Top 10 des critères pour obtenir une bourse d’étudiant

0
12

Une bourse d’étudiant est un soutien salutaire permettant aux personnes éligibles d’étudier confortablement. Que doit-on faire pour en bénéficier ? C’est ce que vous fera savoir cet article.

10. Être étudiant

Comme l’indique l’expression, la bourse d’étudiant est uniquement destinée aux étudiants. Elle leur est offerte dans le but de leur permettre d’étudier sans des difficultés majeures. Attribuée par l’État, cette somme vous sera versée si vous remplissez les conditions requises. Ainsi, être étudiant n’est qu’une étape très minime dans le processus.

9. L’université

Les bourses sont attribuées par l’État et ne peuvent donc être destinées qu’à ceux qui évoluent sous sa tutelle. En effet, il ne suffit pas d’être un étudiant. Vous devez l’être dans une université publique. Ou vous devez l’être dans une université privée ayant l’autorisation attestant qu’elle peut bénéficier de cette offre. Il existe des universités privées qui bénéficient du soutien de l’État. De là, il peut offrir des bourses à une catégorie de personnes retenues. Ainsi, si votre université n’a aucun rapport avec l’État, vous n’avez aucune chance.

8. L’âge

Pouvoir bénéficier d’une bourse d’étudiant est dépendant de votre âge. L’âge varie d’une région à une autre. Par exemple, en France, pour faire la demande, vous devez avoir moins de vingt-huit ans. Et lorsqu’il s’agit des pays africains en particulier le Bénin, ce n’est pas le même scénario. L’âge maximum est de vingt-deux ans. Lors de la demande, vous devez être rassuré de n’avoir pas encore atteint ce seuil.

Qu’arrive-t-il si le critère d’âge est excédé ? En Afrique, il n’y a rien qui puisse être fait, sauf si l’individu modifie son acte de naissance. Mais en France, il pourrait bien bénéficier de cette offre en répondant à des conditions données. D’abord, le candidat doit avoir effectué le volontariat au sein de l’armée. Là, la limite d’âge peut être avancé d’un an. Ensuite, le candidat doit être soit français, soit appartenant à l’espace économique de l’Europe. Enfin, ce dernier doit prouver que ses géniteurs ont perçu des revenus en France.

7. La nationalité

La nationalité est requise pour obtenir une bourse d’étudiant. Surtout dans les États africains, elle n’est requise que pour les patriotes. Si vous êtes un étranger, vous n’avez alors aucune chance. La seule issue pour vous, c’est de payer votre scolarité en entièreté pour vous faire former. Si par hasard, votre pays d’origine avait offert une bourse pour les immigrés se trouvant dans le pays où vous êtes, vous pourriez en bénéficier. Par ailleurs, en France, un individu d’une autre nationalité peut en percevoir. Cela est possible lorsqu’il séjourne déjà dans le pays depuis au moins deux ans en ayant le statut de réfugié.

6. Les ressources

Si l’on apporte un soutien financier à certains étudiants, c’est dans le but de les aider à faire éclore leurs talents. Sur ce, on leur donne toutes les chances pour ne pas lâcher prise en cours de chemin en cas d’un souci financier. Est-il bon de financer encore ceux qui peuvent subvenir à leurs besoins ? En France, votre bourse est en rapport avec vos revenus et ceux de vos tuteurs. En effet, les revenus de l’étudiant ne doivent pas être au-dessus de deux-cent-cinquante euros. Mais en Afrique, vous recevez vos sous, quelle que soit l’activité lucrative que vous menez. La somme reste la même pour tous les bénéficiaires par catégorie.

5. Situation matrimoniale

En faisant une demande de bourse étudiant en France, vous devez préciser votre situation matrimoniale. Avez-vous un enfant, une femme ou êtes-vous divorcé ? Vous le mentionnez. Est-ce que vous vivez avec vos parents ? Sont-ils divorcés ? Ou encore, vivent-ils à l’étranger ou sont-ils décédés ? Tous ces facteurs peuvent impacter la bourse qui vous sera attribuée. Si par hasard, votre situation ou celle de vos géniteurs change, vous pouvez toutefois revoir la demande. S’ils sont au chômage ou divorcés après la demande, il n’est pas encore tard de revoir votre dossier pour le mentionner.

Mais dans les États africains, ces critères ne sont nullement pris en compte. Vous faites seulement votre demande comme tout le monde, quelle que soit votre situation matrimoniale.

4. Le dépôt des dossiers

Les dossiers doivent être transmis à la direction chargée des bourses dans l’intervalle de temps requis. D’abord, vous devez avoir validé votre inscription dans votre université avant de pouvoir faire votre demande. Ce faisant, vous remplissez les formalités pour recevoir votre fiche de demande par email. En ce qui concerne la durée requise, elle est variable d’un pays à un autre. Toutefois, elle se fait en pleine rentrée universitaire. Parfois, même si vous ne faites pas le dépôt dans le délai donné, vous avez une seconde chance. Il y a la seconde vague au cours de laquelle vous pouvez rattraper le train en marche.

3. La moyenne

L’excellence est primordiale pour bénéficier d’une bourse étudiant. En quoi cela serait-il pertinent ? L’État pourrait donner quinze bourses pour les nouveaux bacheliers orientés en médecine. Alors, que faire pour y arriver ? Il faut obtenir la moyenne pouvant vous rendre légitime. En effet, les matières ayant un lien direct avec la médecine seront prises. Ensuite, on procédera au calcul des moyennes en suivant un critère défini. Enfin, on fera le rang par ordre de mérite. De là, seuls les premiers figurant dans le nombre de bourses vont en bénéficier.

2. Les résultats annuels

Pour obtenir votre bourse d’étudiant, vous devez travailler pour un résultat de fin d’année satisfaisant. Dans certaines universités, vous ne devez pas échouer. En médecine cependant une et une seule année d’échec est tolérable. Il en est de même pour plusieurs facultés universitaires. Lorsque vous échouez, vous avez une chance pour faire un renouvellement de votre bourse. Ce renouvellement est possible lorsque l’année suivant celle où vous avez échoué, vous passez en année supérieure.

1. Les concours d’entrée

Lorsque vous n’avez pas choisi une filière que vous préférez en vue de bénéficier d’une bourse, vous pouvez passer des concours d’entrée. Ils sont organisés par des universités privées évoluant sous l’ordre de l’État. Si après le concours vous êtes admis, vous serez bénéficiaire. Toutefois, il faut remplir certaines conditions avant d’y participer. Par exemple, vous devez avoir la mention assez bien ou bien. À travers ces concours, vous pouvez bénéficier des bourses d’études universitaires.