Home Actualités Top 12 des comédies françaises les plus drôles

Top 12 des comédies françaises les plus drôles

0
Top 12 des comédies françaises les plus drôles

Êtes-vous amateurs de comédies ? Si oui, vous vous demandez sûrement lesquelles sont les plus drôles chez les Français. C’est l’occasion de vous faire votre idée et de vous assurer que ces comédies sont à la hauteur de vos attentes. Les plus grands classiques vous feront passer de bons moments à coup sûr. Allez à la découverte d’une liste de 12 comédies françaises les plus drôles dans cet article.

1. La Grande Vadrouille

Film franco-britannique, il a été réalisé par Gérard Oury et est sorti le 8 décembre 1966. Sur une durée de 2 h 12 min, le film raconte l’histoire de deux Français que tout oppose tant socialement qu’en termes de caractères. Ces derniers se trouvent obligés d’aider des aviateurs britanniques à se rendre dans une certaine zone alors qu’ils sont poursuivis par un groupe allemand.

Dans le film, les patrons du rire : Louis de Funès et Bourvil sont les vedettes. Ils jouent respectivement les rôles de chef d’orchestre de l’Opéra de Paris acariâtre et de peintre en bâtiment un peu naïf. Ils vivent plusieurs déboires et deviennent ainsi des acteurs de la résistance. Très grand classique, le film a fait, lors de sa première projection en salle, plus de 17 millions de spectateurs.

2. Le Dîner de cons

Le Dîner de cons est un film français qui a été réalisé par Francis Veber et est sorti le 15 avril 1998 en salle. Sur sa durée de 1 h 20 min, le film est une adaptation d’une pièce de théâtre réalisé par Veber. Ce film de Francis Veber a été nommé six fois au cours de la 24e cérémonie des César en 1999. En effet, le film raconte l’histoire de Pierre Brochant, un grand éditeur parisien qui organise chaque mercredi avec ses amis un dîner dit de cons.

Le concept est que chaque organisateur doit venir avec un « con » qui est inépuisable sur un certain sujet. Ainsi, lors de la soirée, les organisateurs peuvent bien se moquer des cons à leur insu et décider du champion à la fin. Lorsque Pierre Brochant pense avoir trouvé le plus stupide en un comptable au ministère des Finances, il se rend compte qu’il a tout faux. La soirée ne se déroule pas comme convenu.

3. Astérix et Obélix : mission Cléopâtre

La comédie franco-allemande « Astérix et Obélix : mission Cléopâtre » est réalisée par Alain Chabat. Il est sorti le 30 janvier 2002 en salle. Le film est une adaptation d’une bande dessinée réalisée par René Goscinny et Albert Uderzo et publiée en 1963. Sur 1 h 47 min, vous pouvez jouir des scènes comiques des acteurs tels que Jamel Debbouze, Édouard Baer et plein d’autres. Ses scènes comiques lui ont garanti un vrai succès en France avec près de 14 millions d’entrées. Au visionnage du film, les phrases cultes, les vannes sont au rendez-vous pour vous donner du baume au cœur.

Dans le film, Cléopâtre décide de relever un défi, elle veut montrer à Jules César que la civilisation égyptienne est la plus grande. Le défi consiste à construire en trois mois un palais digne du nom dans le désert. Pour y arriver, elle a recours à un architecte plein d’énergie, Numérobis, ce qui entraîne la jalousie de l’architecte royal. Pour atteindre son objectif dans ce court délai, Numérobis demande de l’aide à ses amis gaulois Astérix et Obélix.

4. Le père Noël est une ordure

Réalisé par Jean-Marie Poiré, ce film français est une adaptation d’une pièce de théâtre créée en 1979. Le film est sorti le 25 août 1982 en salle et dure 1 h 23 min Il évoque les événements qui se sont produits le soir de Noël au standard téléphonique SOS détresse-amitié.

En réalité, le soir de Noël, les deux bénévoles du standard voient arriver plusieurs personnages aussi farfelus les uns que les autres. Entre le voisin et ses plats répugnants, le travesti désespéré, le fiancé minable et sa femme, il y a de quoi passer une mauvaise soirée. Chacun de ses personnages est passé par le standard en créant des catastrophes en tout genre. C’est une scène digne d’une comédie française qui mérite toute votre attention. Vous êtes sûrs de ne pas vous ennuyer.

5. OSS 117 : le Caire, nid d’espions

Sorti en salle le 19 avril 2006, le film « OSS 117 : le Caire, nid d’espions » est réalisé par Michel Hazanavicius. Dans ce film, vous êtes obligés de rire malgré ce contexte de colonialisme et de géopolitique. Outre son aspect de film d’action et d’espionnage, c’est aussi un film humoristique qui dure 1 h 39 min Le personnage principal est incarné par Jean Dujardin qui joue le rôle d’un espion similaire à James Bondes. Le film est réalisé de manière à le faire tourner en dérision, surtout à cause de ses préjugés. 

En effet, la réalité du film est qu’au Caire en 1955, il y a plusieurs espions et tout le monde est méfiant. Les Anglais, les Français, les Soviétiques se méfient et complotent les uns contre les autres. La famille du Roi déchu veut retourner sur le trône et le groupe de religieux « Aigles de Kheops » veut avoir le pouvoir. Dans cette panoplie de conflits, la République française envoie sa pièce maîtresse pour régler la situation. Il s’agit de l’agent Hubert Bonisseur de la Bath surnommé OSS 117 qui va au Caire pour faire face à toute cette agitation.

6. La cité de la peur

La cité de la peur est une comédie policière française particulière. En effet, elle a été écrite par le groupe d’humoristes « Les Nuls » et est réalisée par Alain Berbérian. Le film est sorti en salle le 9 mars 1994 et dure 1 h 40 min Cette comédie française vous fait voyager dans les années 1990 lors du Festival de Cannes où un film d’horreur est projeté.

Lorsque la projection du film commence, tout le monde quitte la salle, car il s’agit d’un tueur qui a recours à une faucille et à un marteau. Cette débandade ne fait pas le bonheur de l’attachée de presse Odile Deray qui doit faire parler du film. Lorsque cette dernière quitte la salle, le projectionniste est assassiné par un tueur qui utilise les mêmes méthodes que dans le film projeté. C’est une belle occasion pour Odile qui fait appel au personnage principal de la projection afin de faire plus de publicité. C’est à ce moment que la situation se complique.

7. Les bronzés font du ski

Sur une durée de 1 h 30 min, ce film de Patrice Leconte relate une histoire qui vous fera tordre de rire. Sorti en salle le 2 novembre 1979, il fait suite au film « Les bronzés » sorti en 1978. Dans ce volet, la bande des bronzés se retrouve maintenant au Val d’Isère.

Jérôme et Gigi se sont mariés et ils travaillent tous deux ainsi que Popeye dans une station de sports d’hiver de la commune. C’est l’occasion de passer du temps ensemble. Ils décident ainsi de faire une expédition hors-piste, les mésaventures ne manquent pas. Une partie du groupe est bloqué par une avalanche puis est sauvé par des paysans de la région. Ils en profitent pour savourer les spécialités locales. Au menu du film, la bonne humeur, la maladresse ainsi que les problèmes sentimentaux sont au rendez-vous.

8. Les visiteurs

Comédie fantastique, « Les Visiteurs » est un film réalisé par Jean-Marie Poiré puis sorti en salle le 27 janvier 1993. Le film a attiré près de 14 millions lors de son exposition au cinéma et a connu un vrai succès. En effet, cette comédie fut nommée huit fois à la 19e cérémonie des César. Ce succès a alors entraîné la réalisation de : Les Couloirs du temps : les Visiteurs 2 en 1998 et les Visiteurs : La Révolution en 2016. Ce film de Jean-Marie Poiré fait partie des comédies les plus drôles du cinéma français avec un grand nombre d’entrées.

Sur 1 h 45 min, Jean Reno, Christian Clavier et Valérie Lemercier vous feront passer une très belle soirée. Ces acteurs vous font traverser les époques. Ainsi, en l’an 1123, le comte de Montmirail assassine, suite à un sort maléfique, son futur beau-père. Pour réparer ce tort et assurer sa descendance, il va voir le magicien Eusebius qui décide de le renvoyer dans le passé. Malheureusement, ce dernier fait une erreur et envoie le comte et son serviteur dans le futur, soit en 1992. 

9. Bienvenue chez les Ch’tits

Ce film a eu le plus grand nombre d’entrées à sa sortie après Titanic. Il atteint près de 20 millions d’entrées le 20 février 2008 en salle. Cette comédie française réalisée par Dany Boon a été nommée en 2009 au César du meilleur scénario original. C’est le témoignage de son franc succès. Réalisé en 1 h 46 min, le film s’articule autour du directeur d’agence de la poste, Philippe Adams.

En réalité, ce dernier est marié à Julie qui est un peu dépressive, ce qui rend la vie un peu difficile pour Philippe. Cette dernière le pousse à chercher une mutation au bord de la Méditerranée. Après quelques échecs, il prit un risque. Il décida de tricher en se faisant passer pour un handicapé auprès de l’administration. Malheureusement, la supercherie n’a pas duré longtemps et il est sanctionné. Il est alors muté à Bergues pour deux ans. Lorsque Julie l’apprend, elle refuse de le suivre avec leur enfant. Il s’ensuit un gros mensonge aux conséquences imprévues.

10. Les aventures de Rabbi Jacob

Ce film est une comédie franco-italienne sortie en salle le 18 octobre 1973. Il a été réalisé par Gérard Oury et dure 1 h 37 min Le film est populaire et a fait près de 7,3 millions d’entrées en France. L’un des acteurs principaux du film est Louis de Funès. Dans son rôle de Victor Pivert, il est un homme d’affaires xénophobe, autoritaire et cynique.

Son but est d’aller au mariage de sa fille à Paris. Mais fortuitement, il se retrouve embarqué dans un conflit, des terroristes veulent assassiner un leader révolutionnaire, Slimane. Victor et Slimane arrivent alors à s’échapper et Victor devient aussi la cible des terroristes. Pour sauver leur vie, ils décident tous deux de s’habiller en rabbin et débarquent dans une bar-mitsvah. Très attendu par la communauté juive, le rabbin Pivert doit jouer un rôle important.

11. Le corniaud

Le film « Le corniaud » est une comédie franco-italienne sortie en salle le 24 mars 1965. Réalisé par Gérard Oury sur 1 h 50 min, le film est inspiré de l’affaire Jacques Angelvin du démantèlement de la « French Connection ». Cette comédie a mis en scène les acteurs Bourvil dans le rôle d’Antoine Maréchal et Louis de Funès dans le rôle de Léopold Saroyan. Le film a fait près de 11 millions d’entrées et est devenu un film culte au cinéma français.

En réalité, suite à un accident de route provoqué par le trafiquant Léopold, Antoine se voit offrir la possibilité de continuer son voyage. Léopold lui remet donc une voiture de luxe qu’il doit conduire de Naples à Bordeaux pour le compte d’un client. Le commerçant Antoine ne se doute pas que Léopold a rempli la voiture de divers produits illégaux. Un peu naïf, Antoine fait son voyage sans se douter qu’il est suivi et qu’une bande rivale le poursuit. Lorsqu’il dépasse la frontière de l’Italie, il se rend compte qu’il a été pris pour un corniaud et décide de se venger.

12. Les intouchables

L’histoire de ce film s’inspire de la vie de Philippe Pozzo di Borgo devenu tétraplégique en 1993 suite à un accident. « Les Intouchables » est une comédie française réalisée par Eric Toledano et Olivier Nakache sur 1 h 52 min Ce film est sorti en salle le 2 novembre 2011 et a connu un véritable succès avec 19,44 millions d’entrées. Il a d’ailleurs permis à Omar Sy d’avoir le César du meilleur acteur en 2012 pour son rôle dans le film. Ce dernier et l’acteur François Cluzet ont fait de cette comédie dramatique un vrai chef-d’œuvre.

« Les Intouchables » est l’histoire de deux personnes issues de différents milieux. Omar Sy incarne le personnage de Driss originaire du Sénégal vivant en banlieue parisienne. Il a purgé 06 mois de prison pour braquage. Quant à François Cluzet, il joue le rôle de Philippe, un riche homme d’affaires devenu tétraplégique. Bien que Driss n’ait aucune formation dans le domaine, Philippe l’embauche comme auxiliaire de vie. Ils vont alors cohabiter et découvrir leurs différents univers, ce qui va développer une grande amitié entre eux et les rendre intouchables.