Top 15 des avions présidentiels les plus chers au monde

0
229

Avec des sommes colossales, les présidents de certains pays ont acquis d’authentiques joyaux aéronautiques qui n’ont rien à envier aux monuments les plus emblématiques de la planète. Équipés des dernières technologies, ils disposent de spas et de salles à manger, accompagnés d’un superbe design à la hauteur d’un souverain. Être gouverneur est un travail difficile, mais cela en vaut la peine si le gain est l’un des 15 avions présidentiels les plus chers au monde. Découvrez-les ci-dessous.

15. Airbus A319 (Brésil), 81 millions de dollars

Le jouet préféré de Dilma Rousseff a été récemment dévoilé au Dubai Airshow où elle n’a visiblement pas pu s’empêcher de triompher avec style. Cet exemplaire de plus de 81 millions de dollars est doté de toutes sortes de détails ostentatoires pour offrir les vols les plus inoubliables.

Ses 160 passagers peuvent profiter d’un tour confortable avec des sièges douillets et un éclairage parfait pour la détente. En prime, l’Airbus A319 réduit les émissions et consomme peu de carburant avec une distance maximale possible de 6 035,04 km.

14. Boeing 737 (Taïwan), 90 millions de dollars

Un avion qui comprend des winglets pour une expérience de vol plus avancée, ainsi que des dispositifs d’atterrissage spéciaux, doit avoir un prix considérablement élevé. Mais cela n’a visiblement posé aucun problème à Ma Ying-Jeou, qui a dépensé 90 millions de dollars pour cette beauté.

Grâce au 737 nouvelle génération, l’élite peut voler plus vite, plus haut. La consommation de carburant est de 22 % moins que les modèles précédents. Quant aux intérieurs, ils se parent d’un design épuré qui brille d’un éclairage LED.

13. Airbus A319CJ (Italie), 90 millions de dollars

Cette fois-ci, nous parlons du rêve de tout pilote. C’est un énorme avion-cargo avec des machines de première classe et avec la possibilité de choisir entre deux grands moteurs, le V2000 ou les CFM56.

Giorgio Napolitano recherchait la sécurité à tout prix, c’est pourquoi son Airbus est équipé de six écrans, de contrôleurs de vol latéral et d’une fly biwire. Son avion vaut 90 millions de dollars, pèse 3,8 tonnes et met jusqu’à six mois pour préparer un voyage.

12. Airbus A340-200 (Égypte), 166 millions de dollars

Passant aux trois chiffres, l’Airbus A340-200 du dirigeant égyptien se présente avec une valeur totale de 166 millions de dollars. Cependant, ce n’est pas seulement le prix qui impressionne, mais aussi les quatre turboréacteurs dont il est équipé et qui lui permettent de parcourir jusqu’à 14 484 kilomètres.

Bien que sa valeur de base soit de 87 millions, sa personnalisation luxueuse a dû coûter plusieurs millions de plus. C’est ce qu’il faut pour inclure des écrans LCD, des cockpits en verre et toutes sortes de divertissements à bord. En fait, il s’agit de l’avion choisi par l’élite de certaines des compagnies aériennes les plus réputées au monde comme Iberia, Lufthansa et Swiss International.

11. Avion du Jugement dernier (États-Unis), 220 millions de dollars

Après s’être remis d’une grande récession, d’immigration, de politique de chômage et de soins de santé, il semble assez logique que Barack Obama ait surnommé son modèle luxueux « Doomsday ».

Bien que les détails de cet appareil soient secrets, on sait que son prix atteint 220 millions de dollars et qu’il s’agit en fait d’un 747. Il est également protégé par des rayonnements à l’épreuve des coques et est équipé de 67 antennes paraboliques et satellites. Toutes ces mesures sont prises pour contrer d’éventuelles explosions nucléaires ou autres attaques terroristes.

Bien sûr, rien à avoir avec la mythique Air Force One.

10. Airbus A330-200 (France), 240 millions de dollars

François Hollande possède un Airbus capable d’effectuer des trajets longs et court-courriers, un choix judicieux pour le Français. Rentable et flexible, cette machine de 240 millions de dollars accueille 247 passagers. C’est un moyen de transport idéal pour de longues réunions entre dirigeants mondiaux.

En tant que distinction présidentielle, il est livré avec quelques améliorations telles que des sièges moelleux, des couchettes confortables pour l’équipage et des lumières LED. Concernant le mécanisme, il dispose d’un double moteur.

9. Airbus A340-500 (Tunisie), 238 millions de dollars

Entièrement satisfait de son A340-500, l’ancien président tunisien Zine El Abidine Ben Ali a à peine utilisé son luxueux exemplaire de 238 millions de dollars, que le gouvernement tunisien a fini par vendre à la fin de son mandat.

Les 238 millions ont suffi pour en faire une œuvre d’art dans le ciel. Avec une capacité de 250 passagers, cet avion dispose de quatre moteurs. Ses hautes performances permettent à tout l’équipage de profiter d’une altitude maximale sans soucis. Il peut atteindre une altitude de croisière de 12 633,96 m avec une autonomie maximale de 16 019,8 km.

8. Airbus A340-313 (Allemagne), 238 millions de dollars

Le noir, le rouge et l’or se fondent sur le blanc en une véritable beauté allemande de 238 millions de dollars. Également connu sous le nom de Konrad Adenauer (nom d’un célèbre homme d’État allemand), il a été le témoin de bonnes actions. Car, il a été utilisé pour aider à évacuer les citoyens libyens en détresse en 2011.

Puissance et précision sont les principales caractéristiques de ce croiseur qui peut parcourir un maximum de 15 556,8 km sans s’arrêter. Il a une capacité de 143 passagers qui peuvent profiter de chambres, d’une cabine VIP et d’un service de première classe.

7. Boeing 777-300ER (Bangladesh), 260 millions de dollars

Le Bangladesh n’est pas connu pour un train de vie luxueux, mais ce Boeing casse les normes en prenant les devants avec 260 millions de dollars. Un biréacteur haut de gamme qui a rejoint la flotte d’élite de Biman Bangladesh Airlines en 2011.

Ses sièges accueillent de grandes classes de commerce et d’économie, où se tiennent d’importantes réunions à long terme. Avec moins de poids et moins de pollution, cet avion émet 22 % moins de dioxyde de carbone que ses prédécesseurs.

Il s’est consolidé comme l’un des meilleurs avions commerciaux de haute performance avec la capacité de voler sans escale vers diverses destinations européennes. Tout cela grâce à son bimoteur General Electric.

6. Boeing 747SP (Yémen), 300 millions de dollars

Un spécimen comme celui-ci a eu la malchance de subir de graves dommages au cours de l’été 2015, obligeant Abd Rabbuh Mansur Hadi à voler sur un autre avion. Tout s’est passé à l’aéroport international d’Aden, quand, hors combat, il a été pris dans une tempête de feu laissant ainsi ce Boeing 747SP de 300 millions de dollars à la ferraille.

Une nouvelle qui n’a pas surpris le public, qui souffre depuis des années de l’indignation civile et du conflit dans la région. Avec seulement treize des 45 modèles originaux restants, des précautions doivent être prises pour protéger ces gros porteurs.

5. Boeing 747-200 B (États-Unis), 325 millions de dollars

La grandeur est quelque chose qui ne peut pas manquer quand on parle du président des États-Unis, et encore moins s’il s’agit d’un véhicule pour des affaires importantes. Ainsi, cet avion de 325 millions de dollars appartient à une génération encore plus forte que son prédécesseur.

De cette façon, il peut atteindre une autonomie de 12 700 kilomètres à l’aide de quatre turboréacteurs, et atteint également des altitudes maximales de 13 746 mètres à 969 kilomètres en une heure. Cette splendeur dans le ciel n’arrête pas d’afficher la supériorité grâce à ses spécifications techniques. Mais elle le fait encore plus avec son intérieur exquis.

4. Air Force One (États-Unis), 325 millions de dollars

Semblable à l’avion Doomsday, il est réputé pour certains détails supplémentaires de sa conception spectaculaire. C’est un élément clé autour de la présidence américaine, et Barack Obama a tenu d’innombrables réunions dans ses sublimes intérieurs.

Nous parlons d’un Boeing VC-25 renouvelé à un prix de 325 millions de dollars. Quelques aspects notables sont les espaces emblématiques dédiés aux conférences, les bureaux et la haute et subtile technologie qui n’a rien à envier à Apple, ainsi qu’un intérieur luxueux soigné dans les moindres détails.

Air Force One peut contenir un peu plus d’une centaine de passagers et est capable de parcourir 12 552,88 km.

3. Airbus A380 (Arabie Saoudite), 500 millions de dollars

Abdullah Ben Abdelazizm, l’ancien prince d’Arabie saoudite de son vivant, a acheté son propre hôtel transporteur cinq étoiles. Cette pièce de machinerie moderne a coûté à Sa Majesté 500 millions de dollars pour une conception entièrement personnalisée et une somptuosité presque inaccessible. Mieux encore, ce n’est qu’un autre ajout à sa collection de jets privés, avec cet Airbus A380 se classant quatrième.

Il est équipé de manière à ce qu’il puisse y vivre. D’une capacité de 800 passagers, il offre à ses heureux hôtes un spa à service complet, un sauna, plusieurs téléviseurs à écran plasma, une salle à manger d’une capacité de vingt personnes et toutes les gastronomies imaginables.

L’une des salles que personne ne peut manquer est le « Tapis magique ». C’est un véritable régal pour les yeux.

2. Boeing 747 (Arabie Saoudite), 520 millions de dollars

Parmi les exemplaires distingués des gros bonnets d’Arabie saoudite, on pourrait dire que celui-ci prend le gâteau en ostentation. Le roi Abdallah ne s’est pas contenté de peu, alors il a transformé son Boeing 747 en un palais volant de 520 millions de dollars.

D’autres dirigeants ne sont pas allés aussi loin que lui. Avec ses décorations pompeuses, sa technologie avancée et tout le confort que procure ce palais à son propriétaire, le Boeing 747 mérite dignement la deuxième place de notre revue.

1. Boeing 787-8 Dreamliner (Mexique), 600 millions de dollars

Son nom le présente mieux que toute description. On pourrait comprendre que les rêves d’Enrique Peña Nieto se sont réalisés en concevant le Boeing 787-8 Dreamliner. D’une valeur nette de 600 millions de dollars, c’est l’avion présidentiel le plus cher du monde à ce jour.  

Bien que son extérieur soit impressionnant, à l’intérieur, il cache l’élégance et la sophistication dans chaque recoin. Ainsi, le Dreamliner capte le regard des grands amoureux du monde aéronautique. Équipé d’un moteur pouvant le propulser sur plus de 1 609 kilomètres à l’heure, il est d’une capacité de vol éblouissante. Il offre la possibilité de voyager de la côte ouest de l’Amérique du Nord jusqu’à la côte est de l’Asie.

 Nous voici à terme de notre compilation des 15 avions présidentiels les plus chers au monde. Lequel d’entre eux vous a-t-il le plus impressionné ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here