Accueil Culture Top 10 des plus grands arbres du monde

Top 10 des plus grands arbres du monde

0
Top 10 des plus grands arbres du monde

Ils sont grands, moyens pour d’autres, petits pour certains et constituent la biodiversité. Témoins de l’évolution du monde, leur cause est défendue par des défenseurs de la nature dans toute la planète. En effet, les arbres font partie de nos vies et participent à la rendre facile. Entre autres, ils produisent de l’oxygène, génèrent la pluie, nourrissent l’humain, améliorent la qualité de son eau.  Évidemment, il en existe de plusieurs espèces dont certaines se révèlent grandes, voire géantes. Vous vous êtes déjà demandé quels sont les plus grands arbres du monde ? Très bien, les progrès technologiques ont permis de mesurer la taille exacte de ces géants ! Nous avons la réponse à votre question. Découvrez dans cet article les 10 plus grands arbres du monde.

10- Mendocino 

Du haut de ses 112,2 mètres, l’arbre Mendocino occupe la dixième place de notre classement. Ce géant de la nature entouré par plusieurs autres arbres se trouve en Californie dans la réserve naturelle de Montgomery Woods aux Etats-Unis. Cet arbre qui appartient à la famille des séquoias se démarque totalement de ses semblables. 

Cela dit, il était considéré de 1995 à 1996 comme l’arbre le plus grand se trouvant sur terre. Quant à son diamètre, il mesure 4,19 m. Cependant, les conclusions des études scientifiques effectuées sur le colosse estiment son âge à 1300 ans. Impressionnant, n’est-ce pas ?

9- Paradox

Découvert par hasard par le naturaliste Michael W. Taylor, le Paradox mesure 112,56 mètres de haut. Si tout comme Mendocino, il se trouve en Californie, aux Etats-Unis, il reste tout de même la propriété d’un homme. Le milliardaire américain John Davison Rockefeller est en fait le propriétaire de la foret national de Humboldt Redwood, dans laquelle se trouve ce géant de la nature. 

L’imposant arbre a par ailleurs ébloui tout le monde à sa découverte. Rappelons que de 1996 à l’an 2000, le Paradox était vu comme le plus grand arbre du monde. Toutefois, son diamètre est de 3,9 mètres, un peu moins que celui de l’arbre Mendocino. De plus, l’âge de cet arbre est estimé à 1180 ans. 

Pour la petite histoire, le tronc de l’arbre Paradox est très étroit comparativement à la hauteur de l’arbre. Ce qui lui a ainsi valu le nom « Paradox » donné par Michael W. Taylor. Quel paradoxe !

8- Rockefeller 

Et oui, vous l’avez compris ! L’arbre Rockefeller, huitième de notre classement, fait référence à John Davison Rockefeller. Le célèbre milliardaire, déjà propriétaire de l’arbre Paradox, possède également ce séquoia. Haut de 112,6 mètres, le Rockefeller se trouve dans le même parc que Paradox, la forêt nationale de Humboldt Redwood. Bien que le diamètre de cet arbre ne soit pas encore dévoilé, ceux qui ont eu la chance de le voir témoignent de sa longueur impressionnante. 

L’on l’appelle aussi « grand arbre », « arbre le plus haut » ou encore « arbre Jerry Partain ». Avec son âge estimé à 2200 ans, ce séquoia doit son existence à John Davison Rockefeller. Le milliardaire avait empêché la Pacific Lumber Company de déboiser la zone où se trouvait cet arbre. Offrant deux millions de dollars à la Save the Redwoods League pour acheter la zone, Rockefeller préserve ainsi 37.8 km2 remplis d’arbres. Un bel héritage laissé par lui et qui, aujourd’hui, est le cœur du Humboldt Redwoods State Park.

7-Lauralyn 

Le Lauralyn est un arbre qui mesure 112,62 mètres de haut. Paul Zinke et Al Strangenberg ont eu la chance de découvrir en 1966 cet arbre de la famille des Séquoias sempervirens. Cela dit, le Lauralyn a une particularité séduisante. Cette merveille de couleur rouge regorge de feuilles toutes orientées vers le sol. 

D’un autre côté, elle sert aussi de maison, d’habitat à de nombreux animaux comme les lièvres, les écureuils, les oiseaux. De même, cet arbre favorise la poussée de la flore. De multiples sortes d’insectes et de lichens s’y développent aussi. À l’instar de Rockefeller et de Paradox, Lauralyn réside aussi à Humboldt Park. Cependant, les scientifiques affirment que cet arbre existe depuis 1600 ans.

6- Arbre d’Orion

Si vous allez dans le parc national de Redwood en Californie, vous n’êtes plus loin d’Orion. Il vous sera toutefois difficile, voire impossible de le voir et de le toucher. Cet arbre de 112,63 mètres s’est plutôt fait discret. Et pour cause ! Ce vieux géant est en réalité caché entre deux autres gigantesques séquoias. 

Des congénères qui cependant n’ont rien à lui envier si ce n’est sa taille. Cette merveille de la création est l’un des arbres les plus anciens au monde. Son âge est par ailleurs estimé à 1830 ans. Ce qui visiblement n’est pas un poids pour lui puisqu’il connaît par an une croissance d’environ 12 mètres. Impressionnant !

5- Le National Geographic Society

Décidément, les séquoias dominent ce classement des dix plus longs arbres au monde. Ce robuste arbre est nommé National Geographic Society en référence à l’organisation non gouvernementale américain. Il a été découvert en 1994 et portait jusqu’en 1995 le titre du plus grand arbre au monde. Ce séquoia a une hauteur de 112,71 mètres.

Son diamètre surclasse celui du Mendocino et de Paradox. En effet, le géant mesure 4,39 mètres de diamètre. L’arbre vit dans la vallée de Redwood Creek en Californie depuis environ 2000 années. L’emplacement du National Geographic Society reste tout de même gardé par les autorités pour assurer sa protection. Il s’agit donc d’un véritable écosystème témoin de l’histoire de l’humanité.

4- Le géant Stratosphérique ou Colosse végétal

Un arbre qui nous prend de haut ! Grande attraction et objet d’étonnement pour les scientifiques, le géant stratosphérique ne finit pas de grandir. De 112,34 mètres lors de sa découverte en juillet 2000, la hauteur du séquoia sempervirens a atteint les 113,11 mètres en 2010. Son envergure « stratosphérique » fait penser à un gratte-ciel. 

Imaginez un arbre deux fois plus haut que la statue de la liberté sans prendre en compte la fondation. Ses congénères plus vieux que lui ne font pas non plus le poids. Le colosse végétal squatte le parc national de Humboldt depuis 1500 ans. Les autorités, conscientes de l’atout que représente ce géant stratosphérique, n’ont divulgué aucune information quant à son emplacement exact.

3- Arbre Icare

Nous voici sur le podium du classement. Les naturalistes Chris Atkins et Michael Taylor ont fait la découverte d’un arbre plus ou moins étrange. Mesurant 113,4 mètres de hauteur, Icare suscite à la fois fascination et interrogations. Le sommet de ce séquoia est en réalité sec. 

Ce qui a donné naissance à plusieurs spéculations. Toutefois, il est utile de préciser que le nom Icare attribué à cet arbre vient d’un mythe grec. En effet, un homme qui allait rejoindre le soleil a été brûlé par ce dernier en cours de route. Trouver le véritable arbre Icare dans le Redwood Park aux Etats-Unis, est une opération très complexe.

D’autres séquoias qui l’entourent ont aussi leur sommet brûlé par le soleil. Ne comptez pas non plus sur l’aide des autorités pour trouver son emplacement. En vérité, l’emplacement de cette merveille de la nature est gardé secret pour la préserver. Quant à son âge, il est estimé à 2000 ans.

2- Hélios

Tout comme Icare, Hélios a été la deuxième découverte des biologistes Chris Atkins et Michael Taylor. Imposant, grâce à sa hauteur, mais aussi par son âge, ce séquoia géant a laissé perplexe les deux scientifiques. Il mesure 114,58 mètres de hauteur. L’arbre ne se trouve pas dans une forêt comme beaucoup le pensent. 

A vrai dire, c’est une colline qui abrite cette bête immense. Il a été découvert en juillet 2006 dans le parc de Redwood. Les scientifiques pensent qu’Hélios existe depuis 2040 ans. Chris Atkins et Michael Taylor en total admiration l’ont surnommé Hélios. Ce qui renvoie au dieu du soleil dans la civilisation grecque.

1-Hypérion

Enfin, nous voici en haut de notre classement des plus grands arbres du monde. Le détenteur du record du plus haut et plus grand arbre du monde n’est rien d’autre qu’Hypérion. Le Redwood Park en Californie du nord a l’honneur d’abriter ce colosse écosystème. Un arbre qui dépasse la hauteur de Big Ben, monument historique anglais mesurant 96,3 mètres. Hallucinant, n’est-ce-pas ? 

Après Icare et Hélios, respectivement troisième et deuxième de notre classement, Hypérion est l’autre découverte de Chris Atkins et Michael Taylor. Le diamètre de cet arbre mesure 5 mètres. L’arbre aurait pu dépasser les 115,61 mètres s’il n’avait pas été attaqué par des pics. Avec le tronc et la couronne endommagés, il est donc difficile d’imaginer cet arbre grandir encore plus.

Toutefois, il reste quand même l’arbre le plus haut du monde. Hypérion aurait pu connaître un sort semblable à celui des arbres « Joli sapin » et des eucalyptus, autrefois plus grands arbres au monde. Les dirigeants ont eu la brillante idée de transformer la vallée de Redwood en parc national. Ils ont aussi interdit de couper les arbres. Des faits dans l’histoire qui ont été salvatrices pour ce géant, l’épargnant de l’abattage. 

Nul ne sait exactement son emplacement. Ce séquoia, tout comme ses pareils, Hélios, Icare et les autres, ont dominé de bout en bout ce classement. Leur espèce est aujourd’hui considérée comme la plus grande en matière de hauteur d’arbre.