assurance automobile

Top 10 des astuces pour payer moins cher son assurance auto

Chaque année, les frais d’assurance auto deviennent de plus en plus chers en raison de la fréquence des accidents. Ce qui engendre des dépenses en assurance automobile au poste de débours économiques très importants pour les conducteurs. Cependant, un petit nombre de conducteur a conscience des actions à effectuer pour revoir à la baisse son assurance. Découvrez donc 10 astuces pour payer moins cher votre assurance auto.

1- Essayer différents services d’assurance

Afin d’attirer la clientèle, les compagnies d’assurance sont généralement généreuses envers les nouveaux clients. Ainsi, il propose de meilleurs tarifs aux nouveaux assurés. Alors, pour payer moins cher votre assurance automobile, n’hésitez pas à profiter des avantages de la loi Hamon qui autorise un changement d’assureur et même sans motifs. Cependant, il faudra attendre le premier anniversaire de votre contrat en cours avant d’envisager un changement de compagnie d’assurance.

Pour un changement réussi, vous devez faire jouer la concurrence. Cela dit, vous devez comparer les prix des offres ainsi que les garanties offertes par les assureurs. Vous vous demandez comment s’y prendre pour comparer toutes les offres. Rassurez-vous ! À l’aide d’un comparateur d’assurance auto, vous pouvez trier les structures d’assurances suivant les devis des contrats qu’ils proposent. Ce qui vous permet de trouver le contrat qui correspond à votre profil en temps réel et gratuitement. Après avoir obtenu toutes les clarifications pour votre budget, vous n’aurez qu’à contacter l’assureur qui vous convient pour souscrire à un nouveau contrat.

2- Faire preuve d’une bonne conduite

Connaissez-vous le système de modulation de la prime d’assurance ? Encore appelé bonus-malus, c’est un mécanisme qui gratifie les bons conducteurs. Particulièrement, un conducteur est jugé bon sur la base de ses comportements de conduite. Ainsi, pour un conducteur qui n’a pas provoqué d’accident au bout d’un an, il verra son assurance automobile diminuer. En revanche, un conducteur impliqué dans un ou plusieurs sinistres verra son assurance auto augmentée.

Par ailleurs, après la première année de bonne conduite, votre prix d’assurance baisse de 5 %. Et si vous continuez à conduire prudemment, votre coefficient de réduction-majoration pourra baisser continuellement jusqu’à 50 %. Toutefois, ces coefficients peuvent varier d’un assureur à un autre.

3- Faire un contrat d’assurance au tiers

Le saviez-vous ? Une assurance tous risques revient beaucoup plus chère qu’un engagement d’assurance au tiers. En fait, contrairement à l’assurance tous risques, l’assurance au tiers ne couvre pas les frais de réparations de votre propre voiture en cas d’accident. Ce contrat s’occupe uniquement de votre responsabilité civile en garantissant un dédommagement à votre victime. En résumé, l’assurance au tiers assure uniquement l’indemnisation de votre victime. Donc souscrire à une assurance au tiers peut constituer un moyen de réduire considérablement votre assurance.

En outre, ce type de contrat n’est pas toujours la meilleure option qu’un assuré devrait envisager. Il correspond à un conducteur ayant un véhicule ancien. Mais, si vous avez un véhicule récent qui est payé à l’aide d’un crédit auto, en cas d’accident, en plus de rembourser les mensualités de votre crédit vous devez aussi réparer votre voiture par vos propres moyens. Ce qui peut constituer une petite fortune. Pour cela, étudiez votre profil conducteur avant de vous assurer au tiers.

4- Choisir les compagnies virtuelles

Les compagnies d’assurances virtuelles sont celles des assureurs qui opèrent à distance. Parfois, il s’agit des assureurs directs. Ceux-ci offrent leurs services sur internet ou par téléphone. Il ne dispose donc pas d’agences physiques. Ce qui leur permet de proposer des prix avantageux comparativement aux compagnies d’assurances ayant un réseau physique et connu de tous.

Donc si vous souhaitez économiser quelques sous sur votre assurance automobile, vous pouvez opter pour les assureurs virtuels.

5- Opter pour des voitures à faible motorisation

Chez les assureurs, les voitures à faible motorisation sont moins chères à assurer que des véhicules à forte puissance. Donc si vous désirez faire des économies significatives sur votre assurance auto, n’hésitez pas à investir dans des véhicules peu puissants.

En fait, d’après les statistiques sur les cas d’accidents enregistrés, il a été remarqué que plus la motorisation est conséquente, plus le risque d’accident est élevé. Ainsi les voitures sportives sont plus enclines à faire d’accidents que les citadines. Ce qui rend l’assurance des véhicules sportives plus chère.

6- Souscrire à tout type d’assurance chez le même assureur

Le principe est simple. Comme dans une boutique, un client qui paie un peu de tout a droit à quelques réductions. En fait, il est comme un super-client. Alors, si vous souhaitez économiser quelques sous sur vos contrats d’assurance, faites-en la même chose chez votre assureur.

Devenez le super-assuré de votre compagnie d’assurance en regroupant tous vos contrats d’assurance auprès de lui. Souscrivez à votre assurance habitation, votre assurance maladie, votre assurance scolaire chez le même assureur. Ainsi vous pourriez bénéficier d’une ristourne.

7- Éviter certains modèles de voiture

Les voleurs ont un penchant pour certains modèles de voitures tels que le Renault Clio IV, le Peugeot 208, le Peugeot 308 II, la Toyota RAV4 V, etc. Alors l’assurance de ces modèles de voitures revient très chère chez les assureurs. Alors il est préférable de ne pas investir dans ces modèles de voiture. Néanmoins, si vous l’avez déjà ne vous inquiétez pas. Il vous reste une solution prometteuse.

C’est le moment d’investir dans une alarme antivol et un système antieffraction. Chez la majorité des assureurs, vous pouvez négocier une réduction de votre garantie antivol si vous installez une alarme électronique. Le tarif de réduction pouvant varier d’une structure à une autre, il convient de chercher la couverture moins chère.

8- Déclarer uniquement les sinistres qui en valent la peine

Il est inutile de déclarer les sinistres mineurs. Quand vous voyez qu’une prise en charge personnelle peut être avantageuse sur un dommage, alors gérez-le vous-même. En déclarant de simples rayures et de petits dommages, vous risquez l’attribution d’un coefficient de réduction-majoration. Ce qui peut entrainer une augmentation de votre prime d’assurance.

9- Privilégier un paiement annuel pour ses primes

Les services d’assurances proposent généralement un paiement mensuel, trimestriel ou annuel des primes. Alors, l’idéal serait de choisir un paiement annuel. Concrètement, une cotisation mensuelle ou trimestrielle de votre prime d’assurance peut revenir plus chère qu’une prime versée annuellement.

10- Éviter une réduction des garanties

C’est important d’économiser sur son assurance auto, mais pas pour le payer cher par la suite. Donc, ne souscrivez pas à un petit nombre de garanties afin d’économiser sur le court terme pour ensuite payer cher plus tard en cas de choc. Votre profil conducteur change chaque année. Alors il est préférable de faire un bilan sur votre situation et trouver l’offre qui correspond le mieux à votre profil de conducteur. Ce qui vous permet de payer uniquement les garanties dont vous avez besoin et d’éliminer celles qui ne vous conviennent pas.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires
Camping

Les meilleurs campings de France

Les vacances sont une période propice à l’épanouissement, surtout pour ceux qui adorent passer du temps ensemble. À cet effet, les français sont particulièrement friands