Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
visu-couverture-mutuelle

Mutuelle dentaire : payez-vous trop chez votre couverture ?

S’il est nécessaire de soigner sa dentition, il est aussi primordial de faire attention au coût que cela représente. Selon le profil et des critères bien définis, les tarifs varient d’une mutuelle à une autre. Découvrez ici comment bénéficier d’une bonne couverture à peu de frais pour vos soins dentaires.

Quels sont les prix moyens d’une mutuelle dentaire ?

En raison de la concurrence, chaque compagnie d’assurance joue sur le coût pour intéresser la clientèle. Pour obtenir une complémentaire santé pour vos soins dentaires, il faut prévoir entre 8 et 300 euros. Les compagnies d’assurance prennent en compte des facteurs comme l’âge et le lieu d’habitation pour fixer le coût de la couverture qu’elles proposent.

Par exemple, les seniors qui souhaitent souscrire une assurance santé dentaire paient plus cher que les personnes moins âgées. Pour ce qui est du lieu de résidence, les tarifs appliqués dans les grandes villes sont onéreux, comparativement à ceux qui sont appliqués en campagne ou dans les petites villes. En plus de ces critères, on peut également citer :

  • les frais de gestion,
  • les garanties souhaitées,
  • le niveau de remboursement,
  • le nombre de bénéficiaires.

Quand l’assurance santé couvre plusieurs personnes, le montant des mensualités est revu à la baisse. Par ailleurs, certaines mutuelles facturent des frais de gestion qu’elles ajoutent au coût de la complémentaire santé.

Les garanties de votre mutuelle sont-elles satisfaisantes ?

En matière de contrat d’assurance santé, il faut étudier soigneusement les garanties que proposent les assureurs. Ce sont elles qui permettent de bénéficier d’un niveau de remboursement intéressant. Les garanties pour une mutuelle dentaire sont exprimées sous deux formes : en pourcentage et en euros.

Si le taux est faible dans le cadre du remboursement en pourcentage, le reste à charge de l’assuré devient important. En revanche, s’il est élevé, l’assuré ne paie rien ou il paie seulement une somme raisonnable en fonction des soins administrés.

Pour le remboursement en euros, l’assuré a droit à un montant annuel pour ses soins dentaires. À ce niveau, les assureurs imposent parfois des plafonds. Une analyse détaillée des garanties doit se faire en corrélation avec le coût de la mutuelle. Un contrat intéressant doit offrir des couvertures optimales pour un tarif raisonnable.

Si vous payez beaucoup pour des garanties peu satisfaisantes, votre mutuelle est forcément trop chère. En revanche, si vous bénéficiez d’un excellent niveau de couverture qui répond parfaitement à vos besoins, votre complémentaire dentaire présente alors un rapport qualité prix intéressant.

soins dentiste mutuelle dentaire

Comment résilier votre contrat pour trouver une meilleure mutuelle dentaire ?

La résiliation d’un contrat d’assurance suit des démarches prévues par la loi. Tout assuré peut rompre avec sa mutuelle dentaire à la fin de la première année. Le respect de cette disposition protège le souscripteur, mais également la compagnie d’assurance. Aussi, après cette première année obligatoire, l’assuré peut résilier son contrat à n’importe quel moment.

Pour mettre fin au contrat, il faut envoyer une lettre de résiliation avec accusé de réception à son assureur. Dès la réception du courrier, la mutuelle dentaire a un délai d’un mois pour rendre effective la résiliation et stopper tout prélèvement sur le compte de l’assuré.

En plus de l’envoi d’une lettre de résiliation, l’assuré peut rompre le contrat en passant par son espace personnel sur la plateforme de la compagnie. Avec ses identifiants, il se connecte et fait la demande. L’assureur réalise les procédures adéquates pour satisfaire la demande dans le respect strict du délai d’un mois.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires