Top 15 des avantages et inconvénients du sérum 

0
13

Le sérum est une substance chimique qui intervient dans le déroulement de nombreuses activités médicales. Son intervention facilite certains traitements et donne un soulagement aux patients. Cependant, il présente quelques inconvénients. Nous vous ferons découvrir quelques avantages et inconvénients du sérum.

10 avantages du sérum

Dans cette partie, nous nous contentons de vous présenter quelques avantages du sérum. À savoir, nous avons recensé une dizaine parmi les multiples dont il dispose.

10. Le transfert d’immunité

Pour être en bonne santé, il faut un équilibre entre notre état mental et notre organisme. D’une façon ou d’une autre, la corrélation entre ces deux instances est indispensable. Lorsque nous pensons être en mauvais état de santé, notre système immunitaire devient défaillant.

L’immunité, c’est le système dont l’organisme est doté afin de lutter contre les différentes agressions microbiennes. À quelques exceptions près, elle est naturelle, et même sans que nous ne le sachions, l’organisme se défend lui-même. Mais, suite à une maladie, un choc psychologique ou une agression microbienne, elle devient affaiblie. Cette faiblesse ouvre la porte aux différents microbes nuisibles. Alors, que faire pour combler ce vide ? Il faut songer à un renfort pour soutenir l’organisme afin qu’il se défende. C’est là qu’intervient le sérum.

Étant dans un état psychique inconfortable, l’organisme du patient serait incapable de lutter efficacement contre le mal. Et même s’il y arrivait, ce serait un processus qui aura lieu au bout de deux jours tout au moins. Muni d’anticorps, le sérum permet de renforcer l’organisme en lui donnant les armes nécessaires pour combattre un mal. Une fois présents dans notre corps, les anticorps se fixent sur les antigènes pour les neutraliser. Ils jouent un rôle prépondérant dans l’immédiat, ce qui maintient l’intégrité de l’organisme jusqu’à ce qu’il puisse sécréter les anticorps nécessaires pour sa défense.

9. Guérit la morsure du serpent

Depuis plusieurs années, il est possible de guérir une personne victime de la morsure d’un serpent. Cela se fait grâce aux interventions d’un médecin qui lui fait une injection de sérum préparé à cette fin. Comment cela fonctionne-t-il ?

 Au préalable, on fait réagir un organisme exempt du venin dudit serpent. Ce faisant, on le met en contact avec le venin plus ou moins anéanti. Pourquoi est-il important de neutraliser la force du venin ? Pour qu’il ne soit pas nuisible pour l’organisme sur lequel le test a été effectué. Alors, cet organisme déclenche une réaction immunitaire pour lutter contre cet antigène. On procède à la récupération de ces anticorps pour les conserver. Lorsqu’une personne est infectée par ce même venin, on lui fait l’injection pour que son organisme puisse réagir efficacement. Cette méthode permet de sauver de nombreuses personnes mordues par le serpent.

8. Il traite la rage

La formule magique pour mettre les visiteurs en garde contre un chien méchant, c’est « attention, chien méchant ! » Mais tout le monde n’a pas la bienveillance de procéder ainsi pour éviter les désagréments que pourrait causer cette bête.

En cas de morsure d’un chien enragé, on pourrait bel et bien soigner le patient grâce à une injection intraveineuse du sérum. Il est question du prélèvement effectué dans un organisme mis en contact avec les antigènes de la rage. Il est alors doté des anticorps capables de se fixer sur cet antigène pour le neutraliser. L’injection du sérum permet à la victime de lutter contre la rage. Au bout du compte, le patient sera soulagé.

7. Renforce la santé d’une nourrice

Lorsqu’une mère malade se rend à l’hôpital, elle sauvegardera non seulement sa santé, mais aussi celle de sa nourrice. Si elle est atteinte d’une maladie, le risque que son bébé en soit contaminé est très élevé. Alors, quand elle reçoit un sérum, la santé de la nourrice sera aussi préservée. Le canal de transmission sera l’allaitement. Par ce biais, le petit enfant sera en contact direct avec l’organisme de sa génitrice.

 En effet, les anticorps seront aussi transmis au petit enfant. De là, en cas de contact avec cet antigène, son organisme pourrait réagir. Le sérum met donc l’enfant à l’abri de certaines maladies. Recevoir un sérum, c’est donc préserver sa nourrice de quelques dangers.

6. Il renforce le système immunitaire

Comme nous l’avons déjà souligné, le système immunitaire est l’ensemble des défenses dont l’organisme est doté. Il permet de lutter au fil du temps contre les agressions extérieures graves ou non. Mais le problème de l’organisme est qu’il peut prendre jusqu’à trois jours avant de réagir, avec la production des anticorps. C’est pour pallier à cette limite que le sérum est devenu incontournable. En effet, il contient déjà des anticorps spécifiques capables de neutraliser l’antigène. Ainsi, il soutient le système immunitaire tout en renforçant l’efficacité de sa défense contre les microbes.

5. Il traite le tétanos

Lorsque nous sommes blessés par des objets rouillés comme les clous, les tessons de bouteilles ou un couteau usé, nous risquons le tétanos. En effet, la rouille en contact avec notre sang qui circule nous transmet la bactérie responsable de cette maladie. Elle se trouve dans le sol, et ces objets figurant dans les saletés pourraient en être affectés. Quand elle s’aggrave, la mort pourrait être fatale pour la victime. Il existe un sérum spécialement conçu pour guérir cette maladie. Il contient des anticorps contre la bactérie responsable du tétanos. Son injection au patient permet à son organisme de le mettre à l’abri de ce mal.

4. Utile pour l’hydratation

L’eau est la substance majoritaire dans notre organisme. Un manque en eau serait un désastre pour notre bien-être. Il aura le dysfonctionnement de certaines fonctionnalités vitales et la réduction de l’action de certains organes. Pour preuve, nous en avons besoin lors de la digestion et pour le bon déroulement de l’activité cérébrale.

À la suite d’une diarrhée, nous perdons assez d’eaux par les selles. À cet instant, il faut un soutien urgent à l’organisme pour qu’il retrouve sa performance. À cet effet, il y a un sérum qui permet d’hydrater l’organisme. Son injection permet de compenser le manque qu’il y a.

3. La dilution des médicaments

Quand on est malade, la prise des médicaments s’avère nécessaire. Mais le tout ne suffit pas de se les procurer, mais de les utiliser dans les circonstances requises. Sur ce, il existe certains d’entre eux comme des antibiotiques qui ont besoin d’être dilués avant d’être injectés au patient. Puisqu’il y a un sérum qui assure ce rôle, tout se déroule bien. Son usage facilite la dilution des médicaments.

2. Remplissage vasculaire

Le sang est un liquide rouge vif qui circule dans notre corps. Il est éjecté par le cœur pour permettre la survie et l’approvisionnement des divers organes du corps. Son absence sera un désagrément inestimable pour notre santé.

Malgré son utilité, il arrive des fois que nous en perdions contre notre gré. Il s’agit des hémorragies lors des accidents et bien d’autres. Suite à cette situation, la victime a un faible taux de vaisseaux sanguins qui est en dessous de la normale. Il faut donc coûte que coûte combler ce manque. Alors, le sérum permet de renforcer l’action des vaisseaux sanguins pour maintenir le rythme adéquat pour le bon fonctionnement de l’organisme.

1. Sauver des vies humaines

Vu ses multiples bienfaits pour la santé humaine, on peut dire sans doute que le sérum réduit les pertes en vies humaines. D’abord, cette substance chimique permet de soigner des personnes, en cas d’une agression grave. C’est le cas de la rage, du tétanos et du venin qui peuvent simplement conduire à la mort de la victime. Ensuite, il permet de renforcer l’action des vaisseaux sanguins pour augmenter le taux de sang normal pour l’organisme. Enfin, cette solution facilite la dilution des médicaments. Vu sous cet angle, on peut dire que le sérum réduit le nombre de personnes qui pourraient décéder des maux qu’il soigne. Il sauve donc des vies humaines.

05 inconvénients du sérum

Le sérum, en dépit de ses bienfaits, n’est pas sans quelques limites. Nous vous présentons05 inconvénients du sérum.

5. Action passagère

L’effet spontané et passager du sérum est une grande limite pour son action. Il intervient pour éliminer l’antigène en jeu et rien de plus. Son action sur le patient s’étend sur une durée très limitée. Cela est l’une de ses limites puisqu’il ne pourra pas traiter le patient pour longtemps.

4. Absence de mémoire immunitaire

Lorsque c’est l’organisme même qui réagit pour lutter contre un antigène donné, il y a la mise en jeu des lymphocytes B mémoire. Ces cellules immunitaires sont capables de lutter contre le même antigène en cas d’un second contact. Mais le sérum ne permet pas la mise en place des lymphocytes B mémoire.

3. Risque d’échec dans certains cas

Le sérum a des moments où il joue son rôle dans l’organisme. Quand cette étape est passée, il devient inefficace. En effet, suite à la pénétration de la toxine dans l’organisme, il faut la neutraliser de façon immédiate. Si elle se fixe sur ses cibles avant l’injection du sérum, il devient défaillant.

2. Les problèmes d’ambigüité

L’injection du sérum dans l’organisme y laisse des anticorps contre l’antigène visé. S’il s’agit par exemple d’un sérum contre la grippe aviaire, en testant le patient, on penserait qu’il est vacciné. Alors qu’il n’est vraiment pas immunisé contre la maladie puisque son immunité est passagère. Cela pourrait entraîner des risques d’ambigüité.

1. Coût élevé et problème de don de sang

La production d’anticorps par des industries est onéreuse. En outre, pour faire le sérum, il faut qu’il y ait du sang provenant des personnes agréées. En cas de pandémie grave, où trouvera-t-on le sang si la majorité est contaminée ? La réalisation du sérum sera alors protocolaire. C’est l’une des entraves pour sa réalisation.