Top 15 des avantages et inconvénients du taylorisme 

0
9

Depuis son avènement, le taylorisme présente plusieurs bienfaits. Toutefois, sa mise en œuvre n’est pas sans dégâts pour la main-d’œuvre ainsi que pour les entreprises. Quels sont alors les bienfaits et les méfaits du taylorisme ?

10 avantages du taylorisme

Cette méthode de production présente plusieurs avantages dont nous vous présentons 10.

10. L’exactitude et la précision

Le professionnalisme nécessite une précision dans l’affectation d’une tâche qui puisse être accomplie par celui à qui elle est destinée. L’approximation et le tâtonnement ne doivent plus être en jeu. En effet, le taylorisme préconise le recrutement et la formation du personnel pour des postes précis. Chaque recrue est destinée à accomplir une tâche dont elle est capable. Ainsi, chacun pourra aisément faire ce qui lui revient.

9. La planification

La rigueur et la planification doivent être au cœur d’un travail sérieux. Elles permettent de se concentrer sur ce qu’on a à faire en se passant des distractions. La précision et la concision sont venues en industrie grâce au taylorisme. Il s’agit d’étudier chaque tâche, la chronométrer pour connaître le temps nécessaire pour son accomplissement. Ainsi, chaque employé est appelé à donner le maximum de lui-même pour fournir tel effort dans un délai défini.

8. La motivation

La motivation est une force intérieure qui nous pousse à réaliser une chose. Elle nous met dans une disposition d’esprit apte à affronter la peur, le stress et les difficultés de tout genre. En effet, le salaire des employés devient considérable avec l’augmentation de la production et la grandeur des tâches qu’ils accomplissent.

7. L’augmentation de la production

Le facteur le plus déterminant dans le développement d’une entreprise est sa productivité. Plus elle accélère sa production, plus elle a de fortes chances d’avoir une croissance économique. Le socle d’une production massive passe par un personnel apte à travailler avec ardeur et dévotion. Le taylorisme met l’employé dans une situation où il est contraint de se surpasser. Chacun accomplira avec justesse ce pour quoi il est embauché.

6. La réduction de la main-d’œuvre

Que chercherait-on en recrutant de nombreuses personnes pour accomplir une tâche ? Qu’a-t-on à gagner en payant des collaborateurs dont les tâches pourraient être accomplies par d’autres ? C’est dans le but de parvenir à mieux rentabiliser qu’on investit considérablement dans la main-d’œuvre. Mais avec le taylorisme, vous pouvez recruter de potentiels employés qui peuvent combler vos attentes.

5. L’augmentation du salaire

C’est le salaire qui détermine la qualité et la dévotion avec laquelle chaque ouvrier accomplit la tâche pour laquelle il est embauché. Exception faite à une raison personnelle, à la passion et à une motivation particulière, travailler revient à réaliser une ambition ou combler un vide financier. Avec une main-d’œuvre restreinte et efficace, des productions massives et des chiffres d’affaires élevés, le salaire sera consistant.

4. Un niveau de vie confortable pour les ouvriers

La vie d’un ouvrier ou celle d’un salarié n’est pas aussi rose qu’elle doit l’être. Le salaire est souvent précaire, ce qui justifie un train de vie modeste, voire misérable. Mais lorsqu’il pourra travailler mieux comme auparavant, ses revenus seront meilleurs. En effet, en gagnant une somme importante à la fin du mois, l’ouvrier pourra améliorer sa condition de vie.

3. La réduction des prix des produits

Lorsque la production industrielle devient intensive, il faut une concurrence rude pour surpasser ses pairs. Cette dernière pourrait amener les industries à faire une réduction sur le prix de vente de leurs produits. Par ailleurs, il aura une présence effective et excessive des produits sur le marché. Cela entraîne l’accès et la réduction du prix pour les acheteurs.

2. Le bien-être social

Le taylorisme peut participer à l’amélioration de la vie des citoyens de trois manières différentes. D’abord, il permet aux employés de bien faire leurs travaux pour gagner un salaire estimable. Ensuite, ce gain qu’ils obtiennent leur permet d’investir dans leurs foyers pour une vie familiale épanouie. Enfin, la hausse de la production permet aux entreprises de réduire le prix des produits à cause de la concurrence. La majorité de la population pourrait donc s’en procurer.

1. Le développement

L’amélioration de la condition de vie de chaque citoyen est le tremplin pour un développement durable et consistant. Au prime abord, le salarié pourra s’épanouir pleinement avec les siens en ayant un revenu mensuel satisfaisant. Ainsi, il aura un pouvoir d’achat considérable pour faciliter l’écoulement de nombreux articles traînant sur le marché. Ensuite, le bien-être social s’en suivra. Enfin, la fiscalité et le PIB pourront être élevés.

05 inconvénients du taylorisme

La mise en œuvre du taylorisme présente quelques inconvénients parmi lesquels nous avons réuni cinq et nous les mettons à votre disposition.

5. La densité de la masse salariale

La masse salariale correspond à l’activité qu’exerce chaque employé. Lorsque votre personnel œuvre pour l’augmentation de votre production, vous devez, en retour, mieux le rémunérer. Ainsi, chaque recrue aura à gagner une somme importante comme salaire. Le paiement de ces fonds pourrait vous être difficile. Surtout lorsque l’entreprise est en une période de crise. Or, une masse salariale moindre serait facile à gérer.

4. La baisse du prix des produits

L’écoulement des produits est le socle du développement d’une entreprise. Sur chaque vente, elle gagne un intérêt qui participe à sa croissance. En effet, le facteur déterminant est le lien intrinsèque entre l’investissement unitaire et la vente. Lorsque le produit est en nombre suffisant sur le marché, elle sera contrainte de faire une liquidation pour s’en débarrasser. Cela réduit l’intérêt qu’elle pourrait avoir sur sa production.

3. La routine et l’ennui

L’ouvrier, à l’aune du taylorisme, se trouve pris dans un étau. Il est appelé à accomplir une même tâche en une journée, et ceci de façon continue. Puisque désigné au départ pour tel travail, il se focalise sur cela au fil du temps. Ainsi, son quotidien devient sans enthousiasme professionnel. Au bout du compte, tout lui paraît ennuyant.

2. L’aliénation

L’aliénation est une sorte d’esclavage, d’échange de sa liberté en contrepartie d’un gain ou pour une cause. Avec le taylorisme, l’ouvrier se trouve privé de sa liberté d’action. Il est obligé de fonctionner avec le rythme et la pression qui lui sont imposés. Alors, il devient une machine au sens figuré du mot.

1. Le problème sanitaire

La santé d’un ouvrier fonctionnant sous le joug du taylorisme peut se détériorer au fil du temps. D’abord, il peut être privé de ses heures de repos pour accomplir une tâche en urgence, ce qui affecte son organisme. Ensuite, l’effort excessif et quotidien peut affecter sa psychologie avec une activité cérébrale intensive. Enfin, cet employé est privé de sa liberté d’action pouvant lui permettre de se divertir.