Paris-est-la-capitale-de-la-mode-en-France

Top 12 faits intéressants sur Paris

Paris est non seulement la capitale de la France, mais également l’une des villes les plus populaires du monde. Il y a toujours à apprendre sur cette ville aux plus belles architectures médiévales. C’est une ville pleine de mystères, et à laquelle sont reliées plusieurs anecdotes. Découvrons un peu plus la capitale à travers 12 faits intéressants.

01. Paris comptait 12 arrondissements

Conformément à la loi décrétée le 11 octobre 1795, la division de Paris s’est faite sur 12 arrondissements, dont 3 rives gauches et 9 rives droites. Si aujourd’hui la capitale compte 20 arrondissements, c’est surtout grâce au Baron Haussmann qui a initié le projet en 1859 dans l’objectif de réorganiser la communauté urbaine, et transformer l’architecture de la ville. Le projet a été mis en place après la possession des faubourgs localisés entre le mur de Thiers et les Fermiers généraux.

Suite à cette annexion, plusieurs communes ont été incorporées dans le giron parisien, dont celles de Vaugirard, Belleville, Grenelle, et bien d’autres.

02. L’obélisque de la Concorde est le plus vieux monument de Paris

L’obélisque de Louxor est un vieux monument dont l’origine remonte au 13e siècle avant Jésus-Christ. C’est un cadran solaire qui a été construit sous le règne de Ramsès II dans le temple d’Amon de Louxor. Son nom lui a été donc donné en l’honneur de cette grande ville. Le vice-souverain de l’Égypte antique Méhémet Ali en a fait don ensuite à l’État français en 1830. C’est ainsi que ce fabuleux monument sublime la place Concorde depuis 1836, bien avant donc la fondation de la capitale.

L’obélisque de la Concorde a été offert à la France pour symboliser la bonne entente entre la France et l’Égypte antique. C’était initialement deux, mais la France dans le temps n’en a emporté qu’un. Quelques années après cette donation, la nation française alors dirigée par François Mitterrand, rendra définitive en 1981 la renonciation du deuxième obélisque. Mais avant cette date, Louis-Philippe Ier montrera de la gratitude à l’Égypte en lui offrant à son tour une horloge de cuivre qui trône sur la citadelle du Caire depuis 1845.

03. Paris abrite 6 statues de la liberté

La ville parisienne abrite 6 statues de la liberté. Celles-ci ne sont peut-être pas si imposantes que la statue de liberté de New-York, mais elles sont bien présentes dans la capitale. La plus charmante est celle qui a été érigée en premier. Elle sera accueillie par l’île aux cygnes dans la Seine en 1889. Sa réalisation s’est faite cependant dans la même année que le modèle new-yorkais, c’est-à-dire en 1884. Elle est en réalité un présent de la part du Comité des Américains de Paris à l’occasion de la célébration du centenaire de la Révolution française.

Un autre modèle de 2,86 m sera à son tour installé dans le jardin de Luxembourg en 1906, avant d’être déplacé dans le musée d’Orsay en 2012. Finalement, une nouvelle réplique prendra sa place au Luxembourg en 2013. La statue de la Liberté qui s’approche quelque peu du modèle américain se trouve quant à elle au musée des Arts et Métiers. La cinquième statue de la capitale sera également installée dans ce musée. La 6e quant à elle trône actuellement sur la place Michel-Debré.  

04. Paris a été administré par un noir en 1879

Vous l’ignoriez peut-être, mais un noir a déjà été élu pour l’administration de Paris, et ça, c’était en 1879. On ne pouvait pas proprement parler d’un maire, puisque cette fonction n’existait pas encore en cette année. Il s’appelait Severiano de Heredia. Né de parents esclaves affranchis, il sera nommé à la tête de la capitale en 1879, et sera chargé de présider le Conseil municipal de Paris, une fonction équivalente à celle du maire. Il était d’origine cubaine, et était parenté à José Maria de Heredia, un grand poète.

C’était évidemment une première fois pour un noir d’occuper un tel poste dans la capitale. Severiano était un homme d’honneur qui luttait pour des causes nobles. Dans le temps, on le définissait comme un véritable partisan de la laïcité et de la liberté d’expression. La protection de l’environnement lui tenait également à cœur, ce qui l’a amené à s’engager dans l’écologie. Du poste de président au Conseil municipal, il devient très vite le Premier ministre de couleur du continent européen. Cependant, malgré ces prouesses, il finira par se retirer définitivement de la vie politique pour diverses raisons, mais surtout à cause du racisme qui prenait de plus en plus d’ampleur dans l’État.

05. Le Pont Neuf est le plus vieux pont de Paris

Le Pont Neuf de Paris n’est pas aussi neuf que son nom veut laisser croire. Érigé au 16e siècle, il est en réalité le plus vieux pont de la capitale française. Ce nom lui a été donné, car sa construction faisait partie d’un projet de rehaussement qui devait donner une nouvelle image de la Seine, et faciliter au même moment la traversée du célèbre fleuve. Il représente également le premier pont de la ville parisienne bâti avec de la pierre, et traversant entièrement la Seine.

Ce pont fait partie de ceux qui possèdent des balcons et des trottoirs. Depuis 1889, il a été reconnu comme monument historique. Le pont neuf sera ensuite désigné patrimoine mondial 2 années après.

06. Paris est la capitale de la mode en France

Paris représente pour les nationaux et beaucoup d’étrangers la capitale de la mode. Mais d’où lui vient cette appellation ? C’est vrai que la mode est ce à quoi les touristes pensent premièrement lorsqu’ils entendent parler de la capitale. Rien qu’à voir le nombre d’évènements fashion qui se tient dans la ville chaque année, rassemblant les plus grands couturiers, stylistes et mannequins, on peut dire que Paris est fidèle à sa réputation. Mais remontons dans l’histoire pour découvrir l’origine de ce surnom.

Tout commence lorsque Louis XIV était au pouvoir. Pour le Roi-Soleil, son apparence devrait être mise en valeur pour pouvoir en mettre plein la vue à ses ennemis. Les couturiers devraient donc se charger de son habillement ainsi que celui de tous les nobles appartenant à sa Cour. La mode commence ainsi à rentrer dans les habitudes des Français, surtout des hommes de la capitale. À cause de son influence, la première maison de haute couture voit le jour en 1858. Charles Frederick Worth son créateur, devient ainsi l’un des pionniers de l’univers de la mode.

Déjà en 1910, Paris à elle seule abritait plus de 3 000 000 de couturiers. La capitale devient très vite le centre de la mode en France, et même à l’international. Des acheteurs venaient déjà dans le temps d’un peu partout dans le monde pour s’offrir de la haute couture. Elle devient ainsi incontournable dans l’industrie. Paris avec ses célèbres maisons de haute couture fait aujourd’hui partie des villes reconnues comme capitale de la mode.

07. Paris abrite les monuments les plus visités en France

La France est réputée pour la richesse et la diversité de son patrimoine. Toutes les villes françaises regorgent de plein de sites touristiques. Que ce soit des bâtiments religieux, des vestiges, des monuments historiques, vous ne manquerez pas de quoi satisfaire votre curiosité dans le pays. Les monuments les plus populaires de la France sont présents dans la capitale. Entre les statues emblématiques, les constructions religieuses et les musées, Paris a tout ce qu’il faut pour rendre votre séjour touristique mémorable.

Le Musée de Louvre est un exemple parmi tant d’autres. Ouvert depuis le 10 août 1793, ce musée localisé à Paris a accueilli plus de 40 000 000 de visiteurs depuis 2016. Dans cet endroit, vous pouvez visiter plus de 30 000 pièces exposées. 501 138 œuvres y sont également conservées. Par ailleurs, nous avons également la tour Eiffel qui n’est plus à présenter. Ce tour de fer est fièrement dressé sur les Rives de la Seine à Paris. Plus de 300 millions de visiteurs ont déjà été visités cette imposante structure autoportante construite par le grand Gustave Eiffel. En dehors de ces deux monuments, il y a plein d’autres sites touristiques localisés dans la ville qui attirent des millions de visiteurs chaque année.

08. Paris possède plus de 50 musées

La ville de Paris abrite plus d’une cinquantaine de musées. La plupart de ces musées sont les plus visités en France. On a déjà parlé du musée de Louvre qui est non seulement le plus visité en France, mais aussi du monde entier. Le musée d’Orsay, le musée de l’orangerie, et celui de Rodin, font partie des meilleures.

Le musée national d’Orsay par exemple est un musée d’art dont la création remonte à 1986. Étant l’un des plus populaires de la ville, il fait des millions de visiteurs chaque année, ce qui n’est pas du tout mal pour le secteur du tourisme. Ce lieu spectaculaire est réputé pour sa magnifique collection de peintures. Son nom Orsay fait référence au quai d’Orsay. Hormis cet endroit emblématique, les autres musées valent également le détour.

09. Les Grands Boulevards étaient une initiative de Louis XIV

Les boulevards parisiens jouent un rôle majeur dans l’urbanisation de la capitale. Lorsque les fortifications qui se trouvaient dans la ville ne pouvaient plus échapper à l’usure, le pouvoir central a décidé naturellement de la construction de ces boulevards pour le rehaussement de l’image de Paris. La dénomination ‘’boulevard’’ provient du néerlandais bolwerc qui signifie ‘’ouvrages de planches’’. Dans le temps, le terme boulevard était directement associé aux divertissements en raison des nombreux théâtres qui jonchaient ces lieux.

Les Grands boulevards font référence aux boulevards parisiens, même s’ils ne sont naturellement pas les seuls. Ce sont eux qui ont remplacé les fortifications concentriques qui existaient sous les règnes de Charles V et Louis XIII. La construction des Grands boulevards remonte à l’époque du règne de Louis XIV. Le Roi soleil avait initié le projet dans l’optique de sauver la capitale d’un probable effondrement après la chute des anciennes fortifications. Aujourd’hui, les Grands boulevards de Paris regroupent de nombreux boulevards et avenues.

10. Le plus vieux café parisien existe depuis 1686

Vous ne le saviez peut-être pas, mais le plus ancien café parisien date de plus de 300 ans. Ouvert dans les années 1686, il continue d’accueillir les amoureux du café. Il s’agit évidemment du vieux Procope qui a vu défiler dans son salon les plus grands philosophes et révolutionnaires français. Si vous connaissez Rousseaux, Voltaire et Diderot, vous seriez heureux d’apprendre qu’ils ont tous contribué à l’histoire de ce café parisien.

Procope était une sorte de repaire pour ces grands hommes de la littérature et de la Révolution française. De célèbres auteurs de romantisme et philosophes du siècle des Lumières venaient y discuter. Plus intéressant encore, c’est dans cet endroit culte que l’idée de l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert a vu le jour.

Le célèbre italien Francesco Procopio dei Coltelli était l’homme à l’origine de Procope. Aujourd’hui, beaucoup de personnes continuent de fréquenter ce café littéraire pour y prendre une tasse, ou lire la presse.

11. La tour Eiffel devrait initialement s’appeler la tour Koechlin

Koechlin-Nouguier était le nom que la tour Eiffel devrait porter initialement. Cette dénomination devait être en hommage à Émile Nouguier et Maurice Koechlin, les deux ingénieurs qui se sont chargés des travaux. Le célèbre monument devrait donc naturellement porter leur nom, sauf que ça ne faisait absolument pas glamour pour une statue de cette envergure. Cela ne collait pas à l’image que la tour doit refléter.

Après les premiers travaux, des modifications vont être apportées à la géante statue. Stephen Sauvestre est celui qui va retransformer la tour. Gustave Eiffel qui a également participé à sa construction trouvera l’excellente idée de s’approprier des brevets de la construction afin d’y mettre son nom. Et c’est depuis ce moment que la dénomination de la tour Eiffel devient officielle.

12. L’hôtel de Chopin est le plus vieil hôtel de Paris

L’hôtel de Chopin est le plus ancien qui existe dans la ville parisienne. Ce magnifique établissement à la façade boisée est situé sur les Grands boulevards parisiens. L’histoire de cet hôtel emblématique est reliée à celle du légendaire passage parisien dont l’origine de création remonte à 1846. À l’époque, Paris abritait peu d’hôtels, car les transports en train n’avaient pas encore connu de développement.

L’hôtel de Chopin avait un surnom bien attachant, celui de l’hôtel des familles. Depuis son ouverture, il n’a jamais manqué de monde, et continue de voir défiler des clients venus de tous les horizons.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires
Camping

Les meilleurs campings de France

Les vacances sont une période propice à l’épanouissement, surtout pour ceux qui adorent passer du temps ensemble. À cet effet, les français sont particulièrement friands