer des frais ce qui le différencie avec Eos. Mais à combien s’élève sa capitalisation boursière ? Cela est d’une somme de 4 490 870 719 dollars.

La plateforme EOS a été l’œuvre de Dan Larrimer. Cet homme n’est pas un étranger à la technologie de la blockchain ou des startups. Il a été le principal acteur de plusieurs projets réussis, tels que Steem, BitShares et Graphene.

10. Monero (XMR), 4 910 649 586 dollars

Avec une capitalisation boursière de 4 910 649 586 dollars, Monero est une cryptomonnaie créée pour être utilisée en tant que système de paiement. Les translations de ce système seront totalement anonymes contrairement au système de Bitcoin.

La méthode utilisée par la plateforme Monero est le hachage cryptonique des adresses de réception. Cela permet de séparer la pièce ou monnaie de l’adresse à laquelle elle est destinée. Pour éviter les traçabilités en quelque sorte.

L’équipe de travail de Monero est composée de 7 développeurs principaux. Des mises à jour du logiciel sont faits au moins tous les 6mois.

9. Tron (TRX), 7 198 054 131 dollars

L’objectif principal de Tron est de guérir l’internet, car les fondateurs ont la croyance qu’il dévie de son intention originelle. Le projet Tron veut atteindre son objectif en partant d’un système de divertissement à contenu libre. Cela aidera les utilisateurs à stocker, publier et posséder librement des données. Ainsi, ils peuvent avoir la possibilité de décider d’où et comment partager leurs données.

Ce projet est dirigé par Justin Sun, son fondateur. La valeur de la capitalisation boursière de Tron est de 7 198 054 131 dollars. Le dirigeant a le soutien de plusieurs investisseurs providentiels parmi lesquels se trouve Xue Manzi. Aussi, plusieurs hautes têtes font partie de l’équipe de travail. C’est l’exemple de Binshen Tang, Wei Dai, et Chaoyong Wang.

8. Stellar lumens (XLM), 8 841 324 832 dollars

Stellar Lumens a pour objectif d’utiliser la Blockchain pour effectuer des paiements internationaux super rapides et avec de petits frais. La plateforme peut traiter plusieurs milliers de transactions par seconde et avec un temps de confirmation très minime (3-5 secondes). C’est tout comme le protocole de Ripple.

Stellar lumens semble mettre en conséquence Bitcoin qui a un fonctionnement très lent et en plus avec des frais de translations très élevés. Avec une capitalisation boursière de 8 841 324 832 dollars, cette monnaie réussira son objectif.

L’équipe de développement de Stellar Lumens est dirigée par Jed McCaleb. Ce dirigeant a travaillé avec succès dans plusieurs startups ultérieurement, comme eDonkey, Ripple et Overnet.

7. Bitcoin cash (BCH), 11 025 929 654 dollars   

Bitcoin Cash est une monnaie qui vient du Bitcoin. Son objectif est de permettre la réalisation de beaucoup de translations que sur Bitcoin, mais à moindre coût. Elle repose sur une technologie de base de données distribuée et séquentielle nommée blockchain.

Bitcoin cash se base sur le code original de Bitcoin, mais a rejeté la limitation des blocs. Le minage le plus efficace du Bitcoin cash se fait à l’aide d’ASIC. Ces machines (ASIC) permettant le minage du Bitcoin cash peuvent aussi miner le Bitcoin. La capitalisation boursière de cette pièce s’élève à 11 025 929 654 dollars.

Notons que le Bitcoin cash dispose de plusieurs équipes de développement.

6. Litecoin (LTC), 13 250 826 875 dollars

Tout comme Bitcoin, Litecoin est une plateforme de transaction créée pour son utilisation en tant que monnaie numérique. Grâce à plusieurs améliorations techniques, la plateforme est capable de traiter un nombre élevé de transactions à moindre coût. Il s’agit du traitement des petites translations quotidiennes effectuées. Sa capitalisation boursière est estimée à 13 250 826 875 dollars.

Cette monnaie a été créée par Charlie Lee, un ancien employé de Google. Il fut soutenu par une équipe solide de développeur.

Un meilleur fait toujours des exploits, l’exemple de ce fondateur.

5. Ripple (XRP), 50 776 456 155 dollars  

La plateforme Ripple vise l’amélioration de la rapidité des transactions financières, surtout de celles bancaires internationales. D’habitude, une translation vers l’international dure environ 5 jours avant d’être compensée et avec des frais exorbitants.

L’objectif de cette plateforme est de rendre ces transactions rapides (juste environ 4 secondes) et bon marché. Sa capitalisation boursière s’élève à 50 776 456 155 dollars.

L’équipe de développement de Ripple compte plus de 150 personnes dirigées par le PDG Brad Garlinghouse, qui a un curriculum vitae très impressionnant. Il a beaucoup d’expérience et a occupé de postes élevés dans d’autres organisations comme Yahoo et Hightail.

4. Cardano (ADA), 62 529 461 803 dollars

La cryptomonnaie Cardano (ADA) est un blockchain de contrats intelligents. Cette dernière a été publiée par Charles Hoskinson et Jeremy Wood. Ces deux font partie des premiers membres de l’équipe d’Ethereum.

Cardano veut résoudre certains des problèmes les plus importants du monde de la cryptomonnaie comme ceux liés à l’évolution et au vote démocratisé. Ces problèmes en causent d’autres qui sont continus depuis des années. La capitalisation boursière de cette monnaie est de 62 529 461 803 dollars.

L’équipe de développement de Cardano est composée de quelques meilleurs cerveaux du monde de la blockchain. Ensemble, ils cherchent la création d’une base solide sur laquelle d’autres peuvent s’appuyer surtout pour les années antérieures.

3. Tether (UDST), 70 932 110 815 dollars

Tether (UDST) est un jeton de cryptomonnaie présent sur la blockchain Bitcoin. Une pièce de cette monnaie équivaut à un dollar américain. Cette dernière appartient à une catégorie de cryptomonnaie nommée stablecoin. Cette catégorie vise à maintenir les évaluations de cryptomonnaie stable. Elle serait beaucoup plus utile comme moyen de stockage de la valeur et d’échange au lieu d’être un moyen d’investissement.

Sa capitalisation boursière s’élève à 70 932 110 815 dollars. Les stablecoins suivent les devises traditionnelles comme l’euro, le dollar ou le yen japonais.

2. Ethereum (ETH), 506 520 064 425 dollars

Ethereum est la première plateforme qui a apporté le concept de contrats intelligents à la chaîne de blocs. Cette monnaie, lancée en juillet 2015 par Vitalik Buterin, est rapidement passée de l’obscurité à la célébrité dans le monde des crypto-monnaies.

Buterin a mis en place une équipe forte de développeurs qui travaillent pour développer davantage cette plateforme. La plateforme Ethereum a le pouvoir de traiter les transactions très rapidement et à moindre coût sur le blockchain. Elle a également la capacité d’exécution des contrats intelligents. Ethereum a une capitalisation boursière estimée à 506 520 064 425 dollars.

Les translations automatiques rapides et sécurisées sont l’affaire de la plateforme Ethereum.

1. Bitcoin (BTC), 1 145 396 534 565 dollars

C’est le roi des crypto-monnaies. Le Bitcoin est la toute première cryptomonnaie créée. C’est aussi la cryptomonnaie qui a le plus de valeurs boursières que toutes les autres venues après elle. Son objectif est de fournir une version électronique de pair à pair de l’argent liquide. Cela permettrait d’effectuer les paiements en ligne sans le besoin d’une tierce partie. Cette monnaie a été créée par Satoshi Nakamoto. Sa capitalisation boursière s’élève à 1 145 396 534 565 dollars.

L’objectif de bitcoin s’est vite réalisé grâce à la hausse rapide de son prix. La hausse du prix a entraîné une explosion du nombre des nouveaux investisseurs. L’équipe de développement de Bitcoin est dirigée par Wladimir J. van der Laan.

La création de chaque cryptomonnaie a son objectif. Mais le point commun est qu’ils visent eux tous le développement de la monnaie numérique. Pour investir dans une cryptomonnaie parmi elles, c’est à vous de choisir laquelle ! Cependant, nous vous conseillons d’effectuer vos propres recherches avant de prendre position sur ces dernières. Car les informations véhiculées par cet article ne sont pas des conseils d’investissements.