Home Actualités Top 13 des tremblements de terre les plus puissants de l’histoire

Top 13 des tremblements de terre les plus puissants de l’histoire

0
Top 13 des tremblements de terre les plus puissants de l’histoire

Les tremblements de terre sont parmi les catastrophes naturelles les plus dévastatrices de l’histoire du monde. Ils peuvent provoquer des destructions massives, des pertes en vies humaines et des impacts économiques considérables. Dans cet article, nous allons explorer les 13 tremblements de terre les plus puissants de l’histoire du monde. Jetez-y un coup d’œil !

13. Séisme de 1965 aux îles Rat, 8,7

Le séisme de 1965 aux îles Rat est le 13e tremblement de terre le plus puissant de l’humanité. Produit le 4 février 1965, ce dernier était suivi d’un déchainement de tsunami. C’est un terrible tremblement de terre de magnitude qui s’élevait à 8,7 ; c’est ce qui justifie d’ailleurs sa présence dans ce classement. Même si les dégâts matériels et humains engendrés par ce dernier étaient négligeables, les violentes secousses qui ont cependant frappé îles Rat ne l’ont pas laissé indifférent. Îles Rat est situé sur une zone de subduction de l’une des plaques pacifiques. Cette frontière mégachamière d’Alaska-Aléoutienne est réputée pour être un foyer de séisme.

12. Séisme du 1er novembre 1755 à Lisbonne, 8,7

Le séisme de 1755 à Lisbonne au Portugal est survenu dans la matinée du 1er novembre 1755, précisément à 9 h 45. Selon les estimations, à peu près 50 000 à 70 000 personnes y auraient laissé la vie. Les vibrations provoquées par le tremblement ont été accompagnées d’un déchainement de feu et de tsunami. Ces évènements ont participé à dévaster complètement Lisbonne. Par ailleurs, selon plusieurs sources, le bilan total des victimes du drame avoisine les 100 000 personnes.

Quant à l’épicentre et à la magnitude du séisme, ils ont été évalués grâce à des approches indirectes, à défaut de sismographes. D’autres apprentissages paléo sismologiques ont permis de situer la fréquence déroulement des séismes de cette forme. Cette période de récurrence est comprise entre 1 500 et 2000 ans.

11. Le tremblement de terre de 1730 à Valparaíso ; 8,7

Le séisme de 1730 à Valparaiso est survenu le 8 juillet 1730 à 4 h 45. Les scientifiques ont relevé que ce dernier était d’une magnitude de 8,7. Les impacts du tremblement sur la ville ont été désastreux et catastrophiques. Accompagné d’un tsunami, plus de 1000 km de la côte littoral du Chili était ravagé. Au vu de ses ravages et de son intensité, ce séisme s’est hissé jusqu’à nos jours dans le top 11 des tremblements de terre les plus puissants !

10. Séisme du 28 octobre 1707 de l’ère Hōei, 8,7

Le séisme de Hōei est un tremblement qui s’est déroulé à 14 h le 28 octobre 1707 dans la région méridionale du Japon. Ce fut le séisme qui a suscité le plus de soulèvements dans le pays. Avec une magnitude de 8,6 identifié sur l’échelle de Richter, les îles ouest des villes de Honshu et de Shikoku en furent les plus touchés. Ce dernier a entraîné une vive collision et l’entrée en mouvement des blocs de chevauchement de Nankai. C’est le seul évènement connu jusqu’à nos jours qui ait produit un choc mécanique aussi puissant. Au terme des vibrations, plus de 5 000 personnes étaient décédées.

9. Séisme de Cascadia du 26 janvier 1700, 8,7

Le séisme de Cascadia en 1700 a été un tremblement de terre monstrueux dont la magnitude s’élevait à 8,7. Il est survenu dans la région de subduction des Cascades du pacifique Nord-Est le 26 janvier 1700. Le tremblement a également pris en compte la plaque Juan de Fuca qui chevauchait la plaque nord-américaine dans le Pacifique. Les manifestations de ce dernier étaient visibles du centre de l’île de Vancouver au nord de la Californie avec une fente de 1 000 km suivis d’un glissent de 20 m minimum.

8. Séisme de 2010 au Chili, 8,8

Le séisme de 2010 au Chili s’est produit le 27 février 2010. L’océan Pacifique était repéré comme étant son épicentre. Il s’agit de la région de l’Ocean pacifique, basée à 6,4 kilomètres le long des côtes, et distante de la capitale Santiago du Chili de 325 km au sud-ouest. Ce tremblement de 2010 a une magnitude de 8,8 évaluée par l’United States Géological Survey.

Ce dernier a complètement dévasté Concepción qui est la ville la plus proche. Les secousses de ce séisme ayant conduit à l’effondrement des immeubles et des blessés graves de personnes ont totalement ruiné Santiago du Chili. Par ailleurs, s’est accompagné d’un tsunami et a emporté plus de 525 personnes dans les pays longés par l’océan Pacifique.

7. Le tremblement de terre de 1906 entre la Colombie et l’Équateur, 8,8

Le tremblement de terre de 1906 est survenu le mercredi 31 janvier de la même année -1906 sur les bordures des côtes de l’Équateur, non loin d’Esmeraldas. C’était un puissant tremblement de terre d’une magnitude de 8,8. Selon les chercheurs, ce dernier s’est déclenché à la frontière reliant la Colombie et l’Équateur. Ses secousses ont engendré un énorme tsunami qui a englouti la côte sud-Ouest de l’Île. Par ailleurs, aucune confirmation n’a été faite au sujet du nombre exact de personnes décédées courant le drame. Seules les études de soulèvements basés sur de micro atolls coralliens ont permis de déterminer la gravité de l’évènement !

6. Le tremblement de terre de Shaanxi, Chine, 8,9

Le tremblement de terre de Shaanxi s’est produit le 23 janvier 1556 en Chine. Il a été enregistré comme le tremblement de terre le plus meurtrier de l’histoire, avec une estimation de 830 000 à 840 000 morts. La magnitude exacte du séisme reste inconnue, mais elle est estimée entre 8,0 et 9,0 par d’autres approximations sismologiques. Le tremblement de terre a eu lieu dans une région densément peuplée et a provoqué des destructions massives.

5. Le tremblement de terre de Cascadia, États-Unis, 8,9

Le tremblement de terre de Cascadia s’est produit le 26 janvier 1700 le long de la côte pacifique des États-Unis, du nord de la Californie au sud de la Colombie-Britannique. C’est l’un des plus terribles tremblements de terre de l’histoire, avec une magnitude estimée entre 8,7 et 9,2 sur l’échelle de Richter. Le séisme a déclenché un tsunami qui a frappé les côtes du Japon et d’Hawaii. En raison de la faiblesse de la population de la région à l’époque, le bilan exact du tremblement de terre et du tsunami reste inconnu.

4. Le tremblement de terre de Tōhoku, Japon, 9,0

Le tremblement de terre de Tōhoku s’est produit le 11 mars 2011 au large de la côte pacifique du Japon. C’est le quatrième plus puissant tremblement de terre de l’histoire. Ce dernier fut d’une magnitude de 9,0 sur l’échelle de Richter. Le séisme a déclenché un tsunami qui a dévasté les côtes japonaises, avec plus de 15 000 morts et des milliers de blessés. Le tremblement de terre a également provoqué des accidents nucléaires à la centrale de Fukushima, qui ont eu des conséquences à long terme sur l’environnement et la santé publique.

3. Le tremblement de terre de Kamtchatka, Russie, 9,0

Le tremblement de terre de Kamtchatka s’est produit le 4 novembre 1952 en Russie. Il a été reconnu comme le troisième plus puissant tremblement de terre de l’histoire du monde. Ce dernier connait une magnitude de 9,0 sur l’échelle de Richter. Le séisme a provoqué un tsunami qui a frappé les côtes du Japon et de l’Alaska. Le bilan a été relativement faible en comparaison avec d’autres tremblements de terre majeurs, avec 2 morts et 31 blessés.

2. Le tremblement de terre de Sumatra-Andaman, 9,1

Le tremblement de terre de Sumatra-Andaman s’est produit le 26 décembre 2004 dans l’océan Indien, au large de la côte ouest de Sumatra. Il a été enregistré comme le deuxième plus puissant tremblement de terre jamais enregistré, avec une magnitude de 9,1 sur l’échelle de Richter. Le séisme a déclenché un tsunami qui a frappé les côtes de nombreux pays, notamment l’Indonésie, le Sri Lanka, l’Inde et la Thaïlande. Le bilan a été catastrophique, avec plus de 230 000 morts et des millions de personnes touchées.

1. Le tremblement de terre de Valdivia, Chili, 9,5

Le tremblement de terre de Valdivia s’est produit le 22 mai 1960 au Chili. Il a été enregistré comme le plus puissant tremblement de terre jamais enregistré, avec une magnitude de 9,5 sur l’échelle de Richter. Le séisme a été suivi d’un tsunami qui a frappé les côtes du Chili, du Japon, des Philippines, de la Nouvelle-Zélande et même de la côte ouest des États-Unis. Le bilan a été extrêmement lourd, avec plus de 5 000 morts et des milliers de blessés.

En conclusion, les tremblements de terre sont des phénomènes naturels puissants et dévastateurs qui peuvent causer des pertes humaines et économiques considérables. Ils peuvent provoquer une variété d’effets secondaires, notamment des tsunamis, des glissements de terrain, des éruptions volcaniques et des effondrements de bâtiments. Les tsunamis sont souvent déclenchés par des tremblements de terre sous-marins et entraînent des vagues de plusieurs mètres de hauteur qui dévastent les côtes. En définitive, les tremblements de terre les plus puissants de l’histoire, tels que ceux de Valdivia, Sumatra-Andaman, Kamtchatka, Tōhoku, Cascadia, Shaanxi et Lisbonne, ont eu des conséquences dramatiques sur les populations touchées. La prévention et la préparation sont essentielles à l’avenir pour en minimiser les impacts et protéger les populations vulnérables.