Home Le magazine Top 12 des pays à majorité musulmane

Top 12 des pays à majorité musulmane

0
Top 12 des pays à majorité musulmane

Le Pew Research Center a élaboré sa première liste de pays à majorité musulmane en 2010. Mais récemment, une nouvelle liste est sortie et on a vu qu’en 2020, certaines régions ont gardé leur place dans le classement tandis que d’autres ont connu une évolution dans le rang. L’islam est une grande religion. Les musulmans sont donc naturellement représentés un peu partout sur le globe. Mais il ne faut pas confondre arabité et islam. Tous les Arabes ne sont pas forcément des musulmans, c’est pour ça que vous verrez que même les pays non arabes sont des pays à majorité musulmane.

12. Soudan, 38 430 000 en 2020

Le soudant est considéré depuis le classement de 2010 comme un pays à majorité musulmane. En 2020, il comptait 38 430 000 musulmans. Il y a de multiples religions dans le pays, mais c’est évidemment l’islam qui domine, avec une population de 97 % musulmane. D’ailleurs, la religion occupe une place majeure dans la sphère politique nationale, ce qui fait que les musulmans sont majoritairement représentés dans les institutions gouvernementales depuis l’indépendance du pays dans les années 1956.

L’origine de l’islam au Soudan remonte au 7e siècle à l’époque de la conquête arabe de l’Égypte. Mais pour que la religion s’étende dans toute la région, il a fallu le déclin du christianisme. Les musulmans soudanais sont représentés par 75 % de sunnites. Le Soudan est compté parmi les pays laïques où chaque culte et les opinions religieuses sont respectés. La cohabitation des différentes religions n’a donc jamais souffert de tension réelle.

11. Algérie, 39 430 000 en 2020

L’Algérie fait partie des pays du continent africain considérés comme des régions à majorité musulmane. Ce pays d’Afrique du Nord abritait une population musulmane de 39 430 000 pratiquants en 2020, ce qui représentait près de 99 % de la population globale algérienne. Les musulmans algériens sont pour la plupart des sunnites.

C’est en 670 que l’islam a fait son apparition dans la région algérienne. Elle a été en réalité introduite par l’armée missionnaire du général arabe Oqba Ibn Nafaa pendant la conquête musulmane de la partie nord du continent africain. L’islam a une place importante dans l’identité algérienne, car c’est grâce à cette religion que le pays a pu résister à l’invasion française. Même après leur domination, les Français n’ont pas pu débarrasser le pays de la vision islamiste, même s’ils ont fait subir des restrictions à la communauté musulmane. Ainsi, après son indépendance, l’Algérie est devenue un pays dont la vision repose sur les principes islamiques.

10. Afghanistan, 40 610 000 en 2020

Localisé en Asie du Sud, l’Afghanistan avec ses 40 610 000 de musulmans est considéré comme un pays à majorité musulmane. En Afghanistan, l’islam a été proclamé religion officielle. 99 % des adeptes de l’islam sont majoritairement sunnites.

L’histoire de l’Islam remonte à la fin du 7e siècle. Tout a commencé à l’époque lorsque la dynastie arabe Omeyades envahit l’Afghanistan après sa brillante conquête de l’Empire sassanide. Pendant la poursuite de l’empereur Yazdgard III qui après la défaite avait pris le chemin vers l’Asie, les Arabes vont faire une escale dans la ville afghane Hérat, et en profiteront pour convertir la population à l’islam. Après qu’une importante partie des habitants se soit convertie, les locaux ont mis de l’argent devant pour obtenir plus de fidèles. C’est ainsi que petit à petit, la religion s’est propagée un peu partout dans le pays.

Il faut comprendre que l’Afghanistan a souffert des conflits ethniques et tribaux pendant des années. L’islam est donc considéré dans la région comme un système unificateur, et c’est l’une des raisons pour lesquelles cette religion occupe une place majeure dans la reconstitution de l’Afghanistan.

09. Irak, 41 430 000 en 2020

L’Irak appartient également au Moyen-Orient. Cette région d’environ 38 872 655 habitants est considérée comme un pays à majorité musulmane. Selon l’histoire, c’est vers le 7e siècle que l’Islam fera son apparition en Irak. Cette période était marquée par l’unification de la péninsule Arabique autour de l’Islam par Mahomet. Les musulmans de l’Irak sont des chiites et des sunnites, et étaient comptés à 41 430 000 en 2020.

L’Irak est compté parmi les pays musulmans. Cet État prend très à cœur l’éducation islamique. L’un des lieux saints les plus importants de la région est Bagdad, car au-delà d’une capitale, c’est l’endroit où les sciences islamiques sont enseignées, et cela depuis des siècles.

08. Turquie, 79 090 000 en 2020

La Turquie fait partie des pays à majorité musulmane avec 79 090 000 de musulmans en 2020. Ce pays se trouve sur le territoire du Moyen-Orient, s’étendant de l’Europe à la partie est de l’Asie Mineure. L’islam a fait son apparition en Turquie depuis la seconde moitié du 11e siècle. C’était à l’époque où l’Empire seldjoukide a commencé à étendre sa domination de l’Est jusqu’à la partie orientale de l’Anatolie. Environ 84 % des habitants sont musulmans, ce qui fait de cette religion la majorité du pays. Dans la communauté islamique, la majorité des fidèles sont sunnites.

L’islam va retrouver son soutien politique vers 1950, quand la plupart des politiques vont commencer à s’y attacher. Cependant, tous les acteurs politiques n’étaient pas prêts pour ce retour religieux. Pendant cette période, tous les débats sociétaux tourneront autour de ce sujet. Mais la reconnaissance officielle de l’héritage islamique deviendra effective en 1990.

La Turquie est considérée comme un État laïque, même si la laïcité de la région reste un peu exceptionnelle. Les écoles privées religieuses sont par exemple interdites sur le territoire turc. Toutefois, elle demeure un pays où la liberté de religion et les opinions religieuses sont respectées.

07. Iran, 80 880 000 en 2020

La république d’Iran comptait 80 880 000 musulmans. Le pays fait partie des Républiques islamiques du Moyen-Orient. Parmi ces musulmans, plus de la moitié représentent des chiites, soit 89 % de la communauté. L’origine de l’Islam en Iran remonterait à l’époque de la conquête islamique de la Perse dans les années 637 et 651. Cette domination sonnera la fin de la religion monothéiste zoroastrienne. Toutes les réalisations perses incorporeront l’islam, avant que celle-ci ne devienne ensuite la religion officielle iranienne. Elle va connaître une sorte d’éclipse les années postérieures avant que le pays ne devienne République islamique dans les années 1979.

L’État iranien est membre de l’organisation de la coopération islamique depuis 1969. La région est comptée parmi les pays à majorité musulmane dont la plupart des musulmans sont des chiites. Depuis l’apparition de l’islam, il y a eu de grands changements d’ordre social, politique, et surtout culturel. Même le domaine scientifique n’a pas été épargné dans le temps. Actuellement, le chiisme duodécimain est officiellement la religion de l’État.

06. Égypte, 90 420 000 en 2020

En 2020, l’Égypte comptait 90 420 000 de musulmans. Situé dans la partie nord-est de l’Afrique, ce pays à majorité musulmane occupe la 6e place depuis le classement de 2010. L’origine de l’Islam sur le territoire égyptien remonte à 640 à l’époque de l’invasion des Arabes. Avant de connaître un important essor avec le peuple chiite ismaélienne des fatimides, cette religion réussit à se maintenir des siècles après sa première apparition.

C’est au 20e siècle que l’islam politique va faire son entrée dans le pays. À l’époque, les mouvements islamistes se battaient en même temps contre le marxisme et le capitalisme occidental. Elle deviendra ensuite majoritaire en 2011 grâce à la révolution égyptienne.

L’Égypte fait partie des pays arabes à majorité musulmane. Pendant des années, il y a eu des confrontations entre les musulmans et les non-musulmans en Égypte. Cette situation va s’empirer entre 1970 et 1980, avec de graves violences et des assassinats, et cela ne s’arrête pas là. Les choses vont prendre une tournure un peu plus dramatique lorsque la communauté musulmane va décider de transformer le pays en État islamique qui fonctionnerait selon leur vision islamiste. Mais suite à la révolution de 2011, la radicalisation va disparaitre un peu, et les choses commenceront par rentrer dans l’ordre, même si au jour d’aujourd’hui, le pays est resté un état où plus de 92 % de la population est musulmane.

05. Nigéria, 104 650 000 en 2020

Le Nigéria en 2020 abritait une communauté musulmane de 104 650 000 adeptes, ce qui lui vaut sa place dans le top 5 du classement. Le Nigéria classé pays le plus peuplé du continent africain est une région à majorité musulmane, et où la religion occupe la première place. La plupart des fidèles musulmans nigérians sont des sunnites. Les chiites viennent tout juste après les sunnites représentant 12 % de la communauté.

Trois grandes ethnies sont représentées dans cette région africaine. Les Haoussas occupent majoritairement la partie du nord du pays, et sont l’ethnie qui compte le plus de musulmans. Ce qui est un peu problématique au Nigéria est qu’au lendemain de l’indépendance du pays en 1960, un conflit a éclaté entre les fidèles chrétiens et les musulmans. En plus des fréquentes confrontations ethniques, la relation entre les différentes religions ne s’est pas véritablement améliorée depuis toutes ces années.

04. Bangladesh, 153 010 000 en 2020

Le Bangladesh avec ses 153 010 000 musulmans en 2020, vient à la quatrième position sur la liste. Ce pays à majorité musulmane occupait d’ailleurs la même place dans le classement de 2010. La plupart des musulmans de Bangladesh sont des sunnites. Cette religion occupe une place importante dans l’histoire du pays. L’identité de Bangladesh est en partie grâce à l’islam, car c’est sous son influence que la partition de l’Inde avec le pays a pu avoir lieu en 1947.

Le Bangladesh est compté parmi les membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), mais son statut constitutionnel demeure quant à lui un peu complexe. L’islam a été officialisé comme religion de la république en 1988 après les modifications de la constitution. Mais d’après la Cour suprême, ces modifications n’étaient aucunement en accord avec la constitution de l’État.

03. Pakistan, 200 490 000 en 2020

Le Pakistan comptait une centaine de millions de musulmans en 2010, et occupait la 3e place du classement. En 2020, il a gardé sa position, mais avec une population musulmane de 200 490 000. Le Pakistan a été proclamé République islamique dans les années 1956. Les premiers musulmans du pays étaient majoritairement des Indiens. Cette religion représente environ 96 % de la population, suivie de l’hindouisme qui occupe la deuxième place.

Plus de la moitié des musulmans pakistanais sont des sunnites. Dans le pays, c’est un peu la loi du plus fort entre les religions. Les minorités subissent malheureusement des brimades et de nombreux actes discriminatoires de la part des majorités. Les conflits opposent le plus souvent les sunnites et les chites.

02. Inde, 213 340 000 en 2020

L’Inde fait partie des pays à majorité musulmane ayant conservé leur place depuis le classement de 2010. En 2020, les fidèles musulmans se comptaient à 213 340 000. En Inde, l’islam est la religion qui compte le plus de fidèles après l’hindouisme. On estimait à environ 16 % la communauté musulmane indienne en 2011.

L’origine de l’Islam en inde remonte au 8e siècle. Et son apparition dans le pays a eu un véritable impact sur le plan culturel, mais également sur les plans politique et social. Même si des conflits ont éclaté entre les hindous et les musulmans au lendemain de l’indépendance, la relation entre ces deux religions a évolué au fil des années pour le bonheur de tous.

01. Indonésie, 229 620 000 en 2020

L’Indonésie est la première région inscrite sur cette liste. Elle a conservé sa position de premier pays à majorité musulmane depuis 2010. Ce territoire asiatique comptait une communauté musulmane de 229 620 000 fidèles en 2020. Donc parmi les 6 religions officielles de l’État, l’Islam est celle qui compte un grand nombre de fidèles.

Le rapport entre les fidèles de l’islam, et entre l’islam et les autres religions de l’Indonésie n’est pas l’un des pires. Même entre les membres de la communauté musulmane, il y a eu quelques discordes à cause de la radicalisation qui s’était imposée dans la religion pendant des années. Des codes vestimentaires étaient imposés à la gent féminine, le hidjab était exigé dans les écoles primaires, etc. Mais au fil des années, il y a eu de progrès à ce niveau surtout en ce qui concerne l’habillement des enseignantes et les élèves.