Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Top 10 des pays qui ne payent pas d’impôt

La politique fiscale d’un pays est l’un des éléments les plus scrutés par les investisseurs étrangers. Elle permet de reconnaître les paradis fiscaux et surtout les nations qui ne prélèvent pas d’impôt. Ces nations ont cette particularité, car leurs gouvernements disposent de ressources naturelles suffisantes pour administrer les charges des populations. Découvrez ici le top 10 de ces territoires où les résidents ne payent pas d’impôt.

10. Koweït

Le Koweït est l’un des nombreux pays du Moyen-Orient qui ne prélève pas d’impôt chez leur population. Il est localisé en Asie et précisément au nord du golfe Persique. Géographiquement, il est le voisin de l’Arabie Saoudite et de l’Irak. Sur l’échiquier économique, il est le sixième plus grand exportateur de pétrole au monde.

Cette activité constitue 90 % des revenus publics du pays. Et environ 93 % des ressortissants du Koweït travaillent dans le secteur public. Cette tendance limite fortement la fixation d’un impôt sur le revenu. Toutefois, les Koweïtiens doivent payer un 7,5 % de leur rétribution à la sécurité sociale.

09. Les îles Caïmans 

Petite partie des îles Caraïbes, les îles Caïmans sont aujourd’hui l’une des destinations les plus prisées par les investisseurs européens. Pour cause, ce territoire présente l’une des meilleures politiques d’évasion et d’optimisation fiscale de l’Europe. Pourtant, ce dernier a été pendant de longues périodes considérées comme un paradis fiscal. Heureusement, les multiples efforts du gouvernement pour la transparence ont fini par porter ses fruits.

L’économie de ce pays repose énormément sur les recettes provenant du secteur touristique (environ 326 millions par an). Les résidents de ce pays possèdent le plus grand niveau de revenu annuel des Caraïbes. Dans le système d’imposition, seules les entreprises et les banques sont taxées. Les populations ne sont donc pas assujetties à l’impôt sur le revenu ou le capital.

08. Le Qatar 

Le Qatar est un pays très riche implanté dans le Sud du golfe Persique. Devenu indépendant en 1971, ce territoire bénéficie d’énorme gisement de gaz. Cette ressource naturelle est le premier et le plus grand point d’entrée de revenu du Qatar. Il s’agit du troisième plus grand exportateur de gaz sur la planète. Et cela suffit largement, car ce dernier se place comme l’une des nations les plus riches au monde avec un PIB de 100 012 $ par résident.

Au Qatar, seules les sociétés intervenantes dans le pétrole et le gaz sont obligées de payer une imposition de 35 % sur leurs chiffres d’affaires. Les étrangers et les ressortissants ne sont soumis à aucun impôt. Toutefois, les locaux doivent payer une contribution financière à hauteur de 5 % pour la sécurité sociale.

07. Oman 

L’Oman est une nation du Moyen-Orient au même titre que l’Émirats arabes unis et le Qatar. Par contre, elle est implantée au sud du golfe d’Oman à proximité de l’Arabie Saoudite. Tout comme les autres territoires de la région, l’Oman possède une richesse exceptionnelle générée principalement par l’exploitation du pétrole.

Cette activité constitue 70 % de son PIB. Les autres business gérés par L’État sont l’agriculture et le tourisme. Dans le système d’imposition du pays, les étrangers et les locaux sont exemptés d’impôts sur le revenu et sur le capital. Toutefois, les ressortissants doivent s’acquitter d’une contribution à hauteur de 6,5 % pour leur couverture médicale sur leur bénéfice annuel.

06. Monaco

Monaco est situé au sud de l’hexagone et est connu pour sa fiscalité à taux 0 et son niveau de vie exceptionnel. Cette région française offre dès lors un environnement très propice aux particuliers et aux entreprises. Les sociétés intervenantes au sein de la principauté sont totalement exonérées d’impôt.

Toutefois, les firmes ayant des accords commerciaux avec l’extérieur, l’imposition est de 33 %. Les résidents étrangers ne payent aucune taxe. Mais en vertu d’un accord entre la France et Monaco, les ressortissants français ne peuvent aucunement bénéficier de ce privilège.

05. Les Émirats arabes unis 

L’État des Émirats arabes unis est localisé au sud du golfe Persique. Ce pays est le plus célèbre de la région. Précisément, il est reconnu comme la nation ayant la population avec le plus grand revenu annuel sur la planète (environ 49 000 $). Et sa capitale, Dubaï attire chaque année des milliers de voyageurs. Les Émirats arabes unis sont classés parmi les plus grands producteurs et les exportateurs de pétrole et de gaz au monde.

Les énormes bénéfices faits par le gouvernement lui suffisent largement à gérer les charges de l’ensemble de la population. Par conséquent, aucun résident ne s’acquitte de l’impôt sur le revenu ou sur le capital. Toutefois, les sociétés étrangères déclarées dans le secteur du pétrole et du gaz sont imposées à hauteur de 55 % de leurs chiffres d’affaires. De même, les institutions bancaires étrangères doivent payer 20 % d’impôts.

04. Brunei Darussalam

Le Brunei Darussalam est un petit territoire d’Asie du Sud-est. Il est localisé sur l’archipel de Bornéo et précisément entre l’État de Malaisie et la mer de Chine. La dictature est le régime politique en vigueur dans ce pays. Contrairement à ces voisins, le Brunei Darussalam repose son économie sur l’exploitation de l’hydrocarbure et de l’or noir (le pétrole).

De plus, le niveau de vie des habitants est nettement mieux comparé aux ressortissants des autres nations d’Asie comme l’Indonésie, la Malaisie, etc. Par conséquent, la population ne paye aucune taxe sur le revenu. Cependant, une cotisation annuelle de 5 % de leur paye est versée à la sécurité sociale.

03. Bermudes 

Les Bermudes sont un État britannique d’outre-mer situé en Amérique du Nord. Il s’agit d’une destination très prisée par les riches Américains. Pour cause, les Bermudes sont un haut lieu de complaisance et de liberté fiscale. Par conséquent, le niveau de vie est très élevé.

Ainsi donc, le tourisme représente l’une des sources de revenus principales pour le gouvernement. Par ricochet, les ressortissants sont exemptés de l’impôt sur le revenu. Mais les employés doivent obligatoirement verser 30,40 $ à la sécurité sociale de manière hebdomadaire.

02. Bahreïn

Le Bahreïn est une nation du Moyen-Orient à l’instar du Qatar ou des Émirats arabes unis. Géographiquement, il est implanté à l’ouest du golfe Persique. Et comme ces homologues, il tire la grande majorité (70 %) de ses revenus de l’exploitation des gisements de pétrole. Par conséquent, il n’existe aucun impôt sur le revenu au Bahreïn. Les ressortissants doivent toutefois payer 7 % de leur rétribution à la sécurité sociale contre 1 % pour les résidents étrangers.

01. Les Bahamas 

Les Bahamas sont constitués de plusieurs archipels localisés dans l’océan Atlantique. C’est un excellent point de chute pour de nombreux Américains et voyageurs qui aiment la vie au soleil. Cet État est l’une des destinations fiscales les plus avantageuses au monde.

Les Bahamas tirent une grande partie de leur PIB du tourisme et de l’industrie bancaire et financière. Les ressortissants sont exemptés de la taxe sur le revenu. Par contre, ils doivent verser 3,9 % de leur revenu annuel à la sécurité sociale encore connu comme l’assurance nationale.

En somme, les nations du Moyen-Orient sont les plus nombreuses à offrir un système d’imposition sans impôt à leur résident. D’autres destinations comme les Bahamas, les Bermudes et le Bahreïn sont également très intéressantes en matière fiscale.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires