Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
163491189_s

Top 10 des plus anciennes langues encore parlées

Vieille de près de 5000 ans, elle est toujours parlée comme nombre de ses sœurs! Eh oui, il s’agit bien de la plus ancienne des langues encore parlées. Mais quel est cet idiome et lesquels le succèdent en termes d’ancienneté ? Voici, l’histoire des 10 plus anciennes langues ayant survécus à l’épreuve du temps.

10. Le Coréen, vers l’an 250

La langue coréenne est considérée comme l’une des plus anciennes langues vivantes au monde. C’est un isolat de langue qui vient du proto-coréen et du vieux coréen. Elle s’est développée davantage du coréen moyen au coréen moderne. Le vieux coréen a été utilisé pendant la période des Trois Royaumes, où la Silla unifiée était la plus dominante.

À l’époque, la Chine avait déjà une influence sur le coréen et des échantillons de texte en ancien coréen utilisaient des caractères chinois qui ont été adoptés dans la langue coréenne. Le moyen-coréen a vu le jour vers le 15ème siècle, et il a utilisé Hangul, les caractères coréens uniques qui ont été développés par le roi Sejong le Grand et ses savants.

Plus distinct est le coréen moderne qui a été établi au 17ème siècle. Il est maintenant parlé en Corée du Sud et du Nord, en Russie, au Kazakhstan, en Ouzbékistan, au Japon et en Chine. Il est également parlé dans plusieurs communautés aux États-Unis et dans d’autres parties du monde. C’est l’une des raisons pour lesquelles les services de traduction en coréen sont en demande dans le monde entier.

9. Le Latin, 240 avant Jésus-Christ

Le latin est la langue de la Rome antique et du Latium environnant. Avec l’extension du pouvoir romain, le latin se répand dans toutes les régions du monde antique. Le latin (en latin : Lingua Latīna ou Latīna Lingua) est une langue italique de la famille des langues indo-européennes, parlées à l’origine par les Latins dans le Latium de la Rome antique.

Bien que le latin soit souvent considéré comme une langue morte, sa connaissance, voire son usage, s’est maintenu à l’université et dans le clergé. De nombreuses écoles et universités continuent à l’enseigner. Il est toujours utilisé pour la production de néologismes dans de nombreuses familles de langues.

Le latin ainsi que les langues romanes (dites parfois néo-latines), sont la seule branche des langues italiques à avoir survécu. Les autres branches sont attestées dans des documents datant de l’Italie préromaine, mais ont été assimilées durant la période républicaine ou au début de l’époque impériale. Langue flexionnelle, elle comporte sept cas, deux nombres et trois genres. L’alphabet latin est dérivé des alphabets étrusque et grec. Enrichi de lettres supplémentaires et de signes diacritiques, il est utilisé aujourd’hui par de nombreuses langues vivantes et comportait à l’époque classique 23 lettres, dont 4 voyelles, 2 semi-voyelles et 17 consonnes.

8. Le Gaélique Irlandais, vers l’an 350 avant Jésus-Christ

Le Gaélique Irlandais, encore appelé le Vieil Irlandais, naquit vers 350 avant Jésus-Christ. Il prend son essor dès le Vème siècle, à l’occasion de la Christianisation de l’Irlande par Saint Patrick. C’est dans les monastères que la langue s’enseigne, se développe, et se voit même dotée d’une grammaire officielle. Cette « théorisation » du vieil irlandais permet alors de le diffuser plus largement, mais aussi de le simplifier pour le rendre plus accessible. D’évolution en évolution, nait alors ce que l’on appelle « l’Irlandais Moderne », une langue découlant du Vieil Irlandais, et qui apparait vers 1200.

7. L’Arménien, 450 avant Jésus-Christ

L’arménien appartient à la famille des langues indo-européennes. Son texte le plus ancien est une traduction de la Bible qui a été faite au Vème siècle. Sur la base des derniers textes trouvés, la langue a probablement commencé en 450 avant Jésus-Christ. L’arménien est toujours une langue vivante et ses premiers locuteurs sont environ 5 millions. Les locuteurs de l’arménien se trouvent en Iran, en Géorgie, en Russie et en Ukraine.

6. L’Araméen, vers l’an 950 avant Jésus-Christ

La langue araméenne a donné beaucoup de mots aux langues arabe et hébraïque. Elle a fait partie de la liste de certaines des langues les plus anciennes du monde sur la base des documents diplomatiques utilisés dans les États araméens à partir du Xème siècle avant Jésus-Christ. Les différents dialectes de l’araméen moderne sont parlés dans plusieurs pays aujourd’hui, tels que le Liban, Israël, la Syrie, l’Iran, l’Irak et d’autres pays occidentaux comme les États-Unis, l’Australie, l’Europe et la Russie. Entre 579 000 et 1 000 000 personnes parlent l’araméen comme première langue.

5. L’Hébreu, 1000 ans avant Jésus-Christ

Le premier script de l’hébreu remonte à 1000 avant Jésus-Christ. La langue a plus de 3 000 ans. C’est une ancienne langue sémitique et elle a été déclarée langue officielle d’Israël. Il a été qualifié de langue sainte, car il était principalement utilisé pour les textes religieux. Il a disparu pendant un certain temps (de 200 CE à 400 CE) et a fait une résurgence pour devenir la langue écrite et parlée des Juifs du monde entier.

4. Le Chinois, 1250 ans avant Jésus-Christ

Le premier script apparu avec des caractères chinois date de 1250 av. Il a donc plus de 3 000 ans. Actuellement, c’est la langue qui compte le plus de locuteurs de première langue. Selon les dernières données, environ 1,24 milliard de personnes parlent le chinois comme première langue dans toutes ses variantes et dialectes. Les premiers locuteurs de chinois sont répartis dans 37 pays. Le chinois archaïque ou ancien était la langue couramment utilisée du début au milieu de la dynastie Zhou qui existait du 11ème au 7ème siècle avant Jésus-Christ. Des témoignages de textes chinois anciens ont été vus inscrits sur des artefacts en bronze, dans la poésie Shujing (Classique de l’histoire), Shijing (Classique de la poésie) et des parties du Yijing (Classique des changements ou I-Ching). En effet, le développement de la langue chinoise a pris des milliers d’années et plusieurs dynasties pour se terminer. De  nos jours, différentes formes de chinois sont parlées dans différentes parties de la Chine. Aujourd’hui, le chinois mandarin et le cantonais sont les formes les plus importantes de la langue.

3. Le Grec, 1450 ans avant Jésus-Christ    

Le grec a fait sa première apparition en 1450 avant Jésus-Christ. Environ 13 millions de personnes vivant à Chypre, en Albanie et en Grèce parlent la langue grecque. Sa longue histoire fait du grec l’une des plus anciennes des langues parlées en Europe. La langue est une branche de la famille des langues indo-européennes et compte environ 34 siècles de documents. L’alphabet grec de l’autre part provient du script utilisé par les Phéniciens. Plus tard, il est devenu la source des systèmes d’écriture gothique, copte, arménienne, cyrillique et latin. La langue grecque a une signification historique. Les versions originales des poèmes épiques Iliade et l’Odyssée ont été écrites en grec. De nombreux documents fondamentaux de la philosophie occidentale, comme les œuvres d’Aristote et de Platon, la logique et les mathématiques, l’astronomie et d’autres branches de la science ont été à l’origine écrits dans la langue grecque. Le grec Koiné a été utilisé pour écrire la version biblique chrétienne du Nouveau Testament. La forme moderne du grec est la langue officielle à Chypre et en Grèce, c’est également une langue officielle de l’UE. En effet, elle est parlée dans les communautés grecques du monde entier en Turquie mais aussi en Albanie et en Italie.

2. Le Sanskrit, 2000 ans avant Jésus-Christ

Le sanskrit est une langue indo-européenne de la famille indo-aryenne, autrefois parlée dans le sous-continent indien. De nos jours, certains érudits le parlent encore et publient des œuvres universitaires ou tiennent des colloques en sanskrit. Les linguistes pensaient que le sanskrit était très influent sur plusieurs langues en Europe. Ils croient également que la langue vient du tamoul. Le sanskrit, qui a 4 000 ans, était la langue des classiques en Inde. Jusqu’à présent, le sanskrit est toujours une langue officielle dans la péninsule indienne malgré son utilisation limitée comme langue de tous les jours. Il apparait pour la première fois en 2000 avant Jésus-Christ et a été salué comme la langue des dieux. En effet, les principes du langage ont été utilisés lors de la construction du langage de base de l’ordinateur. Il se compose de 49 lettres et est parlé dans l’Uttarakhand, dans le nord de l’Himalaya de l’Inde. La langue combine des vibrations sonores et est souvent utilisée pour la méditation de mantra dans une zone qui regorge de temples hindous.

1. Le Tamoul, vers l’an 2500 avant Jésus-Christ

Par ordre d’apparition, le tamoul serait considéré comme la langue la plus ancienne du monde, car ayant fait sa première apparition en 3000 avant Jésus-Christ. La collection de littérature en tamoul, qui est une langue classique, est très vaste. Elle est également variée. Le tamoul est une langue vivante et des milliers de journaux sont toujours publiés dans cette langue. On pense que le tamoul a commencé vers 2500 avant Jésus-Christ. Il est encore largement parlé et une langue officielle à Singapour, au Sri Lanka.

Le tamoul ou tamil, langue parlée par environ 78 millions de personnes et reconnue comme langue officielle au Sri Lanka et à Singapour, est la seule langue classique qui ait survécu jusqu’au monde moderne. Elle fait partie de la famille des langues dravidiennes, qui comprend un certain nombre de langues originaires principalement du sud et de l’est de l’Inde.

En Inde, les locuteurs de première langue vivent dans quelque 34 territoires et États, dont le Tamil Nadu, le Karnataka, l’Andhra Pradesh, le Pondichéry, le Kerala, Delhi, le Gujarat, Goa et l’Assam. C’est également la langue officielle de l’État du Tamil Nadu.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires