Tatouage qui pèle : est-ce normal ?   

0
2014

De nombreuses raisons peuvent pousser une personne à se faire tatouer. Quel que soit le motif, la réalisation d’un tatouage peut s’avérer passionnante. Entre la conception du dessin à tatouer et la prise de rendez-vous avec le tatoueur pour la réalisation du tatouage, on distingue un certain nombre d’étapes.

Si ces étapes peuvent paraître amusantes, celle de la guérison l’est beaucoup moins pour certaines personnes. En effet, après la réalisation d’un tatouage, il n’est pas rare de constater qu’il commence à peler. À la vue de ce phénomène, il est tout à fait normal de s’inquiéter. Cependant, cela ne doit pas vous faire paniquer. Découvrez pourquoi !

Le tatouage : pourquoi pèle-t-il ?

Le tatouage est un dessin permanent réalisé sur la peau. Il est fait à l’aide des aiguilles que l’on retrouve au niveau du dermographe. Lorsque l’on se fait tatouer, ces outils sus mentionnés ouvrent la peau de manière superficielle. Il s’agit d’une agression qui laisse non seulement des plaies sur la peau, mais qui fragilise aussi sa barrière protectrice. C’est en réponse à tout cela que le tatouage se met à peler.

Cette réaction qui est aussi appelée desquamation est déclenchée par l’organisme en réaction à la présence de l’encre du tatouage dans le derme. L’organisme tente donc de se guérir en déclenchant un processus de régénération des cellules. Cela se traduit par l’élimination de la couche supérieure de l’épiderme.

Quels sont les signes qui montrent que le tatouage pèle ?

Un tatouage qui pèle se manifeste par le détachement des peaux mortes ou la formation de croutes. C’est un bon signe, car cela veut dire que le tatouage entre dans son processus de cicatrisation. Cela peut intervenir trois ou quatre jours après réalisation du tatouage.

On constate d’abord que la peau devient rouge, gonfle et procède au rejet de la lymphe. Certaines personnes peuvent ressentir également de la chaleur. Ensuite, le tatouage sèche et prend un aspect blanchâtre ou flou. À ce niveau, on remarque que la peau peut se craqueler avant de se décoller.

Quand c’est le cas, il n’est pas recommandé de les gratter ni de les enlever. Cela pourrait nuire au processus de cicatrisation.

Combien de temps peut durer le pelage d’un tatouage ?

Le pelage du tatouage est lié au processus de cicatrisation des plaies provoquées par sa réalisation. Ainsi, lorsque la phase de cicatrisation est terminée, le pelage cesse aussi. Le temps de cicatrisation des couches extérieures de la peau se situe généralement entre trois et cinq semaines. Une fois ce temps écoulé, le tatouage ne devrait plus peler. 

Toutefois, la cicatrisation complète du tatouage au niveau de toutes les couches de la peau peut prendre beaucoup plus de temps. Cela s’explique par le fait que les peaux n’ont pas le même niveau de sensibilité. Le système immunitaire de la personne tatouée joue aussi un rôle. La capacité de ce système à combattre les infections et à nettoyer le tatouage est déterminante.

Le pelage peut-il provoquer une altération de l’encre du tatouage ?

Il est normal de craindre que l’encre du tatouage se décolore pendant que la peau pèle. Mais heureusement, la desquamation n’a pas de tels effets sur un tatouage. Au contraire, une fois que le pelage est achevé, la peau révèle les véritables couleurs du tatouage. Il présente alors un aspect plus vif et éclatant.

Que faire lorsqu’un ancien tatouage se met à peler ?

En principe, il n’est pas normal qu’un tatouage réalisé depuis bien longtemps se mette à peler. Si cela arrive, il est conseillé aux personnes qui en sont victimes de vite consulter un dermatologue. Cela peut être causé par une réaction allergique liée à l’utilisation des couleurs pour le tatouage ou par un autre problème lié à la peau. 

Le tatouage qui pèle : comment en prendre soin ?

Avant tout, il est important d’observer certaines règles une fois que le tatouage est achevé. En effet, la desquamation de la peau fait partie du processus de cicatrisation du tatouage. C’est pourquoi il convient de bien entretenir le tatouage après sa réalisation.

Entretien du tatouage à la sortie du salon de tatouage

Après marquage, le tatoueur nettoie et panse la partie tatouée avec une feuille de cellophane. Cette feuille a pour but de protéger les plaies issues du marquage des impuretés qui pourraient occasionner leur infection. Le pansement doit être conservé pendant trois heures au minimum et cinq au maximum.

Lorsque ce délai s’écoule, il est possible de retirer le pansement. Au moment du retrait, il ne faut pas s’inquiéter à la vue d’encre et de sang. Ensuite, il faut bien nettoyer la plaie avec les mains en se servant d’eau tiède et de savon antibactérien. Il faut ensuite appliquer de la crème aux propriétés antibactériennes. Elle ne doit pas contenir du parfum et doit être sans alcool. Lorsqu’on ne sait quelle crème choisir, il est préférable de se rapprocher de son tatoueur pour en obtenir.

Le nettoyage de la plaie doit se faire deux à trois fois par jour pendant les deux ou trois premières semaines qui suivent le tatouage. Cela permet d’éliminer les résidus de sang. Le nettoyage doit être délicat, sinon la peau risque de s’irriter. Il faut ensuite faire sécher le tatouage à l’air libre afin de le laisser respirer. Le sang et l’encre peuvent continuer à sortir, mais cela ne doit pas vous alarmer. Pour éviter de salir vos draps, il vous faudra alors porter de vieux vêtements.

Au cas où le tissu se collerait au tatouage, il est préférable de ne pas le tirer. Il suffit de plonger le tatouage dans de l’eau tiède et de tirer doucement pour le faire décoller.

Entretien du tatouage pendant la cicatrisation

La période de cicatrisation est assez délicate. C’est au cours de cette étape que se fait le remplacement de la peau. Il est conseillé d’utiliser des draps propres et des habits pas trop serrés. Il faut aussi éviter de laisser trainer la partie tatouée trop longtemps dans l’eau. Elle peut contenir des bactéries qui risquent d’infecter la plaie et donc de ralentir sa cicatrisation.

La pratique du sport est aussi à éviter, surtout si le tatouage est fait au niveau d’une articulation. Puisque le tatouage est encore fragile, il est recommandé de ne pas trop l’exposer au soleil. Les rayons ultraviolets ne lui font pas du bien. Enfin, il faut absolument éviter de gratter la peau. La tentation risque d’être forte parce que le tatouage qui pèle peut irriter durant la dernière phase de cicatrisation. Il faut y résister et laisser la peau se renouveler comme il faut.

Lorsque le tatouage cesse de peler, alors la cicatrisation du tatouage est accomplie. Cette cicatrisation se fait en quatre semaines. Si après ce délai, ce n’est pas le cas, il faut consulter un dermatologue.

Entretien du tatouage après cicatrisation

Lorsque la cicatrisation du tatouage est achevée, il est important de continuer à en prendre soin. Pour cela, l’adoption d’une routine pour son entretien pourrait être utile. Il suffit alors de bien hydrater la peau et de continuer à la protéger d’une trop forte exposition aux rayons du soleil. Lorsque l’entretien du tatouage est bien fait, cela augmente sa durée de vie. Vous n’aurez plus forcément besoin de le retoucher.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here