Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Russie-2

Top 12 des pays producteurs du diamant au monde

Le diamant en joaillerie est une pierre assez précieuse. Tous les joyaux et parures fabriqués avec ce carbone cristallisé ont la réputation d’être durables et esthétiques. Il représente également un minéral important dans l’industrie de l’armement, de la miroiterie, mais également de la médecine nucléaire. Plusieurs tonnes de diamants sont donc extraites des roches de lamproïte et kimberlite chaque année pour la fabrication de coiffes de missiles, des bijoux, des armes nucléaires, des éléments de la radioactivité, et bien d’autres. Mais avez-vous une idée des plus gros producteurs de diamant dans le monde ? En nous inspirant du classement établi par British Geological Survey en 2017, nous avons élaboré une liste des 12 principaux producteurs de diamant dans le monde selon le nombre de carats produit spécifiquement cette année.

12. Sierra Leone, 288 979 ct

La Sierra Leone fait partie des producteurs de diamant depuis quelques années. En 2017, le pays a produit exactement 288 979 ct de diamants. Le premier gisement de diamant a été découvert dans la région, il y a plus de 80 ans. La plupart des diamants sierra-léonais sont extraits des roches kimberlitiques.

À la Sierra Leone, les diamants représentent environ 50 % des exportations du pays, ce qui démontre que ce secteur joue un rôle majeur dans l’économie de la Sierra Leone. Depuis la découverte de ce minéral, l’État investit de sorte à rehausser la filière, afin de se positionner au même niveau que les plus gros exportateurs. Et le moins qu’on puisse dire est qu’il est sur la bonne voie pour l’instant.

11. Tanzanie, 304 456 ct

La Tanzanie est le 11e producteur mondial du diamant, même si sa production annuelle est nettement faible par rapport aux autres exportateurs du top 10. Le Williamson est l’une des principales mines du pays. Cette source est surtout populaire, car, elle représente la première mine diamantaire importante localisée hors territoire sud de l’Afrique. Depuis sa découverte par le grand géologue John Williamson, cette mine fonctionne non-stop.

Les diamants produits en Tanzanie sont d’une excellente qualité. Même si la production annuelle n’est pas conséquente, elle participe à sa manière au développement économique du pays. L’État vise d’ailleurs d’autres marchés, surtout les Émirats arabes, afin de rentabiliser le plus possible sa filière.

10. Lesotho, 1 126 409 ct

Pendant de nombreuses années, le Lesotho a fait partie des pays produisant les plus impressionnants diamants au monde. Il s’agit d’un pays enclavé localisé dans la partie sud de l’Afrique qui a conquis les plus gros diamantaires avec ses pierres.

En effet, c’est dans les années 1950 que les diamants ont été découverts pour la première fois dans le pays, plus précisément dans les montagnes Maluti. Les diamants de Lesotho sont d’une excellente qualité. Mais ce qui les a rendus populaires est surtout leur taille qui était plutôt captivante. Le pays peut se vanter d’avoir présenté au monde quelques-uns des plus gros diamants. Mais la filière diamant pompe un peu l’économie du pays, car l’exploitation de ce minéral est plutôt coûteuse, et le volume annuel est assez faible.

09. Namibie, 1 815 709 ct

Namibie est localisée en Afrique Australe. Cet État africain fait partie également des principaux producteurs mondiaux de diamant. En 2017, ses diamants ont atteint les 1 815 709 ct. Elle est depuis une cinquantaine d’années l’un des centres diamantaires les plus importants du monde. Ce qui la surtout rendu populaire en tant que producteur de diamant n’est pas son volume de production annuelle, mais la qualité de ces pierres. Les diamants produits à Namibie sont majoritairement de qualité gemme, ce qui attire l’attention des plus grands importateurs mondiaux.

La Namibie est un pays qui se distingue également par le type des gisements exploités. La plupart des gisements de diamant du pays sont issus de vieux volcans bordant sa côte atlantique. L’extraction se fait donc naturellement au niveau des côtes et des plages. Mais plus on s’éloigne des côtes, plus la taille des pierres diminue.

08. Zimbabwe, 2 507 604 ct

La production de diamants au Zimbabwe était chiffrée à 2 507 604 ct en 2017. C’est en 1903 que le minéral a été découvert pour la première fois dans le pays. Mais ses gisements n’étaient pas exploitables à une grande échelle, et la majorité des roches mères étaient également stériles à cette époque, surtout celles de kimberlite.

Les recherches de gisements et mines se sont poursuivies dans le pays, ce qui a rendu possible la découverte d’un important gisement en 2006 dans la région de Manicaland. Le Marange est la zone qui abrite les plus importants champs diamantaires.

Au Zimbabwe, les diamants à l’état brut sont majoritairement opaques et bruns, ce qui ne met pas forcément en avant la qualité de ces pierres. Par ailleurs, certains sont juste renfermés à l’intérieur de couches de mauvaise qualité, et sont en réalité des diamants de qualité pure. Pendant longtemps, certaines situations internes touchant la filière du diamant au Zimbabwe ont entrainé l’interdiction de son exportation. Même si les diamants zimbabwéens sont à nouveau sur le marché, plusieurs diamantaires n’aiment plus prendre le risque.

07. Angola, 9 438 802 ct

La production annuelle du diamant en Angola est estimée à environ 9 millions de carats. En 2017, le pays a produit exactement 9 438 802 ct de diamants. En effet, le secteur diamantaire a été définitivement lancé dans le pays vers 1910. C’est la partie du nord de la capitale de l’Angola qui abrite la plupart des gisements.

En Angola, plusieurs gisements sont présents, mais les mines elles ne sont pas si prolifiques. Mais grâce à la qualité des diamants qui y sont produits, sa rentabilité est plus qu’une évidence. Plus de la moitié de l’exportation diamantaire de l’Angola est destinée à la joaillerie. Malgré les périodes de conflits qui ont plongé le pays dans le chaos pendant des années et qui ont fait chuter la production, cela n’a pas empêché l’État de réussir le rehaussement de sa filière diamant. Ses efforts lui ont valu son actuelle position de 7e pays producteur de diamant au monde.

06. Afrique du Sud, 9 685 235 ct

Le continent africain est celui qui dispose d’une grande diversité de sources diamantaires. L’Afrique du Sud occupe la 6e de ce classement avec ses 9 685 235 ct de diamants en 2017, et représente le 3e pays africain produisant une grande quantité de ce minéral.

L’histoire du diamant en Afrique du Sud remonte à la fin du 19e siècle. C’est à cette période qui a marqué les débuts de la filière diamant dans le pays. La première découverte de diamant s’est faite à cette époque, mais l’exploitation de cette pierre a véritablement commencé des années après sa découverte. En Afrique du Sud, plus de la moitié des diamants extraits proviennent des roches de kimberlite. Les trois principales mines du pays sont respectivement le Cullinan, le Finsch, et le Venetia.

05. République démocratique du Congo, 15 404 000 ct

La République démocratique du Congo est le deuxième pays africain faisant partie des plus gros exportateurs de diamants. En 2017, sa production atteignait les 15 404 000 ct de diamants. Chaque année malheureusement, le pays connaît une baisse de production dans sa filière diamant. En 2021, il n’a produit que 12,9 millions de carats. On peut donc dire que sa production est en chute libre depuis quelques années. Néanmoins, tout espoir n’est pas perdu, car 2022 s’annonce meilleure que les années précédentes.

Kasaï, Mbuji-Mayi, et Tshikapa sont les régions qui sont les plus connues en qui concerne l’extraction du diamant en RDC. Dans la région de Kasaï, la plupart des diamants sont extraits dans les graviers de rivière, ainsi que les sites alluviaux. Le diamant industriel est ce qui est le plus populaire dans la zone de Mbuji-Mayi. Mais en ce qui concerne les plus petits diamants, ils sont produits à Tshikapa.

04. Australie, 17 135 000 ct

En 2017, l’Australie a réussi à produire 17 135 000 ct de diamants. L’Australie étant surtout connue pour ses fabuleuses opales, elle représente également une terre où les diamants roses sont produits. Malheureusement, malgré cet énorme chiffre, l’Australie n’est pas le premier pays qui attire les plus gros diamantaires du monde.

L’histoire du diamant en Australie remonte en 1985. C’était l’époque où d’importantes quantités de diamants roses ont été découvertes dans la mine d’Argyle en région nord-ouest du pays. Même si au début, l’exploitation de ces pierres précieuses était anecdotique, au fil des années, l’État s’est réellement investi dans l’industrie de production du diamant, et ses efforts ont fini par payer. Actuellement, il est le pays qui produit le plus de diamants roses. Ces minéraux étant assez rares, leur prix est estimé à des dizaines de milliers d’euros.

03. Canada, 22 724 000 ct

La production annuelle de Canada était chiffrée à 22 724 000 ct de diamants en 2017, ce qui le positionne à la 3e place du classement. Le Canada est l’un des pays où la découverte du diamant a été un évènement mémorable.

En effet, le pays était considéré comme une terre stérile. Il n’y avait donc aucun espoir qu’on y exploite l’un des minéraux les plus précieux du monde. Bien que des diamants existaient déjà dans la région dans les années 90, c’est seulement à partir de 1991 qu’il a été prouvé que le pays disposait de grands gisements après la découverte d’une pipe kimberlitique importante dans la région Nord-Ouest. Depuis cette découverte, plusieurs d’autres mines ont été prospectées, et la filière a été ainsi lancée pour de bon. Quelques années après, le Canada avec ses efforts a su se hisser dans le rang des plus gros exportateurs du diamant au monde.

Cependant, malgré les multiples efforts du Canada pour rehausser son économie avec l’exportation du diamant, sa production annuelle a nettement chuté à partir de 2019. Plusieurs raisons étaient à l’origine de cette baisse, mais l’épuisement de certains puits était principalement à la base de cette chute.

02. Botswana, 22 900 000 ct

Le Botswana est le premier État africain qui fait partie des plus gros exportateurs du diamant. En 2017, sa production était chiffrée à 22 900 000 ct. Il n’est donc pas seulement un pays au charme atypique, mais également une terre où les pierres les plus précieuses sont extraites. Pour en rajouter à sa réputation de région aux gisements importants, le troisième plus gros diamant du monde y a été découvert en 2021. Cette pierre de 1098 ct possède une épaisseur de 27 mm, une longueur de 73 mm et une largeur de 27 mm. La valeur de ce diamant était estimée à environ 47 millions d’euros.

Au Botswana, une partie de l’économie repose sur la filière du diamant. Cette industrie pèserait près de 40 % du PIB, et représenterait environ 90 % des revenus d’exportations, ce qui en soi, n’est pas négligeable. En 2020 le pays a produit 16 millions ct de diamants, ce qui fait donc une baisse de sa production annuelle. Mais cela ne freine pas les ambitions du pays qui souhaite devenir d’ici quelques années un producteur incontournable de ce minéral. Dans l’optique d’atteindre le plus rapidement possible ses objectifs, l’État inclut de plus en plus les jeunes dans l’industrie. C’est d’ailleurs pour cette raison que des formations sont de plus en plus disponibles afin d’introduire la jeune génération dans la filière du diamant, et l’armer de sorte qu’elle puisse apporter sa pierre à l’édifice.

01. Russie, 42 614 780 ct

La Russie vient en tête de liste avec une production de diamant de 42 614 780 ct en 2017. Le diamant russe représente 21 % de la production mondiale, ce qui fait du pays le plus gros exportateur qu’il est difficile d’égaler actuellement. La Sibérie est la région dans laquelle l’extraction du diamant se fait la plupart du temps. C’est un processus assez difficile, car il faut extrait le minéral dans des conditions de températures plutôt extrêmes.

La Mirny, un immense trou à ciel ouvert, représente la plus grande mine du monde avec 12 000 mètres de diamètre. Au début, la production de diamant dans cette mine était limitée au 10 000 000 ct par an, avant que la filière ne se développe rapidement en Russie. Mais malheureusement depuis 2001, cette base est hors service, ce qui n’arrête pas pour autant la production de diamant dans cet État.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires