Home Blog Page 62

Top 15 des plus belles maisons d’Afrique

0

L’Afrique est un continent fabuleux qui pourrait bien surprendre. Outre ses cultures symboliques, il regorge de nombreux manoirs, villas et maisons contemporaines de luxes. Ces dernières sont construites par de célèbres architectes locaux ou internationaux. Mais quelles sont les plus belles maisons africaines ? De la Belle Vue au Kenya à la somptueuse villa d’Aliko Dangoté, voici les 15 plus belles maisons d’Afrique.

15. La Belle Vue, Kenya

Avec un design inspiré de la culture africaine, la belle vue est une villa construite par OKHA. Terre promise avec des écrins designs de haute qualité, cette maison contemporaine est faite pour le plaisir des yeux. Elle a une superficie de 144 m², et est située au Kenya.

L’architecture de cette dernière est minimaliste et d’une esthétique moderne. Par contre, l’intérieur est très riche et inspiré de la culture africaine en générale dont il est l’héritier. Sa porte d’entrée possède un remarquable graphisme aux motifs traditionnels africain et moderne à la fois. Les volumes intérieurs de cette villa sont ouverts et éclairés par une lumière traversante et naturelle. En plus d’avoir une élégance intemporelle, elle possède une salle de Cinéma.

14. La villa Arijiju, Kenya

Étant l’une des plus belles maisons qu’on puisse trouver en Afrique, la villa Arijiju est située à Laikipia au Kenya. Cette longe a été construite près d’une réserve naturelle, le Borana Conservancy. À ces alentours, on peut trouver de nombreux animaux, dont les girafes, les zèbres, les éléphants, les lions, les élans, les gazelles et bien d’autres.

Le propriétaire de cette belle villa a travaillé avec deux grands architectes avant de terminer son œuvre. Il s’agit d’Alex Michaelis de Londres et de Nick Plewman de Johannesburg. Aussi, la décoration de cette somptueuse maison a été faite par une célèbre décoratrice d’intérieur, Maira Koutsoudakis de Johannesburg. C’est sans oublier la créatrice de jardins britannique, Jinny Blom qui a donné un magnifique ton naturel et africain au jardin.

13. The Olive Tree Villa, Afrique du Sud

Construit par l’architecte Gavin Maddock, cette luxueuse maison est située à Yzerfontein en Afrique du Sud. Elle est composée de deux pavillons au rez-de-chaussée et séparée par une magnifique cour. Également, cette luxueuse maison est constituée d’un niveau supérieur recouvert par un toit en dalle de béton. Colorée en couleur blanche aux lignes simples, elle est conçue de sorte qu’une entité fasse un avec la dune et la vue sur la mer. Une grande réussite qui lui permet d’être parmi les meilleures maisons d’hôtes de 2019 en Afrique du Sud. Cette villa contemporaine dispose aussi de grandes ouvertures sur la totalité de la hauteur. Cela permet de filtrer la lumière et donner du ton aux façades.

12. La Maison Guelimì, Algérie

La maison Guelimì est une villa lumineuse située à Alger en Algérie. Appartenant en collectionneur et marchand d’art contemporain qui préfère rester dans l’anonymat, cette villa s’étend sur 600 mètres carrés.

Étant un beau chef-d’œuvre, elle a été dessiner par l’architecte Ilaria di Carlo. Afin de mettre en valeur les expositions d’œuvre d’art du propriétaire, la lumière est devenue un élément important dans le design de cette villa. Cette dernière est le matériel fondamental pour métamorphoser l’espace et surtout le volume. D’ailleurs, elle est contrôlée, modulée et dirigée par la « peau » de l’appartement. C’est une peau qui est essentiellement faite en marbre percé. La villa Guelimì est une version moderne du célèbre Moujarabbiah arabe.

11. La villa Kiane, Nigéria

Construire en 2013 par l’architecte béninois Pascal de Souza, la villa Kiane est localisée à Abuja au Nigéria. Elle est principalement composée des espaces modernes et uniques en leurs genres. Avec une structure en forme de L, cette maison de luxe dispose d’un premier niveau en rez-de-chaussée et d’une seconde en second en hauteur à quelque mètre du sol.

Elle est entièrement écologique. En fait, c’est grâce aux panneaux solaires installer sur les toits que cette dernière est alimentée en électricité. Dans sa somptueuse cour se trouve une grande piscine. En plus de nombreux dispositifs de technologie moderne dont elle dispose, cette villa possède un système de purification d’eau.

10. La villa luxueuse avec vue sur mer, Afrique du Sud

Cette villa était auparavant un appartement de luxe situer en bordure de mer. Elle est située en Afrique du Sud, plus précisément au Cap. Rénovée par la célèbre société d’architecture ARRCC, cette somptueuse maison est devenue une suite parentale. Pour plus la peaufiner, il a été ajouter une incroyable cave à vin et une grande salle de cinéma. L’utilisation du marbre dans de nombreuses pièces a aussi permis de donner un coup de cachet à cette maison de haut standing.

Le jeu qui est fait avec de multiples matériaux, les statues et les couleurs sombres, mais très distinguées donnent à l’ensemble de cette villa une classe élégante et peu de glamour. C’est sans oublier les différentes influences artistiques qui laissent une impression particulière dans chaque pièce.

9. La villa entre mer et montagnes, Afrique du Sud

Situer au Cape Town en Afrique du Sud, cette villa a été construite par la société d’architecture et de design SAOTA. C’est une maison de luxe confectionner pour profiter massivement du paysage environnant. Avec son design majestueux et impressionnant, elle est une véritable Chef-d’œuvre. Les baies vitrées entourant ce luxueux appartement permettent d’obtenir un ensoleillement idéal dans les grands espaces. Également, ces dernières favorisent l’entrée d’une lumière naturelle et grandiose dans ces lieux. Retrouver aussi au niveau du toit, ces baies offrent aussi un spectacle céleste à couper le souffle.

Aménagée en trois étages, la villa propose à chaque niveau des espaces extérieurs et des jardins pour admirer un panorama digne d’une carte postale. Elle dispose également d’une grande salle de cinéma ou de sport, d’une cuisine, d’une piscine et d’une magnifique salle à manger.

8. La villa Tulia, Kenya

Étant une luxueuse maison contemporaine aux lignes blanches, la villa Tulia a été bâtir en avril 2015. C’est un incroyable appartement situé sur la falaise de corail face à l’océan Indien au Kenya. Sa structure innovante est dessinée et confectionnée par l’architecte Kenien Alberto Morell Sixto.

Pour s’introduire dans la villa Tulia, il faut emprunter un escalier monumental de 10 m de large qui s’ouvre sur une cour magnifique. L’étalage inférieur apporte une ventilation naturelle dans cette maison de luxe. Sa couleur blanche permet aux différents matériaux de ne pas stocker la chaleur. De même, elle offre aussi une vue incroyable composée de l’océan indien et une végétation ou flore magnifique.

7. La villa Amina, Ghana

Situer dans le Cape Cost au Ghana, la villa Amina est une somptueuse villa entièrement écologique et surtout biologique. En fait, sa conception a été faite de telle sorte que la piscine soit biologique. Aussi, c’est de manière à ce que l’isolation du toit fasse intervenir la végétation. De plus, le béton qui a servi à sa construction est obtenu à partir des fibres végétales des palmiers.

Construit en 2011, la villa Amina est l’œuvre du célèbre architecte ghanéen Duangrit Bunnag. Elle possède des espaces secondaires, dont une large piscine et un patio. Une fois que ses grandes baies vitrées sont ouvertes, la limite entre l’extérieur et l’intérieur ne se fait plus remarquer.

6. la villa House Tsi, Afrique du Sud

Bâtir en janvier 2015, la villa House Tsi est située à Jonnesbourg en Afrique du Sud. Œuvre de l’architecte Nico Van der Meulen, elle est une maison moderne qui s’adapte aux réalités climatiques, environnementales et économiques. Ainsi, cette maison luxueuse est moins consommatrice d’énergie. Également, elle est protégée par des brises contre la lumière directe du soleil.

Ayant une superficie tridimensionnelle, cette villa contemporaine est mise en valeur par des intersections d’acier, de béton et de verre. Aussi, c’est sans oublier les magnifiques pierres et briques qui la composent. Inspirée de l’art moderne et de la culture sud-africaine, elle est composée de plusieurs studios, cuisine ; salle de bain, ainsi qu’une piscine. Sa salle à manger est placée sur une magnifique plateforme construite à base de pierre.

5. La villa Z, Maroc

La villa Z est une somptueuse habitation de luxe situer au Maroc en Afrique. Construite en béton blanc, elle est l’œuvre de l’architecte Mohamed Amine Siana. Cette dernière a été construite pour donner un sentiment d’ouverture et surtout pour se protéger de la vue du quartier. Ainsi, elle offre des ouvertures complètement voilées de l’extérieur par de magnifiques jeux de plans. Ce sont ces derniers qui les orientent vers de bonnes perspectives sur l’extérieur.

Cette villa possède d’incroyables courbes au plafond et aux murs. Également, dans cette maison de luxe on retrouve de magnifiques lignes géométriques qui parcourent les cloisons et le sol. Bien qu’elle soit appelée villa Z, cette maison contemporaine a une forme cubique. Elle est inspirée des nouveaux horizons et surtout de la culture marocaine. De même, l’architecte Mohamed a aussi privilégié le style de vie du propriétaire dans la construction de cette villa.

4. La Casa Querol, Kenya

Construire par l’architecte Alberto Morell Sixto en 2015, elle est une villa contemporaine faite en bois et en béton. Étant la propriété de David Querol et Elena Velilla, cette somptueuse maison est située à Karen au Kenya. Son volume fait tous simplement pense à un bloc monolithique en béton. Dans cette maison luxueuse se trouvent des espaces dont les parois sont complètement recouvertes de sublime bois. Cela donne une atmosphère magnifique et tellement chaleureuse.

Avec de fascinantes façades de trottoir et austères, seules la fenêtre et la porte en bois donnent une petite image de l’intérieur de la Casa Querol. Ainsi, cette belle œuvre est accessible par un rez-de-chaussée laissant découvrir un hall de 33 m². En plus d’être composée d’un studio, une cuisine, une salle à manger et une salle de bain, un séjour, elle possède aussi un bureau et une bibliothèque.

3. La villa de Dirk Ströer, Afrique du Sud

La villa de l’allemand Dirk Ströer est non seulement la troisième plus belle, mais aussi, la plus chère jamais vendue en Afrique. En effet, elle a une valeur de 17 millions d’euros. Étant une grande et somptueuse résidence, cette maison de luxe se localise à Bantry Bay (cap) en Afrique du Sud. Ainsi, cette dernière offre une vue paranomique sur l’océan Atlantique et la célèbre et emblématique chaîne de montagnes des 12 apôtres.

Ayant pris 3 ans de construction, la villa de monsieur Dirk a une superficie de 5200 m². Également, elle possède sept chambres hôtes, neuf salles de bain, et une partie destinée au personnel de la maison. Étant une villa contemporaine, cette dernière a été dessiner et construire par le cabinet d’architecte SAOTA.

2. La villa Beyond ou au-delà, Afrique du Sud

Étant une résidence contemporaine et familiale, la villa Beyond se trouve sur un site extraordinaire, la crête de Lions Head. Un site qui est situé en Afrique du Sud, plus précisément au cap. Cette maison de luxe a été construite par l’entreprise d’architecture SAOTA. Édifier en deux niveaux, un généreux et l’autre principale, la deuxième plus belle maison d’Afrique est un véritable chef-d’œuvre.

Elle est conçue de sorte à donner une ouverture sur l’océan atlantique. Son rez-de-chaussée est ajusté dans le site escarpé pour que la vie dans cette luxueuse maison soit dirigée en contrebas. Elle est composée de chambres hôtes et de nombreuses espaces secondaires comme un bureau, un garage, une salle de gym et toutes autres installations.

1. La villa Aliko Dangoté

Propriété de l’homme le plus riche de l’Afrique, la villa Aliko Dangoté est la plus belle de l’Afrique. Située à Abuja au Nigéria, cette maison luxueuse a une valeur de 30 millions de dollars environ. Elle est d’une grandeur incroyable et est construite sur un domaine de rêve. Le luxe ayant atteint son paroxysme dans ce manoir, on peut admirer les motifs et les sculptures faites en or dans cette maison.

La décoration de l’intérieur est non seulement insolite, mais aussi inspirée de l’art des palais britanniques. Ces décorations sont mises en valeur par une lumière un peu jaunâtre et moins éclatante. Cet incroyable manoir de couleurs blanches possède 3 étages et a une forme de coquille d’escargots. Un véritable chef-d’œuvre. Elle dispose de nombreuses chambres hôtes et surtout des espaces secondaires et les meilleures installations qu’il puisse exister.

Où partir cet hiver ? 15 idées d’escapades entre mer et montagne

0

Certaines villes sont encore plus étonnantes en hiver. Car, la neige recouvre les toits et transforme les vallées et les montagnes telles dans un conte de fées. Que vous recherchiez des vacances à la neige parce que vous aimez l’hiver ou simplement pour changer de rythme, cette sélection est faite pour vous. Découvrez-y les destinations qui vous impressionneront par leurs nombreuses possibilités de s’amuser en plein air pendant les mois les plus froids de l’année.

15. Séjournez dans un hôtel igloo en Laponie, Finlande

Aussi connues sous le nom d’hôtels Aurora, ces structures que l’on peut désormais trouver dans une grande partie du nord de la Finlande sont devenues votre meilleure chance de vivre une expérience unique. Plutôt que de faire un tour pour essayer de voir les aurores boréales, vous pouvez maintenant attendre que les lumières apparaissent de l’intérieur de votre propre chambre d’hôtel chauffée au dôme de verre situé au-dessus du cercle polaire arctique.

Les hôtels Aurora sont difficiles à battre en ce qui concerne les vacances de neige ultimes. Considérez-les comme votre propre igloo en verre, doté d’une salle de bains privative, de lits confortables et parfois même d’un sauna privé. Il y a aussi beaucoup de choses à faire pendant la journée ici, de la randonnée à travers les forêts de pins bleutés au ski de fond ou au traîneau à rennes.

14. Voir les aurores boréales à Tromso, Norvège

Située à plus de 300 kilomètres au nord du cercle polaire arctique, Tromso connaît des chutes de neige irrégulières. Certains hivers étant caractérisés par des conditions subarctiques et des vents froids et d’autres par des températures plus douces. Quoi qu’il en soit, Tromso est rempli de neiges en hiver.

Les aurores boréales peuvent apparaître dans la région à tout moment entre septembre et avril, mais le cœur de l’hiver offre les meilleures chances de les repérer. Si vous êtes en ville, prendre le téléphérique de Fjellheisen jusqu’au sommet de la montagne offre les meilleures vues. Mais vous ferez mieux si vous sortez de la ville avec une excursion, loin de la pollution lumineuse.

Pour encore plus de chances, faites votre visite pendant la période de nuit polaire, une période de 48 jours entre novembre et janvier où le soleil ne se lève jamais et où les aurores boréales peuvent apparaître à tout moment de la journée.

13. Essayez la raquette dans le parc national Bryce Canyon, Utah, États-Unis

Aussi magnifiques que soient les formations rocheuses de Bryce Canyon en été, elles sont encore plus belles face au contraste de la neige poudreuse profonde. Cependant, en raison des fortes chutes de neige, le parc n’est accessible qu’en hiver dans les deux sens. Pour de superbes photos, de nombreux points de vue sur l’amphithéâtre Bryce, le plus grand plateau ouvert rempli de formations rocheuses rouge rosé.

Mais pour ceux qui recherchent l’aventure, les nombreux kilomètres de sentiers pédestres du parc se transforment en sentiers de raquette en hiver. La seule façon d’accéder au cœur du parc une fois qu’il commence à neiger. Même les randonnées les plus ardues et les plus avancées, comme la Peekaboo Loop raide de neuf kilomètres au cœur du parc sont possibles en raquettes.

12. Faire de la luge au Tyrol, en Autriche

La région historique du Tyrol est peut-être la plus célèbre pour son ski incroyable. Mais, il existe de nombreuses autres façons de s’amuser ici. Les 750 kilomètres de pistes de luge du Tyrol rendent l’exploration de ces options incontournable. Il existe même de nombreuses pistes éclairées pour ceux qui souhaitent s’essayer à la luge sous le ciel étoilé de l’hiver.

Selon la région, vous devrez peut-être prendre un téléphérique jusqu’au sommet de la montagne pour accéder aux pistes de luge. D’autres zones ont des sentiers qui vous y amènent directement. Et certaines pistes sont même célèbres.

La piste de luge naturelle la plus longue du Tyrol se trouve à Nauders, où la piste commence à 2 200 mètres au-dessus du niveau de la mer et s’étend sur huit kilomètres d’adrénaline dans la vallée en contrebas.

11. Passez des vacances de neige pas chères à Québec, Canada        

L’architecture de style européen, les ruelles pavées et beaucoup de neige font de Québec une excellente escapade urbaine en hiver. Si vous arrivez en décembre, vous aurez également un avant-goût de leurs marchés de Noël, où d’adorables étals en bois vendent de tout, des friandises à l’érable aux jouets en bois faits à la main.

De novembre à mars, profitez de la plus belle vue du Château Frontenac en dévalant un toboggan géant. Construit en 1884, le toboggan offre une chance de dévaler la colline à 70 kilomètres à l’heure. Si vous faites votre visite en décembre, ne manquez pas le magnifique spectacle de Noël dans la cour du Château Frontenac, avec un sapin de Noël géant et une multitude de lumières.

La ville compte également deux marchés de Noël notables, le Marché du Vieux-Port et le Marché de Noël allemand. Le marché du Vieux-Port est ouvert toute l’année et propose toutes sortes de produits artisanaux et de souvenirs. Mais il propose une grande variété de friandises de Noël en décembre.

Le marché de Noël allemand, sur la place de l’Hôtel-de-Ville, propose tous les délicieux plats de Noël dont vous pourriez rêver, y compris le pain d’épice et le Weihnachtsstollen. Lors d’une journée enneigée, montez au sommet de l’observatoire de la capitale pour une vue imprenable sur la ville et sa toiture poudreuse et blanche.

10. Faites de la motoneige à West Yellowstone, Montana, États-Unis

Il y a plus de 6 000 kilomètres de sentiers de motoneige entretenus dans l’État du Montana. La bonne partie de ceux-ci sont situés à l’intérieur du parc national de Yellowstone. Dans la ville de West Yellowstone débute l’escapade vers le parc, qui s’étend sur le Montana, l’Idaho et le Wyoming. En hiver, alors que d’épaisses couches de neige recouvrent les routes et que la circulation routière régulière est interdite, les visites guidées en motoneige sont le seul moyen de traverser le parc.

Yellowstone reçoit plus de 380 centimètres de neige chaque année, et les sentiers de montagne, les prairies poudreuses et les routes de l’arrière-pays se transforment en un paradis hivernal. Pour ceux qui veulent s’enfoncer dans l’arrière-pays ou pour les motoneigistes débutants, le service national de guides forestiers propose des visites organisées. Mais il est également possible de simplement louer une motoneige et d’explorer par soi-même.

9. Passez les Pâques enneigées à Val Thorens, France

La plus haute station de ski en Europe, Val Thorens voit la neige en mai et est une destination favorite pendant les vacances de Pâques. Très peu d’autres endroits en Europe offrent un si beau paysage enneigé en fin d’année. Les périodes pascales sont le moment idéal pour dévaler les pistes à Val Thorens. Car les journées sont plus longues, les forfaits de remontées mécaniques sont moins chers, le temps est plus ensoleillé et le ciel plus bleu.

Val Thorens est une excellente destination de Pâques même pour les non-skieurs. Les sentiers de randonnée hivernale et de raquettes dans la vallée des Belleville offrent une vue imprenable. Ceux qui recherchent des sensations fortes peuvent essayer la Tyrolienne de la station qui commence au sommet du télésiège de la Moutiere. Cette Tyrolienne atteint une vitesse de 75 kilomètres par heure en descendant. Il existe également des tours en hélicoptère au-dessus des Alpes françaises enneigées, où vous pouvez tester votre force mentale et physique avec de la plongée sous glace.

8. Passez les fêtes de fin d’année à Rovaniemi, en Finlande

Rovaniemi ne vous semble peut-être pas familier, mais ce petit village à l’intérieur du cercle polaire arctique est considéré comme la ville natale officielle du père Noël. Le Village du père Noël est à huit kilomètres du centre-ville de Rovaniemi. Il accessible en taxi ou en embarquant dans le train Santa’s Express. Bien que le charmant petit village soit ouvert toute l’année et propose de nombreuses attractions liées à Noël (y compris le bureau de poste du père Noël), Rovaniemi est particulièrement magnifique en hiver.

C’est un endroit idéal pour observer les aurores boréales. Déjeuner dans un restaurant de glace ou passer la nuit dans un hôtel de glace igloo sont des choses incontournables à faire lors d’une visite en Rovaniemi. Le parc animalier de Ranua propose 2,5 km de sentiers enneigés, où vous rencontrerez des animaux sauvages de l’Arctique. Vous pourrez également essayer une aventure en motoneige ou en traîneau à travers les environs enneigés.

L’une des expériences les plus magiques ici est peut-être l’opportunité de participer à une visite guidée en raquettes à travers le cercle polaire arctique, où vous découvrirez des paysages gelés et le vrai sens de la « nuit polaire », où le soleil ne se lève jamais.

7. Dévalez les pistes le jour de Noël à Tignes, en France

À la frontière avec l’Italie, Tignes est une station de ski de haute altitude favorisant des vacances hivernales stylées. Le complexe fait tout son possible pendant la saison de Noël, avec des festivités qui durent tout le mois de décembre, où le père Noël fait son apparition. Les lumières de Noël sont partout et vous aurez la chance de voir un défilé du père Noël et une descente aux flambeaux nocturne spéciale. Les moniteurs et les étudiants de l’ESF descendent la montagne avec de belles lumières vacillantes.

Le village de Tignes, qui donne son nom à la station, accueille des marchés de Noël qui vendent des jouets en bois et des décorations faites à la main. Vous y trouverez également des patinoires extérieures, des cafés et restaurants haut de gamme, et une vue imprenable depuis le glacier de la Grande Motte.

6. Essayez l’escalade sur glace à Rjukan, en Norvège

Si vous pensiez que l’escalade sur glace est quelque chose qu’il vaut mieux laisser aux experts, vous serez surpris. Rjukan propose plus de 150 sentiers d’escalade sur glace qui s’adressent à tous les grimpeurs, y compris les débutants qui s’y essaient pour la première fois.

Des cascades glacées spectaculaires, des sentiers de glace qui commencent en ville et des canyons sombres recouverts de nuances de glace verte et bleue créent un paysage magnifique. Du matériel d’escalade peut être loué en ville, et il existe de nombreuses visites guidées pour ceux qui ont besoin d’un peu d’aide pour maîtriser le sport. De nombreux kilomètres de pistes de ski de fond, de promenades en traîneau et de saunas flottants directement sur le lac gelé de Kvitåvatn offrent une façon différente de profiter de l’hiver.

En plus de son incroyable cascade de glace, Rjukan est célèbre pour une autre chose, les miroirs gigantesques placés sur les côtés des pentes abruptes qui entourent la ville. Ils sont là parce que la ville, étroitement entourée de montagnes escarpées, ne reçoit aucune lumière du soleil entre septembre et mars. Les miroirs sont stratégiquement placés pour refléter le soleil et le faire tomber sur la place de la ville de Rjukan dans un spectacle de lumière époustouflant.

5. Faites l’expérience de la randonnée glaciaire à Vatnajokull, en Islande

Si vous aimez la randonnée et l’hiver, passer du temps à faire de la randonnée sur un glacier en Islande est une expérience imbattable. C’est une chance de marcher sur une glace vieille de plusieurs milliers d’années. Un monde de bleus et de blancs en constante évolution sur un terrain spectaculaire et des crêtes de glace accidentées.

Bien qu’il existe plusieurs destinations pour la randonnée glaciaire en Islande, le Vatnajokull, le plus grand glacier d’Europe, figure en tête de liste. Cette destination unique offre des crevasses massives, des formations de glace et les grottes de glace les plus bleues.

Toutes les randonnées glaciaires sont effectuées avec un guide et peuvent prendre aussi peu que cinq à six heures. Bien que le paysage soit spectaculaire, les randonnées glaciaires peuvent être adaptées aux débutants, selon l’itinéraire. Tout l’équipement est fourni par les guides, y compris les crampons pour vous aider à sécuriser votre pied. Des promenades sur les glaciers sont disponibles toute l’année, bien que l’hiver apporte de nombreux flocons de neige magiques sur la surface glacée.

4. Faites de la plongée sous un glacier dans le fjord Sermilik, au Groenland

Le Groenland est le genre de choses que l’on voit dans les films épiques. Ce sont des fjords rocheux recouverts de glace et un paysage spectaculaire qui s’étend également sous l’eau. Les plongeurs descendent jusqu’à des profondeurs de 25 mètres dans les eaux glaciales.

La plongée sous glace en elle-même n’est déjà pas pour les âmes sensibles. Mais le Groenland offre quelque chose au-delà de cela, la chance de plonger sous et autour d’un iceberg, entouré d’eaux bleues glaciaires, dans un environnement que peu de gens auront une fois l’occasion de découvrir.

Une fois de retour sur terre, vous pourrez découvrir la neige épaisse comme du coton sur des traîneaux à chiens ou des motoneiges, le seul moyen d’atteindre les refuges alpins isolés qui parsèment l’est du Groenland. Il n’y a peut-être pas de meilleur endroit pour voir les aurores boréales qu’un paysage désolé qui semble presque hors de ce monde.

3. Marchez dans les montagnes enneigées du Bregenzerwald, en Autriche

La forêt de Bregenz est magnifique toute l’année. Mais elle devient un paradis hivernal à l’approche des mois les plus froids. Un mélange de sentiers de randonnée hivernale balisés, de 72 sentiers de raquette balisés et d’un réseau de pistes de ski de fond qui s’étend sur plus de 300 kilomètres en fait une destination de rêve.

Le domaine de ski de fond Hittisau autour de la forêt est particulièrement magnifique, avec 30 kilomètres de pistes de ski de fond et 50 kilomètres de pistes de ski de montagne classiques avec une altitude maximale de 1 040 mètres. La plupart des sentiers sont adaptés aux chiens.

Pour une version unique des aventures dans la neige, un certain nombre d’agences locales organisent des sorties nocturnes en raquettes les nuits de pleine lune. Équipées de lampes frontales ou d’une lampe de poche douce, les visiteurs sont menés à travers une neige poudreuse profonde, où le paysage forestier se sent magique et étrange sous le clair de la lune.

2. Visitez la station de ski la plus célèbre d’Europe à Zermatt, Suisse

Pour la neige à gogo avec une touche d’adrénaline, la station la plus connue de Suisse est la destination idéale. Zermatt est une petite ville située juste à la frontière avec l’Italie et entourée de montagnes imposantes. Ici, plus de 200 kilomètres de pistes accueillent les skieurs de tous niveaux, des débutants qui découvrent les pistes aux skieurs experts prêts à affronter les meilleures stations à une altitude impressionnante de 3 883 mètres.

Zermatt est une destination préférée des skieurs en Suisse, car les chutes de neige sont fiables, les vues sont époustouflantes et les pistes panoramiques difficiles sont souvent désertes. Pour ceux qui veulent l’aventure ultime, il existe également des possibilités de hors-piste, dont certaines sont également accessibles avec un guide de montagne. Il est également possible de passer la nuit sur la montagne en utilisant l’un des refuges accessibles via une randonnée dans la vallée.

N’êtes-vous pas skieur ? Zermatt offre d’excellentes randonnées hivernales. Les meilleurs sentiers sont en haut de la montagne, où la neige est plus profonde.

1. Visitez les meilleurs marchés de Noël à Vienne, en Autriche

La ville que Mozart a parcouru et aimé est touché par la magie toute l’année. Mais les bâtiments à couper le souffle, les palais et l’architecture néo-gothique constituent une toile de fond particulièrement magnifique pour les lumières de Noël.

Vienne a un certain nombre de grands marchés de Noël, avec le marché de Noël du Belvédère en tête de liste. Ce marché de Noël est peut-être plus petit que d’autres dans la ville, mais il compense cela par son élégance et des milliers de petites lumières se reflétant sur un lac.

Le marché à l’extérieur du château de Schönbrunn n’est pas beaucoup plus grand. Mais c’est peut-être le plus élégant de Vienne, vendant des articles de haute qualité tels que du verre et de la poterie faits à la main. Le plus grand sapin de Noël de Vienne se trouve ici, et le marché est une excellente destination pour la gastronomie, notamment les fromages de montagne et le pain d’épice fait maison.

Il y a aussi le marché de Noël de Karlsplatz pour des produits faits à la main et très uniques, et le marché de la place Michaelerplatz, vendant de l’artisanat traditionnel des fêtes et de la nourriture juste à côté de la porte d’entrée de la Hofburg.

Alors que les hivers viennois sont froids, il n’y a traditionnellement qu’environ huit jours de pluie et de neige en décembre. Pour augmenter les chances d’une saison des marchés de Noël enneigée, dirigez-vous vers la ville d’Innsbruck entourée par les hauts sommets des Alpes du Karwendel. Les marchés de Noël d’Innsbruck sont souvent recouverts de neige.

Top 15 des plus beaux sites touristiques à visiter au Canada

0

Deuxième plus grand pays du monde, le Canada ne manque pas de sites intéressants et de paysages magnifiques à explorer pour les voyageurs. D’un océan à l’autre, le pays abrite des villes dynamiques et riches sur le plan culturel, ainsi que d’incroyables merveilles naturelles. De la magnifique vallée de l’Okanagan aux célèbres chutes de Niagara, voici les plus beaux endroits à visiter au Canada.

15. La vallée de l’Okanagan

Les habitants de Penticton et de Kelowna aiment dire que la vallée de l’Okanagan est située du côté chaud des montagnes de l’Alberta voisine. Cette déclaration sonne juste. Car la longue vallée est vraiment un terrain de jeu estival pour les Canadiens de l’Ouest.

D’immenses lacs dominent le fond de la vallée et certaines des meilleures plages de la Colombie-Britannique se trouvent ici. Au large des villes animées, le canoë, la navigation de plaisance et la voile sont des activités populaires, et chaque jour d’été ensoleillé, les lacs se remplissent de gens souriants qui s’amusent.

Le long des pentes douces qui partent des lacs, vous trouverez des fermes qui cultivent certains des meilleurs fruits du Canada, notamment des cerises, des pêches, des poires et des prunes, entre autres. Les lieux de séjour sont nombreux ; des logements de qualité peuvent être trouvés à Penticton et à Kelowna.

En hiver, l’Okanagan se calme un peu, mais lorsque la neige vole, les habitants se dirigent vers Big White, Apex, Silver Star ou Sun Peaks, certaines des meilleures stations de ski de Colombie-Britannique.

14. Parc national du Gros-Morne

Le parc national du Gros-Morne à Terre-Neuve est plus éloigné que bon nombre des parcs nationaux les plus populaires du Canada, mais il vaut la peine de découvrir ce magnifique paysage de montagnes et de fjords. Le parc est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO avec des parois de falaises abruptes, des cascades et d’intéressantes formations rocheuses sculptées par les eaux alimentées par les glaciers.

La plupart des visiteurs font une excursion en bateau pour apprécier le paysage, mais il existe également des sentiers de randonnée et des possibilités de faire du kayak. En hiver, le parc reçoit beaucoup moins de visiteurs, mais est ouvert au ski de randonnée, avec des refuges de ski de randonnée.

 13. Le parc Stanley de Vancouver

L’un des plus grands trésors de Vancouver est le parc Stanley de 405 hectares, idéalement situé du côté ouest du centre-ville. Situé sur une péninsule, le parc est entouré par l’océan et abrite d’immenses cèdres rouges et sapins de Douglas. La digue qui entoure le parc possède une vaste piste de marche, de jogging et de vélo avec des voies réservées aux marcheurs et aux cyclistes. Depuis la digue, on a de belles vues sur la ville et les montagnes. Une route panoramique serpente également à travers le parc Stanley avec de nombreux retraits.

Dans le parc se trouvent l’Aquarium de Vancouver, le pittoresque lac Beaver et le Stanley Park Pavilion and Rose Garden. Les nombreux mâts totémiques, dont certains ont été érigés il y a plus de 100 ans, présentent également un intérêt particulier. Au printemps, les cerisiers s’épanouissent dans un spectacle étonnant.

12. Stampede de Calgary

Cette affaire de 10 jours est l’un des événements les plus attendus de l’Ouest canadien, avec de nombreux habitants et voyageurs estivaux qui planifient leurs vacances autour du Stampede de Calgary. Pour cette semaine de juillet, la ville de Calgary se transforme en une véritable ville de l’ouest, où les gens qui pourraient autrement porter des costumes pour travailler enfilent plutôt des jeans et des bottes de cowboy.

Au Stampede Grounds, des rodéos quotidiens attirent des participants de toute l’Amérique du Nord, des manèges à sensations fortes, des jeux, de la nourriture et le spectacle nocturne en tribune. Autour de la ville, des « petits déjeuners Stampede » gratuits sont organisés par de nombreux établissements à l’intérieur ou à l’extérieur et se composent généralement de crêpes. De nombreux artistes de musique country de renom viennent généralement en ville pour cet événement.

11. Musée canadien pour les droits de la personne

La plus récente attraction majeure de Winnipeg, qui a attiré l’attention à la fois nationale et internationale, est le Musée canadien pour les droits de la personne. Ouvert en 2014 près de La Fourche, le bâtiment affiche un design unique pour le moins accrocheur, avec une géométrie et des couleurs basées sur des images du paysage canadien.

Le concept derrière le musée est également unique et s’est avéré controversé au moment de décider quelles histoires seraient présentées ici. Le musée met en lumière des histoires personnelles, capturant différentes perspectives et se concentrant sur une gamme de thèmes.

10. Whistler           

À seulement deux heures de route de Vancouver se trouve la célèbre station de ski de Whistler Blackcomb et la destination de villégiature de cette même ville. Alors que Whistler a toujours été une zone de sports d’hiver importante, elle est également devenue une destination estivale populaire, avec du golf, du vélo de montagne et une atmosphère de ville animée, peu importe le moment de votre visite.

Le village a attiré l’attention internationale en 2010 lorsqu’il est devenu l’un des sites des Jeux olympiques d’hiver de 2010. La région offre des pistes de ski, des hôtels et des restaurants de classe mondiale, ainsi qu’une variété de possibilités de loisirs en plein air et de magnifiques paysages de montagne.

9. La Colline du Parlement d’Ottawa

La Colline du Parlement d’Ottawa se dresse au-dessus de la rivière des Outaouais et est ornée des édifices du Parlement de style néogothique construits dans la seconde moitié du XIXe siècle. L’élément le plus important est la tour de la Paix, qui sépare la Chambre des communes et le Sénat de chaque côté. Devant les édifices du Parlement se trouve la flamme du centenaire, allumée en 1966 pour commémorer le centenaire de la Confédération canadienne. Derrière les édifices se trouve un jardin de sculptures.

8. Lieu historique national de Signal Hill

À l’entrée du port de St. John’s, surplombant la ville et la mer, se trouve le lieu historique national de Signal Hill. C’est ici, en 1901, que fut reçu le premier signal transatlantique sans fil. Il a également joué un rôle stratégique dans la guerre de 7 ans avec la France, bien que les fortifications actuelles aient été construites pendant les hostilités de 1812.

La tour Cabot est l’un des sites clés de Signal Hill. Il a été construit en 1897 pour marquer le quatre centième anniversaire de la découverte de Terre-Neuve. Il commémore également aujourd’hui la réception par Guglielmo Marconi en 1901 du premier signal radiotélégraphique transatlantique, transmis sur une distance de 2 700 kilomètres depuis Poldhu en Angleterre.

Dans la tour se trouvent des expositions sur l’histoire de Signal Hill et l’histoire des communications (avec une section spéciale sur Marconi). Du sommet, vous pourrez profiter d’une vue panoramique sur la ville et la côte jusqu’au cap Spear, le point le plus à l’est de l’Amérique du Nord.

7. Vieux-Montréal

Le Vieux-Montréal, bordé de charmants bâtiments historiques, est un endroit où aller pour faire du shopping et de la fine cuisine. Alors que Montréal elle-même est une ville moderne et dynamique, le Vieux-Montréal, au bord de l’eau, est l’endroit où vous voudrez vous imprégner de l’atmosphère.

Certains des lieux incontournables du Vieux-Montréal comprennent la rue Bonsecours et le célèbre Marché Bonsecours dans l’ancien hôtel de ville, l’intérieur de la magnifique basilique Notre-Dame, la place Jacques-Cartier animée et l’hôtel de ville des années 1870.

6. Ours polaires de Churchill, Manitoba

L’une des attractions les plus uniques du Canada est la migration des ours polaires qui voit ces belles créatures se frayer un chemin de la terre vers la glace dans la baie d’Hudson, près de la ville de Churchill dans le nord du Manitoba. Cette petite communauté s’ouvre aux touristes chaque automne. Les visites emmènent les visiteurs dans des buggys de la toundra avec des fenêtres en cage pour des rencontres rapprochées avec les ours polaires. La période principale d’observation va d’octobre en novembre. En effet, les ours attendent que l’eau gèle avant de se diriger vers la glace.

5. Île de Vancouver

Bien qu’elle se trouve à moins de deux heures de ferry du continent, l’île de Vancouver peut sembler un monde à part. La plupart des gens se rendent à Victoria, la capitale de la Colombie-Britannique, pour faire du tourisme et de la culture, mais si vous vous dirigez vers le nord dans les paysages sauvages et reculés, l’île réserve des expériences inattendues et inoubliables.

Les amoureux de la nature peuvent parcourir les meilleurs sentiers de randonnée de l’île de Vancouver et s’installer dans de magnifiques emplacements de camping. Ceux qui recherchent plus de confort peuvent toujours se tourner vers l’un des lodges ou resorts de l’île.

L’un des sites les plus incroyables de l’île est la forêt ancienne d’arbres géants, certains vieux de plus de 1 000 ans. À une courte distance de Victoria se trouvent les arbres centenaires d’Eden Grove, près de la ville de Port Renfrew. Si vous vous dirigez vers l’île, vous pouvez également vous promener dans Cathedral Grove, non loin de la ville de Port Alberni, ou aller jusqu’à Tofino pour voir encore plus d’arbres énormes.

Sur la côte ouest accidentée, une magnifique de sable et de rivages rocheux spectaculaires se révèle lorsque vous vous dirigez vers Tofino. Cette petite ville touristique hors des sentiers battus est incroyablement populaire. Dans la réserve de parc national Pacifique Rim à proximité, vous pouvez trouver des sentiers de randonnée incroyables, certains des plus grands arbres du Canada, des plages sans fin, de superbes spots de surf, du camping et des lieux où vous pourrez simplement vous imprégner de la nature en toute tranquillité.

Tofino est une destination idéale pour toute l’année, bien que pendant la saison des tempêtes de novembre à mars, de nombreux visiteurs viennent apprécier les énormes vagues qui déferlent sur le rivage. Certains viennent surfer, d’autres viennent simplement se prélasser au coin du feu dans l’une des charmantes stations balnéaires de Tofino face à l’océan Pacifique.

Les autres destinations autour de l’île incluent Nanaimo, Parksville et Qualicum Beach, toutes situées sur la rive est, donnant sur la mer des Salish. Si vous voulez vraiment vous évader, dirigez-vous vers l’extrême nord de l’île et explorez le parc provincial Cape Scott.

4. La tour CN de Toronto

Sur les rives du lac Ontario dans la plus grande ville du Canada se trouve l’emblématique Tour CN, l’un des monuments les plus notoires du Canada. La tour culmine à 553 mètres de haut et domine l’horizon.

Au sommet, vous pouvez trouver une cuisine raffinée dans le restaurant tournant et profiter d’un repas tout en admirant la ville et le lac. Le LookOut et le Glass Floor offrent de belles vues sur toute la région. Pour encore plus de sensations fortes, envisagez de sortir de l’espace clos sur la passerelle métallique pour le CN Tower Edgewalk. Vous serez harnaché et pourrez ensuite vous promener dans le bâtiment, à 116 étages ou à 356 mètres au-dessus.

Mais même ceux qui choisissent de ne pas monter la tour se retrouveront à s’arrêter pour regarder la structure, qui est visible de presque partout dans la ville. La nuit, la tour est éclairée de différentes couleurs.

3. Vieux-Québec

Le Vieux-Québec est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO et l’un des joyaux historiques du Canada. Réparti dans la Haute et la Basse-Ville de Québec, ce secteur contient les bâtiments les plus historiques de la ville. La Basse-Ville située au long du fleuve Saint-Laurent est le site de l’établissement d’origine et abrite l’exceptionnel Fairmont, le Château Frontenac, ainsi que de nombreux autres trésors. La Haute-Ville repose sur des falaises de 100 mètres de haut et abrite la Citadelle, les Plaines d’Abraham, la Place d’Armes et le Parque historique de l’Artillerie.

Le Vieux-Québec est l’une des régions historiques les plus populaires du Canada et est bien développé pour le tourisme. En plus des sites historiques, d’autres points forts incluent des artistes exposant leurs œuvres rue du Trésor ; des musées intéressants, comme le Musée de la Civilisation ; et des boutiques et restaurants uniques en leur rang.

2. Parc national Banff    

Le parc national Banff se trouve au cœur des majestueuses montagnes Rocheuses de la province de l’Alberta et présente certains des plus beaux paysages du Canada. Les lacs de couleur turquoise, les sommets enneigés et les glaciers sont tous facilement accessibles dans ce magnifique parc. Faites une promenade panoramique ou partez pour l’une des meilleures randonnées de Banff.

Le joyau du parc est le lac Louise, où les eaux vertes reflètent les montagnes et les glaciers environnants. Les visiteurs peuvent se promener facilement sur les rives. À une courte distance se trouve le lac Moraine, un autre lac alpin impressionnant avec un environnement encore plus spectaculaire.

Les Glaciers qui relient Lake Louise à Jasper constituent une route inoubliable et une autre attraction majeure de Banff. À l’extrémité sud du parc se trouve la charmante petite ville de Banff, offrant toutes sortes d’options d’hébergement, de shopping, de restauration et de vie nocturne.

Banff est également une importante région de sports d’hiver et abrite la station de ski de Lake Louise et Sunshine Village, deux des meilleures destinations de ski au Canada.

1. Chutes du Niagara     

Les chutes du Niagara sont l’attraction naturelle la plus notoire du Canada, attirant des millions de visiteurs chaque année. Situées à un peu plus d’une heure de route de Toronto, le long de la frontière américaine, ces chutes massives chutent d’environ 57 mètres. Vous pouvez voir les chutes à une distance étonnamment proche de plusieurs points clés.

Les chutes du Niagara et les gorges du Niagara attirent les touristes et les casse-cou depuis plus d’un siècle. Entre le milieu du XIXe et le milieu du XXe siècle, il y a eu de nombreuses tentatives de plonger au-dessus des chutes dans divers types de bateaux et de barils de fabrication artisanale.

Les familles apprécieront une promenade sur l’extraordinaire Clifton Hill de Niagara menant à la gorge et aux chutes. Parmi les autres activités populaires à faire ici, citons une croisière jusqu’au pied des chutes, une ascension à la tour Skylon pour une vue aérienne fantastique et un aperçu du bas des chutes lors de l’expérience Journey Behind the Falls.

Top 15 des meilleurs endroits à visiter aux États-Unis

0

Avec tant de choses à voir dans ce vaste pays, il peut être difficile de savoir par où commencer lorsqu’il s’agit de planifier un voyage aux États-Unis. Des villes de classe mondiale, certaines connues pour leur histoire et d’autres pour leur divertissement ou leur glamour, offrent aux visiteurs un large éventail de lieux parmi lesquels choisir. Les meilleurs endroits à visiter aux États-Unis peuvent simplement dépendre de vos intérêts personnels. Mais nous vous en proposons 15 ci-dessous.

15. Seattle

Dans le coin nord-ouest des États-Unis se trouve la charmante ville côtière de Seattle. Entourée d’eau et de montagnes enneigées, la ville rappelle Vancouver, au Canada, avec une population active axée sur le plein air et d’innombrables choses à voir et à faire.

Les principaux sites touristiques de la ville incluent l’incontournable Space Needle, le marché animé de Pike Place et le front de mer. À une courte distance de la ville se trouvent de belles plages, la forêt tropicale de Hoh et des paysages de montagne, qui attendent tous d’être explorés.

Bien que les mois d’hiver voient plus de pluie que l’été, la ville a un climat doux et est un endroit agréable à visiter à tout moment de l’année.

14. Les montagnes Rocheuses du Colorado          

Les sommets spectaculaires des montagnes Rocheuses peuvent être appréciés dans de nombreuses régions d’Amérique du Nord. Mais au Colorado, le climat et les petites villes de montagne en font l’un des meilleurs endroits pour visiter les Rocheuses. Les chutes d’eau et les sommets enneigés, dont plus de 50 atteignent une hauteur de 4 km ou plus en font une belle région pour faire du tourisme et apprécier la vie en montagne.

En été, la randonnée, le VTT et le rafting sont des passe-temps populaires. En hiver, la montagne devient un terrain de jeu pour les skieurs et planchistes. Les stations de ski du Colorado sont parmi les meilleures d’Amérique du Nord.

Certains des meilleurs endroits à visiter sont les villes de Vail, Aspen, Telluride et Durango. Des routes panoramiques, comme la San Juan Scenic Byway et la Million Dollar Highway, qui part de Durango, vous feront traverser des paysages de montagne à couper le souffle et d’anciennes villes minières comme Silverton et Ouray. Montez à bord du Silverton & Durango Narrow Gauge Railroad pour une excursion d’une journée relaxante à travers les Rocheuses.

Au bord des montagnes Rocheuses dans le coin sud-ouest du Colorado, à un peu plus d’une heure de Durango, se trouve le parc national de Mesa Verde. Ce parc fantastique abrite d’incroyables habitations rupestres amérindiennes et est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

13. Parc national de Yosemite

Alors que le Grand Canyon fait partie de l’itinéraire de la plupart des voyageurs internationaux, Yosemite est un trésor national à ne pas manquer. La vallée de Yosemite abrite certains des paysages les plus célèbres d’Amérique et des attractions naturelles emblématiques, des chutes d’eau spectaculaires aux parois des falaises d’El Capitan et de Half Dome.

Les photographies captivantes d’Ansel Adams, et les familles qui viennent au parc pour camper, faire de la randonnée et s’imprégner du paysage ont toutes contribué à l’histoire du parc. Mais bien avant cela, le peuple Miwok habitait la région. Vous pouvez en apprendre plus à ce sujet au musée Yosemite et au village indien d’Ahwahnee dans le parc.

12. Boston

Boston est une ville d’histoire. Le célèbre Freedom Trail passe devant certains des sites les plus célèbres et historiques de la ville, rendant les visites et la navigation dans la ville extrêmement faciles.

Pittoresquement située le long du front de mer, avec des ferries reliant les banlieues extérieures, Boston a un charme unique. Des gratte-ciel modernes côtoyant des bâtiments centenaires et des espaces publics ouverts, comme le Boston Common, donnent à la ville une atmosphère de petite ville pittoresque. La ville possède également une forte scène artistique et culturelle et abrite le célèbre Boston Pops Orchestra.

Les hivers de Boston sont légendaires. Les Nor’easters rugissent à terre de temps en temps, déversant de grandes quantités de neige. Cependant, cela n’empêche pas ces résidents de profiter de la vie. La liste des choses à faire en hiver est longue, et c’est toujours une excellente période de l’année pour une visite.

11. Phénix

Au cœur du sud-ouest des États-Unis, Phoenix est une immense ville tentaculaire qui attire un grand nombre d’habitants du Nord pendant les mois d’hiver. Ils viennent ici pour échapper au froid. Phoenix est une destination idéale pour jouer au golf, faire du shopping, se détendre et, en général, passer un bon moment.

La grande région de Phoenix possède certaines des meilleures stations balnéaires de l’État. Ils vont de complexes géants familiaux avec plages et toboggans aquatiques à de petites pièces intimes où tous vos caprices sont comblés.

Vous voudrez peut-être emballer vos clubs de golf. La ville et ses environs, qui comprennent Scottsdale, Mesa et plusieurs autres cantons, sont connus en particulier pour leurs complexes de golf de classe mondiale.

Si vous avez de la place supplémentaire dans votre valise, mettez-y aussi vos chaussures de randonnée. Des zones naturelles qui mettent en valeur le paysage désertique se trouvent dans la ville et à proximité, offrant un accès facile pour la randonnée ou le VTT. Les températures estivales peuvent être extrêmement élevées. Mais, l’ambiance d’octobre à avril est très agréable, surtout si vous souhaitez passer du temps à l’extérieur.

10. Chicago

Située sur les rives du lac Michigan, Chicago est une destination estivale idéale, avec des parcs et un magnifique front de mer. Ses attractions artistiques et culturelles, ainsi que ses boutiques fantastiques, en font une destination populaire toute l’année.

Le Magnificent Mile situé au long de Michigan Avenue, est le quartier le plus célèbre de la ville, avec des magasins et des galeries haut de gamme. Le quartier est également notoire pour son architecture exceptionnelle. Les points les plus incontournables lors d’une visite touristique dans cette ville incluent Millennium Park, l’Art Institute of Chicago, Navy Pier et les vues depuis la Willis Tower SkyDeck.

9. Miami

Le point chaud du sud de la Floride, Miami est plus qu’une simple destination balnéaire. De magnifiques plages se trouvent partout en Floride, mais Miami offre une atmosphère comme aucune autre ville de l’État.

L’ambiance cubaine le long de la Calle Ocho à Little Havana, le quartier Art déco de Miami Beach qui rappelle l’époque des années 30, le défilé sans fin de voitures de sport circulant le long d’Ocean Drive le soir et la scène estivale de la plage de South Beach, ne sont que certains des aspects uniques qui font de Miami l’une des meilleures villes des États-Unis.

Pour une expérience parfaite, faites une excursion d’une journée de Miami au parc national des Everglades pour voir des alligators, des tortues et un éventail d’oiseaux dans cette zone humide unique en son genre.

8. La Nouvelle-Orléans

La Nouvelle-Orléans ne ressemble à aucune autre ville du sud des États-Unis d’Amérique. Le mélange des cultures, avec de fortes influences françaises et espagnoles, rappelle plus les Caraïbes que les États-Unis. La cuisine cajun et créole, la musique jazz et l’architecture du quartier français distinguent cette ville et en font une destination idéale pour un long week-end.

Le jour le plus remarquable de l’année à La Nouvelle-Orléans est le Mardi gras, lorsque des costumes élaborés et des chars scandaleux illuminent les rues. La musique peut être entendue partout et les célébrations semblent sans fin. Cependant, si la foule n’est pas votre truc, vous voudrez peut-être éviter cette période de l’année.

7. Les parcs nationaux de l’Utah

Le sud de l’Utah abrite un paysage pas comme les autres, avec des canyons, des arches, des amphithéâtres naturels et des formations rocheuses étrangement belles. Les parcs de l’Utah offrent un accès aux paysages les plus incroyables de l’État.

Le parc national de Zion est l’un des plus remarquables, et particulièrement intéressant pour ses sentiers de randonnée. Il abrite des falaises vertigineuses, des cascades et la rivière traversant la vallée. Ce qui en fait l’un des parcs les plus visités des États-Unis.

Le parc national des Arches, près de la ville de Moab, abrite plus de 2 000 arches en grès. Mais c’est bien plus que son nom ne l’indique. Les flèches rocheuses, les dunes pétrifiées, les vues sur les sommets des montagnes lointaines et les nombreuses possibilités d’aventure dans la région en font un endroit où vous aurez envie de passer du temps. C’est aussi une destination de choix pour le vélo de montagne aux États-Unis.

À proximité se trouve le parc national de Canyonlands. Certaines sections de ce parc sont aussi enchanteresses que le Grand Canyon, mais pas aussi fréquentées. Prévoyez au moins une journée pour voir les deux sections distinctes du parc.

Le parc national de Bryce Canyon offre une scène complètement différente, avec un immense amphithéâtre naturel servant de base à une forêt de pinacles rocheux colorés. Les sentiers de randonnée de Bryce, qui vous emmènent à travers ce paysage mystique sont pour la plupart faciles à modérer et valent la peine d’être parcourus. Et enfin, le parc national de Capitol Reef est un peu à l’écart, mais il mérite un arrêt si vous pouvez l’intégrer à votre itinéraire.

6. Orlando/Kissimmee

Orlando, qui pour la plupart des touristes est synonyme de Kissimmee, se concentre sur les parcs à thème. Walt Disney World Resort, Universal Studios et SeaWorld sont les principales attractions. C’est l’un des meilleurs lieux de vacances aux États-Unis. Les enfants adorent cette destination. Mais les adultes apprécieront également les parcs, ainsi que les magasins, les restaurants, le golf et le soleil.

Les vacances de Noël et d’été sont particulièrement mouvementées ici. Orlando est idéal pour les touristes, avec toutes sortes d’hôtels et de locations de maisons disponibles dans la région. La ville est située à l’intérieur des terres, mais à une courte distance des deux côtes et du populaire centre spatial Kennedy à Cap Canaveral sur la côte atlantique.

5. Las Vegas

Cette ville scintillante possède un attrait unique et attire les visiteurs depuis des décennies. D’immenses complexes de villégiature, avec toutes sortes de choses à voir et à faire à tout moment de l’année, en ont fait une destination idéale pour tous types de visiteurs. Les jeunes mariés viennent ici pour prononcer leurs vœux, les familles et les célibataires viennent juste pour traîner autour d’une piscine.

Les options de divertissement sont nombreuses, avec certaines des plus grandes stars de l’industrie de la musique qui habitent Las Vegas et jouent devant un public bondé tous les soirs. Le Cirque du Soleil offre une autre expérience unique, et bien sûr, chaque complexe a quelque chose de spécial pour divertir les invités, des fontaines dansantes à un volcan en éruption.

Lorsque vous avez fait le plein de la ville, il y a beaucoup à explorer dans la région environnante à l’exemple du Grand Canyon, Hoover Dam et Death Valley National Park.

4. Houston

Houston est la ville idéale pour une escapade entre amis, une retraite en couple ou des vacances en famille. Avec des vols directs depuis des villes des États-Unis ou du Canada, vous pouvez facilement prendre l’avion pour assister à un match de sport ou vous promener dans le quartier des musées de Houston. Dans cette belle ville, vous pourrez également vous détendre au bord d’une piscine dans l’un des nombreux hôtels de luxe et passer vos soirées à savourer des repas incroyables. Houston est devenu un point chaud pour manger aux États-Unis et est maintenant bien connu pour sa cuisine extraordinaire.

Si vous voulez vivre une expérience urbaine détendue, mais en plein air, louez un vélo et parcourez les kilomètres de sentiers pavés dans les parcs ou dans les rues du centre-ville. Louez un kayak et pagayez le long de Buffalo Bayou dans le parc Buffalo Bayou. En moins d’une heure, vous pouvez être sur les plages voisines de Galveston, et en cours de route, vous pouvez faire une halte au Space Center Houston.

3. Le Grand Canyon

Le Grand Canyon est l’une de ces destinations incontournables qui attirent les visiteurs depuis des générations. Contempler les parois du canyon vers un horizon sans fin et une profondeur insondable en dessous est l’un des moments forts de tout voyage aux États-Unis.

La visite du Grand Canyon peut facilement se faire lors d’une excursion d’une journée depuis Las Vegas. On peut également commencer la visite de cette citée magnifique par certaines villes plus petites des environs, notamment Sedona ou Flagstaff. Une autre option consiste à faire une visite en voiture à travers l’Arizona et les États environnants. Cependant, un voyage en train depuis Williams, est une autre façon agréable de découvrir le canyon.

La rive sud du Grand Canyon, qui est la section la plus populaire et la plus visitée, est ouverte toute l’année et les visiteurs sont les bienvenus à tout moment de l’année. Mais pour éviter la cohue des estivants, pensez à arriver au printemps ou à l’automne (le temps est beau et les foules sont plus petites).

La route vers le nord du Grand Canyon est fermée en hiver en raison de la neige.

2. San Francisco

Cette charmante et pittoresque ville de la côte ouest est la destination d’escapade idéale pour les couples, les célibataires ou les familles. Des sites célèbres, des rues charmantes, de belles vues et des repas en plein air font tous partie de ce qui fait de San Francisco un endroit formidable à visiter.

Faites une croisière sur la baie de San Francisco, visitez Alcatraz, traversez le Golden Gate Bridge, promenez-vous dans Fisherman’s Wharf ou montez dans un tramway pour explorer les sites de la ville. L’été est une période merveilleuse pour visiter, mais le climat ici est doux et toute période de l’année est agréable à San Francisco.

1. New York

New York ne ressemble à aucune autre ville au monde. Il faut absolument y vivre pour comprendre cela. Pour les visiteurs novices, marcher dans les rues peut être comme marcher dans un décor de cinéma, avec des sites célèbres à chaque tournant. Au nombre de ces sites, on peut citer l’Empire State Building à la Rockefeller Plaza, le Chrysler Building, Central Park, la High Line, Times Square, Broadway, et bien sûr, la célèbre Statue de la Liberté. Avec trop de choses à voir et à faire en une journée ou un week-end, New York est une ville qui mérite d’être visitée à mainte reprise.

Top 15 des plus belles destinations tropicales pour vos vacances

0

Des paysages luxuriants, des mers chaudes et soyeuses, des plages de rêve et un soleil sans fin : ce sont quelques-uns des meilleurs ingrédients des vacances tropicales idéales. Mais chaque destination offre ses propres charmes sensuels. Certaines destinations éblouissent par leur beauté naturelle tandis que d’autres ajoutent des attractions culturelles au mélange. Découvrez dans cette revue les 15 destinations tropicales les plus incroyables.

15. La péninsule de Nicoya, Costa Rica

Située sur la côte pacifique du Costa Rica, la péninsule de Nicoya est un point chaud pour les surfeurs et les écotouristes. Des poches de forêts tropicales et de longues plages baignées par des brisures de barils parfaites en font une destination idéale pour les amoureux de la nature et les surfeurs.

Tamarindo est une destination touristique de choix. C’est la ville la plus développée de la péninsule, avec un surf fantastique pour tous les niveaux à Playa Tamarindo, ainsi qu’un large éventail de restaurants et d’hôtels. Il attire un mélange coloré de routards, de surfeurs, de familles et d’expatriés décontractés qui aiment s’amuser. Autour de Tamarindo, vous pouvez faire de la plongée avec tuba, de la balade à cheval et la Tyrolienne.

 Le quartier chic de Santa Teresa à Mal Pais situé au long du coin sud-ouest de la péninsule est également connu pour son surf fantastique, ainsi que pour ses retraites de yoga, ses restaurants bio et ses boutiques. Parmi les autres endroits de choix à visiter sur la péninsule de Nicoya, citons la magnifique Nosara, adossée à un enchevêtrement de forêts vertes.

Non loin de ces villes balnéaires se trouve l’une des principales attractions touristiques du Costa Rica, la réserve de forêt nuageuse de Monteverde protège l’une des dernières poches intactes de forêt nuageuse du continent.

14. République dominicaine

Situé au côté est de l’île d’Hispaniola, la République dominicaine est un choix de premier ordre pour les voyageurs soucieux de leur budget. Mais cette destination de vacances populaire est bien plus que de magnifiques plages et des complexes tout compris.

Riche en histoire et en culture, « RD », comme on l’appelle souvent, possède également certains des écosystèmes les plus diversifiés des Caraïbes, avec des jungles humides, des déserts, des mangroves, des récifs coralliens, de la savane et des pics verts vertigineux.

Aventurez-vous loin des bandes touristiques de Puerto Plata, Punta Cana et La Romana, où les complexes tout compris se regroupent le long des étendues idylliques de la plage bordée de palmiers, et vous découvrirez un monde d’aventures. Vous pouvez gravir les plus hauts sommets des Caraïbes, faire du rafting dans les eaux vives du Rio Yaque del Norte. Aussi, vous pourrez faire de la randonnée jusqu’aux cascades à travers la jungle humide, faire du vélo à travers les forêts de pins le long des sentiers alpins et explorer les plages non aménagées de la péninsule de Samana. Les attractions culturelles sont également un point culminant.

La capitale, Saint-Domingue, est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, avec une charmante architecture coloniale et une histoire fascinante. Mais si vous voulez juste vous prélasser sur une belle plage, plonger, nager, surfer et faire de la plongée avec tuba, vous trouverez également de nombreuses occasions de le faire.

13. Ambergris Caye, Belize

Situé au large de la pointe de la péninsule du Yucatán, Ambergris Caye est l’un des endroits les plus populaires à visiter au Belize et la plus grande de ses 200 cayes.

Ce pays des merveilles sous-marines fait partie du système de la barrière de corail du Belize. C’est la deuxième plus grande barrière de corail au monde après celle de l’Australie. Shark Ray Alley est un site populaire où les plongeurs peuvent se retrouver face à face avec des requins-nourrices et des raies pastenagues.

Une partie du charme de l’île est sa ville colorée de San Pedro où les voiturettes de golf dominent les rues. Les restaurants branchés proposent des fruits de mer frais et une cuisine d’inspiration mexicaine. Comme la partie nord de l’île se trouve à deux pas du Mexique, l’île a une forte influence mexicaine et de nombreux habitants parlent espagnol.

12. Bora-Bora, Tahiti

Bora Bora est le paradis par excellence du Pacifique Sud. Cette île luxuriante et d’une beauté spectaculaire de la Polynésie française s’élève jusqu’à un pic émeraude pointu entouré d’un lagon azur. Des grappes de cocotiers se hérissent le long des plages et des bungalows de luxe sont perchés au-dessus des eaux cristallines.

Bien que Bora Bora marque les meilleurs points pour sa beauté naturelle, elle coche également la case si vous recherchez un attrait culturel. La langue officielle est le français, et vous pourrez goûter l’influente gastronomie gauloise. On y retrouve une multitude de sports nautiques amusants, des excursions en kayak sur de minuscules motus (îles), des sentiers de randonnée pittoresques et des aventures telles que des plongées avec des requins. Tout ceci explique pourquoi de nombreux voyageurs classent Bora Bora comme destination de lune de miel. C’est l’endroit ultime et idéal pour des vacances tropicales.

11. Riviera Maya, Mexique

Vous demandez vous quelles sont les meilleures vacances tropicales à petit budget ? Si vous recherchez de belles plages, une culture et une cuisine piquante, le tout à un prix abordable, la Riviera Maya au Mexique est un excellent choix. À la pointe de la péninsule du Yucatán, le long de la côte caraïbe, la Riviera Maya englobe les destinations balnéaires de Cancún, Playa del Carmen et l’île de Cozumel.

Vous n’êtes pas obligé de séjourner dans un grand hôtel même si vous en trouverez beaucoup face aux longues plages idylliques. Des hôtels-boutiques intimes et des retraites de yoga sont également de la partie.

Nager avec les raies pastenagues et les dauphins, faire de la plongée en apnée et pêcher dans les eaux claires sont des activités populaires à faire sur la Riviera Maya. Les amateurs de culture peuvent explorer les magnifiques ruines antiques de Tulum dans un cadre magnifique au-dessus de la mer turquoise des Caraïbes.

10. Aitutaki, Îles Cook

Se trouvant parmi les îles Cook, Aitutaki a des liens étroits avec la Nouvelle-Zélande. C’est une destination de rêve pour les amateurs d’île. Bénéficiant d’un lagon aquatique lumineux, de sommets luxuriants et de plages sublimes hérissées de palmiers, Aitutaki coche toutes les cases pour des vacances tropicales exotiques.

Rarotonga est la plus grande des îles Cook et la principale porte d’entrée touristique. Mais Aitutaki, à 45 minutes de vol, est le joyau de la couronne, et cela en dit long dans un archipel de 15 ravissantes îles tropicales. La natation, la plongée en apnée, le kayak et la pêche sont toutes des activités populaires dans les îles Cook. L’île offre une fenêtre sur la vie décontractée du village qui s’arrête le dimanche pour les services religieux.

Si vous voulez vraiment faire des folies, optez pour un luxueux bungalow sur pilotis. De là, vous pouvez pagayer jusqu’à votre propre motu privé, vous faufiler sous un palmier et prétendre que vous êtes Robinson Crusoé pendant une journée.

9. Kauai, Hawaii

Appelée l’île du jardin, Kauai est un éden tropical. Les forêts tropicales luxuriantes, les cascades et les pics côtiers verdoyants spectaculaires attirent les amoureux de la nature du monde entier. Un chef-d’œuvre naturel de paysages spectaculaires sculptés dans la lave, l’île a une ambiance plus décontractée que ses îles sœurs populaires de Maui et Oahu.

Bien que Kauai soit connue pour abriter l’un des endroits les plus pluvieux de la planète, l’île est composée de plusieurs microclimats et la zone touristique autour de Poipu a tendance à être plus sèche. Sous l’eau, vous trouverez des récifs coralliens colorés où nagent tortues et poissons tropicaux.

Sur terre, vous pouvez vous prélasser sur des plages dorées et admirer le paysage couvert de nuages ​​depuis les falaises au-dessus de la baie d’Hanalei. Vous pouvez également faire de la randonnée aux sommets veloutés de la magnifique côte de Napali et explorer le canyon Waimea, long de 16 km. Les jardins tropicaux, les cascades, les jolies villes côtières et les fantastiques spots de surf sont les autres principales attractions de Kauai.

Ne soyez pas surpris si vous vous retrouvez à partager la plage avec des phoques moines ; la nature règne ici, et cela fait en grande partie de l’attrait de l’île.

8. Les îles Mamanuca, Fidji

Si vous rêvez d’une île idyllique baignée de soleil, les îles Mamanuca aux Fidji font parfaitement l’affaire. À quelques minutes en bateau de la ville de Nadi, cette chaîne parfaite d’environ 20 îles est célèbre pour ses plages étincelantes parsemées de palmiers, ses eaux cristallines et ses récifs coralliens florissants.

Lorsque vous apercevez pour la première fois ces beautés tropicales, il est facile de comprendre pourquoi Survivor et le film de Tom Hanks Cast Away ont été tournés sur les îles de cette chaîne. Au moment de choisir où séjourner, votre budget et vos intérêts détermineront la meilleure île des Fidji pour vous.

L’hébergement va des complexes de routards animés aux hôtels familiaux avec des bures au toit de chaume et des refuges de luxe comme le Vomo Island Resort, le Likuliku Lagoon Resort et le Tokoriki Island Resort.

L’un des meilleurs spots de surf de la planète, Cloudbreak, se trouve à environ un kilomètre de Tavarua Island Resort. Mais vous pouvez également accéder à ce break légendaire depuis d’autres stations balnéaires de l’île.

Les Fidjiens adorent les enfants, c’est donc aussi une destination fabuleuse pour les familles avec des jeunes qui cherchent à se détendre. En effet, vous y trouverez également de nombreuses stations balnéaires adaptées aux familles.

7. Les Seychelles

Besoin d’une solution nature ? Les Seychelles devraient figurer en tête de votre liste d’îles tropicales à visiter. Les réserves naturelles classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, les récifs coralliens florissants et les belles plages bordées de rochers sont un paradis pour les amoureux de la nature sauvage. Plus de la moitié de la superficie de ces 115 beautés émeraude est protégée.

Le seul dilemme concernant la visite des Seychelles est de décider quelle île tropicale visiter. Les visiteurs internationaux arrivent à Mahé. Ici, vous trouverez Victoria la capitale, ainsi que l’aéroport international, le port de croisière et le magnifique parc national du Morne Seychellois.

Sur l’île de Praslin, vous pouvez explorer la Vallée de Mai, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est une forêt préhistorique parsemée de rares cocotiers géants. Et si vous êtes un passionné de plage, vous adorerez La Digue décontractée, qui abrite certaines des plus belles plages des Seychelles. Ajoutez à cela une pincée d’îles ravissantes, et vous aurez beaucoup d’endroits pour vivre vos fantasmes tropicaux.

En plus d’explorer les jungles luxuriantes et les réserves naturelles, les meilleures choses à faire aux Seychelles tournent autour de l’eau. Vous pouvez vous prélasser sur les plages, et faire de la plongée avec tuba dans les récifs. La pêche est également excellente ici, en particulier sur l’île Alphonse et l’atoll de Farquhar.

6. Saint-Barth, les Caraïbes

Si vous aimez la scène scintillante de la jet-set, les villas privées et les jolies plages, Saint-Barth, d’influence française, devrait figurer en tête de votre liste. Mais tout cela a un prix.

Un flux constant de stars de cinéma et de célébrités en visite signifie que la nourriture et l’hébergement coûtent plus chers ici que dans d’autres destinations, en particulier pendant la haute saison. Cependant, en retour, vous trouverez de belles plages blondes adossées à des collines verdoyantes, des boutiques, des restaurants de classe mondiale et une sophistication culturelle qui manque à de nombreuses autres destinations tropicales.

Comme partout, la basse saison propose de bons plans. De plus, toutes les plages sont publiques, vous pouvez donc vous cacher dans une villa privée ou un hôtel de charme et vivre la vie des riches et célèbres pour moins cher. En plus de se prélasser sur les plages, de faire du shopping et de se régaler de délices continentaux alléchants, les autres activités populaires à Saint-Barth comprennent la plongée en apnée, le kitesurf, le kayak, la pêche, le surf et la voile.

Les plus belles plages de cette destination sont Saline Beach, Gouverneur Beach et Lorient. La capitale aux toits rouges de Gustavia est l’une des plus belles villes des Caraïbes.

5. Les Abacos, Bahamas

Située à près de 300 kilomètres à l’est de la Floride, les magnifiques Abacos, aux Bahamas, offrent certaines des meilleures eaux pour la navigation de plaisance et la voile. Ces îles paisibles de l’Atlantique, également appelées îles Out, semblent être à un monde éloigné des sites touristiques très fréquentés de la Floride voisine. Ici, vous trouverez des plages isolées bordées de pins (récifs coralliens florissants) et des villages de pêcheurs endormis, où les voiturettes de golf et les bateaux sont le principal mode de transport.

Les loyalistes britanniques se sont installés sur ces îles. Vous pouvez être témoin de cet héritage dans les cottages coloniaux mignons et colorés bordant les rues étroites.

Les zones privilégiées pour des vacances discrètes incluent la jolie Elbow Cay avec son célèbre phare à rayures de bonbons, la charmante Green Turtle Cay longue de cinq kilomètres donnant l’impression de remonter le temps jusqu’aux vieux Bahamas et Treasure Cay avec sa ravissante plage de sable blanc baignée d’eaux turquoise.

Les activités préférées aux Bahamas incluent la pêche, la plongée, la plongée en apnée, la détente et la discussion avec les habitants. Avec des kilomètres de plages immaculées, il est facile de trouver votre propre coin privé de sable blanc et doux.

4. Bali, Indonésie

Pour ceux qui recherchent des vacances tropicales avec un côté spirituel, Bali attire avec son charme mystique. Temples remplis d’encens parfumé, les rizières brillant sous le soleil ambré tardif et les gens calmes et doux sont quelques-uns des points forts de Bali. Mieux encore, c’est une destination idéale si vous recherchez des vacances tropicales bon marché. La nourriture et l’hébergement sont relativement abordables.

Si vous recherchez une plage animée avec de nombreux magasins et restaurants, installez-vous dans la ville animée de Kuta ou de Seminyak, où vous trouverez également de fantastiques plages de surf. Sanur est un endroit idéal pour les familles. Avec ses vagues douces et ses collines luxuriantes, loin du brouhaha côtier, c’est aussi le meilleur endroit de l’île.

Bali est également connue pour ses soins de spa relativement abordables. Vous pouvez vous faire dorloter ici sans le choc de l’autocollant. L’hébergement comprend tout, des auberges bon marché aux stations balnéaires et aux villas de luxe dotées de chefs et chauffeurs personnels.

L’île volcanique voisine de Lombok est également une destination populaire, avec moins de développement que sa célèbre île sœur.

3. La côte d’Andaman, Thaïlande

La côte d’Andaman est une base idéale pour explorer les îles spectaculaires de la mer d’Andaman. Ces pics calcaires luxuriants s’élèvent des eaux turquoises, créant l’un des paysages marins les plus saisissants de la planète.

Les îles célèbres incluent les îles Phi Phi, telles que Ko Phi Phi Don, et ses nombreuses stations balnéaires, et Ko Phi Phi Leh, où le film de Leonardo DiCaprio a été tourné. Ces îles font partie du circuit populaire de Phuket Day Trip. Mais vous pouvez toujours trouver votre propre coin de paradis paisible si vous vous aventurez plus loin. La baie de Phang Nga abrite plus d’une centaine de ces beautés émeraude, dont la célèbre île James Bond.

Les zones populaires à utiliser comme base pour explorer toute cette beauté naturelle sont Krabi ou Phuket, la plus grande île de Thaïlande. Le paysage éblouissant se poursuit à l’intérieur des terres au parc national de Khao Sok, où vous pourrez communier avec les éléphants au milieu des pics recouverts de jungle.

L’hébergement va des familles d’accueil et des cabanes en bambou à petit prix en bord de mer aux complexes de luxe de style villa perché sur les falaises. Mais, même les complexes haut de gamme ont tendance à être plus abordables ici que les autres destinations tropicales.

C’est un excellent choix si vous recherchez une culture exotique, une cuisine enflammée et des paysages ravissants qui ne dépassent pas votre budget. Essayez d’éviter la mousson du sud-ouest, qui frappe généralement la côte de fin mai à mi-octobre.

2. Sri Lanka

Le Sri Lanka offre quelque chose de spécial pour chaque type de voyageur tropical. Surf breaks, culture, histoire, nature, cuisine multiculturelle alléchante et plus de huit sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO font partie des nombreuses expériences qui vous attendent dans ce pays captivant. Complétez le tout avec un prix abordable, et le Sri Lanka constitue un complément idéal à votre liste de vacances tropicales bon marché.

Se prélasser sur un rivage poudré de palmiers est-il votre idée du paradis tropical ? Les plages du Sri Lanka ne vous décevront pas. Vous voyagez avec un surfeur passionné ? Les spots de surf de classe mondiale s’adressent à tous les niveaux de capacité, du débutant à l’avancé. Et si l’exploration sous-marine est plus votre style, vous pouvez parcourir le long des récifs coralliens et des épaves riches en poissons.

La nature est également un atout majeur sur terre. Participez à un safari au Sri Lanka et plongez dans les jungles luxuriantes pour apercevoir des léopards, des ours paresseux, des buffles d’eau, des éléphants et une diversité éblouissante d’oiseaux. Vous pourrez aussi explorer les nombreux joyaux culturels du pays. Des ruines antiques, des temples sacrés, des mosquées et de forts coloniaux mettent en lumière les 2000 ans d’histoire fascinante du Sri Lanka. Pour un aperçu, dirigez-vous vers Colombo la capitale et visitez le musée national.

Enfin, les célèbres plantations de thé du pays font partie des meilleurs endroits à visiter au Sri Lanka. Pour voir une autre facette de ce point chaud tropical, ne manquez pas l’occasion de vous adonner à une dégustation de thé dans les montagnes fraîches et couvertes de brume.

1. Les Maldives

S’étendant à travers l’océan Indien au sud-ouest de l’Inde et du Sri Lanka, les 26 atolls naturels des Maldives dégagent une beauté presque surréaliste. Cela est dû, en grande partie, aux eaux bleues lumineuses qui les entourent. Si se glisser dans la mer cristalline et réconfortante est un critère primordial pour vos vacances tropicales parfaites, eh bien, c’est l’endroit pour le faire.

Malé est la capitale, mais la plupart des visiteurs se dirigent directement vers l’un des atolls isolés, où les stations balnéaires de luxe et les plages d’un blanc immaculé vous attendent. La plongée et le snorkeling sont mondialement réputés. Les Maldives sont également une destination de choix pour le surf. Les spots de surf les plus populaires se font dans les atolls de Malé Nord et Sud.

D’autres activités populaires aux Maldives incluent la natation avec les raies manta et les requins-baleines, ainsi que la pêche au gros. Avec l’eau étant un point focal et tant d’îles parmi lesquelles choisir, les Maldives sont également le candidat idéal pour des vacances en croisière.

Top 15 des meilleurs sports d’hiver au monde

0

Les sports d’hiver comprennent les sports de compétition ou les activités récréatives non compétitives pratiquées sur la surface de la neige ou de la glace. Traditionnellement, les sports d’hiver n’étaient pratiqués que dans les régions froides pendant la saison hivernale. Êtes-vous à la recherche d’excellentes façons de profiter et d’être actif avec votre famille en hiver ? Cet article est fait pour vous.

15. Raquettes à neige

Lorsque tout est recouvert de neige épaisse, vous excluez généralement la randonnée. Mais, si vous prenez une paire de raquettes, vous pourrez entrer dans un monde de possibilités hivernales. Autrefois un moyen de transport crucial, la raquette est maintenant un moyen de plus en plus populaire de traverser des paysages enneigés.

Le meilleur, c’est que vous n’avez pas à dépenser une fortune en équipement coûteux. L’équipement de raquette est assez abordable. Une paire de chaussures à 50 euros, des vêtements chauds et un peu de détermination sont tout ce dont vous avez besoin pour rester coincé. Il existe de nombreux forfaits raquettes qui vous permettent d’explorer les paysages en groupe avant de dormir dans une loge confortable.

Le meilleur endroit pour des vacances en raquettes est le majestueux Tyrol autrichien où les sentiers de raquettes serpentent à travers les collines alpines et les refuges de montagne jusqu’au plus haut sommet d’Autriche. Apportez vos jumelles et vous pourrez apercevoir des bouquetins et même des aigles si vous avez de la chance. De plus, vous pouvez laisser d’énormes empreintes de pas dans la neige et prétendre que vous êtes un Bigfoot.

14. Polo sur neige

Qu’est-ce que le polo sur neige ? Eh bien, c’est essentiellement la version suisse du polo ordinaire. Ce qui signifie une pincée de beauté naturelle, beaucoup de temps froid et encore plus d’espèces sonnantes et trébuchantes. Le sport est né dans la ville aisée de St Moritz en Suisse, qui a accueilli le premier tournoi de polo sur neige en 1985. Se déroulant sur un lac gelé, la Coupe du monde de polo sur neige de St Moritz attire des milliers d’aventuriers à travers le monde. Porter des vêtements flamboyants à fourrures, dormir dans des tentes VIP et siroter du champagne en regardant les cavaliers s’affronter sur les vastes champs de neige procure un plaisir qui surpasse tout entendement.

13. Biathlon

Les biathlons sont sans doute les sports d’aventure d’hiver les plus épuisants. Le biathlon olympique mêle ski de fond et tir à la carabine. Cela nécessite un mélange d’endurance physique et de précision psychologique. Il s’agit essentiellement d’une course de longue distance, où les tirs manqués entraînent un ajout de temps au chronomètre du concurrent. Le vrai défi est de maintenir votre rythme cardiaque suffisamment stable pour atteindre les cibles minuscules !

Si vous souhaitez vous impliquer, vous pouvez trouver de nombreux clubs de ski de fond et de tir sur cible pour commencer à vous entraîner. Bien que principalement un sport d’hiver, l’entraînement au biathlon se déroule tout au long de l’année avec des skis à roulettes et du tarmac, en particulier sur les pistes cyclables, donc s’impliquer n’est pas aussi difficile qu’on le pense.

12. Fat bike

Ne laissez pas toute cette neige entraver le bon cyclisme à l’ancienne. Avec les bons pneus, les « gros pneus », pour être précis, vous pouvez glisser facilement sur les terrains hivernaux (tout en tirant parti de l’esthétique Xtreme Sportz que vous aspiriez à atteindre lorsque vous aviez 14 ans). Originaire d’Amérique en réaction aux paysages rudes de l’Alaska, le fat bike est devenu extrêmement populaire en Europe, comme moyen d’explorer des sentiers de vélo de montagne qui seraient généralement inaccessibles en hiver.

Dans les Alpes françaises à Geilo en Norvège, les circuits hivernaux en fat bike vous permettront d’explorer des pistes cyclables enneigées. L’endroit idéal pour faire du fat bike est la Toscane, où vous pouvez parcourir de charmants villages, passer devant des châteaux médiévaux et dans des vallées vertigineuses. Ensuite, vous pouvez peut-être vous farcir de pâtes et de steak à la Florentine. C’est ce qu’on appelle le fat bike, après tout.

11. Navigation sur glace

La navigation sur glace est similaire à la voile, sauf qu’ici, votre bateau est équipé de skis conçus pour rouler sur la glace plutôt que sur l’eau. Comme vous pouvez l’imaginer, la glace plate et glissante est une surface beaucoup plus facile à affronter que les vagues déferlantes.

Les bateaux à glace en bois du XIXe siècle, conçus avec des équipements de navigation traditionnels atteignaient des vitesses qui étaient alors les plus rapides jamais atteintes par un véhicule. Aujourd’hui, ils peuvent atteindre quatre fois la vitesse du vent qui les propulse, soit plus 140 km par l’heure !

Vous cherchez à entrer dans l’action ? La plus grande destination de navigation de plaisance sur glace au monde est la Pologne, en particulier la région des lacs de Mazurie, avec ses immenses réservoirs gelés et ses vents furieux. Ce n’est pas le sport le plus accessible ou pas cher dans le monde, mais il est l’un des plus passionnants.

10. Alpinisme

La randonnée n’est-elle pas assez extrême pour vous ? Vous devriez essayer l’alpinisme hivernal. L’alpinisme est un terme assez large, mais il implique généralement de conquérir toutes sortes de terrains différents comme la roche, la glace et la neige. Cela nécessite souvent un équipement technique de randonnée hivernale pour vous aider à grimper, grimper et marcher jusqu’au sommet.

La randonnée dans la neige est déjà assez difficile. Ainsi, lorsque vous ajoutez de l’escalade au mélange, vous serez confronté à un entraînement assez intense. Alors, commencez petit avec certains des repaires les plus vallonnés de Grande-Bretagne. Ensuite, passez à certains de ses sentiers de randonnée hivernale emblématiques jusqu’à Glencoe et Ben Nevis. Prêt pour un plus grand défi ? Pourquoi ne pas essayer quelques sentiers himalayens, ou peut-être même le Kilimandjaro ?

9. Curling

Le curling est un sport olympique d’hiver assez étrange. Il consiste à faire glisser de grosses pierres vers une cible, tandis que votre équipe balaie le chemin devant elle avec des balais comme des femmes de ménage intenses.

Le curling est en fait l’un des sports d’équipe les plus anciens au monde, originaire de l’Écosse du XVIe siècle, où les habitants roulaient des pierres sur les lochs gelés de Stirling et de Perth.

8. Balades hivernales en segway       

Nous savons ce que vous pensez, les terrains d’hiver et les segways ne semblent pas être la meilleure combinaison. Mais la technologie a parcouru un long chemin ces dernières années. Avec leurs gros pneus, les modèles robustes X2 peuvent vous emmener facilement hors route.

Alors, quel est le meilleur endroit pour faire une excursion hivernale en segway ? Eh bien, l’un des pays de merveilles hivernales préférées doit être le Japon. Si vous cherchez à explorer une beauté naturelle à un rythme plus tranquille, le segway d’hiver est un excellent moyen de glisser à travers ces paysages aquarelles de rêve.

7. Course de pelle

Les courses de pelles à neige sont aussi folles et dangereuses que vous ne pussiez l’imaginer dans un sport qui consiste à dévaler des collines glacées sur des bruits de pelles. Ce sport a été inventé au Nouveau-Mexique dans les années 1970, et il a depuis, développé des références assez sérieuses. Il a même été présenté aux Winter X Games en 1997. Mais malheureusement, un énorme accident a blessé un concurrent si gravement que le tout a été attribué à une expérience ratée. La culture de la pelle à neige est un monde étrange, dans lequel les cyclistes dirigent leurs pelles avec des modifications ridicules. Cela inclut les cages de sécurité. Ce qui est logique étant donné qu’elles peuvent atteindre des vitesses allant jusqu’à 118 km par heures.

6. Ski joëring

Oui, être tiré sur des skis à des vitesses vertigineuses par des chiens ou des chevaux est une expérience unique. C’est ce qu’on appelle le Ski joëring, et même si ce n’est pas un sport olympique, c’est un sport assez brillant. C’est une activité décontractée (comparée à une course de pelle à neige) dans laquelle l’objectif principal est de travailler harmonieusement avec votre husky de skijoring.

Comme son nom l’indique, le skijoring est originaire de Scandinavie. Mais étonnamment, l’endroit le plus populaire pour l’essayer par vous-même est l’Amérique du Nord. Ici, c’est lié à la culture des cow-boys, donc ils utilisent des chevaux au lieu de chiens.

5. Traîneau à chiens

Le traîneau à chiens est une pratique ancienne qui repose sur des meutes énergiques de huskies pour tirer des traîneaux à travers des paysages hivernaux. On pense qu’il est originaire de l’Alaska, où les Américano-Indiens tiraient de grandes charges avec l’aide de leurs chiens.

Aujourd’hui, les courses de traîneaux à chiens sont un sport populaire dans les régions arctiques d’Amérique et d’Europe. Dans ce sport, des équipes de chiens de traîneau s’affrontent pour tirer leur « musher » (conducteur de chien) le plus rapidement possible.

4. Motoneige

Il n’y a pas beaucoup d’expériences plus excitantes que de faire une motoneige à travers des forêts enneigées. La motoneige est un passe-temps assez sérieux pour certains, mais nous vous recommandons de choisir une destination de voyage spectaculaire et d’essayer la location de motoneiges.

Certaines des meilleures neiges pour la motoneige se trouvent dans le parc national de Yellowstone aux USA. En fait, ce paysage tentaculaire est probablement la capitale mondiale de la motoneige. Ici, vous pouvez parcourir le Horse Butte Trail, parcourir les rives sinueuses du lac Hebgen et profiter de paysages de montagne spectaculaires à des vitesses extrêmes.

3. Course sur glace

La course sur glace est un sport qui consiste à conduire des voitures, des motos ou des 4×4 sur des pistes enneigées et des lacs gelés. Oui, conduire des voitures sur des lacs gelés. Bien que cela puisse sembler terrifiant, les organisateurs d’événements ont la mesure de la glace jusqu’à une science exacte, et bien que vous puissiez avoir une sensation de naufrage lorsque la glace se fond sous votre engin, c’est en fait un sport étonnamment sûr.

Comparée à d’autres sports motorisés ou aux courses extrêmes, la course sur glace est également assez abordable. Prenez un ensemble de pneus neige et fixez-les sur votre voiture de route et vous êtes à peu près prêt à partir.

2. Le snowboard

Compte tenu de sa popularité actuelle, le snowboard est en fait un sport étonnamment récent. Il a été développé aux États-Unis dans les années 1960 et ajouté aux Jeux olympiques d’hiver en 1998. À moins d’être déjà un professionnel du skateboard, il n’est pas facile d’apprendre à faire du snowboard. Mais, c’est un sport d’hiver passionnant une fois qu’on s’y habitue.

1. Patin à glace

Le patinage sur glace a été inventé par les Finlandais il y a plus de 4 000 ans et reste l’un des sports d’hiver les plus festifs que vous puissiez pratiquer. Lorsque la saison des vacances arrive, il en va de même pour une rafale de patinoires publiques, où les gens de tous âges se réunissent pour faire leurs meilleures impressions de Bambi.

De plus, c’est l’un des sports d’hiver les plus abordables. La meilleure patinoire ne coûte que 5 à 12,50 euros par session.

Top 15 des attractions touristiques les plus visitées au Chili

0

Bénéficiant de l’un des paysages les plus diversifiés de la planète, le Chili est devenu ces dernières années l’une des destinations de voyage de plus en plus populaire. Les hauts sommets des Andes, les plages sans fin aux forêts tempérées luxuriantes et un littoral spectaculaire font du Chili un pôle d’attraction des aventuriers et amoureux de la nature. Voici les endroits les plus visités de cette longue et étroite nation de la côte ouest de l’Amérique du Sud.

15. Parc national de Lauca, 190 000 visiteurs

Situé dans l’extrême nord du Chili, à seulement 140 kilomètres à l’est de la ville d’Arica, le parc national de Lauca couvre une superficie de 1 300 kilomètres carrés. Il se compose en grande partie de hautes plaines et de chaînes de montagnes, dont beaucoup sont faits de grands volcans.

Les points forts incluent la randonnée autour de ses nombreux lacs bordés de montagnes vierges. On peut citer le Cotacotani et le Chungara reflétant le paysage qui les entoure avec un effet époustouflant. Le parc comprend également un certain nombre de sites archéologiques importants, ainsi que des témoignages des premiers colons européens qui ont laissé leur marque dans les nombreuses églises et bâtiments coloniaux de la région.

Il est également particulièrement populaire pour les ornithologues amateurs et abrite plus de 140 espèces, dont des oies andines, des canards huppés, des flamants roses du Chili et l’immense condor andin. Une autre belle région prisée des amoureux de la nature est le Parc National Conguillío, situé également dans la région d’Araucanie des Andes.

14. Parc national Torres del Paine, 211 886 visiteurs

L’une des zones naturelles les plus importantes du Chili est le spectaculaire parc national Torres del Paine. Il se trouve sur plus de 100 kilomètres au nord de la ville de Puerto Natales, dans le sud de la Patagonie. Cette région d’une beauté époustouflante comprend d’innombrables lacs et rivières, des montagnes et des glaciers. La région la plus importante du parc est la Cordillera del Paine, une zone qui marque la transition de la steppe de Patagonie aux forêts subpolaires du nord. Les plus remarquables de ses nombreuses caractéristiques sont les trois pics de granit de 2 850 mètres de haut du massif de Paine dominant ce paysage déjà époustouflant. Cette destination accueille 211 886 visiteurs chaque année.

La randonnée est l’une des activités les plus populaires du parc. Il y a de nombreux sentiers bien balisés dont beaucoup offrent des refuges pour la nuit avec les bases nécessaires pour des randonnées plus longues. Si vous prévoyez plus qu’une journée de randonnée, des guides professionnels sont recommandés et, dans certaines régions, obligatoires.

L’une des meilleures visites guidées du parc est le W Trek de cinq jours, l’une des meilleures randonnées de Patagonie. Cet itinéraire de 71 kilomètres comprend certains des principaux points d’intérêt de la Patagonie, notamment le massif Glacier Grey et les montagnes de Paine Grande.

13. Vallée de Cochamó, 287 000 Visiteurs

Connue sous le nom de « Yosemite du Chili », la magnifique région de la vallée de Cochamó est une région délicieuse à explorer. Située dans la région de Los Lagos dans les Andes, elle est nommée d’après la rivière Cochamó. C’est une région qui, comme Yosemite, est devenue extrêmement populaire chez les randonneurs et les grimpeurs, ces derniers étant attirés ici pour avoir la chance de s’attaquer à ses nombreux murs de granit de plus de 1 000 mètres.

Les randonneurs, quant à eux, peuvent choisir parmi une variété de sentiers de différents degrés de difficulté, la plupart d’entre eux vous menant directement vers des sites touristiques populaires. Il s’agit notamment des nombreuses belles cascades qui parsèment la région.

Vous voudrez certainement vous attaquer au « Cowboy Trail » de 10 km de long, ainsi nommé pour son histoire de plus de 100 ans en tant que piste de bétail. Il a également été utilisé par les célèbres braqueurs de banque, Butch Cassidy et le Sundance Kid, après avoir fui les États-Unis. Cette randonnée amusante de six heures commence dans le village de Cochamó et mène à La Junta, un avant-poste rocheux avec un certain nombre de campings si vous souhaitez vous coucher pour la nuit.

En plus de la flore et de la faune variées ici, les gens sont également attirés par la grande pêche à la mouche.

12. Parc National Vicente Pérez Rosales, 300 000 visiteurs

Créé en 1926, il s’agit du premier des nombreux parcs nationaux du pays. Le parc national Vicente Pérez Rosales est situé au cœur de la région des lacs chiliens et constitue le lieu parfait pour avoir un avant-goût de cette belle région.

Facilement accessible depuis la ville de Puerto Montt, la plus grande attraction touristique ici, ce sont les spectaculaires chutes de Petrohué. Ici, la rivière Petrohué, au débit rapide, dévale une chute de roche volcanique jusqu’au lac Todos los Santos, un spectacle particulièrement impressionnant pendant la saison des pluies. Après être descendue des chutes, l’eau s’accumule dans le lac aux eaux cristallines, un endroit populaire pour la pêche et l’observation des oiseaux.

La région est également connue pour sa faune diversifiée, notamment les cerfs et les pumas, ainsi que pour ses sources thermales. Ajoutez à cet endroit parfait une toile de fond de volcans enneigés, et vous avez l’endroit idéal où immortaliser par des photos, vos vacances au Chili. 

11. Valle de la Luna, 315 550 touristes

La Vallée de la Luna, qui se traduit littéralement par « Vallée de la Lune », se situe à 13 km à l’ouest de San Pedro d’Atacama, à l’extrémité nord du pays, près de sa frontière avec la Bolivie. Il est accessible via des pistes cyclables bien balisées, des bus touristiques ou des voitures de location.

Ce paysage accidenté et inhospitalier situé au cœur du désert d’Atacama attire plus de 300 000 visiteurs pour sa ressemblance étrange à la surface de la lune. C’est un effet causé par l’érosion de ses caractéristiques de sable et de pierre par le vent et l’eau au cours d’innombrables millénaires. Malgré son éloignement, ce paysage étonnamment beau a soutenu la vie pendant des siècles, tant humaine que celle de nombreuses espèces de flore et de faune.

Parmi ses caractéristiques, les plus intéressantes figurent ses lits de lacs asséchés qui sont d’une blancheur éclatante en raison des dépôts de sel. Ils sont susceptibles de produire de fascinants affleurements salins naturels. C’est, après tout, l’un des endroits les plus secs de la planète.

D’autres caractéristiques notables du désert d’Atacama sont les nombreuses cavernes de la région. Certaines d’entre elles contiennent des preuves de pictogrammes créés par les premiers hommes. Ce sont les lieux où ont été trouvées certaines des plus anciennes momies du monde. Les plus célèbres d’entre elles, les momies Chinchorro, sont aujourd’hui exposées au musée archéologique de San Miguel d‘Azapa.

10. La région des lacs chiliens, 350 000 touristes

S’étendant sur plus de 330 kilomètres de Temuco à Puerto Montt et ressemblant aux régions alpines d’Europe, la région des lacs chiliens vaut la peine d’être explorée. Comme sa cousine alpine, cette belle région des contreforts andins possède de riches terres agricoles au pied de ses nombreux volcans enneigés. Ces terres sont entourées de forêts épaisses et du genre de lacs profonds sur lesquels les amateurs de sports nautiques bavent.

Et le lien avec l’Europe ne s’arrête pas là. Après la réinstallation forcée des peuples autochtones de la région, les Mapuches, des agriculteurs de Suisse, d’Autriche et d’Allemagne sont arrivés, apportant avec eux des aspects de leur propre culture que l’on peut encore voir dans l’architecture de villes.

Pour les amateurs d’aventure, un itinéraire chilien typique de la région des lacs comprend un potentiel de randonnée et de vélo sans fin. Aussi, le lieu offre d’autres activités amusantes telles que l’escalade de volcans, le rafting en eaux vives, le monter de cheval et bien d’autres. Les voyages en voiture dans la région sont également extrêmement populaires.

9. Île de Pâques, 520 202 visiteurs

Visitée pour la première fois par les Européens en 1722, la magnifique île de Pâques est habitée depuis des milliers d’années par les Polynésiens. Elle est nommée par un explorateur néerlandais qui l’a vue pour la première fois un dimanche de Pâques. Bien qu’elle se trouve à plus de 3 500 kilomètres du continent chilien, cette île fascinante avec ses remarquables sculptures en pierre reste l’attraction la plus reconnaissable du pays. Elle accueille 520 202 touristes chaque année.

Au total, 887 statues connues sous le nom de Moai sont créées par la première population de Rapa Nui de l’île. La plupart d’entre elles étant désormais protégées par le parc national de Rapa Nui, l’île elle-même a été déclarée site du patrimoine mondial de l’UNESCO. La collection la plus impressionnante se trouve à Ahu Tongariki, où 15 d’entre elles ont été érigées sur la plus grande plate-forme moai de l’île.

Rapa Nui est également l’endroit où vous trouverez l’une des plus belles plages du pays, Anakena. Cette belle, mais courte étendue de sable de corail blanc est l’endroit idéal pour faire une pause après une randonnée.

Les nombreuses ruines situées à proximité des sites d’ahu, constituées de pierres qui formaient autrefois la fondation de maisons en forme de bateau, sont également intéressantes. Parmi les autres points forts, citons le musée anthropologique du Père Sebastian Englert à Hanga Roa, la principale communauté de l’île, remarquable pour ses expositions sur l’histoire des insulaires polynésiens et leurs traditions.

8. Les usines de salpêtre de Humberstone et de Santa Laura, 650 000 visiteurs

Situées près de la ville portuaire d’Iquique, dans le nord du désert de la Pampa, ces usines ont été déclarées site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2005. Cette fascinante ville fantôme abritait autrefois une communauté animée.

Pendant plus de 60 ans à partir de 1880, des milliers de travailleurs chiliens, boliviens et péruviens ont travaillé dur dans les usines de salpêtre de Humberstone et de Santa Laura. Il s’agit d’un environnement hostile qui comprenait quelque 200 mines de salpêtre. Dans le processus, ces travailleurs ont formé une culture et un mode de vie distincts qui ont été préservés ici.

Bien qu’à l’abandon depuis 1960, le site offre un aperçu fascinant des conditions difficiles auxquelles sont confrontés ces « pampinos ». Bon nombre des plus grandes structures du site sont encore debout et peuvent être explorées. Des guides professionnels sont recommandés en raison de l’éloignement et le climat rigoureux de la région.

7. Valparaiso, 756 000 visiteurs

Valparaiso est la troisième plus grande ville du Chili. Elle est nichée entre la mer et la chaîne de montagnes côtières à environ 112 kilomètres au nord-ouest de Santiago et constitue une excellente excursion d’une journée. Aussi populaire pour ses nombreuses vieilles rues pavées, et son architecture unique que pour son joli port et ses plages, la ville offre de nombreuses activités amusantes.

De nombreuses attractions touristiques se concentrent sur le riche patrimoine maritime du pays, notamment le musée Lord Cochrane situé dans une charmante vieille maison coloniale construite en 1842. Une autre attraction touristique incontournable est le superbe musée naval avec ses expositions traitant de la guerre du Pacifique de 1879 entre le Chili et les alliés du Pérou et de la Bolivie.

6. Valle Nevado, 826 000

Autrefois un secret bien gardé, le fait que le Chili abrite certains des meilleurs skieurs au monde est désormais bien connu de tous. De loin, le domaine skiable le plus populaire d’Amérique du Sud, la station balnéaire de Valle Nevado (Vallée enneigée) dans les contreforts d’El Plomo dans les Andes est bien desservi par les transports en commun depuis la capitale du pays, Santiago, située à seulement 46 kilomètres à l’ouest des pistes. Créée en 1988, la station de ski couvre un vaste domaine et s’est rapidement développée depuis.

Bénéficiant d’un ciel principalement dégagé et d’une neige abondante grâce à son altitude élevée de 3 000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Elle est skiable 112 jours par an et la station compte 37 pistes et 11 remontées mécaniques. Il est aussi populaire auprès des familles débutantes que des skieurs et planchistes chevronnés.

En plus de ses trois hôtels, une variété de chalets et de condos locatifs sont disponibles. Associés aux huit restaurants de la place, ils sont adaptés aux séjours de courte et de longue durée. Une école de neige est située sur place, ainsi qu’un magasin de ski et une agence de voyages proposant des aventures en héliski. Parmi les autres stations de ski chiliennes notables à proximité de Santiago, citons La Parva et El Colorado.

5. Cap Horn, 856 500 touristes     

Dernière escale avant l’Antarctique et la pointe la plus méridionale du monde, le cap Horn est connu depuis des siècles comme le cimetière des marins pour son éloignement. Il est réputé pour son littoral dangereux et la mer agitée qui y règne. Bien que moins importante en tant que route commerciale grâce au canal de Panama, elle a vu sa popularité augmenter parmi les passionnés de voile et figure dans un certain nombre de courses passionnantes.

Il n’y a cependant que quelques façons de se rendre au Cap Horn (à part avoir son propre yacht, bien sûr). Une option de plus en plus populaire est l’hélicoptère depuis la ville chilienne de Puerto Toro. Une aventure d’une journée, cela peut coûter cher, vous voudrez donc peut-être chercher des compagnons de voyage pour l’aventure. Alternativement, des voiliers de location peuvent vous amener ici. Mais c’est un long et difficile trajet.

Les bateaux de croisière sont peut-être la meilleure option. Un certain nombre de paquebots passent en effet par le Cap Horn en route vers l’Antarctique et s’y arrêtent pendant une heure. Les passagers débarquent via des bateaux pneumatiques, donc cette partie du voyage peut également être difficile.

Une fois à terre, les passagers peuvent faire la courte montée au sommet d’une falaise jusqu’à la sculpture commémorative du cap Horn, le lieu de selfie ultime pour les touristes. Ce monument à couper le souffle et ses vues incroyables accueillent plus de 856 000 touristes chaque année.

4. Parc de Pumalin, 900 000 visiteurs

Bien qu’établi en tant que sanctuaire naturel en 2005, le parc de Pumalín est devenu l’une des zones de conservation les plus importantes et les plus populaires du Chili. Couvrant une vaste superficie de plus de 988 000 acres s’étendant des Andes au Pacifique, la région possède certaines des côtes et des forêts les plus vierges du pays. Il est remarquable pour être presque entièrement épargnée du développement humain.

En plus de protéger la flore et la faune riches de la région, y compris l’Alerce, la plus vieille espèce d’arbre au monde, le parc est facilement accessible aux visiteurs. Il offre l’une des meilleures expériences de nature sauvage du pays. Il appartient et est exploité par le Conservation Land Trust, basé aux États-Unis.

Grâce à son vaste réseau de sentiers et de terrains de camping, le parc Pumalín attire plus de 900 000 touristes chaque année. Que ce soit pour une courte randonnée dans la nature ou dans le cadre d’une aventure écotouristique plus longue, ce parc est un plaisir à explorer.

3. Monument naturel de Los Pingüinos, 900 000 touristes

En plus de ses parcs nationaux, d’autres efforts de protection éco systémique du Chili sont visibles dans ses nombreux monuments naturels. L’un des plus populaires est le monument naturel de Los Pingüinos situé à seulement 35 kilomètres au nord-est de la ville de Punta Arenas, incorporant les magnifiques îles Magdalena et Marta.

Comme son nom l’indique, le monument abrite l’une des plus grandes colonies de manchots du Chili. Elle est composée de quelque 60 000 couples reproducteurs de manchots de Magellan. Accessibles uniquement par des visites guidées en bateau, les îles abritent également de grandes colonies de phoques et d’otaries.

2. Parc National de Chiloé, 1,3 million de touristes

Situé sur l’île de Chiloé, la deuxième plus grande île du pays, le parc national de Chiloé est l’un des endroits les plus visités du pays. Bien qu’elle ne soit pas aussi accidentée que la majorité des paysages les plus frappants du pays, l’île de Chiloé est néanmoins assez unique.

Par endroits, cela ressemble un peu au type de topographie rurale que l’on s’attend à trouver dans certaines parties de l’Europe.

En plus des nombreuses vieilles églises emblématiques de l’île, vestiges des communautés établies par les missionnaires jésuites qui se sont installés ici dans les années 1600, vous verrez de nombreuses vieilles maisons attrayantes et colorées. Connus sous le nom de « palafitos », ils se blottissent le long du rivage par endroits et sont élevés hors de l’eau sur des échasses. De nombreuses anciennes églises de l’île sont également peintes de couleurs vives et doivent être visitées.

Le parc national de Chiloé lui-même est devenu de plus en plus populaire chez les touristes ces dernières années. Le point culminant d’une visite dans cette région d’une beauté naturelle exceptionnelle est la possibilité d’observer une faune aussi diversifiée. On y trouve les baleines bleues, les dauphins et les grandes aires de reproduction des manchots sur le monument naturel des Islotes de Puñihuil à proximité. Les aventures disponibles comprennent le kayak de mer, la randonnée et l’écotourisme.

1. Santiago, la capitale culturelle du Chili, 6,4 millions de touristes    

Santiago n’est pas seulement la capitale financière et commerciale du Chili, elle sert également de centre culturel et de divertissement au pays. Par conséquent, il abrite d’innombrables activités amusantes, notamment la visite de ses meilleurs musées et galeries, ainsi que d’excellentes options de shopping, de restauration et d’hôtel.

Située au centre du pays, Santiago est la principale plaque tournante des transports. C’est l’endroit où la plupart des visiteurs commencent leur voyage au Chili. Par suite, ils se dirigent vers les Andes ou d’autres régions d’une beauté naturelle exceptionnelle, comme l’île de Pâques. Les voyageurs les plus intelligents, cependant, laisseront du temps dans leur itinéraire de voyage au Chili pour connaître Santiago.

Fondée en 1541 et relativement peu fréquentée, la ville présente des points d’intérêt tels que le Centro Cultural Palacio La Moneda, un centre culturel ultramoderne occupant une partie de l’impressionnant Palacio de la Moneda, et le Musée national chilien de Beaux-Arts. Inauguré dans les années 1880, ce centre se concentre sur les artistes chiliens et possède une grande collection permanente de sculptures et photos.

Les autres points incontournables sont l’excellent Musée d’art précolombien présentant des collections relatives aux peuples autochtones du pays, et le Musée de la mémoire et des droits de l’homme. Ce dernier commémore ceux qui ont souffert sous le régime de Pinochet.

Le Chili est doté d’une abondance de superbes parcs nationaux et zones de conservation. Beaucoup d’entre eux sont des destinations populaires pour les amateurs de trekking et de randonnée, ainsi que pour ceux qui aiment les activités aventureuses telles que l’escalade, le rafting, le VTT et l’équitation.

Mais le Chili n’est non plus rien sans ses attractions culturelles, avec des villes telles que la capitale de Santiago offrant de nombreux beaux musées et galeries d’art, et la magnifique île de Pâques avec ses célèbres figures de pierre. Quelles que soient vos préférences de voyage, vous ne manquerez pas de beaux endroits à visiter et à photographier ici.

Top 15 des plus beaux endroits à visiter en Pologne

0

Pays de plus en plus populaire à visiter, la Pologne est sortie de moments difficiles pour devenir une destination magnifique et fascinante à découvrir. Le pays regorge d’une architecture impressionnante, de trésors historiques, du littoral immaculé de la mer Baltique et d’une vaste gamme de flore et de faune diversifiées. Ceci est une revue des 15 plus belles destinations touristiques en Pologne.

15. Poznań, l’une des villes les plus étonnantes à explorer en Pologne

À mi-chemin entre Varsovie et Berlin se trouve la vibrante et pittoresque Poznan, où se trouve le plus beau château d’Europe. Poznań a une chaleur toujours présente, malgré les hivers typiquement froids. Imprégnée de culture et de centaines d’années d’histoire, il y règne une atmosphère merveilleuse.

Il y a un courant créatif sous-jacent qui semble donner vie à tout ici, du street art au Stary Rynek, qui abrite les principales attractions depuis le XIIIe siècle.

Il existe également des centaines d’excellents restaurants indépendants, des festivals mondialement reconnus, du plus ancien concours de violon au monde à une célébration internationale de sculpture sur glace. Il y a un sentiment de familiarité avec l’endroit, peut-être en raison de sa taille qui le rend parfait pour une découverte à vélo ou à pied. La verdure luxuriante ajoute du charme au paysage déjà magnifique.

14. Cracovie, l’un des meilleurs endroits à visiter en Pologne

L’ancienne capitale royale de la Pologne, Cracovie, a une splendeur médiévale, une vitalité juvénile et est certainement l’un des endroits incontournables à visiter en Pologne. Des vestiges de toutes les époques architecturales importantes restent comme témoignage des nombreuses vies que la ville a vécues. C’est un patchwork décadent de romans, gothiques, Renaissance, baroque et Art nouveau, dont chacun a laissé des traces de leur règne. Alors qu’elle a cédé son titre de capitale politique à Varsovie, beaucoup considèrent Cracovie en tant que capitale culturelle de la Pologne.

Que vous cherchiez à explorer le château de Wawel (un symbole étonnant de l’indépendance polonaise) ou à vous immerger dans la chaleur de Kazimierz (l’ancien quartier juif de Cracovie) ou à profiter d’une savoureuse lody sur la plus grande place médiévale d’Europe, il y a une multitude de raisons de vous laisser attirer par le charme de cette ville.

Du haut des deux tours les plus hautes de la basilique Sainte-Marie, marquant le tournant de chaque heure, une simple mélodie de cinq notes flotte, le Hejnal Mariaki. Le fameux signal est joué quotidiennement depuis le XIVe siècle et personne ne sait vraiment qui le joue. Il est pourtant devenu emblématique en Pologne dans son ensemble, et les trompettistes doivent suivre des années de formation très pointue pour prendre leur place au sommet de la tour.

13. Tatras, une destination magnifique à explorer en Pologne

Formant un mur naturel entre la Pologne et la Slovaquie, les montagnes des Tatras dominent un paysage qui aurait pu tomber des pages d’un conte de fées. L’exploration est limitée aux sentiers désignés en raison des dangers du terrain, et la crête ne peut être traversée qu’à pied (ou à skis pendant l’hiver) car le terrain est rigoureusement protégé.

Sa couverture n’est pas spécialement vaste, mais les sommets sont immenses, avec une biodiversité étonnante. Le domaine polonais abrite à lui seul plus de 10 000 espèces animales et végétales, dont respectivement l’ours brun, le lynx ainsi que l’aigle royal et les forêts tentaculaires d’épicéas, le sapin, l’edelweiss et le crocus. Le plus haut sommet du fragment polonais (constituant seulement 1/5 de la chaîne) est le sommet Rysy, qui s’élève à 2,5 km au-dessus du niveau de la mer. C’est un point d’élévation qui laisse une empreinte qui persiste longtemps après la descente.

12. Gdansk, l’une des plus belles villes de Pologne

Nichée à l’embouchure de la Vistule, qui se fond parfaitement dans la mer Baltique, Gdansk est une terre sculptée dans l’agitation maritime de plusieurs siècles avec une histoire mouvementée. La lutte pour le contrôle de Gdansk a allumé la mèche de la Seconde Guerre mondiale, à la fin de laquelle la ville a été presque totalement ruinée. Sous la domination polonaise, de nombreuses ruines ont été ressuscitées avec diligence et Gdansk a été formée à partir des cendres de Dantzig.

La plupart des principales attractions se trouvent dans la ville principale. Dans cette zone, vous pouvez trouver une brillante ode en bronze au gardien mythique de la ville, Neptune, perché au sommet d’une fontaine conçue au XVIIe siècle.

Ce précieux artefact a été caché pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale et n’a été remplacé que lorsque la paix a été atteinte. Un lieu d’une beauté profonde, Gdansk est une fusion lumineuse de modernité et d’histoire. On y retrouve un front de mer contemporain, d’anciennes portes en pierre, une nature sauvage intacte et un avantage industriel, le tout réuni sous une houle fraîche de brise baltique.

Suivez les ruelles pavées enroulées vers les églises gothiques, une cathédrale romane et rococo, des places cachées, et les audacieux peuvent même se baigner dans un endroit frais ou nager dans la mer. Au-delà de l’énergie du centre habite la tranquillité de l’île de Sobieszewo, d’où jaillit un magnifique éventail de flore et de faune protégées. On y trouve du houx de mer, des chiens viverrins, ainsi que de nombreux oiseaux assortis. C’est l’un des plus beaux endroits à explorer en Pologne.

11. Plage de Sopot, l’une des plus belles plages de Pologne

Située à deux pas de Gdansk, c’est l’occasion de plonger vos orteils dans les nombreux kilomètres de sable fin et argenté qui composent la jolie plage de Sopot. Sa jetée en bois (la plus longue d’Europe) offre une artère simple directement dans la vaste mer béante. Quelques bouffées d’air pur et lumineux de Sopot vous revitaliseront, un retour à ses racines de ville thermale, maintenant transformée en une élégante communauté côtière.

Une multitude d’arbres allant de sycomore au chêne débordant des rues. Si vous vous retrouvez plein de beauté naturelle, suivez le sentier côtier au-delà du mont sablonneux pour découvrir une gamme de barres de bois invitantes prêtes à balayer les pieds fatigués et à alimenter la prochaine aventure.

10. Parc national des Piénines, un site de beauté pittoresque en Pologne

Les murs apparemment verticaux des montagnes de Piénines plongent jusqu’à la rivière Dunajec, dans le bassin où se trouve le parc national des Piénines. Petit, mais puissant, le parc abrite des masses de vie, dont 640 variétés de champignons. Ses prairies artificielles sont parmi les plus fructueuses de toute la Pologne, faisant proliférer 30 à 40 espèces de fleurs pour chaque mètre carré. On sait qu’environ 6 500 espèces animales errent dans le pays, avec la forte possibilité d’en voir encore plus.

Le prédateur principal de la chaîne est le lynx, et le long des rives de la rivière, les loutres s’ébattent. En plus de nos parents mammifères, il existe une grande diversité d’oiseaux, de reptiles, de poissons et d’amphibiens. Une concoction certaine de souffler dans de nombreux coffres. Pour une alternative aux sentiers pédestres, vous pouvez profiter de l’occasion pour parcourir le Dunajec en radeau : un moyen de transport passionnant, mais apaisant.

9. Wroclaw, l’une des plus anciennes et plus belles villes de Pologne

L’élégante et éthérée Wroclaw est entourée par la rivière Oder. Orné d’une architecture qui pourrait facilement habiter le folklore, il regorge d’art, d’histoire et d’un mélange diversifié de cafés, de restaurants et de bars pour alimenter votre exploration de la plus grande ville de l’ouest de la Pologne.

Les origines de Wroclaw se trouvent à Ostrow Tumski (île de la cathédrale). À l’origine un jardin, il a été transfiguré en un lieu d’une beauté profonde et d’une signification architecturale, plein de monuments, de sculptures, de jardins et de ponts puissamment symboliques. La cathédrale Saint-Jean-Baptiste a été le premier bâtiment en brique de Pologne, érigé au XIIIe siècle sur les échos d’une église antérieure. Ses flèches jumelles offrent une vue panoramique sur la ville. L’une des curiosités de Wroclaw sont les nains qui parsèment les rues, un symbole du collectif anticommuniste.

Ces hommes de métal espiègles, connus localement sous le nom de Krasnale, peuvent être découverts dans de nombreux recoins de la ville. Une œuvre d’art un peu plus grande et sans doute plus étonnante se présente sous la forme de l’époustouflant Panorama Raclawicka, une représentation cycloramique de la bataille de Raclawice. L’œuvre mesure 120 mètres de large et 15 mètres de haut.  

8. Parc national Slowinski, connu pour ses immenses dunes de sable mouvantes

Transfiguré par la mer Baltique, dans la région de Poméranie au nord de la Pologne se trouve le remarquable parc national Slowinski. Les caractéristiques les plus notables de cette destination exceptionnelle sont peut-être les dunes mouvantes. Se déplaçant à un rythme moyen de 10 mètres par an, ils maintiennent le paysage dans un état d’animation constante. Leur voyage cache et déterre des arbres fossilisés. Ces arbres s’élèvent dans le sable, manquant depuis longtemps du vert qui s’accrochait autrefois à leurs branches.

Ces montagnes colossales et sablonneuses peuvent être vues depuis de nombreux points de vue dans le parc. Mais l’une des caractéristiques les plus étonnantes est le lac Lebsko situé sur les rives où se trouve un point d’observation des dunes. Le parc national Slowinski est une réserve mondiale de la biosphère. Ce qui signifie que sa flore et sa faune merveilleusement diversifiées sont sous protection, à tel point qu’une grande partie du terrain est inaccessible aux humains. Composée en grande partie de marais, de prairies et de forêts, la biosphère abrite de nombreuses plantes uniques et espèces d’oiseaux rares telles que la cigogne noire, le pygargue à queue blanche et le hibou grand-duc.

7. Varsovie, la capitale et la plus grande ville de Pologne

Au cœur de l’Europe se trouve l’extraordinaire capitale de la Pologne, Varsovie, dont la vieille ville dégage une atmosphère désuète. Ses bâtiments, cependant, ne sont pas aussi vieux qu’il y paraît. À la suite de terribles dommages pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville a été reconstruite de ses cendres en utilisant les peintures accomplies et incroyablement précises de l’artiste italien Canaletto comme référence. Depuis cette reconquête identitaire décisive, Varsovie s’est épanouie en un pôle culturel, économique et universitaire majeur. C’est aussi peut-être le seul endroit au monde où vous verrez une sirène brandissant une épée et un bouclier.

Ces symboles sont disséminés dans toute la ville, mais la syrenka se trouve au centre de la place de la vieille ville. En plus de ses nombreux délices architecturaux et culturels, Varsovie est la capitale culinaire de la Pologne, offrant de tout, des Milk Bars aux restaurants étoilés Michelin, en passant par les boulangeries traditionnelles indépendantes.

6. Zamek Ksiaz, le château le plus grand et le plus attrayant de la région de Silésie

Obscurci par les forêts denses et luxuriantes des monts Owl, ce château est apparemment né des fils de la légende. Perchée sur le plus haut rocher des alentours, la façade baignée de crépuscule de Zamek Ksiaz dément les sinistres complots jadis éclos à l’intérieur. Destinée à servir de quartier général d’Hitler, la forteresse a été usurpée par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, qui ont forcé leurs prisonniers à construire un vaste réseau souterrain sous le parc du château, s’étendant sur les monts Owl. Ce labyrinthe souterrain faisait partie d’un brillant projet de construction connu sous le nom de Project Reise, dont les détails continuent d’échapper aux chercheurs à ce jour. Mais de nombreuses conspirations gravitent autour des faits.

Bien que les tunnels et les chambres soient magnétiques dans leur attrait, ce qui habite au-dessus du sol vaut également la peine d’être exploré ; combinant des éléments gothiques, baroques et néoclassiques, l’extérieur et l’intérieur sont tout aussi impressionnants, et la Palm House contenue dans le complexe du château abrite plus de 250 espèces de plantes ! Les forêts environnantes ne sont pas seulement des phares de beauté naturelle, mais attirent également des chasseurs de trésors de près, et de loin pour s’essayer à dénicher l’or nazi caché.

5. La plage de Swinoujscie, un endroit idéal pour toute la famille

Sur l’île d’Uznam, la destination balnéaire la plus variée de Pologne se trouve la plage de Swinoujscie. Ici, le sable fin et doré s’étend sur des kilomètres, bordant la flamme bleue de la mer Baltique. Les dunes protectrices obscurcissent toutes les visions de la ville, donnant à l’espace un aspect de nature sauvage intime.

La taille de la plage assure une atmosphère détendue, même les jours les plus chargés, et une gamme de sports nautiques est proposée à ceux qui recherchent le goût de l’aventure. L’un des sites les plus séduisants est celui de l’emblème officiel de Swinoujscie, le phare de Stawa Mlyny. La colonne en forme de moulin à vent de 10 mètres de haut sert de guide aux navires quittant la Baltique pour jeter l’ancre à Swinoujscie. S’élevant au-dessus de l’île de Wolin à une hauteur remarquable de 70 mètres, le plus grand phare de Pologne est également le plus haut en brique du monde.

La structure a subi des dommages pendant la Seconde Guerre mondiale, déclenchant une demande de destruction, mais le gardien allemand de l’époque a refusé l’ordre et la balise de brique jaune est restée intacte.

4. Parc national de Karkonosze, un paradis pour les amateurs de plein air

Côtoyant la République tchèque et habitée par des montagnes appelées les « Alpes miniatures », le parc national de Karkonosze est une vaste terre de 22 km carrés. Reconnue comme réserve de biosphère de l’UNESCO, elle soutient un niveau de biodiversité en constante évolution.

Distingués par des cavités glaciaires et montagneuses, des forêts d’épicéas tentaculaires, des mouflons errants et des cascades scintillantes, les charmes du parc sont innombrables. Au zénith de Sniezka, la plus haute montagne de la chaîne, vous trouverez l’observatoire polonais des météores, qui promet une évasion captivante du froid ainsi que des vues panoramiques spectaculaires. Le parc comprend au moins 33 sentiers de randonnée couvrant 100 km de différentes altitudes. Ce qui en fait l’une des destinations de promenade les plus populaires en Pologne.

3. Vieille ville de Lublin, une magnifique ville historique

Perchées au milieu de quatre collines, les rues étroites et pavées de la vieille ville de Lublin offrent la sensation d’entrer dans une distorsion temporelle. Riche à la fois en vitalité et en patrimoine, il abrite de nombreuses attractions attrayantes dont l’une est l’emblématique porte de Cracovie. Construit dans le cadre d’un système de fortification au XIVe siècle, l’édifice gothique a subi de nombreuses phases de restauration pour maintenir sa résonance sur des milliers d’années.

La vieille ville est souvent appelée « Petite Cracovie » en raison de ses trésors culturels condensés. Des maisons bourgeoises de la Renaissance au sentier touristique souterrain composé d’anciennes caves à vin, en passant par la magnifique cathédrale de style baroque, il y a tant à explorer.

Une grande partie de la structure d’origine de Lublin a été détruite pendant la Seconde Guerre mondiale, mais son noyau médiéval reste intact, ce qui en fait l’un des plus authentiques et pittoresques d’Europe. Avec des étudiants représentant un tiers de sa population, Lublin fusionne le patrimoine avec une atmosphère vibrante, faisant d’elle l’une des villes polonaises les plus importantes.            

2. Zalipie, un petit village ancien du sud-est de la Pologne

Affectueusement surnommé « le village peint », le pittoresque Zalipie est le berceau d’une tradition enchanteresse. Sa beauté n’est peut-être pas sculptée par la nature, mais elle n’en est pas moins merveilleuse. Il y a près d’un siècle, en réponse aux taches de suie accumulées par une ventilation impraticable, les femmes de la communauté ont commencé à montrer un mode d’expression de soi aussi fonctionnel qu’attirant.

Pour tenter de garder leurs maisons impeccables, ils ont fabriqué des pinceaux à partir de poils de vache et de la peinture à partir de pigments épaissis par la graisse de leurs boulettes. Ils ont ensuite doré leurs murs avec de jolis motifs floraux.

Maintenant, il semble que tout ce qui reste statique assez longtemps reçoive le traitement floral Zalipie. Des poulaillers aux ponts du village passant par les cadrans solaires et les chenils, tout est arboré. L’espace de vie particulièrement décoré d’une femme (Felicja Curyłowa) a été transformé en musée pour célébrer et résumer l’esprit artistique du village. La tradition prospère toujours, notamment sous la forme d’un concours annuel au cours duquel de nouvelles peintures émergent et des conceptions existantes sont rajeunies. 

1. Le parc national de Bieszczady, un endroit magnifique à visiter et à explorer en Pologne

Dans la région la plus sud de la Pologne se trouve un vaste trésor d’une beauté sauvage. Le parc national de Bieszczady offre un sanctuaire naturel à une faune abondante, notamment de grands prédateurs insaisissables tels que des ours, des lynx et des loups, ainsi que des cerfs.

Caractérisé par de superbes pâturages s’élevant au-dessus de la limite des arbres des Carpates, le parc se compose d’un vaste réseau de sentiers. Cependant, seulement environ 75 % des 113 miles carrés sont accessibles, car la plupart des terres sont protégées. Les sentiers de randonnée désignés sont pour la plupart classés de modérés à dangereux, donc déconseillés aux âmes sensibles !

Environ 80 % du parc de Bieszczady est entouré de forêts. Ce qui en fait un écosystème incroyable pour soutenir la conservation et la croissance de ses nombreux organismes indigènes. Le sommet de Tarnica offre une vue imprenable sur la vallée de Wolosatka. L’un des aspects les plus uniques est le sentier d’architecture en bois Podkarpackie. Cette route contient des reliques de colonies d’avant la Seconde Guerre mondiale et une ancienne église orthodoxe grecque.

Top 15 des plus belles mosquées du monde

0

Notre-Dame de Paris, Saint-Paul à Londres et la Sagrada Familia à Barcelone sont gravés dans les esprits de tous. Cependant, il y a tellement de belles mosquées dans le monde qui ne passent pas inaperçues aux yeux de tant de voyageurs. Que cela soit dû à l’ignorance occidentale ou à l’islamophobie, il n’en reste pas moins que certains des édifices religieux les plus étonnants du monde n’obtiennent tout simplement pas le même niveau de reconnaissance que leurs homologues chrétiens. Décorées de formes élaborées et de motifs géométriques plutôt que d’images, ces mosquées sont vraiment uniques. Découvrez-en une quinzaine ci-dessous.

15. Mosquée de Saint-Pétersbourg, Russie

Achevée en 1921, la mosquée de Saint-Pétersbourg était la plus grande mosquée d’Europe (en dehors de la Turquie) lors de son ouverture. Cadeau de l’émir de Boukhara à la ville de Saint-Pétersbourg, son dôme en mosaïque bleu ciel et ses minarets jumeaux sont visibles de l’autre côté de la vieille ville russe.

La prière n’est pas la seule chose à laquelle elle a été utilisée pendant la période mouvementée de la Russie au siècle dernier. Fermé par les bolcheviks, il a servi d’entrepôt de matériel médical pendant la Seconde Guerre mondiale.

14. Masjid Kristal de Wan Man, Malaisie

À environ 4 000 km de La Mecque se trouve l’une des merveilles architecturales les plus uniques du monde islamique. Construit à partir d’acier et de verre et située sur l’île malaisienne de Wan Man Island, la mosquée de cristal a été ouverte en 2008 après deux ans de travaux. Le coût du projet est de 80 millions de dollars. Se reflétant sur l’eau, sa multitude de dômes de verre et de minarets offre un contraste intéressant avec les mosquées plus anciennes du Moyen-Orient.

Et si d’autres contrastes étaient nécessaires, il est également situé dans un parc du patrimoine islamique qui contient des répliques de certaines des mosquées les plus reconnaissables au monde.

13. Mosquée Nasir al-Mulk de Chiraz, Iran

Le magnifique cocktail de couleurs qui brille à travers les vitraux de la mosquée Nasir al-Mulk dans la ville iranienne de Shiraz vous fait savoir qu’il ne s’agit pas de n’importe quel ancien édifice religieux. Également connue sous le nom de « Mosquée rose » en raison du grand nombre de carreaux roses dans son décor, Nasir al-Mulk a été commandée pendant la dynastie Qajar en 1876 et finalement achevée en 1888.

Profitez de la lumière extraordinaire de la mosquée en vous y rendant tôt le matin afin que le soleil reflète les motifs des vitraux sur le sol.

12. Diyanet Center of America, Lanham, Maryland

Construit dans le style ottoman classique du XVIe siècle, le Diyanet Center of America est une pièce remarquable de l’architecture islamique dans un quartier par ailleurs banal de Lanham, dans le Maryland. Achevé en 2015, il dessert en grande partie la communauté musulmane de la région métropolitaine de Washington et couvre plus de 1900 kilomètres carrés.

Tout comme le Centre culturel islamique du roi Fahd à Buenos Aires, il fonctionne comme un complexe d’apprentissage avec une maison d’hôtes, une salle de communion et un bâtiment de loisirs.

11. Mosquée la Koutoubia, Marrakech, Maroc

Dominée par son énorme minaret de 77 mètres, la mosquée Koutoubia de Marrakech est une icône de la ville au point où les lois locales interdisent à tout nouveau projet de construction de dépasser la hauteur du minaret. Construite vers 1158 sous la dynastie des Almohades, la mosquée est un bel exemple d’architecture mauresque et reste la plus grande mosquée de Marrakech.

Grâce à une ancienne technique marocaine, la flèche en laiton brillant du minaret brille toute l’année, car chaque année ses sphères sont remplies de sel riche en minéraux du Haut Atlas, pour empêcher la flèche de s’oxyder.

10. Mosquée d’Herat, Afghanistan

En approchant d’abord de la Grande Mosquée d’Herat, les visiteurs seront frappés par la façade ornée de tuiles avec une immense arche flanquée de chaque côté de deux minarets élancés enveloppés de superbes motifs géométriques. Âgée d’au moins 600 ans et passant par diverses incarnations, cette magnifique mosquée est de loin la plus grande d’Afghanistan et l’une des plus belles de toute l’Asie.

Le carrelage extravagant qui recouvre désormais la mosquée est le résultat de son propre atelier de carrelage, un projet de restauration en cours depuis les années 1940.

9. Mosquée des Omeyyades de Damas, Syrie

Achevée en 715 après la conquête musulmane de Damas en 634, la mosquée des Omeyyades est le symbole de la capitale syrienne depuis plus de 1 000 ans. Avec trois dômes, trois minarets et une grande cour, c’est l’une des plus grandes mosquées du monde islamique. Il contient également un sanctuaire où serait enterrée la tête de Jean-Baptiste.

La récente guerre civile en Syrie a cependant fait des ravages dans l’ancienne mosquée, avec des sections endommagées par des bombes et des coups de feu tandis que l’un des célèbres minarets du XIe siècle s’est entièrement effondré.

8. Centre islamique de Rijeka, Croatie

La première mosquée à être construite dans la ville côtière croate de Rijeka est une adaptation unique des formes et des motifs géométriques incurvés que l’on trouve souvent dans l’art et l’architecture islamiques. Conçues par le sculpteur croate Dušan Džamonja, les cinq parties distinctes du dôme de la mosquée forment une structure élégante pour aller avec le minaret tordu assis à côté.

Les musulmans de Rijeka demandaient depuis de nombreuses années un espace religieux adéquat et avec le Centre islamique, ils disposent désormais de l’un des édifices religieux les plus distinctifs d’Europe.

7. Mosquée Cheikh Zayed, Abou Dhabi

Sous le ciel azur d’Abou Dhabi, les lignes et les courbes blanches éclatantes de la grande mosquée Sheikh Zayed créent une scène saisissante. Construit entre 1996 et 2007 et couvrant une superficie de plus de 12 hectares, sa conception intègre des éléments architecturaux d’une gamme de différentes cultures islamiques, notamment Turque, Marocaine, Pakistanaise et Égyptienne.

Avec de la place à l’intérieur pour accueillir plus de 40 000 fidèles, c’est l’extérieur qui attire vraiment le regard, en particulier la vaste cour de 17 000 mètres carrés entièrement faite de marbre mosaïque.

6. Mosquée Wazir Khan, Lahore, Pakistan

L’un des sites les plus impressionnants de la capitale pakistanaise de Lahore, la mosquée Wazir Khan a été achevée en 1641 sous le règne de l’empereur moghol Shah Jahan. Ornée, colorée et complexe, la mosquée contient certains des meilleurs exemples de carreaux de mosaïque (connus sous le nom de khasi-kari) de la période moghole tandis que son plafond est agrémenté de riches fresques.

Figurant sur la liste indicative du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1993, les travaux de restauration ont commencé en 2009 sous la direction de l’Aga Khan Trust for Culture et du gouvernement du Pendjab.

5. Centre culturel islamique du roi Fahd à Buenos Aires, Argentine

Achevé en 2000 et conçu par l’architecte saoudien Zuhair Faiz, le Centre culturel islamique du roi Fahd se situe dans le quartier Palermo de Buenos Aires. C’est la plus grande mosquée d’Amérique latine. Tirant son nom de feu le roi Fahd d’Arabie saoudite, il a vu le jour à la suite d’une visite d’État dans le pays du président argentin Carlos Menem en 1995.

L’énorme site de 34 000 mètres carrés contient une salle de prière pouvant accueillir 1 200 hommes et 400 femmes ainsi qu’une école islamique et une bibliothèque.

4. Mosquée al-Aqsa de Jérusalem, Israël/Palestine

Al-Aqsa se trouve sur la colline historique du mont du Temple dans la vieille ville de Jérusalem et est le site où les musulmans croient que le prophète Mahomet est monté au ciel. Datant du 7e siècle environ, elle a été reconstruite au moins deux fois suite aux effets d’un certain nombre de tremblements de terre dévastateurs.

L’intérieur d’Al-Aqsa comprend plus de 100 vitraux, un mihrab sculpté (niche de prière) et un plafond décoré de motifs islamiques et byzantins.

3. Mosquée du Sultan, Singapour

Bien qu’une mosquée se trouve sur Muscat Street à Singapour depuis 1826 (construite pour le sultan Hussein Shah, le premier sultan de Singapour), l’incarnation actuelle date de 1932 après que l’original soit tombé en ruine. Situés dans le quartier historique de Kampong Gelam, son grand dôme doré et ses beaux minarets contrastent avec élégance avec la collection toujours croissante de gratte-ciel étincelants de Singapour.

Approchez-vous de la mosquée depuis la symétrie bordée de palmiers de la rue Bussorah pour profiter des meilleures vues. Mais, prenez également le temps de visiter et d’apprécier la magnifique salle de prière à l’intérieur.

2. Mosquée de Cordoue, Espagne

Autre structure hybride fascinante qui a résisté à l’épreuve du temps, la mosquée-cathédrale de Cordoue (ou la Mezquita) est l’un des plus beaux exemples d’architecture mauresque. Enfin achevée en 987, elle fut un important lieu de culte de la communauté islamique d’al-Andalus pendant trois siècles et reste aujourd’hui l’une des plus grandes mosquées du monde.

Et bien que ce soit une église catholique depuis 1236 après la Reconquista, la salle de prière, le mihrab, le carrelage, la calligraphie et les arches parlent tous d’un passé et d’un présent islamiques uniques.

1. Sainte-Sophie en Istanbul, Turquie

Symbole d’Istanbul et l’un des bâtiments les plus uniques au monde, la basilique Sainte-Sophie a connu de nombreux changements au cours de ses 1 500 ans d’histoire. Un grand exemple survivant de l’architecture byzantine, la mosquée était une église chrétienne dans l’Empire pendant près de 1 000 ans avant de devenir une mosquée sous les auspices de l’Empire ottoman entre 1453 et 1935.

Après un long passage en tant que musée, il a été reconverti en mosquée en 2020 par le président turc Recep Tayyip Erdoğan. Mais que vous soyez d’accord ou non avec sa décision, la beauté et l’architecture de Sainte-Sophie ne font aucun doute.

Lapin géant papillon français : photos, prix et caractéristiques

0

France, son pays d’origine. Encore appelé « lapin à lunettes », ce dernier a fait son apparition dans la moitié du 20e siècle.

C’est un animal doté d’une grande vitalité et d’une excellente capacité de reproduction malgré sa croissance lente. Le lapin géant papillon français possède une robe très originale et dispose d’une génétique assez spécifique.

Quel est son prix ? Comment parvenir à le nourrir ? Est-il facile à apprivoiser ? Ce sont autant de questions qui trouveront des éléments de réponse ici.

Quel est le prix du lapin géant papillon français ?

Le géant papillon français peut être vendu à 46 euros pour le mâle contre 48 euros pour la femelle. Pour un couple, prévoyez au moins 92 euros selon plusieurs paramètres comme le poids, la taille et le lieu d’achat du lapin.

Pour vous en procurer, voyez des éleveurs sérieux et fiables. Vous devez aussi réserver un budget pour les frais supplémentaires. Nous faisons ici allusion aux dépenses pour l’entretien, l’alimentation et la santé de l’animal.

Adopter gratuitement un lapin géant papillon français

Bien que le lapin géant papillon français soit dans la plupart du temps commercialisé, vous avez tout de même la possibilité d’en adopter gratuitement. Mais pour que cette opération se déroule pour le mieux, vous devez utiliser les meilleurs moyens.

Ainsi, pour avoir votre compagnon gratuitement, adressez-vous à des personnes qui sont spécialisées dans l’élevage des lapins géants papillon français. Elles ont certainement des sujets qu’elles souhaitent donner.

Dans la même lancée, nous vous recommandons de réaliser vos recherches sur les sites web spécialisés en la matière et de lire les journaux animaliers de votre ville. À travers ces canaux, vous tomberez forcément sur l’adresse d’un refuge animalier qui vous donnera la chance d’adopter un lapin géant papillon français sans frais.  

À quoi ressemble un lapin géant papillon français ?

Avec un corps allongé, puissant et athlétique, le lapin géant papillon français pèse au moins 6 kg à l’âge adulte. Ses caractéristiques sont : 

  • des épaules bien attachées ;
  • une ligne dorsale bombée ;
  • une croupe arrondie ;
  • un râble épais ;
  • des cuisses grassouillettes ;
  • et des pattes bien positionnées.

Cet animal a une tête bien proportionnée qui porte des oreilles velues. Celles-ci sont droites et mesurent environ 17 cm. Aussi, il possède une nuque forte et des yeux grands ouverts qui laissent transparaître ses émotions. Quant à sa fourrure, elle est bicolore, souple et épaisse sans longueur excessive.

Par ailleurs, la couleur de fond de son pelage est le blanc avec des marques de dessins très tranchées qui peuvent être noires ou bleues. Ces marques sont localisées au niveau des oreilles, sur les hanches, autour des yeux, sur le nez et sur une longue raie dorsale. Elles ressemblent à un papillon.

Comment se comporte un lapin géant papillon français ?

Facile à apprivoiser, ce lapin est l’animal de compagnie que vous devez avoir si vous aimez les lapins. C’est un compagnon qui a une étonnante sensibilité et s’adapte très vite à la vie de famille. Ce lapin est joueur, drôle et s’entend bien avec les enfants.

De même, le géant papillon français est docile et se laisse facilement caresser. Le lapin géant papillon français peut vivre avec d’autres espèces, mais peut parfois se montrer jaloux. Par ailleurs, malgré son tempérament calme et attachant, l’animal n’apprécie pas qu’on le soulève du sol ; conséquence, ce dernier pourrait se débattre et devenir violent.

De plus, ce lapin est prolifique. Sa femelle atteint sa maturité sexuelle à l’âge de 10 mois et peut ainsi donner naissance à 12 petits lapereaux par gestation. Contrairement aux autres races, le lapin géant papillon français a une spécificité génétique. En effet, pour une portée, 50 % des petits ont la couleur caractéristique du lapin géant papillon français et les autres sont soit blanc soit noirs.

Quel est le mode de vie du lapin géant papillon français ?

De la catégorie des grands lapins, le géant papillon est très connu. Celui-ci a un mode unique. Voici ce qu’il faut savoir à propos.

Habitat du lapin

Le lapin géant papillon français est unique et vous devez en prendre soin.

  • La cage : sachez que le lapin géant français déteste être enfermé. Ainsi, à défaut de prévoir une cage pour votre ami, faites-lui un enclos ou un petit parc. Pour sa sécurité, cet espace de vie doit être clôturé.
  • Le coin toilettes : comme toutes les races de lapins, ce dernier a besoin de se soulager. Pour cela, mettez dans son enclos un bac à litière. Vous avez le choix entre le recouvrir avec du copeau de bois ou du papier journal.
  • La gamelle et le distributeur d’eau : étant donné que votre compagnon n’aime pas rester dans une cage, prévoyez un abreuvoir pour son hydratation. Pour lui donner ses repas, une gamelle en matière plastique ou en inox fera l’affaire.

Notons ici que pour son épanouissement, vous devez installer votre ami dans un habit à l’abri des courants d’air et des intempéries. L’espace doit aussi être assez spacieux pour permettre à la bête de jouir d’une certaine liberté.

Alimentation du lapin

L’appétit de ce lapin est proportionnel à sa taille. L’animal mange beaucoup, environ 8 % de son poids. Son régime est principalement composé :

  • de fruits ;
  • de légumes ;
  • d’avoine ;
  • de granulés ;
  • et d’orge.

Cette alimentation doit être riche en fibres et variée. Dans l’intérêt de votre animal, vous ne devez pas lui donner des nourritures industrielles. À l’opposé, nous vous conseillons d’ajouter à son alimentation du foin de bonne qualité. Inutile de vous rappeler ici que ce dernier doit avoir en permanence de l’eau claire et propre.

Hygiène et santé du lapin

Généralement, le géant papillon français est un animal robuste.

Cependant, deux pathologies touchent régulièrement cette race de lapins. La première est la myxomatose caractérisée par l’apparition d’œdèmes et de kyste sur les paupières. La seconde quant à elle, est la pathologie virale hémorragique qui est récurrente chez ces lapins. Pour les éviter, pensez à vacciner votre compagnon dès son adoption.

Niveau hygiène, ce gros lapin a besoin d’un brossage régulier de sa fourrure. Cela permettra de préserver la qualité de son pelage. De plus, vous devez garder son habitat propre.

Divertissement du lapin

Ce lapin a besoin de se dégourdir les jambes de temps en temps. Alors, laissez-le jouer, courir et gambader dans le jardin. Équipez sa cage de tunnels, d’escaliers et de babioles qui peuvent l’aider à se divertir.

Ainsi, le lapin géant papillon français est docile et sera un excellent animal de compagnie. Mais pour profiter de sa présence à vos côtés pendant au moins 7 ou 12 ans, vous devez bien prendre soin de lui.

Cela passe par la réalisation de plusieurs actions comme le nettoyage de sa cage et la tenue de son carnet de vaccination à jour. N’oubliez pas aussi de bien le nourrir et d’emmener votre ami régulièrement chez le vétérinaire.