Home Blog Page 27

Ramadan : à quelle heure doit-on arrêter de manger 

0

Le ramadan est pour le croyant musulman un mois dédié à la purification du corps et de l’esprit. C’est une période où l’attention de tous les croyants se porte sur la spiritualité, l’entraide, la générosité, mais surtout le jeûne.

Justement à ce propos, il n’est pas rare que le jeûne de la période de ramadan fasse l’objet de nombreuses questions qui taraudent l’esprit et la quiétude des fidèles croyants. Nombreux sont ceux qui se demandent à quelle heure faut-il cesser de manger pendant la période du ramadan.

En effet, beaucoup craignent au cours de cette période d’étendre leur jeûne au-delà des horaires prévus pour la cause. Pour ne pas le faire, cet article que vous allez lire se propose de vous faire la lumière sur l’heure à laquelle il faut arrêter de manger en période de ramadan.

Le ramadan : un des piliers de l’islam

Le ramadan est une période toute particulière pour les croyants musulmans. À l’origine, le mot ramadan signifie le neuvième mois du calendrier musulman. C’est en effet le mois au cours duquel le coran a été révélé à Mahomet au cours de la fameuse « Nuit du destin ». Par extension, il désigne désormais ce mois de jeûne auquel doivent se plier les fidèles musulmans.

Pour aller plus loin, le ramadan constitue l’un des cinq (5) piliers de l’islam. Il s’ajoute à :

  • la profession de foi (j’atteste qu’il n’y a pas d’autre Dieu qu’Allah et que Mahomet est son messager) ;
  • la prière ;
  • l’aumône ;
  • le pèlerinage à la Mecque.

Le ramadan commence précisément lorsque le premier croissant de la nouvelle lune est visible dans le ciel. Le but de cette période de jeûne est d’amener le fidèle croyant à comprendre le sort des plus pauvres et par l’occasion de se purifier le corps et l’esprit. Partant de cette vision, la tradition recommande aux personnes en bonne santé de jeûner.

Toutefois, des exceptions sont permises aux enfants n’ayant pas encore atteint l’âge de la puberté, les femmes enceintes ainsi que les personnes âgées. Il est également permis de reporter cette période de jeûne à un moment ultérieur en cas d’indisponibilité dans la période convenable.

Quelle est l’importance du jeûne pendant la période du ramadan ?

Le ramadan est une période où les fidèles musulmans sont appelés à retrouver la communion avec Allah, le tout miséricordieux et leurs frères. En ce sens, ils doivent adopter durant toute cette période une attitude exemplaire en évitant les médisances, les conflits et surtout en appliquant l’aumône. C’est aussi une période de jeûne.

En effet, dans sa vision d’origine, le jeûne du ramadan est destiné à permettre aux croyants de se défaire des choses matérielles pour s’attacher plus à leur spiritualité. Autrement dit, il s’agit de s’affamer durant un certain temps dans la journée afin de prendre conscience que les besoins les plus essentiels sont spirituels.

Ainsi, par des moments de prière et de méditation du coran, les musulmans commémorent les moments les plus importants de l’histoire de l’islam. C’est l’exemple de la nuit du destin. Si cette privation de nourriture n’effraie pas la grande majorité, elle donne lieu parfois à de nombreuses questions. Parmi les plus fréquentes se retrouve celle-ci : à quelle heure doit-on arrêter de manger en période de ramadan ?

À quelle heure doit-on arrêter de manger en période de ramadan ?

Dans la tradition musulmane, celui qui pratique le jeûne pendant la période de ramadan ou encore en dehors du ramadan doit cesser tout ce qui le rompt dès l’entrée de l’aube authentique jusqu’au coucher du soleil. À ce propos, Allah Très haut dit : « Mangez et buvez jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit. Puis accomplissez le jeûne jusqu’à la nuit. »

Autrement dit, le jeûne débute pour le croyant musulman à l’aube (et surtout pas au lever du soleil) et s’achève au coucher du soleil. Durant cette période de purification, toutes les personnes en capacité de jeûner doivent s’abstenir de manger entre la première prière du matin (Fejr) et celle du crépuscule (Maghreb). Du 13 avril au 12 mai 2021, les fidèles croyants se sont donc consacrés à cette pénitence.

Pour cette année, l’iftar qui correspond au moment quotidien de rupture du jeûne des croyants a été observé à 20 h 44, heure de Paris. La première prière de la journée y était dite très souvent entre 4h 30 et 5h 30. Cependant, selon la localisation géographique, ces horaires ont connu un décalage par région, car l’apparition de l’aube et le coucher du soleil n’ont pas lieu à la même heure partout dans l’hexagone.  

Notons qu’en période de ramadan, dès qu’on entend l’appel à la prière et qu’on sait qu’il s’agit d’une annonce de l’aube, il est important de commencer le jeûne. Vous allez certainement demander : et si le muezzin se trompait lors de l’appel ? Vous aurez d’ailleurs tout à fait raison en y pensant. En effet, il est de constat aujourd’hui que la plupart des muezzins, pour lancer l’appel se base sur les montres et calendriers et non sur le constat visuel de l’entrée de l’aube.

Des nombreuses réflexions menées par les savants de l’islam sur le sujet, il est à retenir que si le muezzin lance son appel avant l’entrée de l’aube, on n’est pas tenu de s’abstenir de boire ou de manger. En effet, il est encore permis de le continuer jusqu’à ce que l’on constate l’entrée de l’aube. Si par ailleurs, vous ignorez l’état du muezzin ou si vous ne savez pas si le muezzin a lancé l’appel avant ou après l’aube, il est recommandé de cesser de manger ou de boire dès l’entendement de l’appel.

En tout état de cause, s’il est difficile de repérer seule l’entrée de l’aube en raison de l’électrification des grandes villes, il est préférable de respecter l’imsak prévu sur la plupart des calendriers islamiques.

L’imsak, de quoi s’agit-il ?

L’horaire du sohour ou imsak fait son apparition dans de nombreux calendriers du ramadan. Il s’agit en effet d’un horaire recommandé pour arrêter de prendre son repas du matin (en arabe sohour). Fixé à quinze minutes avant l’entrée de l’aube, il s’agit d’une mesure de précaution qui permet à chacun de ne pas étendre son sohour jusqu’au-delà de l’heure légale.

Recommandée par la tradition prophétique, l’imsak reste cependant surérogatoire. Cette mesure n’oblige à rien dans les faits. Que ce soit dans la période de ramadan ou pour exaucer un vœu, le jeûneur peut parfaitement arrêter de manger juste avant l’horaire de l’aube.

Rappelons au passage que selon les calculs astronomiques, le ramadan 2022 se tiendra du samedi 2 avril au lundi 2 mai. Selon ces prévisions, la date théorique de l’Aïd al-Fitr, fête de rupture du jeûne, correspond au mardi 3 mai (premier jour du mois de chawwal 1442, le mois suivant celui de ramadan). Toutefois, ces dates restent à être confirmées.

En résumé, le croyant musulman se doit d’arrêter de manger et de boire au cours de la période de ramadan dès l’entrée de l’aube. S’il n’a pas la certitude de détecter l’entrée de l’aube, il est possible de respecter l’imsak afin de ne pas invalider de facto son jeûne. Cependant, cet horaire de précaution n’est en rien une obligation pour le jeûneur.

Dormir en chien de fusil : Signification et atouts

0

Comment dormez-vous ? Sur le dos, le ventre, le côté, les bras le long du corps ou dessus de la tête ?… Nombreuses sont les manières qu’il y a de se couper du monde en s’abandonnant aux bras de Morphée. Mais, beaucoup se demandent quelle est la position la plus adéquate pour dormir. En effet, chacune des positions a sa signification, et révélerait un trait de notre personnalité selon les spécialistes du bien-être. Parmi ces positions, on retrouve celle plus communément appelée « chien de fusil ». Quels en sont les avantages ?

Significations

Cette expression fait référence au chien de fusil qui est la pièce métallique d’une arme à feu permettant, après avoir appuyé sur la gâchette, de percuter l’amorce qui mettra le feu à la poudre. Par comparaison, lorsque l’on s’allonge sur le côté, les jambes repliées, la forme du corps rappelle cette pièce. Encore appelé position fœtale, il s’agit de se coucher en se repliant sur soi-même avec les genoux ramenés vers le ventre.

Ce que cela révèle sur votre personnalité


Chacun de nous a ses habitudes et ses positions préférées sans lesquelles nous ne pourrions nous endormir. Cette position peut être conditionnée par notre environnement. On essaye souvent d’éviter ce qui serait une gêne telle que le bruit ou la lumière.

Par contre, certains spécialistes retrouvent dans nos habitudes de sommeil des comportements psychologiques ayant des sens cachés. Ainsi, si vous n’arrivez à trouver le sommeil que lorsque vous êtes en position fœtale, donc en chien de fusil, alors vous êtes une personne sensible, tendre, réservée. Ce qui signifie que quelque part, vous avez besoin que l’on vous témoigne un peu plus d’affection, et que vous recherchez une certaine protection.

D’autre part, l’inconnu vous intimide. Vous essayez principalement de vous couper des problèmes que vous rencontrez. Beaucoup de femmes aiment dormir dans cette position, ressentant le besoin d’être aimées et rassurées. Mais, ce ne sont que des suppositions…

Avantages de la position chien de fusil

La façon dont nous dormons a une influence directe sur la qualité de notre sommeil. Et il y a de nombreuses façons de dormir. S’il y a un consensus pour affirmer que la plus mauvaise façon de dormir reste la position allongée sur le ventre, les avis divergent quant à la meilleure façon de dormir. Certains seraient d’avis que c’est sur le dos, les bras allongés le long du corps que l’on dort le mieux.

D’autres affirment que c’est en chien de fusil. C’est en effet une position confortable, conseillée par les professionnels de la santé. Elle rappelle la position fœtale, position originelle adoptée dans le ventre de la mère. Ainsi, elle permettrait de détendre l’ensemble du corps et de le régénérer en laissant place à une sensation de vitalité au réveil.

Mais attention, dans cette position, il faut :

  • Veiller à ne pas avoir les vertèbres du cou alignées avec celles de la colonne vertébrale. Position qui peut engendrer des problèmes de dos. Il est recommandé de choisir un oreiller suffisamment épais pour soulager la pression ;
  • Éviter de dormir toujours du même côté. Dans cette position, vous ne risquez pas de ronfler ! Par contre, si dormir sur le côté gauche favorise la digestion, rester longtemps sur cette position mettrait trop de pression sur le cœur. Vice versa, dormir sur le côté droit pourrait favoriser les brûlures d’estomac. Ainsi, si vous avez un bon cœur, mais l’estomac fragile, mieux vaut préférer le côté gauche ;
  • Avancer légèrement l’épaule pour ne pas coincer le bras. Ne dormir que sur un côté peut entraîner un écrasement des nerfs et des muscles. Vous risquez alors de vous réveiller avec un bas engourdi. À chacun finalement de choisir son côté en fonction de son confort et son état de santé ! Pour vous rassurer, sachez tout de même que notre organisme est extrêmement bien fait et que de manière naturelle, et vous l’aurez sûrement remarqué, il nous fait changer de position sans même qu’on s’en aperçoive.

En résumé, dormir en chien de fusil est une position largement plébiscitée, car il permet à l’ensemble du corps de se détendre. Cette précaution est d’autant plus conseillée pour les femmes enceintes qui souffrent de problèmes de dos. Pour éviter les douleurs cervicales, un oreiller fin sera placé sous la tête pour veiller au bon alignement de la colonne vertébrale. Le matelas aussi est très important. Il doit avoir la bonne consistance pour éviter les tensions au niveau du cou ainsi que dans la région du bas du dos.

Quel est le plus petit pays du monde ?

0

Il y a plus de 200 pays sur la planète, et l’on en trouve au moins 2 par continent. Ils sont tous différents les uns des autres par leurs caractéristiques : superficie, démographie, situation géographique, etc. La superficie est une caractéristique déterminante des pays.

Souvent, elle influence la population, les politiques, l’économie et même la culture. En outre, avec ces superficies, on peut distinguer les plus petits pays des plus grands. Le Sealand est de loin le plus petit au monde. Découvrez davantage ce pays !

L’histoire du Sealand

Autrefois appelé Fort Roughs, le Sealand est le plus petit pays du monde. Il est à l’origine construit par l’armée britannique pendant la Deuxième Guerre dans les années 1942. Fort Roughs était une plateforme de 550 m² permanemment occupée par 150 à 300 membres de la marine royale de cette époque.

À la fin de la guerre, tous les occupants de ce campement militaire avaient quitté les lieux. Fort Roughs baigne dans les eaux internationales à près de 10 kilomètres de Suffolk. Elle ne dépendait d’aucune nation et d’aucune législation.

En 1966, Paddy Roy Bates, un ancien major de l’armée britannique et vétéran de la Deuxième Guerre mondiale entendit parler de cette plateforme abandonnée au milieu des eaux internationales. Convaincu que rien ne s’opposerait à la prise de possession de la plateforme, il voulut faire comme Christophe Colomb.

Le 25 Décembre 1966, il embarqua à bord de son bateau de pêche en compagnie de quelques amis. Il prit possession de ce territoire hostile et inhabité pour en faire son royaume.

Il s’installa avec sa famille dans ce nouveau monde qui avait à peine la superficie d’un terrain de football. L’indépendance de la principauté de Sealand fut proclamée le 2 Septembre 1967 par le couple Bates qui s’autoproclama souverain de Sealand. Ce pays a pour capital Fort Roughs.

La politique et la culture de ce pays

Le Sealand s’est doté d’une constitution comme la plupart des pays du monde. Le 25 septembre, le prince souverain Roy Bates proclame la mise en place de la constitution de la principauté rédigée par Alexander Gottfried Achenbach. Ce dernier fut installé dans ses fonctions de Premier ministre et Chef du conseil privé par le prince souverain Roy Bates.

Dans cette constitution, Alexander Achenbach affirme l’indépendance pleine et entière du Sealand. Il précise également 7 articles, chacun subdivisé en différentes clauses.

La culture sealandaise est très peu connue. Seuls quelques symboles de la souveraineté mis en place par le couple Bates après son installation sur la plateforme la constituent. Parmi ces symboles, on distingue :

  • Un drapeau noir et rouge parcouru par une bande blanche ;
  • Des armoiries composées de deux sirènes à tête de lion ;
  • Des timbres-poste imprimés pour la première fois en 1969 ;
  • Des passeports de nationalité sealandaise qui sont accordés aux seuls résidents de la principauté.

Le Sealand a une équipe de football non reconnue internationalement. Elle ne peut donc pas prendre part à une compétition internationale. Toutefois, le club danois Vestbjerg représente le Sealand sur la scène du football international.

Le Sealand a inspiré de grands musiciens à travers le monde. On retrouve le mot Sealand dans de nombreux titres musicaux qui ont connu un succès international. Certains singles ont été tournés dans la principauté de Sealand.

Démographie et économie

La population permanente du Sealand est estimée à moins de 6 personnes. On y retrouve souvent une population de 5 habitants et parfois, un seul habitant (le gardien des lieux). Malgré l’étroitesse de la plateforme sealandaise, elle pourrait accueillir davantage d’habitants puisqu’elle abritait près de 300 militaires pendant la Deuxième Guerre mondiale.

La monnaie officielle du Sealand est le « dollar de Sealand », une monnaie indexée directement sur le dollar des États-Unis. Les premières pièces firent leur apparition en 1972. Trois principaux facteurs laissent à croire que ces pièces n’ont pas été créées en tant que véritable devise.

Il s’agit de la faible population de Sealand, de son inaccessibilité physique et du manque d’une économie à grande échelle. Toutefois, la plupart des pièces ont été conçues dans des métaux précieux afin d’intéresser les investisseurs.

5 autres plus petits pays du monde

Il y a bien d’autres pays du monde disposant d’une taille moindre. Ils sont surprenants par leur superficie, mais aussi par d’autres caractéristiques.

Le Vatican

Encore appelé la cité papale, le Vatican est un pays de 0,44 km² de superficie. Il a une population d’environ 451 habitants. Ayant pour capitale la cité du Vatican et pour langue officielle l’Allemand, ce pays est enclavé dans la ville de Rome en Italie. Il est indépendant par les accords de Latran du 11 Février 1929. Il abrite le Saint-Siège et les institutions de l’Église Catholique. Son chef est le pape.

Sur le plan international, le Vatican possède un siège à l’ONU en tant qu’observateur. Il n’est pas un pays membre.

Monaco

Surnommé le rocher de la côte Azur, Monaco est un petit pays d’une superficie de 202 hectares pour 38 499 habitants. C’est une enclave située en France au bord de la méditerranée.

Monaco est un véritable paradis fiscal qui attire la jet set et les plus grands du monde. Également connu pour sa famille princière, Monaco abrite de prestigieux évènements sportifs tels que : la Supercoupe de l’UEFA, le master de Monte-Carlo de tennis, le tournoi international d’échecs et le grand Prix de Monaco. Officiellement, sa capitale est appelée Monaco.

Nauru

Considérée comme la plus petite république du monde, Nauru est située en Micronésie, près de l’Australie. Avec sa superficie de 21,3 km², Nauru abrite près de 13 049 habitants. Il est indépendant depuis le 31 janvier 1968 et sa capitale est le district de Yaren.

Ce pays n’a qu’une seule richesse naturelle : les gisements de phosphates. Ils ont été surexploités et sont aujourd’hui épuisés. Sur le plan sanitaire, il présente un fort taux de personnes diabétiques et obèses. Ceci n’est que la conséquence d’une ancienne vie d’opulence offerte par la seule ressource naturelle du pays.

Tuvalu

Indépendants depuis 1978, les Tuvalu sont un archipel composé de 9 atolls coralliens. Ils sont à la fois une démocratie et une monarchie dirigée par la reine d’Angleterre. La capitale est Funafuti.

Les Tuvalu sont considérés comme le pays le moins visité du monde. Ils sont menacés par le réchauffement climatique qui fait monter le niveau des eaux. De plus, l’eau potable est rare dans ce pays.

Saint-Marin

Saint-Marin est un état de 61 km² de superficie avec une population de 33 203 habitants. Enclavé à l’intérieur de l’Italie, Saint-Marin est le 6e pays plus petit du monde et le 3e d’Europe. Aussi, il est la plus ancienne république du monde.

Saint-Marin n’appartient pas à l’Union européenne, mais il est membre de l’ONU et du FMI. Il compte ses propres pièces d’Euros.

Comment peut-on pirater un compte Instagram ?

0

À l’instar de Facebook, Instagram est une application bénéficiant d’une protection solide contre les tentatives de hacking. Avec l’efficacité du travail abattu, il semble presque impossible de craquer des comptes. Pourtant, les pirates ont trouvé un moyen de contourner le système. Le hacker espionne (généralement) votre téléphone et (ou) votre compte Instagram. Cela lui permet d’obtenir des informations clés pour y accéder directement sans alerter le système de protection.

Afin de mettre cette technique en œuvre, il existe de nombreuses méthodes réparties en catégories. Des plus simples aux plus complexes, leur efficacité n’est plus à prouver. Connaître les diverses techniques de hacking vous permet de vous prémunir au maximum d’une attaque. De plus, certaines situations peuvent nécessiter que vous piratiez vous-même votre propre compte. Il s’agit par exemple de l’oubli de votre mot de passe ou de la perte de votre téléphone.

Rendre le mot de passe visible pour pirater un compte Instagram

Si vous souhaitez juste pirater votre propre compte suite à l’oubli du mot de passe, cette technique sera largement suffisante. Elle consiste à afficher le code source de la page de connexion d’Instagram pour rendre visible le mot de passe enregistré. A priori, cette méthode n’est absolument pas nécessaire pour accéder à votre compte suite à l’oubli du mot de passe. En effet, le réseau social prévoit un volet (« mot de passe oublié ? ») pour répondre à ce type de problème.

D’ailleurs, un individu lambda peut se servir de la fonctionnalité du mot de passe oublié afin d’accéder à votre compte. Mais pour cela, vous devez lui donner accès à certaines données (liées à votre mail, à vos identifiants Instagram) et (ou) à votre appareil. Cela étant, si vous n’avez pas envie de réinitialiser votre password et que vous tenez à retrouver l’ancien, rendre visible le mot de passe enregistré peut vous être utile. Inutile alors de préciser que cette technique peut permettre à un tiers d’accéder à votre compte.

Dans Chrome

Lorsque vous êtes face à votre navigateur, le mot de passe est normalement caché. Plus concrètement, tous les caractères apparaissent sous forme d’astérisques. Il faut donc faire disparaître ces petites étoiles pour identifier chaque caractère du password. Dans un premier temps, vous devez vous rendre sur la page d’accueil Instagram dans Chrome. En temps normal, cet onglet devrait vous permettre d’entrer votre mot de passe et de naviguer jusqu’à la page de connexion. Mais puisque vous ne vous rappelez plus votre password, faites un clic droit sur le champ « mot de passe ».

Un menu contextuel apparaît normalement. Dans la liste, choisissez l’option « inspecter ». Une fenêtre contenant le code HTML du site s’ouvre au quart inférieur de l’écran sous l’onglet « éléments ». Au niveau de l’élément surligné en bleu (champ de saisie du mot de passe), double-cliquez sur l’écriture « type= »password ». Cette action modifie le type du champ de saisie.

Ensuite, remplacez le mot « password » par « text ». L’écriture deviendra alors « type= »text ». Validez l’opération en cliquant sur la touche « Entrée ». Les caractères de votre mot de passe devraient normalement apparaître de façon claire.

Dans Mozila Firefox

Tout comme dans Chrome, le mot de passe sera caché derrière des astérisques. Le processus de décodage est donc similaire. Seulement, de petites différences se remarquent au niveau des outils de développement.

Après le clic droit sur le champ du mot de passe, optez pour « Inspect Element » dans le menu contextuel. Retrouvez ensuite l’écriture « type= »password » et double-cliquez dessus. Remplacez le mot « password » par le mot « text ». Une fois que vous êtes sûr que la nouvelle écriture est « type= »texte », validez l’opération en appuyant sur « Entrée ». Que ce soit en utilisant Chrome ou Mozila Firefox, tout le monde peut se servir de cette méthode de hacking en accédant à votre navigateur. Le meilleur moyen de vous protéger contre cette technique consiste donc à ne pas laisser votre appareil à la disposition de n’importe qui.

Deviner ou identifier le mot de passe pour pirater un compte Instagram

Aussi banale que puisse paraître cette technique, elle est très efficace. De nombreuses personnes s’en servent d’ailleurs lorsqu’elles oublient leur propre mot de passe. Elles passent en revue les passwords qui leur semblent plausibles en espérant tomber sur le bon. Lorsqu’une personne vous connaît bien, elle est en mesure de deviner votre mot de passe et donc d’accéder à votre compte Instagram. Mais ce n’est pas tout. Il existe des passwords communément utilisés qui vous exposent au piratage.

D’après le projet Richelieu, les 24 mots passe les plus courants en France sont : 123 456, motdepasse (password), 12 345 678, 123 456 789, 12 345, monamour, 1 234 567, foot, iloveyou, admin, azerty, loulou, connexion, abc123, starwars, 123 123, marseille, soleil, doudou, bonjour, azertyuiop, 654321, charlie et chouchou.

Plus de 60 % des internautes choisissent ces options, notamment parce qu’elles sont faciles à mémoriser. Mais ce sont les pires idées de mot de passe. La situation s’envenime lorsque vous utilisez ce même password pour vous connecter sur d’autres sites ou réseaux. Une fois que le hacker l’a deviné, il peut l’utiliser pour accéder à tous vos comptes.

Pour vous prémunir de ce type d’attaque, la première mesure consiste à changer immédiatement de mot de passe si l’actuel figure parmi les plus courants. Aussi, évitez les passwords relatifs à un événement que tout le monde peut connaître. Il en est de même pour le nom ou le prénom d’un être cher ou d’un objet significatif. Par ailleurs, changez votre mot de passe tous les trimestres. Vous avez la possibilité d’utiliser des mots de passe générés au hasard pour de meilleures conditions de sécurité. Cela vous évite par la même occasion de devoir penser un nouveau password tous les trois mois.

Utiliser l’attaque par force brute pour hacker un compte Instagram

L’attaque par force brute est une technique de piratage qui repose sur l’utilisation d’un logiciel spécialisé. Pour mettre cette méthode en application, il faut télécharger un document.txt contenant les mots de passe fréquemment utilisés et mis à jour.

Le programme parcourt ensuite la liste en essayant chaque mot de passe jusqu’à ce qu’il trouve la bonne combinaison de caractères. Mais la survenue de certains éléments a réduit l’efficacité de la technique : caractères spéciaux, générateurs de mots de passe aléatoires, authentification à deux facteurs, etc.

InstaRipper

L’exemple le plus répandu de ce type de logiciel est InstaRipper. Ce dernier comprend une liste intégrée. Cette liste est continuellement mise à jour par les développeurs de l’application. Les tâches d’exécution des mots de passe et de craquage sont automatisées. Pour les crackers, l’application a l’avantage d’être furtive. Elle masque automatiquement l’adresse IP des utilisateurs. Cela les garde à l’abri du regard des FAI (fournisseurs d’accès internet). De nouvelles adresses IP sont publiées par proxy par les développeurs toutes les semaines, faisant ainsi un roulement.

Aussi, le programme supprime les cookies du navigateur de manière automatique une fois que les tâches sont terminées. En outre, il est utilisable sur la majorité des appareils mobiles, dont les smartphones, tablettes et PC. Il fonctionne également avec tous les systèmes d’exploitation (Windows, Android, iOS). Nul n’est donc à l’abri.

Lorsque votre compte Instagram est soumis à une tentative de hacking par cette méthode, le temps de cracking dépend de plusieurs facteurs.

  • Le CPU de l’appareil exécutant le programme: plus l’appareil est puissant, plus la vitesse de craquage est rapide.
  • La qualité du mot de passe: plus il est solide, plus le temps de piratage risque d’être long. Par contre, si le password ne comprend que des lettres et des chiffres, quelques minutes peuvent suffire.
  • La vitesse de connexion internet : le cracking de votre compte ne nécessite pas le téléchargement de fichiers trop volumineux. Mais la bande passante joue un rôle dans la détermination de la vitesse de fonctionnement de l’application. Ainsi, plus la connexion du pirate est bonne, plus vite il ira.

Instashell est un semblable d’InstaRipper. Tout comme InstaRipper, elle peut demander certaines connaissances. De nombreux hackers préfèrent donc se rabattre sur une application alternative pour parvenir à leur fin. Il s’agit par exemple de mSpy.

L’application mSpy

Il s’agit d’une application qui doit être installée sur le mobile à espionner. Une fois installée, elle recense des données telles que les messages Instagram, Facebook, les appels téléphoniques, les messages textes, les localisations et bien évidemment les mots de passe. L’application dispose d’une fonction keylogger et d’une fonction tracker.

Le keylogger

Le keylogger existe sous deux formes : matérielle et logicielle. La première est un tout petit dispositif de forme cylindrique qui se connecte au clavier de l’ordinateur. Pouvant prendre la forme d’une simple clé USB, elle surveille chaque frappe au clavier. Le hacker n’aura alors qu’à se baser sur les données recueillies pour identifier votre mot de passe.

Quant au keylogger logiciel, il représente la forme non tangible du modèle matériel. Une fois installé, il surveille les frappes au clavier. Il est capable de contourner les petits pare-feu et les antivirus. Certains pirates conçoivent eux-mêmes leur propre keylogger logiciel. Il existe d’autres logiciels keylogger tels que FlexiSpy, iKeyMonitor, etc.

Le tracker

La fonction tracker donne accès à tous les messages échangés entre le profil cible et son public. Dans tous les cas, le hacker peut tout consulter depuis son propre appareil, et ce, sans être proche de vous. Sur les iPhones, le logiciel peut être installé à distance.

Utiliser l’hameçonnage pour pirater un compte Instagram

L’hameçonnage (phishing) est l’un des moyens les plus simples pour craquer un compte Instagram. Les pirates eux-mêmes auraient d’ailleurs déclaré que c’est la méthode la plus facile. Autrement dit, nul besoin d’être un professionnel pour l’utiliser. De plus, cette méthode a un bon taux de réussite et des preuves sociales entourant sa fiabilité. La technique consiste à créer avant tout une fausse page de connexion Instagram. Une fois que vous saisissez vos informations de compte, dont le mot de passe, la fausse page les enregistre et les envoie au hacker dans un fichier texte. Mais avant que cela ne fonctionne, le pirate doit vous faire mordre à l’hameçon.

Pour vous attirer dans son piège, il vous envoie la fausse page de connexion. Si vous avez lié votre compte Facebook à Instagram, le hacker pourra probablement y accéder aussi. Une fois que vous avez entré vos données, vous êtes systématiquement redirigé vers le véritable site Instagram. Vous ne saurez donc pas que vous venez de vous faire hacker. Pour créer une page de phishing, le hacker n’a pas besoin d’un grand arsenal. Il existe d’ailleurs des applications permettant d’en créer aisément. Il s’agit par exemple de Zphisher. Écrite en langue Nash, cette boîte à outils d’hameçonnage peut être utilisée à partir de Kali Linux ou d’un Android utilisant Termux.

En dehors d’Instagram, il permet également aux pirates d’exécuter des attaques de phishing sur Facebook, Google, Adobe, Badoo, CryptoCoinSniper, Deviantart, Ebay, Dropbox, Github, LinkedIn, Microsoft, Netflix, PayPal, Pinterest, PlayStation, Protonmail, Reddit, Snapchat, Spotify, Twitch, Twitter, WordPress, Yahoo et Yandex. Presque toutes vos applications sont donc en danger. Il est malheureusement difficile de reconnaître une attaque de phishing, surtout sur mobile. Toutefois, vous pouvez réduire les risques en évitant de cliquer sur n’importe quel lien ou de répondre à des messages suspects.

Par ailleurs, si vous vous rendez compte d’un hameçonnage, changez immédiatement tous les mots de passe. Faites-le sur toutes les applications, notamment si les identifiants dérobés sont ceux d’une boîte mail. Surveillez ensuite toute activité inhabituelle et identifiez-en l’origine : logiciel de prise de contrôle à distance d’un ordinateur (ou remote access), création de comptes à privilèges dans l’annuaire interne, etc.

Vous avez également la possibilité de signaler l’attaque à divers organismes tels que la plateforme gouvernementale Internet-Signalement. Vous pouvez en outre installer Signal Spam. Les sites ayant déjà été signalés comme pratiquant du phishing par ce canal sont automatiquement bloqués dans votre navigateur.

Utiliser le Copyright pour pirater un compte Instagram

Ici, le hacker a le choix entre deux méthodes : déposer une fausse marque ou envoyer de fausses notices.

Le trademarketing

Encore appelée trademarketing, l’action de déposer une fausse marque repose sur la protection dont bénéficient les marques ayant déjà déposé un Copyright. Lorsqu’un quelconque utilisateur crée un page en prenant le nom d’une marque (soi-disant à la demande de la marque en question), Instagram se doit de remettre le compte à l’entreprise dûment déclarée.

Le hacker dépose donc une marque avec le même nom d’utilisateur que vous, il dépose plainte auprès d’Instagram par le biais de son formulaire et récupère ainsi le nom de votre compte avec ses identifiants.

L’envoi de fausses notices de Copyright

Il s’agit ici d’une forme d’hameçonnage basée sur le Copyright. Le hacker vous envoie un faux message d’avertissement de la part d’Instagram. Celui-ci peut par exemple indiquer qu’une des images de votre compte est copyrightée et que les droits d’auteur se plaignent de votre utilisation.

Le pirate ajoute un lien qui vous mène vers un soi-disant formulaire de contestation. Mais en réalité, l’URL mentionnée vous redirige vers une page de phishing. Une fois que vous aurez entré vos données, le hacker pourra accéder à votre compte.

En somme, il est bien d’utiliser toutes les mesures de sécurité prévues pour protéger votre compte Instagram du piratage. Mais il faut également rester prudent et connaître le fonctionnement des différentes méthodes de hacking. Cela vous permet de contrer les attaques qui échappent aux systèmes de protection cybernétique.

Dormir la tête au nord, ça marche vraiment ?

0

Tout comme l’eau et la nourriture, le sommeil est aussi un facteur important qui participe au bien-être de l’homme. Cependant, selon certaines croyances, pour avoir un sommeil réparateur, dormir la tête vers le nord est la meilleure des solutions. Cette posture est-elle réellement efficace ? Cet article vous apporte la réponse à cette interrogation.

Que savoir de cette posture de sommeil

Dormir la tête vers le nord est une posture mise en valeur par les adeptes du Feng Shui, une vielle tradition chinoise. Ils estiment que positionner la tête dans cette direction permet de recevoir les ondes positives du champ magnétique terrestre durant le sommeil. Cependant, selon le Vastu Shastra, dormir la tête vers le nord est la pire position de sommeil.

Cette posture provoquerait une répulsion magnétique pouvant entrainer une augmentation de la pression dans le cerveau. Vous souffrirez dans ce cas d’insomnie ou d’autres troubles du sommeil. De plus, pour les adeptes de cette tradition indienne, en vous allongeant dans cette direction, vous vous ouvrez à l’énergie négative. Dans le domaine scientifique, cette position n’a aucun effet sur la qualité du sommeil.

Quelle position faut-il réellement adopter pour bien dormir ?

Outre le fait de dormir la tête vers le nord, il existe de meilleures postures que vous pouvez adopter. Vous pouvez par exemple dormir, la tête orientée à l’Est, l’Ouest ou au sud.

Dormir la tête à l’Est

Contrairement à l’orientation vers le nord, le Feng Shui et le Vastu Shastra sont d’accord pour l’Est. En effet, dormir la tête orientée vers cette direction présente de nombreux avantages. Cette position :

  • rends le sommeil plus réparateur ;
  • est propice à la relaxation ;
  • favorise une bonne santé ;
  • et soulage le stress ou l’angoisse.

Pour les étudiants et les élèves, cette posture facilite la concentration et représente une bonne alternative pour stimuler la mémoire. De plus, en dormant dans cette direction, vous aurez un cycle de sommeil paradoxal et des mouvements oculaires plus courts. Vous ferez alors moins de rêves et vous pourrez mieux vous reposer.

Dormir la tête à l’Ouest

Dormir la tête à l’Ouest est aussi une autre direction favorable du sommeil. Pour certaines croyances, cette posture pourrait entrainer la prospérité et la gloire. N’hésitez donc pas à adopter cette position si vous prévoyez par exemple jouer au loto. Selon le Feng Shui, un lit orienté à l’Ouest favorise le contentement et une bonne nuit de sommeil. Dans certains cas, cette position pourrait entrainer une faible motivation et vous rendre paresseux.

Dormir la tête vers le Sud

Cette direction de sommeil vous conviendra également. Tout comme l’orientation vers l’Ouest et l’Est, elle est la solution idéale si vous souhaitez améliorer la qualité de votre sommeil. Selon la théorie du Vastu Shastra, cette posture permet d’attirer les énergies positives tout en stimulant la circulation sanguine. Vous pourrez ainsi dormir plus facilement et plus longtemps.

En définitive, dormir la tête vers le nord n’est pas une position à adopter pour bénéficier d’un sommeil réparateur. Allongez plutôt la tête vers le Sud, l’Ouest ou l’Est.

Maladies du citronnier : la liste complète

0
Le citronnier reste un petit arbre à feuilles persistantes appartenant à la famille des Rutaceae. Il est cultivé essentiellement pour ses fruits comestibles qui, entre autres, sont utilisés dans la préparation de divers aliments et boissons. Cet arbre probablement originaire de l’est de l’Himalaya en Inde dispose d’un port étalé et dressé, de quelques grosses branches, des épines rigides. Il possède de grandes feuilles vert clair, oblongues ou ovales, et produit des fleurs blanc-violet en grappes, ainsi qu’un fruit apparaissant comme une baie ellipsoïde entourée d’une écorce verte, qui mûrit en jaune, protégeant une pulpe jaune tendre et segmentée.

Les citronniers sont capables de vivre de nombreuses années, jusqu’à atteindre leur pleine capacité de production de fruits au bout d’environ 40 années d’existence. Néanmoins, il existe des maladies et virus qui peuvent les attaquer et entraver leur bonne croissance. À travers ce présent article, vous découvrirez toutes les maladies du citronnier de même que leurs modes de traitement respectifs.

L’anthracnose

Anthracnose du citronnier
L’anthracnose demeure une maladie fongique causée par des champignons qui répandent des spores au sein de certains organes végétaux noirs appelés « acervules ». Cette maladie du citronnier se trouve favorisée par des conditions humides et chaudes et se propage par les graines infectées, les éclaboussures de pluie et les vents humides.

Symptômes

L’anthracnose se manifeste par un dépérissement des rameaux, une chute prématurée des feuilles et fruits, une coloration sombre des fruits, une couverture des feuilles et rameaux par des spores sombres.

Traitement

Pour l’heure, il n’existe pas de traitement concrètement curatif pour des cas d’anthracnose. Lorsqu’un citronnier en est atteint, les seuls traitements qui peuvent être entrepris font office de soins préventifs.

Pour prévenir ce mal des citronniers, coupez les parties atteintes et ne tardez pas à les brûler. Ensuite, nettoyez et désinfectez vos outils utilisés dans le cadre de la taille.

Si la maladie commence par faire des dommages, pensez à appliquer des solutions de fongicide appropriées sur l’arbre entier. Vous pouvez par exemple essayer le purin de l’equisetum délayé à 10 %, que vous allez devoir pulvériser tous les 10 jours, à partir du mois de mai jusqu’en août. C’est un fongicide assez efficace contre les maladies parasitaires des végétaux et qui peut même s’avérer curatif en début d’attaque des champignons.

La pourriture des racines

La pourriture des racines (ou pourridié) est une maladie provoquée par l’« Armillaria melleaun », un champignon de nature à s’attaquer aux plantes ligneuses (plantes constituées de bois).

Symptômes

Les signes révélateurs de la maladie de la pourriture des racines du citronnier sont de divers types. Pendant que certains signes sont directs, d’autres s’avèrent indirects.

Les principaux symptômes qui signalent directement un cas de pourriture des racines sont essentiellement souterrains. Dans ce cas précis, vous verrez l’arbre se flétrir soudainement et s’effondrer ou décliner lentement. Vous pourriez également voir le tronc de l’arbre avoir une zone d’écorce pourrie à la base, des lésions ressemblant à la Gummose Phytophthora sur le tronc, ou des grappes de champignon présentes au pied de l’arbre.

Quant aux symptômes indirects, ils se manifestent à travers le feuillage de l’arbre atteint. Vous les distinguerez par des signes de dépérissement. Dans de telles situations, vous verrez les feuilles de votre citronnier devenir plus petites, pâles, chlorotiques et tombantes.

En outre, vous allez noter une absence de floraison ou au contraire, une floraison ainsi qu’une fructification anormalement abondante, et un feuillage exposant des couleurs automnales prématurées.

Traitement

La maladie de la pourriture des racines s’avère très destructrice et ravage abondamment d’autres arbres fruitiers. Hélas, il n’existe pas encore un remède spécial pour lutter contre ladite maladie. Cependant, vous pouvez tout de même limiter ses dégâts de même que sa propagation, même si elle s’avère difficile à contrôler une fois qu’elle s’est établie dans un verger.

Pour restreindre les dommages de la maladie de la pourriture des racines dans un champ de citronnier, commencez par détruire et déraciner les arbres affectés qui montrent des signes de déclin. Ensuite, pendant une période d’au moins un an, évitez de planter des citronniers sains dans la zone où se trouvait l’arbre infecté.

Enfin, pensez à effectuer la fumigation du sol. Elle peut aider à réduire l’inoculum du sol, même si elle n’est pas toujours complètement efficace.

La pourriture noire des racines

La pourriture noire des racines (ou le pourridié noir) est une autre maladie dévastatrice causée par le champignon Berkeleyomyces basicola et qui entrave le bien-être du citronnier.

Symptômes

Au nombre des symptômes de la pourriture noire des racines, on peut noter l’apparition de petites lésions brun-noir sur les racines, le détachement du cortex de la racine ou encore la présentation d’un aspect chlorotique par les feuilles de la plante.

Traitement

Il est possible de traiter la maladie de la pourriture noire des racines du citronnier. Vous n’aurez qu’à suivre 2 étapes pour y parvenir. En premier lieu, pendant l’hiver, maintenez les serres bien éclairées et assez chaudes. Cela favorise une croissance vigoureuse des racines et un rajeunissement de l’arbre. Par la suite, utilisez un terreau de bonne qualité qui assurera la bonne aération des racines de votre plante.

Le mal secco

Mal secco du citronnier
Maladie parasitaire des agrumes provoquée par le champignon Phoma tracheiphylla, le Mal Secco sévit en desséchant chroniquement les branches des arbres qu’elle attaque. En effet, le champignon à l’origine de ladite maladie bloque la circulation de la sève dans l’arbre.

Symptômes

Sur un citronnier atteint du « Mal secco », on peut voir une chlorose des nervures des feuilles, des feuilles flétries qui tombent, une décoloration rouge de la nervure centrale des feuilles tombées et un changement de la couleur de l’écorce infectée en gris-argenté.

Traitement

Bien que cette maladie fongique a fait l’objet de nombreuses études et recherches, il n’existe pas de traitement curatif qui lui soit adapté. Lorsqu’un citronnier de votre plantation en est atteint, il devra vivre avec.

Néanmoins, vous pouvez éviter la propagation de la maladie dans de nouvelles zones de votre champ de citronnier. Pour ce faire, utilisez des matériels de plantation propres, évitez les pulvérisations de fongicides à base de cuivre et élaguez aussitôt les pousses de même que les branches malades dès que vous auriez constaté qu’un arbre souffre de la maladie.

Le chancre bactérien

Pathogène majeur des citronniers et de la plupart des arbres fruitiers, le chancre bactérien sévit principalement en automne et est causé par la bactérie « Pseudomonas syringae ».

Symptômes

Le chancre bactérien se manifeste par des lésions imbibées d’eau sur les pétioles des feuilles, des lésions noires présentes sur les fruits, des chancres sur les branches, ou des feuilles mourantes adoptant une couleur noire.

Traitement

Il n’existe pas encore aucun traitement qui soit efficace pour guérir le chancre bactérien du citronnier. La seule chose que vous puissiez faire pour contrer cette affection, c’est de la prévenir. Pour y parvenir, surveillez vos citronniers de près et veillez aux bonnes conditions de leur développement.

Avant que les feuilles de l’arbre atteint du chancre bactérien ne tombent, préparez et pulvérisez la bouillie bordelaise. Cela entrave le développement de la maladie.
Par ailleurs, sur votre citronnier, vous pouvez appliquer des fongicides à base de cuivre à l’automne et à l’hiver, avant les premières pluies.

Le chancre des agrumes

Le chancre des agrumes est une affection hautement nuisible causée par la bactérie mobile « Xanthomonas axonopodis », qui produit un pigment jaune et nocif pour les plantes. Appartenant à la famille des agrumes, le citronnier en est aussi vulnérable.

Symptômes

Sur un arbre fruitier atteint du chancre des agrumes, vous constaterez des lésions surélevées au bord des feuilles et des lésions présentes sur les fruits. Ces jeunes lésions sont généralement entourées d’un halo jaune. En plus des lésions présentes sur l’arbre souffrant du chancre des agrumes, vous verrez également une formation de cratères déprimés de couleur brune.

Traitement

Il est bien possible de lutter contre le chancre des agrumes. Mais avant tout traitement guérissant le chancre des agrumes, il convient de prendre certaines précautions. L’essentiel consiste à enlever et à détruire tous les arbres infectés et présents dans votre plantation. La lutte culturale contre la maladie doit se concentrer sur le contrôle des populations des insectes mineurs.

Pensez également à utiliser un brise-vent et à appliquer des pulvérisations de cuivre dans la plantation exposée à la maladie.

La maladie du huanglongbing

Huanglongbing du citronnier
Le huanglongbing (autrement nommé verdissement des agrumes, ou encore maladie du dragon jaune) est une maladie bactérienne et mortelle des agrumes, des citronniers en particulier.

Causée par le « Liberibacter candidatus », un genre de bactérie à Gram négatif de la famille des Rhizobiaceae, cette maladie s’est rapidement répandue dans plusieurs continents de la planète terre. En effet, bien que la propagation de la bactérie se fasse principalement par le mouvement des psylles d’agrumes, la maladie peut tout de même être transmise par des pratiques de greffage.

Symptômes

La maladie du dragon jaune se manifeste notamment par des jaunissements au niveau de la plante malade. Il s’agit entre autres du jaunissement d’un membre ou d’une zone du sommet de l’arbre et du jaunissement de la nervure des feuilles. Vous pouvez également reconnaître un cas de la maladie du dragon jaune par la formation de marbrures sur le limbe des feuilles, le dépérissement des membres de l’arbre, ou par la chute prématurée des fruits.

Traitement

Avant tout, il convient de noter qu’une fois qu’un arbre est atteint du huanglongbing, il ne peut pas être guéri. Heureusement, il existe des méthodes bien élaborées qui aident à contenir sa propagation. C’est l’exemple de la méthode du contrôle cultural et celle du contrôle des psylles d’agrumes.

La première méthode (celle du contrôle cultural) préconise la prévention de la maladie par une quarantaine stricte visant à empêcher l’introduction de psylles d’agrumes dans des zones encore exemptes du ravageur. Ladite méthode suggère que dans la zone soumise à la quarantaine, des restrictions soient imposées aux mouvements des plantes d’agrumes, des fruits, des équipements et des articles fabriqués à partir d’agrumes. En outre, les arbres infectés doivent être retirés des plantations et être détruits le plus vite possible.

Quant à la deuxième méthode de maîtrise de la maladie du dragon jaune (méthode du contrôle des psylles d’agrumes), elle recommande l’application de pulvérisations chimiques.

La maladie de la tristesse

Reconnue comme la maladie la plus virale du citronnier, la maladie de la tristesse est une sorte de virus, appartenant à la famille des Closteroviridae.

Symptômes

On distingue la maladie de la tristesse par un feuillage vert clair de l’arbre affecté, une faible croissance des nouvelles pousses, une floraison précoce des jeunes arbres. Quand un arbre en est gravement infecté, il devient rabougri et montre une apparence buissonnante avec des feuilles chlorotiques.

Traitement

Malheureusement, cette maladie du citronnier aux conséquences graves ne connaît pas encore de remède spécial ou efficace. Seulement, des procédures de quarantaine sont utilisées pour contrôler et empêcher l’agent pathogène de pénétrer des zones encore exemptes de la maladie.

La fumagine

La fumagine reste une affection parasitaire des végétaux, causée par les champignons « Capnodium oleaginum » et « Fumago salicina ». Elle se développe en général sur le miellat sucré et collant, produit et distillé par des insectes tels que les pucerons ou les cochenilles.

Symptômes

La fumagine se distingue par un dépôt noir (semblant à de la suie) sur les feuilles des plantes, ou par des gouttes collantes du suc qui recouvrent les tiges, le dessus ainsi que le dessous des feuilles. Elle se caractérise également par le jaunissement et la chute précoce des feuilles de l’arbre atteint.

Traitement

La fumagine ne se révèle pas comme une maladie trop grave, tant qu’on intervient à temps. Vous pouvez d’ailleurs la prévenir de manière efficace pour qu’elle ne puisse attaquer vos citronniers.

Pour cela, veillez à ce que vos citronniers soient bien arrosés et bien nourris, et commencez par les débarrasser des pucerons ou des cochenilles potentiellement présents. De préférence, faites cette opération à l’aide d’un traitement naturel, qui ne sera pas nocif pour vos citrons.
Par exemple, pour lutter contre les pucerons, vous pouvez pulvériser de l’eau savonneuse principalement constituée de savon noir, ou du purin d’ortie. Quant aux cochenilles, elles peuvent être éliminées par la pulvérisation d’un mélange d’huile végétale et de solution savonneuse.

Une fois que les pulvérisations sont réalisées et que les parasites vecteurs du champignon à la base de la fumagine sont débarrassés, imbibez un chiffon avec de l’eau tiède et peu savonneuse. Utilisez ensuite ce chiffon imbibé pour débarrasser les feuilles de l’arbre de leurs dépôts fuligineux et du miellat sécrété par les parasites.

La moniliose

Moniliose du citronnier
La moniliose reste une autre maladie cryptogamique qui affecte le citronnier. À l’origine, on note les champignons « Monilia fructigena » et « Monilia laxa », qui corrompent les feuilles et les fruits d’une grande majorité d’arbres. Hautement contagieuse et assez répandue, elle est susceptible de causer la ruine de toute une récolte de fruits. À l’image de beaucoup d’autres maladies des plantes, la moniliose survient essentiellement en hiver.

Symptômes

Sur un citronnier souffrant de la moniliose, vous verrez des citrons pourrir tout en restant suspendus à l’arbre. Mais avant cela, vous remarquerez l’apparition d’une tache de couleur brune qui s’élargit et parvient à atteindre l’intégralité de l’arbre. Ce phénomène s’accompagne de la présence de vésicules blanches disposées en cercles concentriques sur les feuilles ou sur les tiges de la plante. Enfin, les citrons présents sur l’arbre finissent par se putréfier entièrement et se dessécher.

Traitement

La moniliose ne connaît malheureusement pas encore de traitement susceptible de la guérir avec un degré de certitude raisonnable. En considération de cela, tous les experts s’entendent sur le fait qu’il vaudrait mieux d’opter pour une lutte préventive contre cette maladie.

Il est alors sérieusement conseillé à tous les producteurs de citronniers d’opérer un soin préventif sur leurs arbres exposés. Pour prévenir ou limiter la propagation de la moniliose dans votre plantation, brûlez les fruits et les feuilles contaminées ou jetez-les à l’écart, loin du champ. Songez également à désinfecter vos outils de culture à l’aide d’une solution d’alcool à 90 °.

La gommose parasitaire

Maladie cryptogamique du citronnier et de beaucoup d’autres végétaux ligneux, la gommose parasitaire est due notamment à un sol lourd et imperméable (un type de sol souvent faible en engrais azoté). Elle peut être aussi causée par une taille trop sévère.

Symptômes

La gommose parasitaire se manifeste par l’apparition d’une plaie à la base du tronc, suivie de l’écoulement d’une substance gommeuse à la surface du tronc ou des branches.

En outre, les feuilles de l’arbre contaminé peuvent jaunir et finir par dépérir. Dans d’autres cas, la circulation de la sève s’arrête, ce qui entraîne le dépérissement de l’arbre entier.

Traitement

Il n’existe pas de traitement curatif officiel contre cette maladie. C’est là tout l’intérêt de prévenir le mal avant qu’il ne cause des dommages.

Cependant, au cas où la maladie se trouve déjà dans une plantation, il est possible de la contenir sur un très petit champ.
Pour réussir une telle opération, curez les lésions jusqu’à atteindre le bois non pétri de gomme. Par la suite, sur les plaies, appliquez de la bouillie bordelaise ou un autre fongicide spécifique à la gommose parasitaire. Répétez cette dernière opération (pulvérisation de l’arbre malade à la bouillie bordelaise) 2 à 3 fois, à 15 jours d’intervalle, bien avant le surgissement des bourgeons.

Pendant l’automne, les arbres perdent habituellement leurs feuilles. Durant cette période, vous verrez beaucoup de feuilles mortes sous vos citronniers. Ramassez-les et brûlez-les avant d’effectuer toute pulvérisation de fongicide.

Au cas où vous doutez de l’importance d’utiliser la bouillie bordelaise dans ce cas précis, sachez qu’elle permet de lutter préventivement contre bon nombre d’affections parasitaires des arbres fruitiers causées par des champignons.

Position cuillère pour dormir : Signification et atouts

0

Il existe de nombreuses positions pour dormir. Parfois, quand on est épuisé, on se laisse tomber sur le lit et on ferme tout simplement les yeux. Il y a pourtant une bonne posture pour dormir qui peut vous apporter des bienfaits supplémentaires. Vous vous posez sûrement la question de savoir quelle est cette position confortable ? C’est la position cuillère ! En effet, elle vous fait du bien et à votre couple également. Dans ce guide, apprenez davantage sur elle, sur ses atouts et en bonus, découvrez des astuces pour bien en profiter.

Qu’est-ce que la position cuillère ?

On parle de dormir en position cuillère lorsque deux partenaires se couchent l’un contre l’autre, comme deux cuillères. La grande cuillère est le protecteur qui enveloppe la petite cuillère. Cette position donne une vie sexuelle plus épanouie dans le couple. Elle témoigne que tout va bien.

Dans un couple hétérosexuel, lorsque les amoureux sont dans cette position, l’homme est généralement couché derrière la femme. Toutefois, ce n’est pas une règle. Vous pouvez inverser les rôles. Quand l’homme a besoin de réconfort alors qu’il traverse un moment périlleux, la femme peut jouer parfaitement le rôle de la grande cuillère. Cela permet d’ailleurs d’avoir un bon équilibre dans votre couple. La position cuillère comprend des variantes : la cuillère distante et la cuillère enchâssée.

La position de la cuillère distante signifie qu’entre votre partenaire et vous, il existe quelques centimètres, bien que vous soyez couché sur le même côté. Cela ne veut pas dire que vous avez un problème. Il s’agit simplement d’une alternative pour permettre à chacun d’avoir un peu d’espace pour dormir confortablement.

Dans la position de la cuillère enchâssée, la grande cuillère enveloppe la petite qui se sent alors bien protégée. C’est l’idéal pour réconforter votre partenaire et le rassurer. Cette posture est synonyme d’un couple heureux et d’une vie sexuelle épanouie.

Les différents atouts de la position cuillère

La position cuillère, quelle que soit l’option choisie, a de nombreux avantages pour le couple et individuellement pour chaque partenaire.

Des bénéfices pour le couple

C’est l’une des positions recommandées dans la thérapie de couple, et ceci, pour de nombreuses raisons. Que vous soyez la petite ou la grande cuillère, dormir dans cette position vous attachera davantage à votre partenaire. En effet, elle rassure la petite cuillère qui se sent beaucoup plus en sécurité. Quant à la grande, ses liens affectifs augmentent et elle sent davantage son importance dans la relation.

La posture de la cuillère est non seulement réconfortante, mais elle est aussi romantique et augmente le désir sexuel. Elle serait donc idéale pour avoir une relation amoureuse stable, saine et heureuse.

Des bienfaits pour la santé

Dormir sur le même côté l’un contre l’autre est aussi un bonheur pour la santé de chaque partenaire. Sur le plan mental, la position de la cuillère crée un toucher tendre qui stimule la production de l’ocytocine. Cette hormone de l’amour favorise la détente en réduisant le stress et l’anxiété. Si vous souffrez d’insomnie, dormir sur le même côté avec votre amoureux ou amoureuse pourrait donc vous soulager.

Psychologiquement, elle permet aussi au partenaire qui traverse une situation difficile de se sentir épaulé. En outre, elle apporte à chaque membre une certaine satisfaction et renforce la confiance en soi.

Le « peau à peau » créé par la position de la cuillère améliore aussi le rythme cardiaque et la pression artérielle. Cela pourrait donc vous éviter au réveil les maux de tête, les vertiges ou les engourdissements dus à une pression sanguine trop haute.

Par ailleurs, selon une théorie du psychologue Sheldon Cohen, à force d’être câliné, vos anticorps sont renforcés et votre système immunitaire, boosté. Qui pourrait savoir que les câlins seraient aussi un moyen pour se protéger contre les maladies ? Ne vous en privez donc plus.

Des bienfaits pour le repos

Cette position aide à vite dormir et à avoir un sommeil profond. Tout ceci est d’abord l’œuvre de l’ocytocine qui libère le mental de l’anxiété. En outre, le fait d’être câliné procure une agréable sensation de repos.

Lorsque vous êtes fatigué après une dure journée de travail, dormez donc dans la position de la cuillère afin d’avoir un repos optimal.

Des recommandations pour améliorer cette position

Il existe de petites astuces pour bien profiter de la position de la cuillère, et elles ne sont pas difficiles à appliquer.

  • Dormez dans votre simple appareil.
  • Utilisez un matelas approprié pour vous et votre partenaire.
  • Évitez de vous entrelacer par les jambes afin de ne pas avoir des fourmillements.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à dormir désormais dans cette posture avec votre partenaire pour en jouir.

Quand et comment tailler un cerisier ?

0

Originaire d’Asie, le cerisier est un arbre connu pour ses fruits sucrés et sa taille. Avec une hauteur de 15 m à maturité, c’est un arbre qui nécessite un entretien particulier. Ainsi, il est important de tailler son cerisier de manière appropriée et avec la bonne fréquence. Pourquoi tailler un cerisier ? Quel est le moment propice pour effectuer la taille ? Comment tailler cet arbre ?

Ici, trouvez les réponses à ces différentes interrogations. Profitez d’informations utiles sur le cerisier pour en faire la meilleure expérience possible !

Le cerisier : que faut-il savoir de cet arbre ?

Bien qu’il soit d’origine asiatique, le cerisier a été introduit en Europe depuis l’antiquité. Depuis lors, il y est très connu. De son nom scientifique Prunus Cerasus, c’est un arbre très prisé pour ses délicieux fruits : les cerises. Les cerisiers existent sous diverses variétés. Les plus connues sont les cerisiers du Tibet et ceux du Japon. Ils peuvent vivre pendant 100 ans au plus et atteindre une taille moyenne de 15 mètres.

Les cerises sont des fruits de couleur rouge doux et sucrés. Ils peuvent se consommer fraichement, dans les déserts, dans les sauces et dans différentes salades. L’utilisation des cerises est plus accrue dans la pâtisserie. Ils servent à la confection de tartes, de clafoutis, etc.

Par ailleurs, ces fruits peuvent être transformés en vin, en liqueur ou en alcool. Outre les fruits, les feuilles et les fleurs du cerisier servent à de nombreux usages d’une bonne utilité.

Quel est l’intérêt de tailler un cerisier ?

Comme pour de nombreux arbres fruitiers, la taille du cerisier joue un rôle décisif dans le développement des fruits. Au-delà de cet aspect, tailler un cerisier est une excellente manière de l’entretenir et de favoriser sa pleine croissance. En effet, ceci permet de supprimer les branches mortes ou raccourcir les branches trop longues.

De nombreuses autres raisons peuvent pousser à tailler un arbre. Il faut noter que le cerisier est naturellement trop grand. Il peut être assez gênant et déranger les voisins. Aussi, tailler cet arbre permet de lui donner une certaine esthétique pour sublimer différents espaces extérieurs.

Quand faut-il tailler le cerisier ?

Le cerisier est un arbre avec une durée de vie moyenne de 100 ans. Son entretien contribue à sa fructification et sa longévité. Pour obtenir les meilleurs résultats de la taille d’un cerisier, il est important de la réaliser par intervalle de temps régulier. Au fur et à mesure qu’il vieillit, le cerisier peut être taillé pendant des intervalles de temps de 3 à 4 ans.

Par ailleurs, la période propice pour tailler le cerisier est l’autonome. En effet, à cette période, la plupart des arbres perdent leurs feuilles. Le cerisier n’en est pas exempt. L’autonome est la période la mieux appropriée, car l’air y est sec. Plus précisément, les mois d’octobre et de novembre sont les plus propices pour cette opération.

En taillant les cerisiers durant cette période, ils peuvent résister à l’humidité, au froid et aux champignons. En outre, vous pouvez tailler un cerisier en début de mois de mars. Cette période précède celle de la cueillette des cerises.

Toutefois, la fin de l’autonome reste la période idéale pour tailler les cerisiers. Ces derniers ont la possibilité de résister au froid. Tailler les cerisiers pendant cette période permet de réduire considérablement le risque de maladie de ces plantes.

Comment bien tailler un cerisier ?

La taille du cerisier se fait de manière chronologique et échelonnée en fonction de son évolution. On distingue trois principaux types de taille de cerisiers : la taille du premier âge, la taille d’entretien et la taille de fructification.

Tailler le cerisier au premier âge

C’est la première taille à réaliser au cerisier. Elle se fait au stade de formation du cerisier. Généralement, elle est effectuée au cours de sa toute première année. La taille de premier âge consiste à couper les premières tiges. Il ne s’agit pas d’ôter complètement les tiges, mais plutôt de les couper de façon à laisser au moins trois pousses. Elles constitueront les principales branches du cerisier.

Ce sont elles également qui porteront les bourgeons et les fruits à maturité. La taille de premier âge revêt une importance capitale. Dans un premier temps, elle permet de préparer convenablement le jeune arbre à une bonne croissance.

Ensuite, elle permet de contrôler cette croissance et l’extension que l’arbre occupera à l’avenir. La taille de premier âge permet de définir la forme que le cerisier aura pendant sa croissance.

Tailler le cerisier pour l’entretien

La taille d’entretien du cerisier intervient au cours de son développement. Elle s’effectue de manière périodique tous les 3 ou 4 ans. Réalisée au cours du mois d’octobre, elle consiste à couper les bouts des tranches. Le principal objet de ce type de taille est d’obtenir une couronne faite des branches après chaque bourgeon.

Tailler pour l’entretien est également une opportunité d’enlever les branches mortes et celles qui s’entremêlent. Les branches qui ne produisent pas de fruits doivent également être enlevées pour permettre à celles qui en produisent de mieux croitre.

Aussi, les branches se dirigeant vers l’intérieur doivent être coupées. La taille d’entretien permet de combattre les maladies auxquelles le cerisier est confronté pour augmenter sa longévité.

Tailler le cerisier pour la fructification

Encore appelée taille de raccourcissement, la taille de fructification a pour but le développement des cerises. C’est une taille importante, car elle détermine la production en fruits du cerisier. Toutefois, il est assez complexe de déterminer la coupe idéale pour une meilleure fructification. Pour éviter d’altérer la production en cerises, la taille d’entretien doit être privilégiée à celle de fructification.

Quelles sont les maladies pouvant atteindre les cerisiers ?

Les cerisiers sont des arbres pouvant être attaqués par certaines maladies. Lorsqu’ils sont infectés, ils ne sont plus productifs. Voici les principales maladies menaçant un cerisier.

La pourriture grise

La pourriture grise est une maladie causée par un champignon. Elle dessèche les fleurs qui finissent par tomber au fil du temps. Elle peut également attaquer les cerises en les envahissant. Les cerises pourrissent lorsqu’elles sont attaquées par cette maladie. Le recours au bicarbonate de soude offre un excellent traitement pour faire face à la pourriture grise.

La cylindrosporiose

Cette maladie est également causée par un champignon. C’est l’une des principales maladies qui touchent les cerisiers. Elle est caractérisée par l’apparition de points blancs sur les feuilles qui perdent leur couleur. Ces points blancs se transforment par la suite en taches de couleur marron. Ces dernières causent le craquèlement de la feuille. Un fongicide permet de lutter contre cette maladie.

La moniliose

Comme les précédents troubles, la moniliose est une maladie causée par des champignons. Elle est progressive. Elle débute par un jaunissement des fruits avec l’apparition de tâches blanchâtres. Ensuite, elle se manifeste par le pourrissement des fruits. La taille est le meilleur traitement de la moniliose. En effet, pour arrêter la progression de cette maladie, il faut couper les parties infectées et les brûler au feu.

La gommose


La gommose est une maladie qui s’observe au niveau du cerisier avec l’écoulement de la résine au niveau de ses branches. En réalité, la résine est une substance qui permet au cerisier de lutter et de se protéger des problèmes de fertilisation. Cependant, lorsqu’elle est secrétée en grande quantité, le cerisier est fatigué et devient moins productif. L’application de la bouillie bordelaise sur les branches où coule la résine permet de résoudre efficacement le problème.

En dehors de ces maladies, les cerisiers sont également victimes des dégâts de certains ravageurs. Il s’agit notamment de la mouche de la cerise, du puceron noir du cerisier, de la chenille arpenteuse et du cossu gâte-bois. En cas d’invasion de ces ravageurs, la récolte de cerises est assez compromise. Tailler les cerisiers et se servir d’insecticides appropriés permet de faire face à ces envahisseurs.

Quelles sont les vertus du cerisier ?

Le cerisier est une plante aux nombreuses vertus thérapeutiques. Pour commencer, ses fruits sont utiles pour la pâtisserie, les repas et les boissons. Aussi, ils regorgent d’innombrables propriétés médicinales. Par ailleurs, ses fleurs et feuilles possèdent de nombreuses vertus.

Les fleurs de cerisier ont de nombreuses propriétés cosmétiques reconnues à travers le monde. Lorsqu’elles sont transformées en huile essentielle, elles permettent d’hydrater et de protéger la peau. Outre leurs vertus cosmétiques, ces fleurs sont de puissants antioxydants. Elles s’utilisent sous forme d’infusion pour lutter contre les radicaux libres et pour renforcer le système immunitaire.

Par ailleurs, lorsqu’elles sont consommées sous forme de boisson, elles sont apaisantes et relaxantes. En ce qui concerne les fruits et les feuilles du cerisier, ils ont également de nombreuses propriétés thérapeutiques. D’abord, ils sont d’une bonne utilité contre les troubles rénaux et ceux des voies urinaires. Leur utilisation permet de soigner, voire éradiquer, les coliques, les inflammations des voies urinaires, la goutte et même les rhumatismes.

D’un autre côté, ils sont utiles pour le traitement des troubles digestifs tels que la constipation. Ils servent à améliorer le transit intestinal. De plus, les cerises et les feuilles de cerisier ont des effets positifs pour le traitement de certaines affections pulmonaires et respiratoires comme la grippe. Pour finir, les fruits et feuilles de cerisier traitent la jaunisse et l’ictère. Pour finir, ils favorisent la perte du poids.

Comment habiller un bébé en hiver ?

0

L’hiver expose souvent à des températures basses inquiétantes. Pour les parents, ces saisons sont d’autant plus préoccupantes, car elles peuvent considérablement affecter le bien-être et la santé des enfants. Il est nécessaire que les bébés surtout soient bien couverts afin de ne pas être exposés au froid. Aussi, les nourrissons n’ont pas la capacité de réguler leur température tout seuls. Pour cette raison, il est important de bien les habiller en prenant en compte la température ambiante.

Généralement, l’idéal est de privilégier les tissus thermorégulateurs. Avec ces dispositifs, en intérieur comme en extérieur, les bébés profitent d’un bon confort malgré le froid. En prenant les bonnes précautions, vous pouvez passer un bon hiver sans trouble au bien-être de votre bébé. Découvrez comment habiller votre trésor !

Quels vêtements pour bébé à la maison ?


Les parents doivent veiller à tenir leur bébé au chaud pendant l’hiver. Clairement, ces derniers sont très sensibles au froid. Un pyjama avec des boutons au niveau du ventre offre une bonne solution. Ce vêtement est assez simple à enfiler. Aussi, au moment de l’enlever, il n’y a pas de complications. En journée, vous pouvez opter pour un body ou un pull et un pantalon. Toutefois, les vêtements doivent faciliter les mouvements du bébé. Ils doivent être amples et confortables. Les bébés de moins de 18 mois, il n’est pas conseillé de les couvrir avec une couverture.

La nuit, il est essentiel de protéger le bébé en conséquence. Au préalable, il faut vérifier avec un thermomètre que la température de la chambre du bébé avoisine 18 °C. Un pyjama, un body avec des manches longues ou une turbulette aideront le bébé à rester au chaud toute la nuit. Plusieurs astuces permettent de savoir si le bébé a chaud. L’une d’elles consiste à toucher la nuque du bébé. Lorsqu’elle est chaude au toucher, il faut retirer une couche de vêtement.

Dans le cas contraire, le bébé a peut-être froid. Dans ce cas, il faut davantage le vêtir avec une couche de vêtement supplémentaire. De plus, les bébés réagissent souvent en fonction de leur bien-être. À travers les comportements du bébé, vous pourrez savoir s’il a chaud ou s’il a froid. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est opportun de toujours avoir des vêtements de rechange à portée de main.

Pour des sorties à l’extérieur de la maison


Les sorties à l’extérieur de la maison en hiver sont essentielles pour le bébé. Elles permettront au nourrisson de changer d’air et de voir la lumière du jour. Il est bien d’effectuer des promenades avec le bébé. Vous pourriez commencer avec des promenades d’une vingtaine de minutes. Toutefois, si le bébé n’est pas en forme, il est bien plus avisé de rester au chaud à la maison. De plus, les températures sont susceptibles de varier d’une région à une autre.

Au préalable, il faut veiller à couvrir les mains et les pieds du bébé avec des gants et des chaussettes. Ceci permet de garder son trésor au chaud durant toute la promenade. En effet, les mains et les pieds sont plus susceptibles de se refroidir laissant pénétrer la fraîcheur dans l’organisme. Souvent, il est conseillé de porter une couche de vêtement supplémentaire au bébé. Par exemple, vous pouvez superposer des couches de vêtements pour le tenir au chaud. Cette option permet également de rajouter ou de retirer des vêtements au moment opportun.

Toutefois, dans l’ajout de vêtements, il faut éviter l’excès de peur que le bébé ait énormément chaud. L’utilisation d’un porte-bébé est aussi d’une grande efficacité. Vous pouvez également placer le bébé contre vous à l’intérieur ou à l’extérieur du manteau que vous portez. Dans les cas où vous préférez le porter à l’intérieur, veillez à ne pas couvrir son visage. À l’extérieur du manteau, il est primordial que le bébé porte des vêtements qui ne sont pas trop serrés. Un habit de neige, un body à manche longue, un nid d’ange ou une combinaison seraient adaptés.


L’ajout d’une couverture par-dessus son vêtement permettra de le protéger davantage du froid, du vent et de la neige. Les combinaisons intégrales ou pilotes sont adaptés pour couvrir le bébé de la tête au pied. Choisissez celles doublées en polaire que vous pourrez enfiler au bébé selon la température. Lorsque la balade se fait en poussette, il est recommandé d’avoir une couverture supplémentaire ou une housse en plastique pour mieux protéger le bébé. Par ailleurs, ces éléments doivent faciliter une bonne circulation de l’air au bébé.

Autres précautions utiles

Dans le souci de veiller au bien-être du bébé pendant l’hiver, certains parents ont tendance à habiller beaucoup trop chaudement le bébé. Cette pratique est très peu conseillée, car elle peut se révéler dangereuse pour le bébé. Lorsque le bébé transpire, il faut tout simplement lui retirer une couche de vêtements.

La tête, les mains et les pieds du bébé sont des parties qui doivent être constamment couvertes. Pour cause, la perte de chaleur est bien plus importante sur ces parties du corps. Le bonnet est souvent un accessoire indispensable, car il protège la tête du bébé. Les gants, les chaussettes ou les chaussures également ne sont pas à négliger.

L’hydratation de la peau du bébé est aussi un élément important. Pour protéger cette peau, les matières telles que le lin et le coton sont à privilégier en raison du confort qu’elles offrent. Le plus important, c’est de s’adapter aux changements de température.

Comment fumer un cigare ?

0

Pour bien apprécier un cigare, il est essentiel de connaitre quelques règles essentielles. Pour les débutants, fumer un cigare peut s’avérer bien plus complexe qu’il n’y paraît. Ceci est un art qui requiert de l’apprentissage et de la pratique. Pendant que vous vous initiez, vous pourriez faire quelques erreurs. Profitez de bonnes indications pour faire la meilleure expérience du cigare !

Les éléments clés à prendre en compte

Pour fumer un cigare, il faut généralement commencer par le couper. En effet, cet élément comporte un pied et une tête qu’il faut retirer à l’aide d’un coupe-cigare. Toutefois, l’utilisation d’un coupe-cigare n’est pas obligatoire. Il est possible de se servir :

  • d’un ciseau ;
  • d’un couteau ;
  • de la pointe d’un crayon.

Ensuite, allumez le cigare avec un briquet à gaz ou une allumette. Pour fumer le cigare, il est important de prendre son temps afin de savourer le gout. En général, il est conseillé d’observer une pause d’une minute entre les tirages. Ceci permet de maintenir une fréquence de tirage idéale pour savourer le cigare. En effet, fumer un cigare trop vite le rend âcre. Le gout devient amer dans la bouche.

Par ailleurs, la cendre sur le pied du cigare a également un rôle décisif pour sa dégustation. En pratique, d’une certaine manière, elle définit la durée de vie de cet élément. En l’utilisant au mieux, le cigare brule moins vite. La meilleure astuce consiste à laisser la cendre sur le cigare autant que possible. Pour profiter au mieux du gout du cigare, fumez-le jusqu’à la fin.

Quelques erreurs à éviter

Pour bien utiliser la cendre, il faut éviter de régulièrement tapoter le cigare. Ce geste fait tomber le débris. Au moment opportun, la cendre tombera d’elle-même. À cet instant, vous pouvez juste tapoter légèrement. Aussi, il est important de noter que la fumée du cigare ne doit pas être inhalée. Elle peut causer différentes réactions comme la nausée ou de la toux.

À défaut d’inhaler la fumée, elle peut être conservée dans la bouche pendant 2 à 3 secondes. Cette action permet de bien apprécier son gout.

Lorsque le cigare s’éteint, il est possible de le rallumer. Toutefois, il faut éviter de remettre le dispositif dans la bouche avant de le rallumer. Lorsque vous souhaitez éteindre votre cigare, l’écraser n’est pas la meilleure option. Il suffit de le poser dans un cendrier et de le laisser s’éteindre tout seul.