Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Exterior_of_Cathedrale_Notre-Dame_de_Verdun_03

Top 12 des plus anciennes cathédrales de la France

La cathédrale fait référence à un lieu de culte dédié aux chrétiens. Ce sont généralement des églises imposantes, et qui servent de lieux d’adoration pour les catholiques spécifiquement, mais parfois pour les protestants et les orthodoxes dans certaines régions. Quant à la question de savoir laquelle est la plus ancienne de la France, il peut être difficile d’y répondre si l’on devrait considérer l’endroit où la première messe a été célébrée. Cependant, selon l’histoire, il y a bien des cathédrales qui ont été construites avant d’autres. Nous avons donc recensé dans cette liste les plus anciennes cathédrales compte tenu de la date du début des travaux.

12. Cathédrale Saint-Sauveur d’Aix-en-Provence, XIIe siècle

La cathédrale Saint-Sauveur d’Aix-en-Provence est un lieu dédié à Saint-Sauveur. On parle d’une église catholique romaine située dans la ville d’Aix-en-Provence, département Bouches-du-Rhône, et rattachée à l’archidiocèse d’Aix-en-Provence. C’est l’une des églises à avoir subi de multiples remaniements.

La cathédrale Saint-Sauveur d’Aix-en-Provence aurait été construite sur les fondations d’un vieux temple érigé en l’honneur du dieu Apollon. Il s’agit d’un édifice particulier dont les murs ont été bâtis suivant plusieurs styles architecturaux. Plusieurs œuvres artistiques sont exposées dans l’enceinte du bâtiment, y compris le triptyque du Buisson ardent de Nicolas Froment, et la célèbre Transfiguration du Sauveur de Jean Daret.

11. Cathédrale Saint-Vincent de Viviers, XIIe siècle

La cathédrale Saint-Vincent de Viviers est une église réservée au culte catholique romain. Cette église dédiée à Saint-Vincent est située dans la ville de Viviers, département d’Ardèche, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Il s’agit de la cathédrale rattachée au diocèse catholique de Viviers dont les origines remonteraient au 4e siècle.

La cathédrale Saint-Vincent de Viviers fait partie de ces églises dont l’origine des premières fondations demeure mystérieuse. D’après l’histoire, tout aurait commencé à partir du transfert du siège épiscopal d’Alba à Viviers. Quant à la date du transfert et l’évêque en charge, il n’y a eu aucune conclusion. Cependant, 1906 restera une date importante, car c’est en cette année que l’évêque Léodégaire élu nouvellement va entreprendre les travaux de cette cathédrale sur des ruines d’un ancien sanctuaire. Cette nouvelle cathédrale sera consacrée par le pape Calixte II vers 1119, avant d’autres travaux de rénovation entre 1516 et 1542. L’actuel bâtiment est flamboyant, et assez remarquable avec son style gothique.

10. Cathédrale Saint-Jean de Besançon, 1127

La cathédrale Saint-Jean de Besançon est une bâtisse assez spectaculaire. Il s’agit d’une église catholique romaine dédiée à Saint Jean et à Saint-Étienne. L’édifice est situé dans la région Bourgogne-Franche-Comté, plus précisément dans la ville de Besançon, départements Doubs. Cette église catholique a pour siège l’archevêché de Besançon.

La cathédrale Saint-Jean de Besançon, encore connue sous l’appellation de cathédrale Saint-Étienne de Besançon, aurait été créée au 3e siècle, avant d’être reconstruite à plusieurs reprises. Elle représente en même temps une église, une basilique et une cathédrale carolingienne. Elle est faite dans un mélange de styles romane, gothique et baroque. C’est une bâtisse plutôt singulière, faisant partie des rares bâtiments français renfermant deux chœurs opposés. Elle est classée monument historique depuis les années 1875.

09. Cathédrale Notre-Dame d’Évreux, 1126

La cathédrale Notre-Dame d’Évreux est implantée sur le territoire français, dans la ville d’Évreux en Normandie. Cette église catholique romaine dédiée à Notre-Dame est rattachée au diocèse d’Évreux. Le début de sa construction remonte au 6e siècle. Les travaux vont s’achever vers début 12e siècle. Cette cathédrale de style gothique est l’un des monuments historiques les plus spectaculaires de la France.

L’histoire raconte que le diocèse d’Évreux viendrait de la christianisation d’un vieux temple païen par Saint Taurin. Les origines de la cathédrale romane quant à elles remonteraient à 912 à l’époque de Rollon, un Viking normand devenu catholique après son baptême. Cette cathédrale sera détruite avec le temps, et bénéficiera de nombreuses rénovations. En 1126, une nouvelle reconstruction sera entreprise, mais dont les travaux seront interrompus à la mort d’Audin dans les années 1139. Les travaux de cette nouvelle cathédrale vont reprendre quelques années après, et s’achèveront en 1160.

L’édifice va être de nouveau détruit pendant le massacre des 300 chevaliers français dans les années 1995. Après cela suivront de nouveaux travaux qui débuteront en 1220. Cette cathédrale gothique à la façade flamboyante est une construction remarquable de la Normandie.

08. Cathédrale Saint-Lazare d’Autun, 1120

La cathédrale Saint-Lazare d’Autun est une église dédiée au culte catholique romain. Elle est située dans la région Bourgogne-Franche-Comté, plus précisément dans la ville d’Autun, département Saône-et-Loire. La cathédrale Saint-Lazare d’Autun est rattachée au diocèse d’Autun, Chalon et Mâcon. Les origines de la création de cette cathédrale remonteraient au 3e siècle.

La cathédrale Saint-Lazare d’Autun fait partie des diocèses historiques de la Bourgogne. Sa construction sera achevée en 1146, avant qu’elle ne devienne la seule cathédrale d’Autun vers la fin du XIIe siècle, occupant ainsi la place qui revenait à la cathédrale de Saint-Nazaire. Le bâtiment subira de nombreuses destructions, et sera également rénové à plusieurs reprises. Aujourd’hui, cette église est considérée comme l’une des plus remarquables de la France.

07. Cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, 1110

La cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême est une église catholique romaine implantée dans la Nouvelle-Aquitaine, département Charente. Rattachée au diocèse d’Angoulême, cette vieille église est une dédicace à Saint-Pierre, et dont les travaux d’édification auraient débuté en 1110. Classée monument historique, elle est l’un des édifices religieux les plus visités de la France.

Selon les légendes, la cathédrale aurait été fondée sur l’emplacement d’un temple primitif dédié à Jupiter. Une première cathédrale consacrée à Saint-Saturnin sera érigée pendant le 4e siècle toujours selon l’histoire. Mais malheureusement, l’édifice va disparaître après la victoire de Clovis pour la prise d’Angoulême en 508.

À la suite de cette ruine, la cathédrale sera construite une nouvelle fois avant de subir à nouveau un remaniement. Grâce à l’impulsion de Girard II, de nouveaux travaux vont être entrepris à partir de 1110 jusqu’en 1128. Des années après ces nouvelles réalisations, la cathédrale subira les ravages des guerres de religion, ce qui amènera de nouvelles rénovations en 1625, 1852, et 1879.

06. Cathédrale Saint-Étienne de Toulouse, 1071

La cathédrale Saint-Étienne de Toulouse est un lieu saint. Cette église catholique romaine est rattachée à l’archidiocèse de Toulouse, et se situe en région Occitanie, département Haute-Garonne. Compte tenu de son importance historique, le quartier qui l’entoure pour lui rendre honneur, porte son nom.

La cathédrale Saint-Étienne de Toulouse est une église dont les travaux ont été entrepris en 1071. Les origines de cet édifice restent un mystère, car on n’a jamais réussi à trouver une trace avant celles des années 1071. Cette époque, c’est l’évêque Isarn de Lavaur qui va décider de sa construction, ou plutôt de sa reconstruction. C’est un bâtiment avec une architecture particulière, car il est représenté par des éléments architecturaux d’époques différentes, et c’est ça qui fait son charme. Quelques murs du bâtiment sont recouverts des tentures de la vie de Saint-Étienne. La cathédrale sera classée monument historique dans les années 1862.

05. Cathédrale Saint-Julien de Mans, 1060

La cathédrale Saint-Julien de Mans est implantée dans la ville de Mans, département de Sarthe. Il s’agit d’une église catholique dans laquelle loge l’évêque du diocèse. Les travaux de construction de l’édifice ont été entrepris en 1060. Elle est plutôt vieille comme cathédrale, et figure parmi les églises françaises toujours en service. Cette cathédrale est l’un des rares édifices avec une hauteur assez imposante à l’époque gothique romane française.

Depuis sa fondation, elle a déjà été reconstruite plusieurs fois à cause des ravages de la pollution. C’est un promontoire entre le vallon d’Isaac et la Sarthe qui va lui servir d’emplacement pour ses premières fondations. L’architecture de cette magnifique cathédrale est un mélange de l’art roman et de l’art gothique. Les représentations artistiques présentes sur les murs sont les œuvres d’anciens artisans. Ces éléments décoratifs étaient en réalité une forme de protestation de ces pauvres travailleurs qui n’étaient pas rémunérés à leur juste valeur.

Aujourd’hui, la cathédrale Saint-Julien de Mans abritant les tombes de Saint-Julien et de Charles d’Anjou, est l’une des églises les plus visitées des régions de la Loire.

04. Cathédrale Saint-Étienne de Besançon, 1033

La cathédrale Saint-Étienne de Besançon est une église française réservée au culte catholique. Elle est située dans la ville de Besançon, et est l’un des nombreux édifices religieux disparus avec le temps. Les travaux de la cathédrale Saint-Étienne de Besançon auraient commencé vers 326 au 5e siècle. Ce serait donc la reconstruction qui aurait débuté en 1033 et achevé en 1055.

La cathédrale Saint-Étienne de Besançon occupait l’emplacement de ce qui est considéré aujourd’hui comme la citadelle de Besançon. Les dates de sa construction restent assez floues comme vous l’auriez constaté, car même si certains chercheurs associaient le début de ses travaux au 3e siècle, il n’y a jamais eu de preuve. Après sa construction réelle en 1033, elle va servir de lieu de culte pendant des années, avant d’être définitivement rayée en 1775.

03. Cathédrale Saint-Maurice de Vienne, 1030

La cathédrale Saint-Maurice de Vienne est un lieu de culte dédié aux chrétiens catholiques. Elle est située dans la ville de Vienne, département Isère, dans la région de Rhône-Alpes. Cette église érigée en 1030 a pour siège le diocèse de Grenoble-Vienne. Les constructions de la cathédrale débutent au 12e siècle et prennent fin au 16e siècle.

Cet édifice religieux occupe le même emplacement depuis le 4e siècle, mais on n’a retrouvé aucune trace d’occupation avant le 10e siècle. Mais ce dont on est sûr, c’est sa reconstruction, dont les travaux ont débuté en 1030 sous la direction de l’archevêque Léger. Quant au bâtiment actuel, sa construction a démarré en 1130. Ainsi, l’origine de toutes les parties anciennes de l’église remonte à cette époque. Les travaux vont se poursuivre jusqu’au 16e siècle, et la cathédrale passera du style roman au style gothique.

La cathédrale Saint-Maurice fait partie des édifices classés monuments historiques en France. Son nom lui a été donné en l’honneur de Saint-Maurice, un grand soldat qui a vécu le martyre en Helvétie avec ses compagnons de guerre. Quelques-unes des reliques de cet homme considéré comme héros furent transportées dans la cathédrale.

02. Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, 1015

La cathédrale Notre-Dame de Strasbourg est rattachée à l’archidiocèse de Strasbourg. Cette église romaine dédiée à la Vierge Marie est située dans la commune de Strasbourg, département de Bas-Rhin. Il s’agit d’une cathédrale gothique dont les fondations ont été faites sur les ruines d’une ancienne cathédrale dans les années 1015. Mais malgré les débuts de travaux, c’est seulement à partir de 1120 que cette église sera élevée.

Strasbourg qui était connue sous l’appellation d’Argentoratum était en effet une enceinte fortifiée de l’armée romaine à la fin de la période antique. Cet endroit servait probablement de lieu de culte aux païens, et renfermait de nombreux tribuns. C’est dans ce camp qu’est implantée l’actuelle cathédrale. Avant que la construction du bâtiment ne commence, le quartier a subi des ravages à de nombreuses reprises entre le 1er et le 4e siècle. Le lieu sera délaissé à partir de ce moment jusqu’au 5e siècle.

Pour certains chroniqueurs, la construction en bois de la cathédrale aurait démarré en 510, et il y aurait eu également la présence d’un évêque à Strasbourg à la moitié du 4e siècle, même si cette hypothèse n’a jamais été vérifiée. Aujourd’hui, cette cathédrale aux murs de grès rose des Vogues est la plus visitée en France après la cathédrale Notre-Dame de Paris.

01. Cathédrale Notre-Dame de Verdun, 990

La cathédrale Notre-Dame de Verdun représente une église catholique romaine dont les travaux ont débuté en 990. Il s’agit en effet d’une cathédrale basilique rattachée au diocèse de Verdun. Située dans le département de Meuse en Lorraine, cette église a reçu le titre de basilique par le pape Pie XII dans les années 1947. Jean-Baptiste Léon Marie Leclerc est celui qui représente son père épiscopal.

La cathédrale Notre-Dame de Verdun fait partie des églises catholiques dédiées à la Vierge Marie. Grâce à la date du début de ses travaux, elle est considérée comme la cathédrale la plus ancienne de la France, et l’une des plus vieilles du continent européen. Les XIe et XIIe siècles sont des périodes sombres pour cette église qui va subir plusieurs ravages. De nouveaux travaux seront donc engagés dans les années 1147 pour sa rénovation. Aujourd’hui, malgré tous les incendies qu’elle a dû subir, elle demeure un magnifique édifice mélangeant architecture ottonienne et romane. Depuis le 30 octobre 1906, elle est classée monument historique.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires