Top 15 des aliments les plus riches en protéines

0
62

Les protéines sont des substances nutritives essentielles à tout organisme humain. Elles sont généralement exclues lors des régimes amaigrissants. En fait, ce sont des éléments indispensables pour maintenir la masse graisseuse et la satiété. On les retrouve dans de nombreux aliments. Parmi ces derniers, quel est celui qui contient plus de protéines ? En réponse, cet article présente les 15 plus riches aliments en protéines.

15. Les graines de chanvre

Les graines de chanvre sont des aliments d’origine végétale qui possèdent des parts importantes de protéines. Ils contiennent plus de 25 % de protéines dans leurs compositions globales. Ces dernières interviennent dans la formation des tissus musculaires et permettent à l’organisme d’être en santé. Outre la grande quantité de protéines qu’elles possèdent, ce sont de véritables sources de calcium, de vitamine, d’oméga 3 et d’autres nutriments essentiels pour l’organisme.

Ce sont des aliments faciles à intégrer dans de multiples recettes de cuisine. Généralement, elles sont consommées sous la forme d’huile végétale saine. Permettant la durabilité de la sensation de satiété, elles sont des antioxydants. Parmi ces graines de chanvre, celles qui possèdent ces différentes caractéristiques sont entre autres : le sésame, le pavot, le radis germé, le tournesol et bien d’autres.

14. Le haricot Azuki

Au même titre que l’arachide, l’Azuki est un petit haricot rouge qui contient un taux élevé de protéines. En fait, l’organisme reçoit plus de 25 g de protéines lorsqu’il ingère 100 g d’Azuki. Ces protéines sont nécessaires pour maintenir la masse musculaire et surtout celle corporelle. Ce qui fait de l’Azuki, un complément alimentaire efficace pour mettre fin à la malnutrition. C’est un aliment souvent regroupé avec les légumineuses comme les lentilles et les pois chiches. Cependant, il se singularise par sa saveur.

Également, le haricot Azuki est riche en vitamines, en minéraux, en lipides, en fibres, en glucides et en antioxydants. Il aide l’organisme à diminuer le taux de cholestérol et assure le bon fonctionnement de ce dernier. Étant, en son rang, l’aliment le plus consommé en Asie après le soja, ils peuvent se décliner en version sucrée ou salée.

13. Les céréales complètes

Malgré leurs fortes teneurs en glucides végétales et leur grande valeur calorique, les céréales complètes sont des aliments riches en protéines végétales. Ce sont des produits qui possèdent jusqu’à 13,5 g de protéines par 100 g. Ces protéines sont usées pour un meilleur développement et une bonne croissance de l’organisme. Également, elles sont constituées d’acides aminés que l’organisme ne produit pas, mais qui lui sont essentiels.

Les céréales sont les favoris pour combler les manques de protéines en cas de régimes véganes. Pour la majorité, elles sont associées aux légumineuses qui sont également d’impressionnantes sources de protéines végétales. Parmi les céréales concentrées en protéines de qualités, on a entre autres : l’avoine, l’amarante, le blé, le riz, le boulgour et bien d’autres.

12. L’arachide

L’arachide est l’une des plus grandes sources de protéines du monde végétal. C’est un fruit très indispensable pour le cœur. En fait, il réduit considérablement les risques d’accident cardiovasculaires. C’est un aliment qui apporte approximativement le même taux de macronutriment à l’organisme que les pépins de courges. Soit plus de 25 g de protéines pour 100 g d’arachides.

Ce dernier est riche en potassium, phosphore, zinc et vitamine B3. Usé comme du beurre ou de l’huile, il est consommé avant les exercices de musculation ou d’endurance à cause de l’énergie qu’il offre à l’organisme. L’efficacité de l’arachide a été prouvée scientifiquement comme un facilitateur de la circulation sanguine. Il possède également les meilleurs acides gras insaturés dont un organisme a besoin.

11. Les oléagineux

Composer des fruits à coque, les oléagineux sont généralement des aliments dont on peut extraire une bonne quantité d’huile. Mais, ce sont également des fruits ou graines qui présentent une forte teneur en protéines végétales. Ce taux varie en tenant compte du type d’oléagineux. Ainsi, pour les graines, cette dernière varie entre 20 % et 30 %. En ce qui concerne les fruits secs, elle varie entre 18 % et 21 %. Ces protéines donnent une impression de satiété à l’organisme. Également, ils participent à la formation des tissus musculaires et favorisent la masse corporelle.

Les oléagineux sont généralement consommés en collation. Étant riches en glucides complexes, elles ont aussi un effet antioxydant. Ce sont de très bonnes sources d’oméga-3 et des agents pour lutter contre le cholestérol.

10. Le soja

Le soja est un aliment riche en protéines végétales de très bonne qualité. Il est l’un des aliments du monde végétal dont les protéines sont les plus proches de celles animales. Sous forme de tofu et de tempeh, c’est un favori des végétariens. Ainsi, le soja peut être consommé comme source de protéines en lieu et place des protéines animales. Constituer d’acides aminés capitaux à l’organisme, ses protéines disposent également les moins importants.

Contrairement aux aliments d’origine animale, le soja contient moins de matières grasses. En fait, il contient au plus 6 % de matières grasses comparées au 35 % des aliments d’origine animale. De plus, c’est un aliment pauvre en cholestérol et riche en fibre.

9. La spiruline

Assimilable à une algue, la spiruline est un super aliment qui offre des vertus nutritionnelles importantes. Elle contient plus de 70 % de protéines végétales dans sa composition globale. Ces dernières sont constituées de huit acides aminés basiques qui ne sont pas synthétisés par l’organisme. De même, elles renferment des acides aminés moins importants pour l’organisme comme la cystine, la sérine et bien d’autres.

Aussi, cet aliment apporte une bonne quantité de fer, de lipides, de fibres, de glucide de vitamines et d’oligo-éléments à l’organisme. En plus des protéines, ce sont toutes des substances nutritives qui interviennent dans le développement et la croissance de l’organisme. Plus précisément, les protéines de la spiruline contribuent à la fabrication de plusieurs hormones dont l’insuline et la thyroxine.

8. le foie

Le foie est un abat rouge issu des animaux de boucherie. Tout comme chez l’humain, il est un organe qui filtre efficacement les déchets dans le corps. Avec sa couleur très foncée, c’est une viande rouge qui apporte une bonne quantité de protéines animales à l’organisme. En fait, 100 g de foie offrent au corps plus de 20 g de protéines. Il est un aliment nécessaire pour le développement de l’homme et surtout pour traiter les femmes ayant des règles très abondantes. Cela, grâce au fort taux de protéines et de fer qu’il contient.

Le foie est une viande pauvre en graisse, glucide et fibres. C’est un abat rouge qui renferme différentes propriétés, selon son origine. Les foies qui possèdent une très bonne teneur de protéines sont entre autres celui d’agneau, du veau et de la génisse.

7. Les mollusques et crustacés

Qu’ils soient d’origine marine ou non, les mollusques et crustacés sont des alliés des régimes minceur. Ils présentent de très grandes similitudes en ce qui concerne leurs apports nutritionnels. Avec une teneur en protéines de plus de 27 g pour 100 g de chair cuite, ils sont très essentiels pour l’organisme. Aussi, ce sont des aliments riches en magnésium, potassium, cuivre, calcium, manganèse, fer et bien d’autres minéraux. Grâce à ces éléments, ils participent à la croissance et au développement de l’organisme.

Étant de véritables antioxydants, les crustacés et mollusques sont essentiels dans la synthèse des hormones thyroïdiennes. Ce sont des fruits de mer qui possèdent le plus de cholestérol et de sel. Ils sont entre autres : les crevettes, les huîtres, les escargots, les moules et bien d’autres.

6. Les yaourts

Les yaourts sont des aliments meilleurs pour la santé. Pauvres en matières grasses et très riches en protéines, elles participent au développement de l’organisme principalement grâce aux protéines. Ce sont des produits fabriqués par le biais d’un procédé spécifique de fermentation, de concentration et d’égouttage du lait. Ils complètent des repas pauvres en protéine et sont très caloriques. Un pot de 125 g de yaourt apporte plus de 5 g de protéines à l’organisme.

Contenant jusqu’à 20 % de protéines, dont la caséine et le lactosérum, les yaourts sont appréciés par les sportifs. Ils sont des sources de vitamines et de calcium qui participent à l’homogénéisation de la flore intestinale. Étant des aliments pauvres en lactose, ils sont idéaux pour les individus dont l’organisme ne digère pas ce sucre.

5. L’œuf

L’œuf a une composition nutritionnelle plus qu’intéressante. Il fait partie des meilleurs aliments protidiques essentiels à l’organisme. Il est subdivisé en deux parties, une blanche et l’autre jaune. Contrairement à ce qu’on peut penser, la partie blanche est plus riche en protéines que celle jaune. Une bouteille de blanc d’œuf apporte plus de 10 g de protéines à l’organisme.

L’œuf est entièrement constitué de plus de 12 % de protéines absolument équilibrées en acides amenés basiques. Il est aussi composé d’antioxydants, de lipides, de vitamines et des minéraux dont le fer, le sélénium et le zinc. Tous ces éléments nutritionnels accompagnés des protéines participent essentiellement à la réduction des risques de dégénérescence musculaire et de cataracte. De même, ils permettent d’éviter les maladies cardiovasculaires.

4. Le poisson

Source d’une grande quantité de macronutriments, le poisson compte en moyenne plus de 21 % de protéines. Ces protéines ont une qualité approximativement égale à celle de la viande. Tout comme cette dernière, 100 g de poisson possèdent plus de 21 g de protéines. Apportant des acides aminés essentiels pour la formation des tissus musculaires, c’est un aliment avec une faible teneur de fer.

C’est aussi un fruit de fer qui contient de la vitamine b, du zinc, du cuivre du phosphore et des omégas 3. Ce sont tous des éléments nutritifs qui accompagnent les protéines pour maintenir la masse corporelle, le développement et la régénérescence des cellules de l’organisme. Des poissons les plus protéinés, on retrouve le thon, le cabillaud, la limande et bien d’autres.

3. Les viandes

Les viandes sont des aliments de base qui intervient dans de nombreuses recettes. Avec plus de 18 % de teneur en protéines, elles sont de véritables sources de protéines essentielles à l’organisme. Ce sont des aliments qui contiennent un mélange nutritif dense d’acides gras insaturé. Également, ces derniers sont une source de minéraux et de vitamines.

Les viandes du gibier et de volaille sont par exemple de très bonnes sources de protéines. Elles peuvent conserver jusqu’à 22 % de ces macromolécules. Par ailleurs, les viandes contiennent des protéines C ou CRP et plus de 20 acides aminés naturels. Une partie de ces dernières ne peuvent pas être fabriquées par le corps. L’organisme les obtient donc par l’alimentation. Le reste n’est pas très important puisque l’organisme est capable de les fabriquer.

2. Le lait

Le lait est un aliment qui contribue de manière significative à une bonne alimentation. Il en existe sous deux formes, le lait liquide et celui en poudre. Quelle que soit sa forme, il contient jusqu’à 35 % de protéines. On retrouve deux types de protéines dans ce dernier. Il s’agit de 80 % de caséine et de 20 % de Lactoferrine. Ces protéines assurent le maintien de la masse des tissus musculaires du corps, dont les os et les muscles.

De même, c’est un aliment qui intervient dans le maintien de la masse corporel. Elles ont aussi pour effet de retarder considérablement le retour de la sensation de faim. De plus, le lait est riche en calcium, minéraux et vitamines.

1. Les fromages

Dans ce classement, les fromages sont les sources de protéines les plus importantes pour l’organisme. Elles peuvent contenir au moins 36 % de protéines intéressantes. Dans une portion de fromage, il y a au moins 10 g de protéines. C’est le cas par exemple du parmesan très dense qui est le neufchâtel ayant un fort apport de protéines à l’organisme. Les fromages contiennent en particulier la caséine, une protéine à digestion très lente.

Ces protéines sont d’origines animales et couvrent les différents besoins en acides aminés de l’organisme. Également, elles sont usées dans la formation et la régénérescence de nombreuses cellules de la peau. De même, elles sont indispensables pour le développement d’un fœtus. Les fromages qui contiennent ces protéines sont entre autres l’Emmentaler, le camembert et le gruyère.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here