Home Actualités Les débouchés professionnels en sortant d’une licence axée sur l’environnement

Les débouchés professionnels en sortant d’une licence axée sur l’environnement

0
Les débouchés professionnels en sortant d’une licence axée sur l’environnement

Le monde fait face à des défis écologiques sans précédent. Les ressources naturelles se raréfient, les catastrophes naturelles se multiplient, la biodiversité se dégrade, la pollution ne cesse de prendre de l’ampleur… Aucune activité économique ne peut rester à l’écart de la transition écologique face à tout cela. Les entreprises ainsi que les organisations ont ainsi besoin de professionnels compétents pouvant les accompagner dans leur basculement vers un modèle plus responsable et plus durable. Le secteur environnemental est de nos jours en pleine expansion et offre des opportunités de carrière intéressantes. Quels sont les débouchés professionnels en sortant d’une licence axée sur l’environnement ?

Vous pouvez devenir chef RSE avec une telle licence

La RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) est un concept qui désigne la prise en considération volontaire des préoccupations économiques, sociétales et environnementales par les entreprises. Ainsi, ces dernières articulent leur fonctionnement autour de la durabilité et de l’éthique dans une optique d’amélioration de la société et de préservation de la planète.

Si vous êtes titulaire d’une licence axée sur l’environnement, vous pouvez les assister dans leur transition en devenant chef RSE. Ce dernier est également appelé responsable RSE, chef de projet RSE, chargé de mission RSE ou responsable du développement durable.

À ce titre, votre périmètre d’action est relativement large et vous devenez un pilier majeur de l’entreprise au sein de laquelle vous œuvrez. Vous endossez le rôle d’un manager transversal fonctionnant avec et pour les différents services de l’entité ainsi que l’ensemble de ses parties prenantes. Votre mission s’articule autour de l’établissement et du déploiement d’une stratégie RSE dans l’ensemble des départements internes. Vous vous chargez également de son suivi en temps réel.

Vous devez dans un premier temps diagnostiquer en profondeur la structure en vue d’évaluer aussi bien son impact environnemental que son implication en termes de transition écologique. Il convient aussi de considérer les besoins des entreprises pour faire face aux enjeux sociaux, éthiques et environnementaux. Vient ensuite l’identification de l’ensemble des parties prenantes. Il vous incombe de les écouter, de vous aligner sur leurs attentions et leurs motivations. Définissez avec eux et coordonnez les opérations à mettre en œuvre dans le cadre de la démarche RSE. Tout au long de votre intervention, vous devez vous mettre en phase avec les nouvelles normes et législations en termes de développement durable.

En tant que chef RSE, vous devez être en mesure d’analyser les enjeux, de définir les objectifs et de mobiliser efficacement les parties prenantes. Vous devez en plus être capable de piloter les projets, de mesurer les résultats et de communiquer sur chaque action menée.


Chef RSE licence axée sur l'environnement

Tournez-vous vers le marketing responsable

Le marketing assure la rentabilité à court, moyen et long terme des entreprises qui savent en exploiter toute la puissance. Il leur permet de surcroît de choisir judicieusement leur positionnement à long terme. Il s’inscrit donc comme l’essence du commerce, tant digital que classique. Il a cependant un impact significatif sur l’environnement. Ainsi, nombreuses sont les entités qui agissent sur ce levier dans le cadre de leur transition écologique. Ces entreprises ont alors fait le choix de placer au cœur de leur stratégie le marketing responsable ou green marketing.

Une licence en environnement vous permet de cibler un métier autour de cette discipline. Vous pouvez par exemple devenir consultant en green marketing, responsable communication RSE, chargé d’études marketing durable, chef de produit responsable, etc.

Quoi qu’il en soit, pour réussir son basculement vers le marketing durable, une entreprise doit activer un certain nombre de leviers. Et en particulier, les médias « earned » et « owned à l’instar :

  • de l’inbound marketing ou marketing entrant,
  • le content marketing ou marketing du contenu,
  • l’influence marketing ou marketing d’influence,
  • le référencement naturel ou SEO (search engine optimization),
  • le marketing des réseaux sociaux ou SMM (social media marketing),
  • les contenus evergreen ou contenus non périssables et intemporels,
  • la création d’un site internet écoresponsable qui est simple dans sa conception, épuré, fluide, rapide, SEO-friendly et user-friendly.

Il est également question d’éviter les publicités inutiles et de communiquer en toute transparence et authenticité l’engagement de l’entreprise en faveur de notre planète. Il ne faut surtout pas oublier d’engager toutes ses parties prenantes et de les encourager à inscrire le développement durable dans leur quotidien. Une licence axée sur l’environnement vous permet d’acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour aider les entreprises à réussir leur transition vers le green marketing.

Fusionnez le droit et le développement durable en devenant juriste en droit de l’environnement

Le droit de l’environnement est une branche du droit qui s’articule autour des lois et des réglementations relatives à la protection environnementale ainsi qu’à la durabilité. Un juriste spécialisé dans ce domaine juridique joue un rôle prépondérant dans :

  • la préservation et la gestion des ressources naturelles,
  • la lutte contre la pollution,
  • la conservation de la biodiversité,
  • la valorisation des énergies renouvelables,
  • la gestion des déchets,
  • l’amélioration de la qualité de l’air et de l’eau,
  • la promotion du développement durable, etc.

Il est à même de conseiller, d’assister et de représenter les acteurs privés et publics impliqués dans les affaires qui se rapportent à l’environnement. Il peut les accompagner dans leur mise en conformité avec les lois environnementales. On peut ajouter sa capacité à intervenir dans l’évaluation des risques écologiques liés à des projets spécifiques. Le même juriste peut être impliqué dans des médiations et des négociations pour résoudre à l’amiable les différends environnementaux. Pour parvenir à des accords favorisant la durabilité, il travaille souvent en collaboration avec d’autres acteurs, y compris des groupes environnementaux.

Devenir juriste en droit environnemental est pour vous l’occasion de combiner votre amour pour notre planète avec une carrière juridique prometteuse. Il s’agit d’un domaine en constante évolution ayant un impact sur la manière dont les sociétés abordent les questions écologiques cruciales. Vous agissez en qualité de défenseur de l’environnement et contribuez à façonner un avenir plus résilient et plus durable.

Devenez consultant expert avec une licence en environnement

Le consulting en environnement figure également parmi les débouchés professionnels après une licence orientée sur l’environnement. En tant que consultant expert, vous fournissez des conseils ainsi que des solutions pour résoudre les défis environnementaux auxquels font face les entreprises, le gouvernement… Vous pouvez être sollicité pour réaliser des diagnostics, des audits, des études, des accompagnements personnels ou bien des formations. Nous pouvons ajouter à tout cela la sensibilisation du public aux problèmes environnementaux.

Vous êtes en mesure de développer des politiques et des stratégies permettant à vos clients d’atteindre leurs objectifs de durabilité, mais aussi d’en évaluer les performances. Sachez aussi que vous pouvez piloter des projets qui s’articulent autour du développement durable. Cela peut inclure la coordination des équipes, la gestion des budgets et la supervision de la mise en œuvre des technologies. La surveillance de la conformité aux normes environnementales en vigueur est aussi à considérer. Tout au long de votre intervention, vous devez communiquer en toute transparence les résultats de vos travaux à l’ensemble des parties prenantes.

Vous pouvez vous spécialiser dans divers domaines. On peut citer la gestion des déchets, la gestion de l’eau, la préservation de la biodiversité, l’efficacité énergétique, la certification environnementale, la durabilité des chaînes d’approvisionnement…

Secteur de l’environnement : y a-t-il une forte demande ?

Le secteur de l’environnement se révèle particulièrement dynamique tout en étant porteur d’avenir. Il représente plusieurs centaines de milliers d’emplois directs en France. Les métiers liés à l’environnement ne cessent de se diversifier et sont accessibles à différents niveaux de qualification.

Que ce soit dans le domaine juridique, scientifique, managérial ou technique, la filière offre une multitude d’opportunités aux titulaires d’une licence axée sur l’environnement. Qui plus est, les perspectives d’évolution se montrent favorables au vu des besoins croissants des entreprises et des collectivités en matière de transition écologique.