l-identification-des-velos-un-moyen-efficace-de-lutter-contre-le-vol

L’identification des vélos : un moyen efficace de lutter contre le vol !

En 2022, protéger son vélo contre le vol est indispensable, et c’est d’ailleurs devenu obligatoire. Savez-vous pourquoi ? Découvrons-le ensemble dans cet article.

L’État se mobilise face à un contexte alarmant de vols de vélo

Chaque année en France le nombre de vélos volés augmente, les vélos et les cyclistes ne sont plus en sécurité. Afin de lutter efficacement contre ce chiffre qui s’élève à plus de 400 000 par an, l’État a mis en vigueur une loi en janvier 2021. Cette loi oblige les vélocistes à faire marquer les vélos neufs vendus dans leur magasin. Depuis juillet 2021, elle les oblige également à faire marquer les vélos d’occasion.

À la suite de cette loi, plusieurs opérateurs de marquage agréés ont vu le jour afin de rendre identifiables les vélos. Il est aujourd’hui possible de faire marquer son vélo avec trois solutions différentes : le marquage par soudure chimique signé Recobike, le marquage par étiquette, et celui par gravure. Le marquage Recobike est le plus résistant du marché, ainsi un vélo marqué Recobike est un vélo marqué à vie ! C’est la solution parfaite pour véritablement sécuriser votre vélo. Toutefois, cette solution à un coût, car les marquages de vélo gratuits n’existent pas.

En quoi le marquage lutte-t-il contre le vol ?

Les marquages des vélos luttent contre le vol, car ils permettent aux autorités de pouvoir identifier un vélo et de le rendre à son propriétaire. De plus, un vélo identifiable est un vélo qui ne peut pas être revendu illégalement, ce qui décourage fortement les malfaiteurs.

Lorsque les forces de l’ordre retrouvent un vélo volé, elles peuvent consulter le FNUCI, le fichier national des cycles identifiés. Ce fichier permet de faire le lien entre un vélo et son propriétaire. En effet, lors de l’achat d’un vélo, son numéro unique est enregistré dans ce fichier avec les coordonnées de son propriétaire. Ainsi, en consultant le FNUCI, les autorités savent directement à qui appartient le vélo, et peuvent le contacter pour effectuer une restitution dans les plus brefs délais.

marquage vélo

Quel système d’identification pour vélo choisir ?

Les trois procédés de marquages disponibles sur le marché vous assurent d’être dans les règles aux yeux de la loi. Cependant, ils n’apportent pas tous la même sécurité à votre vélo, il est donc important de bien choisir sa solution de marquage.

Étiquette

Le marquage par étiquette est la solution la moins chère du marché, cependant ce n’est pas un procédé résistant, une simple étiquette collée sur un vélo n’apporte pas de vraie sécurité. Elle peut facilement être retirée par des malfaiteurs, votre vélo ne sera donc plus identifiable. Ils pourront le revendre illégalement, et vous ne retrouverez jamais votre vélo.

Gravure

Le marquage par gravure est plus résistant et efficace que l’étiquette, à première vue.

En revanche, il comporte des gros inconvénients que vous devez connaître si vous souhaitez adhérer à ce procédé de marquage :

  • gravure facilement dissimulable,
  • incompatibilité avec les vélos en carbone ou en titane,
  • risque d’écaillement de la peinture,
  • risque d’apparition de rouille avec l’infiltration d’eau dans le vélo.

Par ailleurs, un dernier inconvénient, et non des moindres, est le refus par certains fabricants d’appliquer la garantie des vélos dans le cas d’un marquage par gravure.

Soudure chimique

La solution de marquage de Recobike, elle, lutte véritablement contre le vol. En effet, son marquage ultra résistant lui permet d’avoir un réel effet dissuasif contre le vol, contrairement aux autres procédés de marquage. Le marquage Recobike est impossible à retirer totalement sans laisser de traces évidentes d’effraction. De plus, en cas de tentative de destruction, les informations nécessaires à l’identification du vélo restent lisibles.

Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn
Email
Commentaires
Camping

Les meilleurs campings de France

Les vacances sont une période propice à l’épanouissement, surtout pour ceux qui adorent passer du temps ensemble. À cet effet, les français sont particulièrement friands