Ouvrir son hôtel : Ce à quoi il faut penser

0
176

La création d’un hôtel apparait comme un projet ambitieux et très prometteur. De plus, avec le développement du secteur de l’hôtellerie ces dernières années, c’est le moment ou jamais de se lancer. Cependant, ouvrir un hôtel n’est pas une mince affaire. Pour vous assurer que le projet est viable et constituera un investissement de choix pour vous, il faudra le poser sur des fondations bien solides. Comment gérer l’ouverture d’un hôtel ? Découvrez dans cet article un guide détaillé pour ouvrir votre hôtel dans les règles de l’art.

Commencez par définir votre projet

L’ouverture d’un hôtel ne se fait pas du jour au lendemain. Il s’agit d’un projet qui a besoin d’être muri minutieusement et selon diverses conditions. Avant tout, vous devez procéder à une étude de marché afin de vous assurer que votre projet est viable. Pour cela, il est important de choisir le type d’hôtel que vous souhaiteriez ouvrir en fonction de vos cibles. Après l’analyse de la clientèle disponible, renseignez-vous sur l’existence d’une éventuelle concurrence ainsi que les offres qu’elle propose. L’étude de marché est l’étape au cours de laquelle vous devez définir votre zone d’implantation, cela selon le profil de clients que vous recherchez. Cela vous sera d’une grande utilité lors de la prochaine étape.

À l’instar d’une entreprise, ouvrir un hôtel nécessite un besoin de financement assez important. De ce fait, si vous ne disposez pas des fonds nécessaires, vous pouvez vous tourner vers des investisseurs ou des banques pour demander un prêt. Quelle que soit l’option que vous choisissez, il faudra vous montrer convaincant pour obtenir le financement, ce qui implique la présentation de l’étude de marché et la stratégie à adopter. Aussi, serait-il judicieux de mettre sur pied le plan de financement de votre projet et les prévisions en termes de résultats pour le premier trimestre. De cette manière, vous prouvez davantage la viabilité du projet et vous rassurez les investisseurs qui participent à son financement.

Une fois le business plan en main, il est temps de choisir le mode d’exploitation. Ici, vous avez la possibilité d’ouvrir un hôtel indépendant ou en hôtel en franchise. À noter que ces modes sauront l’un ou l’autre vous convenir selon ce que vous recherchez. Lorsque vous ouvrez votre hôtel indépendant ou en reprenez un qui existait déjà, cela vous offre une totale liberté de gestion. Vous contrôlez tout ce qui se passe et votre touche personnelle peut se sentir. Toutefois, vous devrez faire face à des défis sur le plan financier, mais aussi adopter des démarches afin de vous démarquer de la concurrence. En optant pour l’ouverture d’un hôtel en franchise, vous perdez votre autonomie, mais vous bénéficiez d’un accompagnement sur de nombreux plans. De plus, vous profitez de la renommée d’une grande enseigne.

Remplissez les formalités liées à l’ouverture d’un hôtel


Il faut dire que l’ouverture d’un hôtel est assez similaire à celle d’une entreprise à la seule différence qu’un hôtel nécessite plus de formalités. Ainsi, vous devez effectuer la déclaration d’exploitation de votre futur établissement auprès de la préfecture dans laquelle il sera implanté. Il est très capital de remplir cette formalité avant l’ouverture de l’hôtel. Selon le département, vous pourrez avoir besoin de joindre une déclaration sanitaire à la déclaration d’exploitation. Il s’agit là d’une mesure pour prévenir les risques sanitaires.

En outre, il ne suffit pas de faire une déclaration auprès de la préfecture. Vous devez aussi vous rendre à la mairie pour demander diverses autorisations nécessaires. En effet, pour la création de votre hôtel, vous aurez sûrement besoin de faire des travaux de construction ou de rénovation. Pour cela, il est indispensable de se munir des licences et autorisations requises. La mairie de la commune où vous comptez implanter l’hôtel se veut l’autorité compétente pour vous fournir un permis de construire ou une déclaration préalable de travaux.

Il convient de noter que la plupart des hôtels sont équipés de bar ou proposent la vente de boissons. Si votre hôtel s’inscrit dans le même registre, vous devez savoir que deux types de licence sont requis. Une licence de 3ème catégorie vous permettant de vendre des boissons sans alcool et non fermentées ainsi que des vins doux de 1 à 3 degrés d’alcool. Le second type correspond à la licence de 4ème catégorie. Encore appelée « licence de plein exercice », elle autorise la consommation des autres alcools au sein de votre établissement.

L’une des formalités les plus importantes quant à l’ouverture d’un hôtel est la souscription aux assurances. Déjà, vous devez souscrire l’assurance responsabilité civile professionnelle pour pouvoir exploiter un hôtel. Hormis cette assurance, il en existe divers autres qui sont nécessaires :

  • L’assurance Homme-clé qui garantit une compensation en cas de perte significative due à l’absence d’un salarié ;
  • La garantie Perte d’exploitation qui vous donne accès à un capital en cas de perte significative de chiffre d’affaires causée par un sinistre ;
  • La garantie d’ALEA ou garantie Atteinte aux liaisons, à l’Environnement et à l’Activité qui vous offre un fond de couverture en cas d’évènements extérieurs dommageables pour les activités de l’établissement.

Effectuez les démarches juridiques  

Pour que votre projet de création d’hôtel quitte l’état d’une simple ambition à celle de réalité sans accroc, vous devez respecter toutes les étapes. De plus, il faudra prêter une attention particulière à certaines d’entre elles comme la réalisation des démarches juridiques. Celles-ci vous permettent d’assurer que votre établissement est conforme à la législation en vigueur.

Étant donné que l’hôtellerie est une activité commerciale, votre établissement doit être créé en société commerciale. Pour cela, il faudra la faire immatriculer auprès de Registre du commerce et des sociétés. Par ailleurs, vous devez choisir une forme juridique. Pour un début dans cette activité, il serait préférable de créer votre hôtel sous la forme SARL ou SAS. Notez que la SARL constitue une bonne option pour limiter la responsabilité des associés à hauteur de leur contribution dans le capital social.

Définissez les besoins humains et matériels


Une fois que vous avez choisi votre mode d’exploitation et la structure juridique de l’hôtel, vous pouvez réfléchir sur la question des besoins matériels et humains indispensable pour ouvrir l’établissement. Pour réussir cette étape, commencez par vous pencher sur le côté aménagement et décorations. Il faudra disposer un comptoir au niveau de l’accueil et installer des postes informatiques ainsi que des terminaux de paiement. Par ailleurs, vous devrez faire l’acquisition de portes d’hôtels que ce soit au niveau des chambres ou des entrées de l’établissement. En outre, il faudra investir dans du mobilier, linge, literie, décoration et penser au contrôle d’accès aux portes.

L’aménagement des parties communes est aussi important. Prévoyez donc un investissement dans les fauteuils, sanitaires et équipements de sécurité. Si vous ciblez une clientèle possédant assez de moyens, il faudra donc élever le standing de l’hôtel avec l’intégration d’un restaurant, d’une piscine et d’un spa. En outre, une enseigne lumineuse et un site internet seront utiles pour faire la promotion de votre établissement. N’oubliez pas de garder des fonds pour équiper les vestiaires du personnel et acheter du matériel d’entretien. Il serait également avisé de prévoir la rénovation de certains équipements et le renouvèlement du linge ou de la moquette.

En ce qui concerne les besoins humains, ils ne sont pas à négliger, car possédant un impact considérable sur votre activité. Comme dans une entreprise, le succès et la renommée se bâtissent aussi au moyen de l’amabilité du personnel. Fixez donc des critères rigoureux quant au recrutement des employés. Le nombre d’employés sera défini en fonction de la taille de l’hôtel, mais aussi selon la diversité de prestations que vous proposez. Il faudra louer les services d’un expert-comptable pour gérer vos finances. Vous pourrez également avoir besoin de travailler avec une agence de marketing afin de promouvoir votre image.

Pensez à diverses autres démarches utiles


Après avoir mené les diverses démarches nécessaires pour ouvrir votre hôtel, il faudra procéder à quelques autres utiles pour assurer son bon fonctionnement. D’un point de vue juridique, les hôtels sont considérés comme des établissements recevants du public ou ERP. Par conséquent, votre établissement doit répondre à un certain nombre de normes. Il s’agit notamment de la prévention contre les risques d’incendie afin d’alerter le public dans les plus brefs délais et procéder à son évacuation. Un hôtel se trouve aussi dans l’obligation de réfléchir à une conception qui facilite l’accès aux personnes souffrant d’un handicap.

Par ailleurs, vous devez penser au respect des obligations administratives. À cet effet, il est obligatoire d’afficher les tarifs pratiqués dans l’hôtel à la réception et à la caisse, à l’extérieur et aussi dans chaque chambre. De plus, chaque client de l’hôtel doit recevoir une note prenant en compte l’identité de l’établissement, son classement, le numéro de chambre et le coût des prestations fournies.

En ce qui concerne les prestations, vous devez savoir que chacune d’elles a une fiscalité spécifique. Ainsi, le taux de TVA appliqué est de 10 % pour la location, ce qui en fait un tarif réduit. Quant aux autres prestations, elles disposent chacune de leur propre taux TVA plein à l’exception des prestations accessoires. Il faut préciser que si un hôtel accueille des clients étrangers, il doit absolument tenir un registre de police.

Enfin, selon vos désirs vous avez la possibilité de faire classer votre hôtel comme « hôtel de tourisme ». Cela passe par une évaluation réaliser par un organisme agréé. À l’issue de cette évaluation, votre établissement se verra attribuer un nombre d’étoiles compris entre 1 et 5 pour noter la qualité de son service. Gardez à l’esprit que ce classement est valable pour 5 ans et répond à divers critères.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here