CMF

Top 10 des faits intéressants sur la francophonie 

L’expression de la francophonie a été pour la première fois citée par le géographe français Onésime Reclus en 1880. Ce dernier l’a utilisé pour indiquer l’ensemble des communautés d’hommes et de femmes qui ont en commun la langue française. Elle est une réalité typique des cinq continents. Depuis lors, la francophonie a évolué pour devenir une organisation internationale à part entière qui regroupe une myriade de territoires. Pour plus de clairvoyance, découvrez ici 10 faits intéressants sur la francophonie.

1. Une place importante dans le monde 

Comme il a été précisé plus haut, la francophonie c’est l’amortissement de toutes les personnes qui parlent le français. Cette langue d’origine romaine est aujourd’hui l’un des jargons les plus utilisés au monde. Les francophones n’excèdent pas le nombre des autres communautés linguistiques sur la planète.

Néanmoins, ils constituent tout de même une vaste population qui ne cesse de croitre. Statistiquement, les spécialistes les évaluent à 300 millions d’individus parlant le français soit comme langage maternel ou secondaire. Dans la même lignée, le français constitue le sixième dialecte le plus courant sur internet.

2. L’Afrique, plus francophone que les autres continents 

La francophonie est présente sur les cinq continents. La Suisse, le Canada, Monaco et bien d’autres pays européens font figure de locuteurs phares. Toutefois, la communauté la plus francophone est l’Afrique. On estime généralement à 60 millions le nombre de francophones habitant en France.

Comparativement à l’Afrique qui regroupe près de 120 millions de locuteurs français. Cette supériorité se résume par le fait que le français représente le dialecte officiel de 29 territoires africains. On peut citer le Niger, le Sénégal, le Bénin, le Mali, etc. Dans la réalité, ce jargon est utilisé aux côtés des langues locales.

3. Une place prépondérante dans le vocabulaire anglophone 

L’anglais est aujourd’hui l’une des langues les plus parlées au monde. Son influence ne cesse de grandir au fil des âges. Mais savez-vous que ce jargon utilise assez de mots dans la langue française ? Selon les spécialistes, l’anglais est composé de près de 45 % d’expressions françaises. On peut notamment citer les termes café, abattoir, cabinet, abandon, etc.

Cela s’explique notamment par l’histoire commune entre la France et l’Angleterre. Pour résumer cette situation, Alexandre Dumas affirme que « L’anglais n’est que du français mal prononcé ». De même, le français est l’un des dialectes les plus faciles à apprendre par les anglophones.

4. Une langue en pleine expansion

Au même titre que l’anglais, la langue française est présente sur les 5 continents du monde. Même si le nombre de francophones n’est pas très nombreux, le dialecte français quant à lui est en pleine expansion. Des millions d’individus l’utilisent au quotidien à travers le monde. En plus, la grande majorité en France fait du français le jargon maternel le plus parlé en Europe.

5. Les prémices de la francophonie 

Le mouvement de la francophonie a une histoire toute particulière. Ce que l’on connait aujourd’hui comme l’une des organisations internationales regroupant l’ensemble des pays a eu des débuts assez particuliers.

Contrairement aux idées reçues, la vision d’une communauté française dans le monde fut initiée par les Africains comme Léopold Sédar Senghor, Hamani Diori, Norodom Sihanouk et Habib Bourguiba. nativité

C’est par la suite de nombreux rassemblements à l’instar du CONFEMEN en 1960 et de l’AUPELF en 1961 que les Québécois se joignent à ce mouvement. Dès le début, la France était contre l’idée enfin de préserver son image.

Par ce refus, l’hexagone évitait de passer comme un « État colonial ». Mais l’idée fut finalement adoptée par le président français François Mitterrand qui lança le premier sommet francophone.

6. La création de la Francophonie 

Après d’énormes péripéties assez particulières, la francophonie a finalement vu le jour. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a été officiellement créée le 20 mars 1970 à Niamey.

Ce groupement unique, prospère et diversité vise une collaboration politique, éducative, économique et culturelle entre tous les États membres, au profit des populations. Les pays acteurs de l’OIF sont au nombre de 88 répartis comme suit : territoires membres (54), États associés (3) et nations observateurs (23).

En vérité, la francophonie n’est pas uniquement composée de pays parlant le français. Des États non francophones comme la Roumanie, la Bulgarie, la Pologne, la Guinée équatoriale et bien d’autres participent au sommet de l’OIF.

7. Le cadre juridique de la francophonie 

La francophonie est devenue aujourd’hui un dispositif institutionnel tourné vers la promotion de la langue française. Pour ce faire, l’OIF vise essentiellement à renforcer la coopération des États membres dans les domaines de la politique, de l’économie, de l’éducation et de la culture.

Le cadre juridique de cette organisation internationale est dénommé la Charte de la Francophonie ratifiée en 1997. La plus grande instance de OIF est le sommet de la Francophonie dirigée par l’organe suprême, la Secrétaire généralement de la Francophonie.

8. Les missions de la francophonie 

Dans sa vision, la francophonie projette de réaliser des actions innovantes pour renforcer la collaboration des pays francophones au-devant de la scène internationale. Pour ce faire, l’OIF a pour mission de :

  • Faire la promotion du dialecte français, le multilinguisme et la variété culturelle ;
  • Engager des actions pour l’incitation à la paix, à la démocratie et aux droits de l’homme ;
  • Soutenir l’éducation, la formation de l’enseignement supérieur et la recherche ;
  • Amplifier la collaboration économique au profit du développement durable ;

9. La journée de la francophonie 

Pour célébrer la langue française, les États membres ont communément choisi une journée spéciale où tous les locuteurs de ce dialecte seront à l’honneur. Il s’agit du 20 mars de chaque année. Et le thème de la célébration change chaque fois. Cette année, le thème était « la Francophonie de l’avenir ».

10. La particularité des sommets de la francophonie 

Les sommets de la francophonie sont l’occasion unique pour tous les représentants des États membres de l’organisation de se retrouver. Ces rassemblements leur permettent de réaffirmer leur engagement et de prévoir de nouvelles actions pour atteindre les objectifs de l’OIF. Ces sommets se réalisent une fois les deux ans sur le territoire de l’une des nations membres. En somme, la francophonie est un mouvement international qui célèbre la langue française. Aujourd’hui, elle est une réalité grandissante au même titre que l’anglais. Une organisation a même été créée pour promouvoir ce dialecte à l’initiative de plusieurs personnalités africaines comme Léopold Sédar Senghor.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires
Camping

Les meilleurs campings de France

Les vacances sont une période propice à l’épanouissement, surtout pour ceux qui adorent passer du temps ensemble. À cet effet, les français sont particulièrement friands