Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
11-Faire-un-bilan-de-votre-consommation-en-energie-electrique

Top 12 des astuces pour faire de l’économie d’énergie

Réduire votre consommation en énergie électrique est bénéfique à la fois pour votre portefeuille et pour l’environnement. Mais pour y arriver, limiter la consommation électrique des lampes et autres appareils ne sera pas suffisant. Vous devez donc prendre en compte votre consommation d’eau, réduire l’utilisation de votre système de chauffage, utiliser l’énergie de manière efficace et prévenir les pertes d’énergie. Pour vous aider, nous vous proposons 12 astuces pour économiser de l’énergie.

1- Penser à optimiser la consommation énergétique de votre lave-linge

Si vous désirez économiser de l’énergie, n’hésitez pas à laisser de côté le sèche-linge. En fait, il s’agit de l’un des plus grands postes de dépenses énergétiques selon une récente étude menée par le célèbre site de sondage Statistica. Mais, si cette option n’est pas envisageable, du fait que vous ne disposez pas d’espace intérieur ou extérieur pour sécher naturellement votre linge, vous devez sortir votre portefeuille pour investir dans les nouvelles laveuses high-tech.

Alors opter pour un lave-linge séchant peut constituer un véritable moyen de revoir à la baisse votre consommation énergétique. Il s’agit là d’une machine à laver qui combine une fonctionnalité lave-linge et un rôle de sèche-linge. La particularité est que celle-ci s’arrête automatiquement quand le linge est propre. Ce qui vous permet d’essorer votre linge et de passer au séchage. Idéalement, elle consomme plus qu’une machine à laver ordinaire, mais se présente moins énergivore face à la consommation en énergie résultante de l’utilisation indépendante d’un lave-linge et d’un sèche-linge.

En matière de geste écoénergétique, il est recommandé d’effectuer un lavage à faibles températures et de préférence sans prélavage. Mieux, effectuer un lavage à froid constitue un bon geste en termes d’efficacité énergétique, car la grande consommation électrique provient du chauffage d’eau pour un lavage à chaud.

2- Dire non aux appareils en veille

Saviez-vous que même éteints, les appareils en veille consomment toujours de l’énergie ? Et quand on parle d’appareils en veille, il n’est pas question uniquement des consoles de jeux, des ordinateurs portables ou de la télévision. On pense aussi au grille-pain, au micro-ondes, à la cafetière qui sont également des appareils qui participent à la perte d’énergie. Cela dit, n’oubliez pas de le mettre hors tension et de les débrancher du moment où vous ne les utilisez pas.

Aussi, veuillez retirer du secteur les chargeurs d’ordinateurs, les chargeurs des smartphones et ceux des tablettes lorsque l’appareil rechargé indique que la batterie est pleine. Car un appareil rechargé, mais toujours en charge entraine une consommation fantôme. De plus, il ne sert à rien d’enlever l’appareil du chargeur et de laisser ce dernier branché à la source électrique. Ce n’est pas parce que les chargeurs sont petits à nos yeux qu’ils ne consomment pas autant d’électricité. Alors, évitez les consommations fantômes en débranchant les chargeurs qui n’en valent pas la peine d’être sur secteur.

Pour mieux mener la lutte contre la mauvaise consommation énergétique, vous pouvez aussi investir dans les multiprises avec interrupteur. Ainsi, vous pourriez « mettre of » la multiprise sans avoir à débrancher chaque appareil. Et si possible, choisissez les « smart prises » qui peuvent arrêter automatiquement la charge d’un appareil quand celui-ci est rechargé.

3- Investir dans les appareils électriques moins énergivores

Les récentes avancées technologiques ont significativement impacté le secteur énergétique. Ainsi les fabricants des appareils sont à même de donner la classification énergétique de leur produit. Ce qui implique que lors de l’achat d’un quelconque appareil électrique vous pourriez choisir celle de la classe A qui est moins énergivore qu’un appareil assigné à la classe D.

Ces appareils qualifiés de moins énergivores sont un peu plus coûteux que ceux qui sont très gourmands en énergie. Mais, le retour sur investissement est vite obtenu, car vous économisez assez sur votre facture d’électricité.

Plus important, il faudra préférer les appareils multifonctions. Évidemment, ceux-ci consomment moins que la consommation résultante des divers appareils qu’ils remplacent. Donc, à titre illustratif, il est nécessaire que vous sachiez que :

  • un appareil, trois-en un (imprimante-scanner-photocopieur) est très optimisé en consommation énergétique qu’une imprimante, un photocopieur, un scanner, pris indépendamment ;
  • un ordinateur portatif reste moins énergivore que celui de bureau ;
  • un téléviseur LCD est très économique énergétiquement par apport à un téléviseur d’écran Plasma ;
  • une imprimante laser est 20 fois plus énergivore que son homologue à jet d’encre.

Alors, vous avez bien compris que l’une des meilleures astuces pour faire des économies d’énergies est de bien choisir ses équipements électriques.

4- Revoir vos habitudes de cuisine

Sachez qu’il est possible de développer un peu partout des gestes écoénergétiques et même en cuisine. Il est conseillé de chauffer les aliments à l’aide d’un four à micro-ondes plutôt que le faire au four ordinaire. En effet, avec un four traditionnel, il y a de grandes pertes d’énergie. Ce qui n’est pas le cas avec les fours à chaleur tournante.

Vous vous doutez donc que la déperdition thermique est la source de grandes dépenses énergétiques. Alors, pensez à optimiser vos cuissons et n’hésitez pas à recouvrir les casseroles. Laisser de côté les plaques électriques traditionnelles et les plaques de cuisson vitrocéramique. Privilégiez les plaques de cuisson à induction, car elles garantissent une économie de 30 % à 50 % au sens énergétiques.

Une petite astuce : faites usage de l’inertie des plaques de cuisson. Cela consiste à éteindre votre appareil de cuisson à quelques minutes de la fin de la cuisson. Avant que celle-ci ne refroidisse entièrement, votre plat sera totalement cuit.

5- Faire un usage strictement optimisé des appareils à température réglable

De nos jours, il est possible de trouver sur le marché, des appareils produisant du froid appartenant à la classe énergétique allant de A+ à A+++. Ce qui veut dire que ces appareils sont conçus pour consommer le minimum d’énergie possible. Mais cela n’exclut pas le fait d’optimiser leur utilisation pour faire encore un maximum d’économie sur la facture électrique. N’oubliez pas de dégivrer et de nettoyer minutieusement votre congélateur ; ne le placez pas dans une pièce chauffée afin d’éviter la déperdition d’énergie.

Gardez en bon état les joints d’étanchéité de votre réfrigérateur ; fermez-le après utilisation et sachez qu’il est préférable d’avoir un réfrigérateur proportionnel à vos besoins que d’avoir un réfrigérateur qui n’est souvent pas rempli en entièreté. En ce qui concerne la climatisation, n’en faites pas usage comme bon vous semble. Dès que l’atmosphère peut naturellement apporter de l’ombre et de la fraîcheur, n’hésitez pas à en profiter.

6- Revoir à la baisse l’électricité consommée par les lampes

S’il est possible de profiter de la lumière naturelle, de la lumière émanant des rayons solaires pour ne pas avoir à allumer les lampes le jour, ne perdez pas une seconde pour en jouir pleinement. Alors, le jour, ouvrez les fenêtres et pliez les longs rideaux qui empêchent la lumière de jaillir. Éteignez les lampes et encouragez tout le monde à passer du temps au salon pour éviter de faire usage des lampes de la chambre.

Choisissez des lampes moins énergivores. Ça veut dire que les vieilles ampoules à incandescences sont à remplacer par des lampes fluorescentes. En effet, les ampoules fluocompactes peuvent permettre d’obtenir 20 à 30 % d’économie sur les factures tout au long de leur cycle de vie.

Idéalement, vous pouvez vous procurer des variateurs d’intensité qui pourront ajuster la clarté de vos lampes en fonction des heures de la journée.

7- Économiser l’énergie à travers l’utilisation de votre chauffage électrique

D’ores et déjà, vous devez améliorer l’isolation de votre maison. Il s’agit là d’un simple geste, mais qui permet de faire un gain de 30 % sur la consommation électrique due au chauffage. Alors, faites appel aux services spécialisés en isolation afin de renforcer l’isolation des plafonds, des murs et de toute la fondation. Si vous voulez jouer au bricoleur, essayez de maintenir des couches d’isolation d’au moins 30 cm d’épaisseur au sous-sol à l’aide des matelas.

Installez des fenêtres écoénergétiques pour éviter les pertes d’énergie. Ainsi votre système d’air conditionné et votre climatiseur seront moins sollicités. Ce qui est une grande économie en matière d’énergie si l’on sait que ces deux systèmes peuvent consommer 7 % d’énergie avant de créer une différence de température de 1 degré.

En période hivernale, laissez les volets et les rideaux fermés pendant vos absences. Il n’y aura donc pas de pertes de chaleur à travers les vitres. Vous gardez ainsi au chaud vos chambres jusqu’à votre retour. Ajustez la température de vos chambres conformément aux temps qu’il fait et selon l’usage des pièces. Ce qui implique que le jour, le salon devra être plus chauffé que les chambres à coucher où il n’y a pratiquement personne.

8- Revoir vos habitudes pour la douche

Malgré le fait que se plonger dans un bain soit apaisant, cette pratique est considérée comme inadéquate compte tenu des enjeux majeurs auxquels notre planète est confrontée. En effet, une baignoire utilise cinq fois plus d’eau qu’une douche, ce qui est préoccupant. Si cette activité est essentielle à votre bien-être, il est recommandé de la réserver pour des moments spéciaux, comme le week-end par exemple. En procédant ainsi, vous pourrez réaliser de considérables économies d’énergie, tout en profitant du temps gagné et de l’effet rafraîchissant d’une douche de courte durée.

9- Utilisez des réducteurs de débits au niveau des robinets

Pour économiser l’eau, vous pouvez installer des accessoires peu coûteux sur vos robinets dans l’optique de réduire leur débit. En effet, ces petits dispositifs permettent une économie d’eau allant jusqu’à 75 % pour l’eau chaude comme pour l’eau froide. Bien que le débit soit réduit, la sensation reste la même. Ainsi, vous pouvez réduire votre consommation d’eau ainsi que le coût de son chauffage. Un conseil : évitez de laisser vos robinets en position intermédiaire. Pour des tâches telles que le rinçage de légumes ou le lavage des mains, l’eau froide convient parfaitement, alors ne gaspillez pas de l’eau chaude.

10- Utiliser les récents thermostats et climatiseurs intelligents

Avec les progrès technologiques, il existe des thermostats programmables qui permettent une économie d’énergie considérable. Bien qu’ils aient un coût initial élevé, cet investissement sera rapidement rentabilisé grâce aux économies réalisées sur vos factures d’électricité.

Ces thermostats s’ajustent automatiquement en fonction de la température, activant le chauffage ou la climatisation en fonction des besoins. Ils s’éteignent également lorsqu’il fait déjà assez chaud ou assez froid, permettant ainsi une économie d’énergie significative.

En plus des thermostats, il existe également des climatiseurs équipés de minuteries programmables. Avec des interrupteurs intelligents, ces climatiseurs peuvent être configurés pour s’éteindre et se rallumer à des moments précis. Vous pouvez ainsi les régler pour qu’ils s’éteignent après avoir atteint une température de refroidissement spécifique, ce qui permet de réaliser des économies d’énergie supplémentaires.

11- Faire un bilan de votre consommation en énergie électrique

Faites un bilan de votre consommation d’énergie avant d’entreprendre des mesures pour économiser l’énergie chez vous. Si vous avez un compteur communicant Linky, vous pouvez facilement connaître votre consommation du moment où vous le souhaitez. Dans le cas contraire, vous pouvez vous référer à vos dernières factures pour déterminer la moyenne de votre consommation électrique annuelle. Le défi sera ensuite de réduire considérablement votre consommation d’énergie.

12- Essayer les énergies renouvelables

Les énergies renouvelables sont devenues une nécessité pour réduire l’utilisation des énergies nucléaires et fossiles. Installer des panneaux solaires photovoltaïques peut grandement contribuer à la réduction de votre consommation d’énergie électrique. Par exemple, il est possible de transformer votre maison en une maison à énergie positive, ce qui peut avoir un impact significatif sur vos économies d’énergie.

En utilisant l’énergie solaire, vous développez une autosuffisance énergétique afin d’alimenter votre maison. Cela peut réduire considérablement votre dépendance aux sources d’énergie polluantes et coûteuses. En plus d’économiser de l’énergie, vous participez activement à la grande campagne de réduction d’empreinte carbone et vous procédez ainsi à la préservation de l’environnement.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires