Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
16781655_s

Top 11 des pays impliqués dans la Première Guerre mondiale

La Première Guerre mondiale, encore appelée la Grande Guerre, a été un véritable bain de sang, l’un des pires que l’humanité ait connus. 1914 sera la date qui marquera le début de ce conflit qui opposera plusieurs nations européennes, américaines et asiatiques. C’est en Europe que cette guerre a été déclenchée, avant de s’étendre un peu partout sur le globe. La fin de ce conflit militaire marquera le début d’une nouvelle ère dans laquelle il n’y a plus l’ordre ancien. Elle a ouvert les fenêtres sur une époque à laquelle les nations sont de plus en plus solidaires, comme quoi, elle n’a pas été simplement une tragédie. Parmi les nombreux pays impliqués dans la Première Guerre mondiale, nous avons recensé 11 nations ayant joué un rôle significatif pendant cet événement.

01. L’Autriche-Hongrie

L’Autriche-Hongrie, encore appelée Empire austro-hongrois, représentait une double monarchie de l’ordre ancien. Cette union des deux nations d’Europe centrale a pris fin dans les années 1918 à la fin de la Première Guerre mondiale. En effet, c’est cet ancien empire qui va déclencher la Grande Guerre en 1914. Même si des tensions existaient déjà entre la double monarchie et d’autres États, tout a explosé en juin 1914 après l’assassinat de l’archiduc Franz Ferdinand qui était destiné au trône d’Autriche. Le responsable de ce meurtre n’était nul autre que Gavrilo Princip, un membre de la célèbre organisation anarchiste La main noiredela Serbie.

L’Autriche-Hongrie donnera ensuite un ultimatum à la Serbie pour faire arrêter les responsables, et stopper toutes les actions visant le rattachement des territoires de l’Empire. Les exigences n’ayant finalement pas été respectées, la guerre explosa à Sarajevo. Ce conflit était prévu pour durer seulement quelques jours, car chaque État pensait disposer de quoi faire tomber l’autre. Mais malheureusement, cette guerre n’était ni de courte durée, ni victorieuse pour aucune des nations.

02. L’Allemagne

Les Allemands étaient l’un des protagonistes de ce conflit militaire. L’Allemagne est l’une des nations ayant joué un rôle majeur dans la Première Guerre mondiale. Ce belligérant européen a été d’ailleurs désigné par l’article 231 du Traité de Versailles de juin 1919 comme le seul responsable de ce massacre. Même si le gouvernement allemand a longtemps tenté de nier les faits, il a été obligé de payer les dégâts. La libération des colonies et les territoires rattachés faisaient partie des exigences auxquelles il s’était plié afin d’assumer les conséquences de ses actes.

L’Allemagne voulait jouer un rôle majeur au 19e siècle. Pendant des années, elle a lutté pour devenir une grande puissance économique et une weltpolitik aux grandes ambitions. Afin de jouer un rôle d’envergure sur la sphère internationale, elle devrait entrer en compétition avec les grands empires de l’époque. Elle voulait rivaliser avec les grandes puissances coloniales pour le contrôle de nouveaux territoires.

Après l’assassinat de l’héritier du trône d’Autriche, l’Allemagne va trouver en cet évènement une opportunité pour arriver à ses fins. Elle se rangera alors tout de suite du côté de la double monarchie, et conseillera d’ailleurs celle-ci à prendre des actions sévères contre la Serbie. L’Allemagne pensait fortement que cette guerre serait un excellent moyen pour elle d’atteindre ses ambitions. Sous la gouvernance de l’Empereur Guillaume II, elle formera une triple alliance avec l’Empire austro-hongrois et l’Italie. La Russie sera la première nation à laquelle l’Allemagne déclarera la guerre, avant de se tourner vers la France. Elle n’hésitait pas à violer la neutralité de certains pays dans ce conflit pour atteindre son but.

03. La Turquie

La Turquie a été également l’un des États ayant pris part à la première guerre mondiale de 1914 à 1918. L’Empire ottoman n’a pas tout de suite pris parti dans ce conflit militaire, malgré les traités d’alliance avec l’Allemagne. Le pays restera ainsi en retrait pendant les trois premiers mois de la guerre. Ensuite, la sublime porte va se ranger du côté des Empires centraux composés de l’Autiche-Hongrie et de l’Empire allemand. Son entrée officielle dans la guerre aux côtés de ces grandes nations s’est faite finalement en octobre 1914.

La Turquie pendant cette guerre connaîtra un premier échec avec le Khédivat d’Égypte, avant d’être repoussée ensuite par le Caucase russe. L’Empire ottoman réussira en 1915 à repousser une offensive de la bataille des Dardanelles. Cette nation fait partie de celles qui étaient très vite épuisées pendant la Grande Guerre, car ne disposant pas des moyens nécessaires pour rivaliser avec les grandes puissances jusqu’au bout. Elle va ainsi exprimer une tentative de paix avec la Russie qui va se solder par un échec. Mais après l’écroulement de l’État russe en 1918, les ottomans ont profité de cette occasion pour reprendre leurs territoires qui étaient à l’époque toujours occupés par la Russie.

04. La Bulgarie

La Bulgarie depuis le début du conflit militaire montrait sa volonté de pencher en faveur des puissances centrales. Mais elle a mis un peu de temps avant de réellement faire son entrée, car courtisée par d’autres alliances. Elle restera par ailleurs sur sa position de départ, et participera à cette confrontation aux côtés de l’Empire allemand et de l’Empire austro-hongrois. Son entrée se fera officiellement en octobre 1915, soit environ une année après le déclenchement du conflit armé.

L’armée bulgare fera partie des troupes militaires ayant fait tomber la Roumanie et la Serbie. Les territoires du nord de la Grèce seront ensuite pris d’assaut par ces troupes. L’armée bulgare participera également à l’offensive menée contre les alliés de l’expédition de Salonique, mais va très tôt devoir déposer les armes, car épuisée par les grandes puissances.

05. La Serbie

L’Europe s’efforçait de vivre en harmonie malgré les tensions d’avant-guerre qui planait sur les États. Cet assassinat de l’héritier de l’Autriche par le membre d’une organisation anarchiste serbe sera le déclenchement de la Première Guerre mondiale. Elle va alors s’opposer à l’Empire austro-hongrois, et connaîtra d’ailleurs une première victoire face à l’armée de l’Autriche-Hongrie. Mais après cette courte victoire, le pays sera obligé de reculer face à la coalition germano-austro-hongroise débarquée de l’Ouest et le nord de l’Albanie, et les Bulgares débarqués de l’Est.

Grâce à la force des alliés, la Serbie va poursuivre le combat contre les empires centraux malgré les grandes difficultés de son armée. Elle va réorganiser ses troupes et les envoyer dans la région de la Macédoine grecque. Pendant ce temps, ses propres territoires étaient occupés par l’Autiche-Hongrie. Mais grâce au soutien des alliés, la nation serbe va réussir à reprendre son royaume dans les années 1918.

06. La France

La France sera la deuxième nation à qui l’Empire allemand va déclarer la guerre pendant ce conflit militaire international. En effet, il est important de préciser que le jeu des alliances existait depuis 1800. C’est ainsi qu’en 1892, la nation française forme une Triple-Entente avec la Russie et le Royaume-Uni. Elle faisait partie des pays s’étant véritablement préparés en investissant un grand budget dans l’armement. Elle sera donc une alliée de taille dans cette confrontation entre la triple alliance et la Triple-Entente.

Le Japon rejoindra la France et ses autres alliés, et s’opposera à l’Empire allemand. La Turquie elle, rejoindra la Triple-Alliance afin de combattre et la France et le Royaume-Uni.

07. La Russie

La Russie fait partie des acteurs majeurs de la Première Guerre mondiale. Formant la Triple-Entente avec le Royaume-Uni et la France, elle va déployer ses troupes pour combattre les puissances centrales. Mais avant cette alliance, le pays était compté au 2e siècle parmi les grandes puissances à cause de l’envergure de son territoire, ses nombreuses ressources agricoles, et la forte croissance de ses habitants. Mais elle se rendra compte après sa confrontation avec le Japon en 1905 qu’elle n’est pas aussi puissante qu’elle le pense. C’est le conflit l’opposant aux empires centraux qui vont l’amener à entrer dans la Triple-Entente avec les deux autres puissances européennes.

Pendant la guerre, la Russie fera face à de véritables pertes humaines. Elle perd également plusieurs de ces territoires dans ce conflit. Mais grâce à son économie de guerre, elle continuera de gagner des batailles jusqu’en 2016. Épuisée pendant cette guerre mondiale, elle sera déchirée par une autre guerre qui cette fois-ci sera civile.

08. Le Royaume-Uni

Le Royaume-Uni fera partie du camp des alliés pendant la Grande Guerre. Il se battra alors aux côtés des deux autres États de la Triple-Entente pour faire tomber les puissances centrales. Le Royaume-Uni participera officiellement au combat à partir d’août 1914. Il va tout de suite déclarer la guerre à l’Allemagne, après que celle-ci ait violé de son plein gré la neutralité de la nation belge dans cette guerre. Les Britanniques vont notamment déployer leurs troupes dans l’Ouest, en Océanie, en Afrique, en Asie, et même au Moyen-Orient.

La Royal Air Force sera d’une grande aide à l’armée britannique. Les troupes britanniques seront également renforcées par la suite par la Kitchener’s Army, une puissante armée de volontaires de l’époque. Le Royaume-Uni va perdre énormément pendant ce conflit international. La guerre a emporté plusieurs soldats et civiles britanniques, avant que l’épidémie de la grippe espagnole ne vienne s’ajouter pour plonger le pays dans un véritable chaos.

09. Le Japon

Le Japon sera de la Grande Guerre, et combattra aux côtés des États de la Triple-Entente. Il va d’ailleurs jouer une fonction importante pendant cette période, notamment sur les voies de ravitaillement de l’Océan Indien et du Pacifique sud contre les troupes de l’Empire allemand. L’État japonais profitera de cette occasion pour étendre sa domination en Chine, mais également pour revendiquer une fonction géopolitique après le conflit.

Pendant les premiers mois de la Grande Guerre, le Japon comme beaucoup d’autres nations asiatiques, était resté spectateur, en pensant que ce conflit ne sera que d’une courte d’urée, et qu’il n’aura aucun impact sur son territoire. L’État japonais comme prévu a été peu affecté par le conflit, mais a finalement décidé de se joindre à la partie pour des raisons stratégiques. Ayant déjà pour ambition d’étendre son influence en Chine, il sautera alors sur l’occasion de la guerre pour former une alliance avec la Triple-Entente. C’était en effet une décision calculée, car le Japon ne voulait pas s’attaquer directement aux Chinois, et préféra donc utiliser de la ruse pour ses propres intérêts.

10. La Chine

La Chine dans les années 1900 n’était pas considérée comme une grande puissance. À l’époque, c’était un État faible dirigé par Yuan Shikai. Cette nation asiatique était largement en retard par rapport à beaucoup d’autres pays, et sombrait de plus en plus dans la pauvreté. À cause de cette faiblesse, elle n’a pas pu repousser l’influence de certaines puissances, et s’enlisait ainsi dans une sorte de semi-colonisation. Les Européens étaient surtout ceux qui occupaient majoritairement les territoires chinois. Il faut aussi noter que les principaux acteurs de la Grande Guerre, que ça soit du côté des États de la Triple-Alliance, ou celui de la Triple-Entente, étaient installés sur le sol chinois.

Cette grande présence des belligérants sur le territoire chinois représentait de plus en plus une menace de guerre pour le pays. La guerre qui au début semblait uniquement se concentrer sur le continent européen était donc désormais à ses portes. En août 1914, le gouvernement chinois se déclarera de la neutralité pour éviter une quelconque implication. C’est lorsque l’ambition de l’Empire du Japon de conquérir ses territoires s’affichait de plus en plus clairement que la Chine décide de rejoindre la bataille, requête que le Japon n’approuvera évidemment pas. Le refus de l’Empire japonais s’expliquait par le fait qu’une éventuelle participation de la Chine à la Grande Guerre risquait fortement de compromettre ses plans.

Après des années de requêtes, la Chine entre finalement en action aux côtés des alliés en 1916, avant de rompre son partenariat avec ceux-ci une année après. Après la rupture des relations liant la Chine aux alliés, celle-ci mène une offensive contre les empires centraux. Cette guerre aura de lourdes conséquences sur le pays qui a dû faire face à de multiples pertes humaines, ainsi qu’à la régression de son économie.

11. Les États-Unis

Les États-Unis vont faire leur entrée de façon officielle dans la Grande Guerre en 1917. Même si au début, le gouvernement américain en place a fourni un grand effort pour garder le pays en position de neutralité, les États-Unis ont été contraints comme plusieurs autres pays de participer à ce conflit qui n’était plus uniquement européen.

Pendant les deux années qui ont suivi la guerre, les États-Unis vont rester spectateurs. Mais malgré cette position, les Américains avaient de plus en plus une mauvaise opinion des Allemands, surtout après la violation de l’Allemagne de la neutralité de la Belgique, ce qui amène plusieurs Américains à considérer cet Empire comme un véritable ennemi. Pendant ce temps, l’Allemagne formait des alliances qui n’entraient pas dans les intérêts des États-Unis qui se voyaient menacés. Ils vont alors exprimer une envie de participer à la guerre afin de mettre fin au conflit, requête qui sera validée par le congrès en 1917. La même année, le pays déclarera officiellement la guerre à l’Autriche-Hongrie.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires